MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon allaitement, mon combat

36 ans Saint-quentin 146
hello...

j'ai un peu déserté le forum. Pour cause de début d'allaitement tréééééés compliqué. attention pavé, j'ai besoin de sortir ca....

J'ai tjrs voulu allaiter. Je n'ai jamais pensé faire autrement. Ma  
mère ns as ttes allaitées, ma soeur a allaité ses enfants...pour moi c'était naturel et fort ( et simple mdr si seulement...)

des le debut, c un peu mal parti. Avt meme de commencer, a part ma sage femme, les gens tentaient de me decourager. Par ecx en me disant qu'avec mes gros seins, je n'aurais aucun lien avec ma fille...

à la clinique j'ai qd meme dit que je voulais allaiter. A la premiere prise, la douleur est supportable. Mais bon, je suis sous peri. Les deux suivantes sont un enfer. Le lendemain matin, le personnel soignant propose le bib. Je campe sur mes posistions. Et souffre. Personne ne m'aide. Ils porposent juste encore et tjrs le bib.

Au bout de deux jours j'ai peur e la mise au sein tellement ca fait mal. Je crie, je pleure. Je refuse en bloc le bib. On me propose une teterelle, je l'accepte en desespoir de cause. Le lendemain mattin, pas de montée de lait.

L'equipe est nvelle. Le pediatre me culpabilise. Il dit que je fais ouffrir ma fille pour rien, que de tte facon ds une semaine, je reviens en pleurant en demandant le lait artificiel. Je pleure, je me pose des questions mais je veux pas abandonner. j'appelle mes soeurs qui essayent de me soutenir, j'appelle ma sage femme qui propose des solutions. Et la puer decide enfin de m'aider. Ouff, qqun m'aide enfin. la mise au sein est mauvaise. Elle essaye de voir avec moi le pb, me dit que mes seins sont trop gros, que je dois les tenir. et elle insiste sur la lanoiline et les tisanes d'allaitement.

Montée de lait, c fait, mais mes seins sont si douloureux...et la, ma sf au tel met le doigt sur qqe chose...il semble qu'en prime je fasse une reaction allergique à la lanoline.et meme si c moins douloureux, je crie encore. Et je ne sais pas mettre au sein seule. il me faut un troisieme bras. Le personnel m'aide en soupirant, sans prendre le temps de m'aider à apprendre à le faire seule et en me parlant de bib.

A part deux puer et une sf, je n'ai eu aucun soutiens.je quitte la clinique soulagée mais inquiete. J'ai envoyé un message à ma sf en disant que j'y arriverais pas.

Elle est venue le soir meme et a vu l'étendu des dégats. De seins "en steack hachés" selon ses dire, couverts de crevasses. Un seins engorgé. Et la petite qui n'a tjrs pas fait un seul caca. Elle m'a massé le sein, fait des compresses de lait, aidé à mettre au sein et soutenu.
De puis grace à elle, le chemin est long mais on avance.

On m'a soignée, avec du temps. et de la douleur Puis on a arreté les teterelles car la petite ne prenait pas de poids. qd elle a essayé de me la mettre au sein, je hurlais que je ne voulais pas, je ne voulais plus.

à force, en une semaine, j'ai tant frotté mes pieds l'un sur l'autre pr essayer de ne pas bouger que je me suis brulé les pieds.

mais j'ai tenu, je voulais allaiter. Heureusement, mon zhon ne travaille pas. A chaque mise au sein, il était la, pour m'aider à la placer, à la brancher. Et ma sf est partie en vacances. En ns laissant la balance car Noémie perdait du poids.

ET le lendemain, c tombé, elle avait encore perdué, soit 190g en deux jours. On a couru à la pharmacie de garde, chercher du lait. Y'en avait pas. On a courur ds une para avec distributeur automatique. Y'en avait pas. Ona fini à l'hopital, ils ont hésité à hospitaliser la petite. Elle dormait tt le temps, ne tetait plus, était amorphe. Ils ns ont dinné un peu de lait et demandé de surveiller le poids. On en était malade.

Et la j'ai perdu le soutiens de mon homme. il en avait marre de ns voir crier ttesles deux. Elle de faim, mpoi de douleur. trés coupable, j'ai commencé les bib de lait maternisé.

Des tas de gens m'ont soutenus. Mes deux soeurs, nue dame croisée à la pharmacie, des benevoles de la lll. Et ma sf qui m'envois des messages ts les jours, de soutiens, de vérification, avec des solutions, des idées et de l'espoir.

J'ai tenu comme je pouvais.

Aujourd'hui, Noémie est en allaitement mixte. Elle a des coliques et si je lui donne trop svt le sein, elle prefere attende que ca lui descende ds le bec tt seul ( merci le bib!). On a recommencé les bains ( on avait arreté pr pas qu'elle perde de l’énergie à ca). J'ai appellé des tas de gens autour de moi pr essayer d'avoir du soutiens meme si parfois j'ai eu de l’incompréhension.

on lui donne le sein, la prise en elle meme es douloureuse mais ca se gere. puis des bib de lm tiré. puis du la, environ 200ml par jour. Je vais continuer à me battre.

Mais jesuis en colere contre le personnel soignant de la clinique qui voulant a tt prix ns faire arriver au bib a laissé la situation arriver la.

Qqun d'autre a eu des debuts difficiles? peuton passer du mixte au 100%? tjrs autant besoin d'espoir pr continuerun jour apres l'autre...

Ns avons de la chance d'etre une famille soudée avec mon cheri, on arrive à passer ca...
39 ans Strasbourg 492
Quand tu tires ton lait tu as aussi mal?

Tu as toujours des difficultés avec la mise au sein? Quelles positions as tu essayé?

A t-on vérifié le frein de langue de ta fille?

Quel type de biberon as tu pris pour le lait artificiel?

J'ai une amie qui a subi une cesa en urgence, a pris les cachets pour ne pas avoir de montée de lait et qui a réussi une relactation, donc oui tout est possible :)
36 ans Saint-quentin 146
Non, tirer mon lait a tjrs été moins douloureux. en fait mes seins sont tres rond et elle ouvre pas tres grand dcdifficile de bien prendre. je dois pincer mon sein tt le long de la tt et elle met une (longue) minuteavant d'attraper correctement.

niveau position on a tt essayé: devant, ballon de rugby, allongée, couchée sur moi...Avec les teterelles, le top du top ct le ballon de rugby. mais avec les coliques elle s'agite trop, s'etend et est trop loin. maintenant elle prend avec la position "classique", devant moi.C pas tjrs evident de la mettre au sein. si je le fais alors qu'elle est pas tres reveillée, elle deglutit pas et s'enerve et n'accepte que le bib. Si c trop tard, elle gigote a mort et lache le sein...c un jeu de patience. Avec les differentes etapes et le lait à tirer, chaque tt dure une heure et demie pr moi...

On a verifier le frein, pas de pb.

Le bib est un avent avec une tetinr nourrisson. On l'avait de base et on pensait pas que ca durerait dc on a pas investit. la sfa dit que ct pas la peine, elle semble differencier les deux si elle prend ttes les trois heures. Ttes les deux heures, non et plus ben elle est difficile à la mise au sein mais tete bien qd meme. je mz pose qd meme la question des dodies anatomiques. la pmi m'a dit que ct pas mal...

le matin, elle prends pas decplt mais plus la journée passe, plus elle reclame apres le sein. Et comme elle prends bien apres la tt mes seins sont vides: je ne peux exprimer que 5 à 10 ml, dc elle prend du lait artificiel..
faut qu'on arrive à endiguer ma baisse de lactation le soir...
39 ans Strasbourg 492
Perso, je te conseillerai plutôt le biberon Calma de Medela.

Elle a des coliques avant de manger...? Ca c'est un peu étrange. Pas de problèmes de reflux?
35 ans Orgrimmar 6511
Coucou, juste un petit message de soutien.

Mon bout de chou a presque 2 mois et comme toi le début de l'allaitement a été difficile. J'ai eu moins de problèmes mais dès le départ grosses crevasses, ma chance a été que comme j'avais subi une césarienne et que j'étais sous cachet, la douleur était supportable (je me mordais fort et je retenais mes cris, mais c'était gérable). Je me suis crémée 50 fois par jour avec de la vaseline, j'ai demandé de l'aide une dizaine de fois à la mater, 9fois on m'a répondu en soupirant que c'était un problème de position, puis "ah ben non, il tête bien là", et pas de solution :evil: et la 10e fois, une sage femme qui me dit: les crevasses c'est pas qu'un problème de position, il y a aussi la "qualité" de la peau, il faut qu'elle se "tanne", ça va passer avec le temps, supporter jusque là si on peut. Alleluia, au moins, j'ai une vraie réponse...

Contrairement à toi, on ne m'a jamais proposé le bib à la mater, ils étaient débordés et à vrai dire ne m'ont presque pas aidé malgré mes appels au secours (à part cette dame, et d'autres qui m'ont été d'un soutien psy très important). Non, ils m'ont juste "grondée" parce qu'il perdait encore du poids au 4e jour :roll: (maintenant il fait 6kg à presque 2 mois :lol: ), mais sinon, j'avais juste l'impression que ce n'était pas leur problème. D'ailleurs, la 1ère tétée a été presque 24h après mon accouchement, avant j'étais trop stone pour y arriver seule et personne ne m'avait proposé de m'aider.

Ma mère m'a poussé au bib, parce qu'elle ne comprenait pas que j'accepte de souffrir, mais j'ai tenu le coup, et maintenant ça roule.

J'ai aussi eu une sorte de réaction allergique, mes seins me grattaient et étaient tout rouges. Mais c'est passé au bout de quelques jours... Sorte d'urticaire... Bizarre.

J'ai mis pas mal de temps à trouver une position qui ne me fatigue pas trop, encore maintenant parfois je galère tellement quand il gigote (coliques ici aussi parfois), que je ne peux le nourrir qu'allongée en tenant mon sein(et je fais un bonnet C, alors bon...) et ça dure 1h.

C'est quoi le rapport avec tes gros seins et l'idée que tu n'aurais aucun lien avec ta fille :shock: ? Ils en ont pas marre les gens d'inventer des conneries?

Bref, j'espère que tout va se mettre en place pour vous. Pour la douleur, n'hésite pas à prendre du spasfon, ça ne craint rien (c'est en tout cas ce qu'on m'a dit à l'hopital) et franchement, ça m'a bien soulagée.

Je suis contente pour toi que tu aies une sage femme qui te soutienne aussi bien.

En tout cas, on nous dit partout qu'allaiter c'est bien c'est bon, quand on biberonne on est une mauvaise mère, mais il n'y a pas grand monde pour nous soutenir, et surtout pas grand monde spécialisé là dedans...
Ma bataille personnelle ça a été pour le nombre de tétées. Mon bébé tétait 14fois par jour (ou un peu moins, mais mini 12), et le pédiatre voulait que je tombe à 6repas à 3semaines. Quand il m'a demandé d'espacer, je lui ai dit: ok, mais comment? "Ben, en le faisant patienter :roll: ". Ok... C'est pas lui qui a un bébé hurlant de faim pendant 1h, et tellement angoissé après qu'il ne veut pas lâcher le sein alors qu'il a fini de manger... Bref, au final j'ai fait comme je le sentais, et à presque 2 mois, il est entre 7 et 10 repas par jour.

Bisous!
36 ans Saint-quentin 146
Il semble qu'il n'y ait aucun pb de reflux et pr le reste...elle se reveille d'un cp parce que ses intestins gargouillent. En la mettant la main sur le ventre on les sens bouger :shock: tu m'étonnes que ca doit faire mal...

elle arrete pas de tendre puis plier les jambes, gigote bcp au sein et a du mal à rester son ventre contre le mien. elle pete à tout va surtt quand elle tete. Puis ca se calme un peu jusqu'a ce qu'elle se rendorme et recommence. Ca peut durer lgtps avant qu'elle se rendorme: c pas le sein qui l'endors mais svt des allers retour avec elle sur le ventre posé sur la main.

Elle ne dort que sur le coté et tente deja de se retourner sur le ventre et la nuit parfois, on est obligés de la faire dormir sur le ventre, sur ns. c le seul moyen pr la calmer.

en tt cas, ca arrive surtt le soir, la journée, ca va mieux.

Oh et avec de la clmosine ca va un peu mieux aussi. En diminuant le lait artificiel aussi mais bon, je vais pas l'affamer non plus juste pr qu'elle dorme! :D
39 ans Strasbourg 492
Tu sais si tu as un réflexe d'éjection fort? As tu essayé de tirer un peu ton lait avant de donner le sein? Vous avez pensé à l'intolérance au lactose?

Vous avez essayé la bouillotte sur le ventre après la tetée?
D
40 ans 58
Bonjour !! quel chemin de croix !! je ne comprends pas comment on peut s'infliger de telles choses , juste pour dire qu'on a allaité son bébé !!Désolée c'est pas un jugement , mais ça me rends vraiment :cry: , de voir que dans notre société , on culpabilise tellement les jeunes mamans de ne pas allaiter , qu'elles en sont rendu à se faire subir de telles douleurs !!
39 ans Strasbourg 492
Je ne vois pas du tout à quel moment on a essayé de la culpabiliser.... Au contraire... On tente de lui refiler du lait maternisé comme unique solution parce que la formation du personnel soignant n'est pas complète.
31 ans 78 1411
Bonjour, je trouve vraiment choquant ces professionnelles qui poussent au bib.
J'ai vu lors de ma formation cap qu'en fait il y avait une super technique pour l'allaitement, simplement si on te l'explique pas tu souffres et que le débit de lait soit correcte (je n'ai plus retrouvé la vidéo) mais cela faisait déculpabiliser pas mal de femme.

c'était lui par contre :
http://www.dailymotion...maternel-mise-au-sein-p_people
38 ans 677
dinedoune, c'est pas une question de s'infliger des choses ou non, c'est comme ca, quand on décide de vouloir allaiter et que ca tient à coeur, ca peut paraitre impensable de faire autrement et TRES difficile de se résigner à ne pas continuer.

idem j'ai eu un début d'allaitement difficile (mise au sein cata, pas bcp d'aide, heureusement que le papa était la, parce qu'il faut bien trois mains!, reflexe d'ejection fort, coliques etc). Mais au final au bout d'un mois un mois et demi, ca a été de mieux en mieux. Je ne regrette pas d'avoir persisté.
par contre il faut faire les choses avec un peu de recul.

Deja, facile a dire, mais keep cool.
Le but c'est que bébé mange.
L'allaitement mixte c'est faisable.
Reprendre un allaitement complet après qq jours de mixte c'est aussi faisable.
Moi perso, j'ai pas trop donné de bibi dans les 2 premiers mois. En attendant que mon bébé sache prendre le sein sans que ca me fasse trop mal, j'utilisai la methode du DAL.
ca consiste a le mettre au sein, et pendant qu'il tete, tu glisse une fine paille (de la taille d'une sonde d'aspiration pour bébé) dans sa bouche (ou alors tu la scotches a ton sein pour qu'il la prenne en meme temps que le mamelon), du coup il tete le sein et ya du lait qui vient par la petite paille que tu as mis dans un petit pot de lait a coté. Ca stimule la lactaction et ca prouve a bebe que teter au sein, ca peut être bien aussi.

J'ai fait ca une semaine, le temps qu'il reprenne du poids. Ca a été apres, donc on a arreté ce binz, il a repris une tres bonne courbe de croissance.
Je suis sur que si ca n'avait pas suffit, j'aurai completer avec des bibs, et continuer en mixte jusqu'à ce que ca s'arrete (le bébé arrete de lui meme je pense, car bibi plus fastoche. cela dit, j'ai fait du mixte a ma reprise du boulot, il avait 2 mois et avait des bibs de LM la journée chez la nounou, et le sein matin soir et nuit, et ca a marché pendant 6 mois comme ca).
tout ca pour dire qu'il y a des solutions

Si tu n'en peux plus, ne te rend pas malade. arreter d'allaiter, ca va te faire chier qq semaines / mois, mais ca sera vraiment vraiment rien du tout plus tard. Sans compter, que finalement j'aime lui donner le biberon, ca me rappelle bcp l'allaitement, dans le contact visuel etc..

Si tu as encore un peu de réserves, et que tu penses que ton bébé aussi, alors accroches toi, ca va finir par aller. Pas encore tout de suite, mais c'est plus facile apres (genre moi aussi, j'avais du mal a le positionner, il fallait que papa m'aide etc. A 4 mois, tu fais ca dans le noir, il trouve tout seul et tu t'endors avec lui).

Et surtout, du repos et pas trop de prise de tête

pour la lactation, bébé au sein (mais pas é tetouiller 4h, quand il s'arrete tu le decroches, quitte a le remettre 1h apres), tisane (mais attention au REF, moi cetait pire pour ses coliques), eventuellement tire lait. et surtout du repos!
D
40 ans 58
Et bien quelque part c'est peut etre etre trop bornée non ?? L'allaitement doit etre un plaisir , sinon je n'en vois pas l'interet !! Si c'est pour se retrouver à hurler de douleur , à appréhender , autant arreter non ?? Comme tu dis ,le bib n'est pas si différent que l'allaitement niveau contact . Perso , j'ai tenté l'allaitement avec loulou 1 : un cauchemar pour lui comme pour moi . J'ai vite arreter et que du bonheur !!Pour deuz , meme pas tenter et que j'ai aimé cette naissance ( pas de contrainte , pas de crainte , juste de la zenitude ) .
Peut etre que le personnel médical , au vue de comment ça se passait , lui ont proposé le bib , justement pour la soulager . Je sais ,que pour mon prems , ils ne m'ont pas laisser le choix : dans le sens, ou j'avais dit que je voulais allaiter , il fallait donc que j'allaite . Ca met une de ces pression !!
38 ans 677
oui, ta facon de voir les choses est celle d'une maman qui a pris du recul, qui n'est pas a fleur de peau, qui a trouvé son compte dans le biberon.
Le probleme, c'est que quand on vient juste de mettre au monde son bébé, on ne raisonne pas du tout pareil. On vit les choses de maniere tres intense.

Et même si je te rejoins sur certains points, il y a qq mois, quand je galerais pour mettre mon bébé au sein, JAMAIS je n'aurai pensé comme ca. Et ce n'est pas dit que ce ne soit pas le cas lors de mon prochain bébé.

Il y a un fossé entre ce qui est raisonné et ce qu'une maman ressent!
Le personne médical francais est pas tres bien formé à l'allaitement. C'est dommage parce qu'on ne sait plus tres bien pkoi est ce qu'on propose le biberon, alors qu'à mon avis, il y a des situations ou ca doit être bénéfique.
39 ans Strasbourg 492
dinedoune a écrit:
Et bien quelque part c'est peut etre etre trop bornée non ?? L'allaitement doit etre un plaisir , sinon je n'en vois pas l'interet !! Si c'est pour se retrouver à hurler de douleur , à appréhender , autant arreter non ?? Comme tu dis ,le bib n'est pas si différent que l'allaitement niveau contact . Perso , j'ai tenté l'allaitement avec loulou 1 : un cauchemar pour lui comme pour moi . J'ai vite arreter et que du bonheur !!Pour deuz , meme pas tenter et que j'ai aimé cette naissance ( pas de contrainte , pas de crainte , juste de la zenitude ) .
Peut etre que le personnel médical , au vue de comment ça se passait , lui ont proposé le bib , justement pour la soulager . Je sais ,que pour mon prems , ils ne m'ont pas laisser le choix : dans le sens, ou j'avais dit que je voulais allaiter , il fallait donc que j'allaite . Ca met une de ces pression !!


J'ai arrêté l'allaitement avec plaisir au un an du petit mais franchement le biberon ça n'a rien à voir avec l'allaitement. Ce contact et cet symbiose me manque encore parfois.

Chacun fait comme elle peut et veut mais tu ne peux pas te permettre de dire à une jeune maman qui galère avec son allaitement qu'elle est trop bornée. C'est toi qui la culpabilise là . Tant que la santé de la petite n'est pas en danger il n'y a pas de raison de lui te tendre un biberon comme unique solution.

Pour ce qui est des douleurs seule la mère peut décider de ce qu'elle peut endurer pour mener à bien son projet.
D
40 ans 58
Pour ce qui concerne les douleurs , ça a l'air quand meme très intense , puisqu'elle dit elle meme s'etre brulée les pieds à force de se les frotter l'un contre l'autre pour ne pas bouger !! :shock: Et puis apparemment , la petite perd du poids , donc c'est qu'elle ne prends pas assez !! Le mot juste n'est peut etre pas bornée , mais obstinée , trop obstinée . Et je ne vois pas en quoi c'est culpabilisant de lui dire de cesser de se faire endurer de telles tortures , pour son bien etre à elle et de sa nénette . L'education d'un enfant est déjà très difficile , source de nombreuses inquiétudes ,angoisses , alors pourquoi se rajouter plus d'obstacles !!
B I U


Discussions liées