MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Manque de soutien pendant travail psy sur TCA

38 ans Montreuil 4
Bonjour,
j'ai entamé un nouveau travail sur mes TCA (depuis 3 mois) avec un psychopraticien spécialisé dans le domaine et qui, en plus, a l'expérience personnelle du sujet.
Pour l'instant, ça se  
passe plutôt bien: même si je ne perds pas de poids, on avance progressivement dans la réflexion.
J'ai vu plusieurs autres spécialistes dans le passé avec qui le travail s'était aussi bien passé bien que j'ai à chaque fois repris tout le poids perdu et même plus par la suite.
Je me suis rendue compte avec cette énième consultation que tous ces médecins/psys/diététiciens... que j'avais pu rencontrer jusqu'à présent avaient toujours été bienviellants à mon encontre pendant nos séances mais que sortie de là, je devais soit, faire attention à mon alimentation, faire du sport, réfléchir à mes émotions..., d'ici la prochaine séance (typiquement 3 semaines plus tard) mais tout ça toute seule! et ainsi faire face à toutes mes questions, mes remises en questions, mes découragements seule d'ici le prochaine rdv.
Et j'ai vraiment l'impression qu'il manque quelque chose à ce niveau-là.
Les personnes qui ont des TCA sont bien souvent victimes de souffrances psychologiques et je pense que l'on gagnerait vraiment à avoir un réel système qui permettrait de soutenir ce travail au quotidien, peut-être un peu comme des groupes de parole mais encore plus présents.
Qu'en pensez-vous? Je serai intéressée de lire vos avis sur le sujet si vous vous reconnaissez là-dedans!
31 ans 350
Le problème avec ce que tu suggères c'est que ça ferait de nous des assisté(e)s, niveau autonomie c'est pas terrible... Quand un psy te demande de faire un travail seule, c'est pour faire une sorte d'apprentissage de la réflexion personnelle, t'apprendre à pouvoir réfléchir seule avec toi même etc. Car nulle autre que toi ne peut connaître tes envies et tes attentes.

Certes avec l'aide d'autres gens au quotidien( psy ou non) tu comprends plus vite certaines choses, tu es rassurée car épaulée tous les jours, mais au final tu n'avances pas toute seule... Donc difficile d'apprendre à se retrouver seule avec soi même...

Par contre la ou je dois nuancer mes propos, c'est sur l'histoire de la durée entre deux rdv chez un psychiatre... 3 semaines c'est vraiment trop long, surtout dans une période pleine de TCA. En période creuse ou tout va bien et RAS ce délai est très bien. Mais quand on fait crise sur crise, le temps passe très lentement, et c'est frustrant de ne pas avoir de coup de main de manière plus ponctuelle.

Bon courage pour ton travail ;-)
B I U


Discussions liées