MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

vivre son célibat, retrouver le goût d’être en couple

49 ans 91220 113
trop de questions se bouscule ds ma tete.
comment casser cette routine, avoir envie de rencontrer la bonne personne (bien sur que j ai envie, mais n est ce pas par  
peur que je ne me 'bouge' pas?).

bref, comment le gerez vs?

Manu
S
42 ans sur le chemin... 1248
bonnes questions...
Je me les pose aussi.

Je comptabilise + d'années en tant que célibataire qu'en tant que couple...
J'ai apprivoisé ma solitude, je peux dire que j'y tiens même, mais je me demande si je ne suis pas en train de virée à la vieille fille...

Souvent j'ai envie d’être avec quelqu'un, mais je me rends en même temps compte que je ne saurai peut-être pas vivre en couple....

Vivre chacun chez soi? ben non, car mon schéma est bien celui du couple qui partage le même toit...

De plus, les années passant, si je rencontre quelqu'un dans ma tranche d'age, il est souvent accompagné d'enfants de précédentes rencontres, alors que moi je suis célibataire sans enfant.

Alors maintenant la question n'est même plus de savoir si je vais pouvoir vivre avec un gars, mais bien de vivre avec un gars et ses enfants!

musique de film d'horreur. :peur:

alors voila, c'est inextriquable, le serpent se mordant la queue...

oui certain dise que quand la bonne rencontre se produit, tout est simple et fluide.

Mais voila, ce n'est pas simple et fluide pour moi... je crois que + je vieillis et + j'ai de critères éliminatoires...

tout ça pour dire, qu'au final, je gère assez mal :lol:
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
D'un autre coté, un gars qui arrive à la quarantaine sans gosse, c'est un peu louche, non ?...
53 ans 2653
Sy_naturelle a écrit:
J'ai apprivoisé ma solitude, je peux dire que j'y tiens même, mais je me demande si je ne suis pas en train de virée à la vieille fille...
J'osais à peine le signaler à Manu, version masculineSy_naturelle a écrit:
Souvent j'ai envie d’être avec quelqu'un, mais je me rends en même temps compte que je ne saurai peut-être pas vivre en couple....
Ben, faut tester!Sy_naturelle a écrit:
Vivre chacun chez soi? ben non, car mon schéma est bien celui du couple qui partage le même toit...
Tout dépend quelle est la finalité?Sy_naturelle a écrit:
De plus, les années passant, si je rencontre quelqu'un dans ma tranche d'age, il est souvent accompagné d'enfants de précédentes rencontres, alors que moi je suis célibataire sans enfant.
N'y a-t-il pas une sorte de complexe d'infériorité entre toi, seule de chez seule, et un homme "multi-reproducteur" (je me réfère à ces "précédentes rencontres". On pourrait même aisément comprendre que le gars, il a déjà des enfants et ne souhaite plus en avoir.
Pour toi, la "fenêtre de tir" pour devenir mère se réduit...Sy_naturelle a écrit:
Alors maintenant la question n'est même plus de savoir si je vais pouvoir vivre avec un gars, mais bien de vivre avec un gars et ses enfants!
Je suppose que tu y répond ;) "oui"!Sy_naturelle a écrit:
oui certain dise que quand la bonne rencontre se produit, tout est simple et fluide.
Mais voila, ce n'est pas simple et fluide pour moi... je crois que + je vieillis et + j'ai de critères éliminatoires...
Trop de critère éliminatoire TUE le critère éliminatoire.
Et puis wtf, je vais enfin encore dire ce que je pense du critère éliminatoire ou pas!!!
Si tu as un accident de la route avec une voiture rouge, tu ne voudras plus jamais en conduire de cette couleur? Belle logique! Ou même en l'espèce, plus de voiture du tout!Sy_naturelle a écrit:
tout ça pour dire, qu'au final, je gère assez mal :lol:
Il faut je pense se mettre en mode "on".
Pendant des années, j'étais en mode "off". Et puis à 24 ans, j'ai décidé de trouver qqun... Et j'y suis parvenu. Rien d'insurmontable.
Il est évident que tu risques de tomber sur des femmes ayant déjà 1 ou + enfants.

Bref, Manu, je ne connais pas ton "historique".
Déjà vécu en couple?
Oui, tu recherches, mais ça a l'air "bande-mou" vu d'ici!
Il te faut la détermination. Il y aura du sang et des larmes peut-être pas tout-à-fait, mais quoi, c'est ta vie, y'en a qu'une, faut se bouger le cul!..
Sinon, j'imagine bien qu'on se laisse bercer dans une vie solo comme une musique d'ascenceur...
53 ans 2653
Manu91 a écrit:
trop de questions se bouscule ds ma tete.
L'homme virginien pense trop, ça bobo la :roll: tête..
101 ans chezmoi 1783
Poirier a écrit:
Sy_naturelle a écrit:
J'ai apprivoisé ma solitude, je peux dire que j'y tiens même, mais je me demande si je ne suis pas en train de virée à la vieille fille...
J'osais à peine le signaler à Manu, version masculineSy_naturelle a écrit:
Souvent j'ai envie d’être avec quelqu'un, mais je me rends en même temps compte que je ne saurai peut-être pas vivre en couple....
Ben, faut tester!Sy_naturelle a écrit:
Vivre chacun chez soi? ben non, car mon schéma est bien celui du couple qui partage le même toit...
Tout dépend quelle est la finalité?Sy_naturelle a écrit:
De plus, les années passant, si je rencontre quelqu'un dans ma tranche d'age, il est souvent accompagné d'enfants de précédentes rencontres, alors que moi je suis célibataire sans enfant.
N'y a-t-il pas une sorte de complexe d'infériorité entre toi, seule de chez seule, et un homme "multi-reproducteur" (je me réfère à ces "précédentes rencontres". On pourrait même aisément comprendre que le gars, il a déjà des enfants et ne souhaite plus en avoir.
Pour toi, la "fenêtre de tir" pour devenir mère se réduit...Sy_naturelle a écrit:
Alors maintenant la question n'est même plus de savoir si je vais pouvoir vivre avec un gars, mais bien de vivre avec un gars et ses enfants!
Je suppose que tu y répond ;) "oui"!Sy_naturelle a écrit:
oui certain dise que quand la bonne rencontre se produit, tout est simple et fluide.
Mais voila, ce n'est pas simple et fluide pour moi... je crois que + je vieillis et + j'ai de critères éliminatoires...
Trop de critère éliminatoire TUE le critère éliminatoire.
Et puis wtf, je vais enfin encore dire ce que je pense du critère éliminatoire ou pas!!!
Si tu as un accident de la route avec une voiture rouge, tu ne voudras plus jamais en conduire de cette couleur? Belle logique! Ou même en l'espèce, plus de voiture du tout!Sy_naturelle a écrit:
tout ça pour dire, qu'au final, je gère assez mal :lol:
Il faut je pense se mettre en mode "on".
Pendant des années, j'étais en mode "off". Et puis à 24 ans, j'ai décidé de trouver qqun... Et j'y suis parvenu. Rien d'insurmontable.
Il est évident que tu risques de tomber sur des femmes ayant déjà 1 ou + enfants.

Bref, Manu, je ne connais pas ton "historique".
Déjà vécu en couple?
Oui, tu recherches, mais ça a l'air "bande-mou" vu d'ici!
Il te faut la détermination. Il y aura du sang et des larmes peut-être pas tout-à-fait, mais quoi, c'est ta vie, y'en a qu'une, faut se bouger le cul!..
Sinon, j'imagine bien qu'on se laisse bercer dans une vie solo comme une musique d'ascenceur...


Poirier, je suis épatée par ta maîtrise des citations !!
53 ans 2653
tella a écrit:
Poirier,
c'est moitella a écrit:
je suis épatée
en croûte?tella a écrit:
par ta maîtrise
Non.. Rien...tella a écrit:
des citations !!
Certes, mais qu'en penses-tu, pas de la maîtrise des citations... Mais du sujet...
S
42 ans sur le chemin... 1248
Bon je vois que ma réponse à plu à poirier pour démontrer sa maitrise du "Quote" sur VLR;)


alors poirier, tu as tout à fait raison!
Citation:

N'y a-t-il pas une sorte de complexe d'infériorité entre toi, seule de chez seule, et un homme "multi-reproducteur" (je me réfère à ces "précédentes rencontres". On pourrait même aisément comprendre que le gars, il a déjà des enfants et ne souhaite plus en avoir.
Pour toi, la "fenêtre de tir" pour devenir mère se réduit...


si j'osais, je dirai que la fenêtre de tir est déjà très étroite! :lol: :lol:
Après, la question de devenir mère est chez moi très lointaine..
je débute ma vie professionnelle, et j'y passe beaucoup de temps... l'horloge biologique étant la mienne, je me dis que je ne vivrai pas cette expérience de maternité dans ma vie, et je ne sais même pas si ça m'attriste...

ce qui me dérange, c'est plutôt sur le plan psychique:
ça dénote chez moi une tendance à l'immaturité affective...., une impossibilité à etre avec quelqu'un , et la oui, je le vis comme une grande tristesse...quasi un échec...
S
42 ans sur le chemin... 1248
et pour répondre au chat: et une femme qui arrive à la quarantaine, c'est aussi un peu louche, non? :( :cry:
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Disons que son parcours peut intriguer...
M
76 ans 327
Pour en revenir à la question posée par le sujet, et pour parler de ma situation, sans faire des généralités donc, c'est beaucoup plus facile de vivre seule que de vivre avec quelqu'un d'autre. La solitude ne me pesant pas, le nombre de compromis à faire pour s'accorder avec quelqu'un d'autre au quotidien peut rebuter. Donc, dans mon cas, je ne me pose plus la question, je suis une vieille fille.

Par ailleurs, lorsque les amis bien intentionnés m'en parlaient (ça fait un moment que ça ne vient plus sur le tapis), ils ne trouvaient pas non plus beaucoup d'arguments "de vente" du couple. La conversation se terminait systématiquement par un "tu verras quand tu auras trouvé la bonne personne". Ouais, bon, je suis sceptique.

Enfin, lorsque je considère les couples autour de moi, passée la période dorée du début, ils ne me font guère envie. Au contraire.

Tout ça pour dire que tu ne te poses peut-être pas les bonnes questions. En quoi ta routine de célibataire ne te satisfait pas ? Penses-tu que l'insatisfaction ne puisse être résolue que par une vie de couple ? Par exemple, une vie sociale plus active ? Pourquoi les précédents essais se sont-ils terminés ? Ces problèmes ont-ils été résolus ? Sur quoi es-tu prêt à transiger, où places-tu les limites ? Que crains-tu en essayant de nouveau ?
J
40 ans Paris 1842
Mellyne a écrit:
Pour en revenir à la question posée par le sujet, et pour parler de ma situation, sans faire des généralités donc, c'est beaucoup plus facile de vivre seule que de vivre avec quelqu'un d'autre. La solitude ne me pesant pas, le nombre de compromis à faire pour s'accorder avec quelqu'un d'autre au quotidien peut rebuter. Donc, dans mon cas, je ne me pose plus la question, je suis une vieille fille.

Par ailleurs, lorsque les amis bien intentionnés m'en parlaient (ça fait un moment que ça ne vient plus sur le tapis), ils ne trouvaient pas non plus beaucoup d'arguments "de vente" du couple. La conversation se terminait systématiquement par un "tu verras quand tu auras trouvé la bonne personne". Ouais, bon, je suis sceptique.

Enfin, lorsque je considère les couples autour de moi, passée la période dorée du début, ils ne me font guère envie. Au contraire.

Tout ça pour dire que tu ne te poses peut-être pas les bonnes questions. En quoi ta routine de célibataire ne te satisfait pas ? Penses-tu que l'insatisfaction ne puisse être résolue que par une vie de couple ? Par exemple, une vie sociale plus active ? Pourquoi les précédents essais se sont-ils terminés ? Ces problèmes ont-ils été résolus ? Sur quoi es-tu prêt à transiger, où places-tu les limites ? Que crains-tu en essayant de nouveau ?


Alors, bien d'accord.

Sauf que moi, j'ai choisi la lenteur en couple: on ne vit pas ensemble, on voit bien.

Et oui, les couples autour de moi ne me font pas non plus envie. Je n'aime pas avoir qq1 à demeure chez moi- je n'aime pas partager mon chez moi d'ailleurs, je n'aime pas les compromis quotidiens, je n'aimerais pas être celle qui sacrifie sa carrière pour les enfants, etc etc Depuis que j'ai arrêté de vouloir me conformer au modèle classique, tout va bien :).
S
42 ans sur le chemin... 1248
rha les filles, vous me faites du bien avec vos témoignages :D

vous dites avec des mots ce que je pressentais en refusant de le constater:)

ben oui, alors, je suis une veille fille :D
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
"Vieux garçon" me semble être moins pathétique.
50 ans 174
le_chat_du_cheshire a écrit:
D'un autre coté, un gars qui arrive à la quarantaine sans gosse, c'est un peu louche, non ?...

Ben non;le chat!jsuis pas d'accord ! Y a des mecs stériles malheureusement pour eux et leurs compagne.
B I U