MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment rebondir?

J
40 ans Paris 1842
Prax a écrit:
(pour Justdontknow)

Tu ne comprenais pas le sens de ma dernière question : tu y a pourtant répondu conformément à ce que je supposais.



Mince. Je suis prévisible.

En  
fait, je ne comprends pas où tu veux en venir (à part dire que le système est trop laxiste), mais je m'en fous un peu à vrai dire.

Ce ui est important: Mousselinedu21, si tu ne te sens pas de porter plainte maintenant, tu peux encore le faire pendant les dix ans qui suivent ta majorité. Et oui, cela ne sera pas un joyeux chemin rempli de papillons.
P
54 ans 3726
(pour Justdontknow)
Dans le système que je prône, on n'accuserait plus personne sous le coup d'une intime conviction, sur un délit de sale gueule ou toute autre réaction imprévisible qui caractérise la faiblesse d'un humain, et donc, un système injuste puisqu'un jugement à Paris pourrait avoir une issue différente que si il était prononcé à Marseille, avec d'autres jurés. Preuves irréfutables ou aveux (non extorqués) et on condamne, manque de preuves ou absence d'aveux et on relaxe.
J
40 ans Paris 1842
D'ailleurs, on ne jugerait plus d'humains, et ils ne seraient plus jugés par des humains.

Bref. Je passe mon tour. Va lire Hobbes, Rousseau, Voltaire, Montesquieu, Rawls...

Et ouais, dans deux minutes on va me dire que je suis méprisante. Non. Mais sérieusement, les discussions de café du commerce avec des gens qui sont se gargarisent de leur ignorance et pensent savoir ce qu'il faut faire, cela me lasse. Avant d'asséner son avis, on lit, on étudie, on observe, en la matière on assiste à des audiences, on ne se contente pas du JT. Même pas la presse écrite, le JT quoi...

Mousselinedu21, j'ai oublié de te dire que si tu le souhaites, tu peux rencontrer gratuitement un avocat, pour qu'il t'oriente. Il y a des consultations gratuites dans toutes les villes. SI tu es en Côte d'Or, renseigne toi auprès de l'Ordre des avocats de Dijon: http://www.barreau-dij...ultation-gratuite.361__478.php
P
54 ans 3726
Oui, les gens sans culture sont ignorants (et ne devraient même pas avoir le droit de l'ouvrir), surtout quand d'autres, hautement instruits, ne manquent jamais une occasion de le leur rappeler.
J
40 ans Paris 1842
Prax a écrit:
Oui, les gens sans culture sont ignorants (et ne devraient même pas avoir le droit de l'ouvrir), surtout quand d'autres, hautement instruits, ne manquent jamais une occasion de le leur rappeler.


Nan.

Je t'accorde qu'il y a un pb en la matière: le droit, c'est une science sociale, il y a des gens qui étudient la matière, des hommes de l'art, mais cela touche aussi au fonctionnement de la démocratie. Contrairement à la médecine par ex, où le citoyen admet en général en savoir moins que son médecin, et trouve cela normal.

Chaque citoyen doit pouvoir donner son avis sur le droit et la justice, et c'est très bien. Simplement les avis sont plus ou moins pertinents.

Ce qui est déplaisant, c'est de revendiquer son ignorance, mais de prétendre savoir ce qu'il faut faire. Y a qu'à. Faut qu'on.

C'est vraiment fastoche.

Je n'y connais rien en médecine ou en électricité, donc avant de l'ouvrir, je me renseigne. Je ne dis pas: "je ne connais rien en électricité, mais que je trouve qu'on devrait changer les systèmes des interrupteurs parce que je trouve que ce serait mieux, vu qu'une fois je me suis pris un coup de jus".

Je n'explique pas que je ne connais rien à la justice, mais que comme j'ai vu un reportage à la télé, je pense que le système est mal fait.

Sans le connaître, et sans vouloir m'informer.
38 ans Niort 1336
Prax a écrit:

Contrairement à toi, je ne prends parti pour personne, je ne suis engagé dans aucune lutte, je ne défends aucune cause

[...]
Oui, les gens sans culture sont ignorants (et ne devraient même pas avoir le droit de l'ouvrir), surtout quand d'autres, hautement instruits, ne manquent jamais une occasion de le leur rappeler.


Tu te contredis, tu assure que tu ne défends aucune cause, mais si on te fait remarquer que dans les avis que tu donne au contraire tu prends parti, et plutôt que de te dire que tes avis sont superficiels, on t'invite à te renseigner en te donnant d'autres liens, d'autres lectures, tu t'insurge que les "ignorants" n'ont pas le droit à la parole. Si, tu y a droit, on ne t'empêche pas de raconter tes... J'essaie même d'être bienveillante, alors que tes propos me hérissent au plus profond de ma chair (ouais, moi je prends partie, contre les viols. Ouais, je suis contre. pas d'avis pour ta part ?)

bref, je rejoins Justdontknow, ce n'est pas désagréable d'échanger avec des gens qui n'ont pas la même culture que nous (par exemple justdontknow m'a l'air d'avoir une culture (entre autre) pénaliste, quand pour ma part je ne l'ai pas, mais j'ai une culture associative (entre autre) ). Cela nous permet de discuter et d'énoncer des idées, de les confronter en écoutant l'avis de l'autre, en proposant des alternatives. Ce qu'on essaie d"ésespéremment de te dire, c'est que cela n'est pas ta manière de débattre, tu balance tes avis, tes prises de parti, et tu participe au victime blaming. J'ai bien tenté de te prier d'aller débattre avec toi et d'autres ailleurs, mais tu continue, en te victimisant, pauvre petite chose harcelée par ces harpies de... on ne sait même plus quoi... Diablesses de féministes, diablesses de filles avec un minimum de culture qui te renvoient dans tes cordes. Oui, il m'est arrivé de trouver certains de tes propos intéressants, même au début de ce topic, et ailleurs. Mais là... Tu me gonfle, et tu pollue un post par ta suffisance et ta prise de partie, et ta victimisation mal placée dans le contexte.
Mais je ne suis pas innocente, loin de là, plutôt que de baisser les bras et aller voir ailleurs, je te réponds, j'essaie de garder ma bienveillance, de te donner d'autres liens pour te demander ce que tu en penses, pour ouvrir le débat. Oui mon agacement est palpable, mais j'essaie quand même, c'est mon tort; Et tu ne supporte pas que sur un autre topic j'ai pu remettre en question la foi que l'on donnait à ton grand savoir lié à ton âge = expérience : ce post est la preuve ultime, s'il en est, qu'on peu être cinquantenaire ET pas des plus sage.
P
54 ans 3726
(pour Justdontknow)
Je suis un "tekno" et un bon. Et même au plus ignorant dans une matière que je maîtrise parfaitement (même si il insiste) je ne répondrai jamais de la manière dont tu le fais. Tout le monde a le droit d'avoir des idées et de les exprimer, même si on se trompe. Chacun n'a ni l'envie ni le temps de s'investir dans des sujets qui le dépassent pour comprendre seulement une minuscule parcelle de ce qui est expliqué. Je dis que la justice est injuste, même si je ne connais pas les arcanes, ce n'est pas pour autant que j'ai tort. Je pourrais parfois avoir raison même en n'ayant que des connaissances superficielles. Et je continuerai à affirmer que l'intime conviction des jurés, à qui on ne demande aucune justification sur leur décision est injuste. En fonction de la personnalité des jurés, de leur passé, de leur vécu, la peine peut varier du simple au double pour une même affaire. Il y a grand risque que certains en fassent une affaire personnelle et ça c'est pour moi inacceptable. Libre à toi de dire que je divague.
J
40 ans Paris 1842
Prax a écrit:
(pour Justdontknow)
Je suis un "tekno" et un bon. Et même au plus ignorant dans une matière que je maîtrise parfaitement (même si il insiste) je ne répondrai jamais de la manière dont tu le fais. Tout le monde a le droit d'avoir des idées et de les exprimer, même si on se trompe. Chacun n'a ni l'envie ni le temps de s'investir dans des sujets qui le dépassent pour comprendre seulement une minuscule parcelle de ce qui est expliqué. Je dis que la justice est injuste, même si je ne connais pas les arcanes, ce n'est pas pour autant que j'ai tort. Je pourrais parfois avoir raison même en n'ayant que des connaissances superficielles. Et je continuerai à affirmer que l'intime conviction des jurés, à qui on ne demande aucune justification sur leur décision est injuste. En fonction de la personnalité des jurés, de leur passé, de leur vécu, la peine peut varier du simple au double pour une même affaire. Il y a grand risque que certains en fassent une affaire personnelle et ça c'est pour moi inacceptable. Libre à toi de dire que je divague.


Oui. Je suis très méchante, méprisante, et péremptoire. Et pas über-bienveillante, effectivement.

ça c'est fait. Et au fond, on s'en fout. Pour le reste, allons y :)

Bon, déjà, quand la peine varie, c'est plus en raison de la personnalité et du parcours du prévenu, de la nature des faits, que des jurés.

Mais enfin, effectivement, si toi tu as décidé que c'était les jurés le pb, pourquoi discuter? Du coup, c'est cool, tout va bien en correctionnelle si je comprends bien, puisqu'il n'y a pas de jurés?

Ce qui m'intéresse, c'est de savoir, comment fonctionnerait le système idéal que tu prônes. En pratique. Qui juge? Comment? Explique moi.
P
54 ans 3726
(pour LaPo)
Je ne vois pas par quelle position privilégiée tu m'empêcherais de raconter mes conneries.
La bienveillance, la suffisance, la condescendance.......... Ce n'est pas désagréable d'échanger avec les moins instruits que soi, faut-il comprendre.
Mais je ne te dois rien. Connais-tu mon parcours en terme d'éducation, d'instruction, au niveau professionnel ? Sais-tu quel apogée j'ai atteint en partant de presque rien, grâce à une volonté de fer, à la passion et au travail ? Pense-tu que mon mérite soit moins grand que le tien parce que tu t'es lancée dans des études et que tu es instruite et cultivée ? Alors s'il te plaît, ne perds pas ton temps avec tes remarques méprisantes, elles ne me touchent pas.
J
40 ans Paris 1842
Prax a écrit:
(pour LaPo)
Je ne vois pas par quelle position privilégiée tu m'empêcherais de raconter mes conneries.
La bienveillance, la suffisance, la condescendance.......... Ce n'est pas désagréable d'échanger avec les moins instruits que soi, faut-il comprendre.
Mais je ne te dois rien. Connais-tu mon parcours en terme d'éducation, d'instruction, au niveau professionnel ? Sais-tu quel apogée j'ai atteint en partant de presque rien, grâce à une volonté de fer, à la passion et au travail ? Pense-tu que mon mérite soit moins grand que le tien parce que tu t'es lancée dans des études et que tu es instruite et cultivée ? Alors s'il te plaît, ne perds pas ton temps avec tes remarques méprisantes, elles ne me touchent pas.


Bordel, je le dis, j'en ai marre de ce genre de reproches. Avoir fait des études ne rend pas ma parole ou celle de LaPo moins légitime que la tienne.

Personne n'en a rien à foutre de tes études, de ton parcours.

C'est toi qui ramène cela à ça, dès lors que l'on te démontre que les faits que tu énonces sont faux.
P
54 ans 3726
LaPo a écrit:
Et tu ne supporte pas que sur un autre topic j'ai pu remettre en question la foi que l'on donnait à ton grand savoir lié à ton âge = expérience : ce post est la preuve ultime, s'il en est, qu'on peu être cinquantenaire ET pas des plus sage.

Et non, je n'avais rien dit, moi.
Ce qui m'a étonné (pas supporté, ne rêve pas, tu n'arriveras jamais à mettre en rogne) c'est que tu ailles crier au fou dans "Votre état d'esprit". Tu pouvais me dire en face ce que tu pensais sans aller parler de moi à la 3ème personne (j'avais bien compris que ça m'était destiné).
24 ans 21
Bonjour à tous,

Je viens de lire vos messages et je dois avouer que cette conversation part en sucette: vous vous chamaillez pour cette histoire qui est la mienne et cela me frustre qu'on se bagarre sur ma propre discussion!
Au début, comme à présent, je ne voulais et ne veux pas qu'on parle de lois, de prison, d'amendes... Il me fallait juste quelques conseils et du soutien.

Cette discussion, hormis les désaccords entre vous, m'a fait avancer. La preuve:
Mercredi j'ai fait une déposition à la gendarmerie. Mon père en est satisfait, et me dit finalement, comme les gendarmes, qu'il était plus judicieux de porter plainte. Les réticences de mon père à porter plainte étaient peut-être une incompréhension entre nous. L'important c'est qu'il me soutienne à présent!

Une amie m'a dit qu'une déposition ne valait rien, que mon ex ne risque pas d'avoir d'ennuis, ni même d'être mis au courant!

Je pense que la meilleure solution désormais serait de porter plainte contre les actes malsains de mon ex. Maintenant que mes deux parents sont d'accord, je vais leur en parler, en espérant qu'il est encore tant de changer mon avis, de porter plainte, de m'aider dans cette démarche.

Mon père m'a dit qu'il ne s'était jamais entendu avec mon ex, mais que comme j'étais avec lui, il l'acceptait. Ces deux là n'ont pas pu s'entendre car mon ex était égoïste, imbu de sa personne, il mentait (il avait aussi quelques qualités!), mais il m'a choquée quand, il y a quelques mois où nous étions ensembles, il m'a dit qu'il voulait frapper mon père. Des phrases du style "un bon coup de poing dans sa gueule et il fera plus chier!", ou "une chaise dans le dos, ça le calmera", alors que mon père est quelqu'un de très sympathique et ne nous a jamais rien fait de mal!

Voilà, je vous pose une petite question: dois-je changer de "technique" et porter plainte, sachant que pour moi le principal inconvénient serait qu'il y ait de lourdes sanctions pour mon ex?
J
40 ans Paris 1842
Prax a écrit:
(pour LaPo)
Je ne vois pas par quelle position privilégiée tu m'empêcherais de raconter mes conneries.


Elle n'a jamais prétendu d'empêcher de discourir.

Simplement, va falloir accepter la contradiction. Sans te victimisé, te sentir méprisé, attaqué par ces trop méchantes bonnes femmes condescendantes.
P
54 ans 3726
(pour Justdontknow)
Nous sommes d'accord. Tout comme moi je n'en ai rien à faire de tes auteurs poussiéreux et de tes salles d'audience.
J
40 ans Paris 1842
MousselineDu21 a écrit:
Bonjour à tous,

Je viens de lire vos messages et je dois avouer que cette conversation part en sucette: vous vous chamaillez pour cette histoire qui est la mienne et cela me frustre qu'on se bagarre sur ma propre discussion!
Au début, comme à présent, je ne voulais et ne veux pas qu'on parle de lois, de prison, d'amendes... Il me fallait juste quelques conseils et du soutien.

Cette discussion, hormis les désaccords entre vous, m'a fait avancer. La preuve:
Mercredi j'ai fait une déposition à la gendarmerie. Mon père en est satisfait, et me dit finalement, comme les gendarmes, qu'il était plus judicieux de porter plainte. Les réticences de mon père à porter plainte étaient peut-être une incompréhension entre nous. L'important c'est qu'il me soutienne à présent!

Une amie m'a dit qu'une déposition ne valait rien, que mon ex ne risque pas d'avoir d'ennuis, ni même d'être mis au courant!

Je pense que la meilleure solution désormais serait de porter plainte contre les actes malsains de mon ex. Maintenant que mes deux parents sont d'accord, je vais leur en parler, en espérant qu'il est encore tant de changer mon avis, de porter plainte, de m'aider dans cette démarche.

Mon père m'a dit qu'il ne s'était jamais entendu avec mon ex, mais que comme j'étais avec lui, il l'acceptait. Ces deux là n'ont pas pu s'entendre car mon ex était égoïste, imbu de sa personne, il mentait (il avait aussi quelques qualités!), mais il m'a choquée quand, il y a quelques mois où nous étions ensembles, il m'a dit qu'il voulait frapper mon père. Des phrases du style "un bon coup de poing dans sa gueule et il fera plus chier!", ou "une chaise dans le dos, ça le calmera", alors que mon père est quelqu'un de très sympathique et ne nous a jamais rien fait de mal!

Voilà, je vous pose une petite question: dois-je changer de "technique" et porter plainte, sachant que pour moi le principal inconvénient serait qu'il y ait de lourdes sanctions pour mon ex?




Ce que tu appelles une déposition est semble t il une main courante, non? Qui n'a aucune portée, aucun effet.

De lourdes sanctions, c'est à dire?

Si tu ne veux pas qu'il soit sanctionné, alors pourquoi porter plainte?
B I U


Discussions liées