MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment percevez-vous votre corps ?

41 ans Petite fleur bleue 690
Coucou,

j'espère que cette fois-ci mon sujet partira pas en C...

Alors voilà, je me demandais comment vous perceviez votre corps, mais de l'intérieur ?

Moi je le perçois comme un doudou  
qui me tient chaud.

Et qui m'anésthésie de toute sensation agréable. comme si mes kilos en trop me protégeaient des agressions extérieurs...
91 ans 9582
comme un boulet :?
41 ans Petite fleur bleue 690
a-nonyme a écrit:
comme un boulet :?


De l'intérieur aussi ?
91 ans 9582
oui
J
40 ans Paris 1842
Ben je ne m'étais jamais posé la question en fait. Faut que je réfléchisse! ^^
41 ans Petite fleur bleue 690
Justdontknow a écrit:
Ben je ne m'étais jamais posé la question en fait. Faut que je réfléchisse! ^^


ok
J
40 ans Paris 1842
En fait, je crois que de l'intérieur, je ne le perçois pas vraiment. Comme s'il ne me concernait pas vraiment. C'est un peu chelou de réaliser cela ;)
S
32 ans 3465
Comme un truc que je trimballe. Rien de positif en fait. J'ai un surpoids imaginaire... :lol: (vaut mieux en rire hein)
41 ans Petite fleur bleue 690
Justdontknow a écrit:
En fait, je crois que de l'intérieur, je ne le perçois pas vraiment. Comme s'il ne me concernait pas vraiment. C'est un peu chelou de réaliser cela ;)


Non, c'est pas chelou, c'est juste ce que tu sens :lying:
30 ans 1489
a-nonyme a écrit:
comme un boulet :?


hahaha :D

Je vais être plus niaise: je perçois réellement mon corps comme un reflet de ce qui me construit: mon mode de vie, ma génétique, les soucis que j'ai eu malgré moi et ce que je lui ai infligé. Je suis par exemple attachée à mes cicatrices. J'avais fait tout le détail dans un autre post plus ancien, cette fois je vais vous épargner :lol:
Mais à part cela je suis presque pote avec mon corps. Je le trouve super sympa de me permettre de retrouver une bonne condition cardio-vasculaire malgré 5 ans de tabagisme lourd et des apéros 5 fois par semaine. J'essaie de lui montrer ma reconnaissance en le faisant transpirer parfois, dans un contexte sportif ou relationnel, et je lui achète des légumes bio.
S
32 ans 3465
Je fume depuis 10 ans et je n'ai pas une mauvaise condition physique (bon, je suis pas prête pour les jeux olympiques non plus :lol: ). Comme quoi la réaction de chaque personne est différente.
91 ans 9582
en même temps je connais peu de fumeurs qui ont des soucis cardio-vasculaires dans la vingtaine ;)
30 ans 1489
Sibell a écrit:
Je fume depuis 10 ans et je n'ai pas une mauvaise condition physique (bon, je suis pas prête pour les jeux olympiques non plus :lol: ). Comme quoi la réaction de chaque personne est différente.


Oui tout à fait ça change énormément! Mon copain fume deux paquets depuis 10 ans aussi, il a décroché un titre national dans une discipline sportive il y a deux ans. Moi au moment de l'arrêt, j'ai craché des trucs pas super jolis pendant plusieurs semaines à chaque séance de sport et j'ai mis quelques mois à récupérer pleinement! -_-
A
49 ans 47
Je ne sais pas trop ce que je pense de mon corps, je n'ai jamais fait petite chose fragile, je suis grande, un peu imposante, du coup parfois il me protège, on ne vient pas facilement m'embêter.
J'ai été très amie avec mon corps enceinte et allaitante, j'avais l'impression qu'il était fait pour ça : donner, protéger, embrasser. On peut s'appuyer dessus, il est solide.
J'ai adoré allaité, je l'ai fait deux fois très longtemps, je m'aimais généreuse.
Je travail dans la petite enfance et mon corps est constamment sollicité par les enfants (il aide, protège, câline, porte). C'est un corps "utile".
J'aime mon corps quand il est amoureux dans l'échange avec un autre.
Je n'aime pas la vision de mon corps quand je le détail, il ne me séduit pas.
Mon côté me protège, ça fait air bag mais ça me désole aussi.
J'aimerais sortir du monde de l'enfance et faire entre ce corps dans l'âge adulte, l'aimer, le trouver séduisant mais bon ... :roll:

De l'intérieur, non, je ne sais pas comment je le perçoit, il est une interface avec le reste du monde.
39 ans très au sud 7913
De l'intérieur... mon corps ne va pas du tout avec l'intérieur de ma tête on va dire ^^
Je me sens vulnérable, mon corps est grand et athlétique...
j'aime l'exotisme, les métissages et je suis banalement européenne châtain yeux verts
je me sens parfois discrète et il me semble que mon corps devrait être fin à cette image...
et puis à d'autres moments je me sens forte et en accord avec lui, je n'ai pas besoin de paraitre fragile.
Pour mon visage c'est plus étrange encore... il ne reflète pas du tout les capacités de rébellion et la forme d'insoumission que j'ai en moi. Il est lisse, fin, proportionné, sans accroc... un petit visage de poupée me disent mes proches! Sauf que mon caractère et ma fougue ben c'est pas ça du tout. J'ai l'air parfaitement inoffensive alors que j'ai du tempérament et comme on dit j'ai l'air de pas y toucher alors que je suis la prems quand il s'agit de monter au créneau pour une cause qui me tient à coeur. Je peux être très effrontée.
J'ai l'air de la parfaite fifille alors que pas du tout...
donc mon corps et moi c'est à l'image de toute ma personne: une sorte de contradiction permanente et de recherche d'équilibre.
cela dit la danse m'a beaucoup aidée avec lui, j'ai la bonne surprise parfois dans un geste et une posture de le croiser via mon reflet dans un miroir et de voir qu'il a exprimé ce que je voulais à ce moment là. Une fille de la danse m'a d'ailleurs ce soir montré une photo de moi dans une posture pendant une répétition et :shock: ce que je dégage c'est ce que je ressens, à cet instant là il est évident que mon dedans et mon dehors étaient en parfait accord.
cet accord entre dedans et dehors il se produit finalement quand je pratique une forme d'art: quand ma main est exactement à la place où mon cerveau veut qu'elle soit pour laisser une trace de pinceau ou de crayon, quand ma posture de danse se fait certaine que même mon visage alors s'exprime, se relâche... là c'est des moments magiques.
B I U