MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Envie de bébé et Androcur.. juste blabater ;-)

36 ans meuse (55) limite marne (51) 65
Bonjour à toutes et à tous,

Je pense que certaines questions ont déjà certainement été abordées, ayant lu quelques posts.

Ce n'est pas que  
j'ai des questions supers préçises, c'est juste pour discuter avec des personnes qui seraient éventuellement dans le même cas que moi ou tout du moins similaire.

Voilà j'ai 29 ans et chéri et moi voudrions un bébé.
Je precise qu'il a 35 ans et qu'il a déjà 2 enfants de 10 et 12 ans, nous sommes une famille recomposée.

Pour ma part, j'ai toujours eu des problèmes avec les règles pratiquement depuis le début que je les ai c'est-à-dire depuis que j'ai 12 ans.
Règles très douloureuses, 2 mois avec puis 2 mois sans etc..

J'ai vu un endocrinologue assez tard et après une batterie de tests et d'analyses il m'a diagnostiqué avec trop d'hormones androgènes; car j'ai aussi problème de poids ( même si j'ai toujours été costaud ) ( je pèse actuellement 115kg pour 1m65, et j'ai surtout cette satanée "bavette" qui me gène ) et hirsutisme.
Rajouté à cela bouffées de chaleur..

Traitéé par Androcur et Estreva depuis pas mal d'années. Je l'ai bien toléré.
Je suis en diminution et là ça fait 15 jours que je l'ai arrêté définitivement. ( je vois mon endocrino-gynéco mi novembre ).

Je vais à Reims à Debré, est-ce-que certaines y sont suivies également?

J'ai également des souçis de tension legère, qui est plus de l'ordre du stress et de la tension nerveuse que quelque chose de réel au cœur, je n'ai rien nulle part tout est dans la tête.. ( anxiété généralisée. ). Je prend quand même du Propanolol et Olmétec.
Heureusement j'ai des petites astuces, yoga, marche, massage etc..

Je voudrais donc savoir si des personnes étaient dans mon cas, qu'elles me confient leur parcours, leurs joies leurs peines..

Tout à l'heure je l'ai dis à mon médecin traitant, la 1ère chose qu'elle m'a dite: "il faut perdre du poids!".. :?

Mais au regard de certains posts beaucoup de femmes costauds arrivent à vivre des grossesses et qui plus ai sans problèmes..

Je prefère definitivement mon endocrino qui ELLE au moins ne me juge pas ou tout du moins ne me rabache pas toujours les mêmes choses.. :x

Quels tests ou analyses prescrivent ils en 1èr lieu?
En tout cas je serais normalement déjà "nettoyée" d'Androcur et Estreva d'ici mon rendez-vous, cela fera déjà avancer la chose, même s'il va falloir supporter ces bouffées de chaleur ( au travail c'est horrible.. ).

Je suis consciente que tout cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais il faut bien y penser un minimum quand même..
Je suis définitivement prête!!! ;) :D

Merci à tous :D
36 ans meuse (55) limite marne (51) 65
Up
F
32 ans 499
Hello,

Moi j'étais sous androcur et provames pendant 3 ans.
Quand j'ai commencé à avoir de grosses douleurs dans le bas de ventre j'ai voulu diminuer le traitement. Mon gynéco m'a demandé de continuer un peu pour voir si le corps allait s'y habituer mais c'était de pire en pire du coup il m'a demandé de consulter un endocrino afin de rééquilibrer le traitement (sans l'arrêter), d'autant plus que je ne perdait plus de poids depuis 1 an alors que j'avais perdu 20 kg sans trop d'efforts.

Mon endocrino a voulu arrêter le traitement, surtout quand elle a su que je souhaitais une grossesse (elle a été franchement chiante étant donné que cette grossesse je ne la souhaite pas pour tout de suite) pour voir si j'avais des cycles et ovulations (donc à mon avis on va peut-être te demander pour commencer de faire des courbes de t°). Puis j'ai eu droit à une écho endo-vaginale et un bilan hormonal complet.
Bien sur pas d'ovulation, on aurait dit qu'elle s'en réjouissait terriblement, elle allait enfin pouvoir me proposer ce que j'appelle la panoplie anti-gros : chirurgie, cure, nouveau régime.
D'office pour moi chirurgie c'est non (je ne me sens pas prête psychologiquement) et cure non plus (pas le temps d'aller m'enfermer je ne sais où !). On a donc décidé de commencer un nouveau régime, ce qui n'a eu aucun effet étant donné qu'il était sensiblement pareil que le précédent. D'autant plus que j'ai été très déçue par la manière dont elle a amené ça : elle a sorti une photocopie de son placard ! Merci pour le suivi personnalisé !! Au moins chez la diet elle m'avait envoyé tout un dossier rien que pour moi après notre entretien ! La j'étais logée à la même enseigne que toutes les petites grosses qui viennent la voir. Comment peut-elle s'imaginer que ça puisse fonctionner comme ça ?? A partir de là je suis devenue un peu parano et vu son insistance pour la chirurgie, je me demande si elle ne gagne pas un bonus à chaque opération... Bref, vous l'aurez compris, je déteste mon endorino ! (D'ailleurs mon médecin traitant m'a dit que tout le corps médicale de la région la déteste, ce qui me réconforte un peu)

Ce matin j'ai eu un coup de fil de l'infirmière en endocrino (suis à une prise de sang montrant des androgènes un peu élevés, mais "normaux" pour une fille OPK comme moi) pour prendre RDV pour me faire des injections pour vérifier mes surrénales et mon hypothalamus (HEIN ??). C'était la grosse panique (je suis totalement phobique des médecins, mais surtout je ne veux pas du tout que cette endocrino en qui je n'ai aucune confiance m'injecte je ne sais quoi !). Du coup j'ai appelé mon gynéco qui m'a un peu expliqué pourquoi (il est génial). Je suis un peu rassurée mais je ne sais toujours pas ce que sont ces examens (c'est pour ça que je parcoure le forum aujourd'hui ! Je fouine des infos !).
J'ai pris la décision ce matin de changer d'endocrino. J'ai RDV en mai, ça va être terriblement long d'attendre !
En réalité cette décision je l'avais prise il y a plusieurs semaine en annulant mes RDV chez mon endocrino actuelle, mais je n'avais pas encore sauté le pas d'en choisir un autre. Et bien vous allez peut-être pas me croire, mais depuis que j'ai annulé ces RDV il y a un peu plus d'un mois, j'ai perdu 5 kg, j'ai eu un cycle avec une ovulation, et tout ça sans rien changer à ma vie !

Enfin voilà, comme ton post mentionnait de "juste blablater", je me suis dis que ça me ferait du bien de parler un peu !

Où en es-tu toi ?
36 ans meuse (55) limite marne (51) 65
Bonjour,

Merci pour ta réponse :-)
Tu peux regarder à la section "ovulation.." dans le 1ér post, "envie de bb d'autres comme moi?", je viens de mettre de mes nouvelles.

Tu as vraiment bien fais de changer d'endocrino, elle t'aurai et t'as déjà sûrement plus stressée qu'autre chose.
Perso j'arrive pas à perdre dans ces conditions.

J'ai pas mal perdu y a 2 ans suite à l'ablation de ma vésicule, sans le vouloir en fait.
Ça m'a fais du bien mais évidemment j'ai repris un peu.
La gynéco me conseille de perdre mais sans faire une fixette.
Par contre la nouvelle endocrino que je vais voir en février.. j'ai un peu peur.

C'est fou cette discrimination quand même par rapport au poids.. moi dans mon service elles sont toutes squelettiques lol

J'ai aussile ventre en bavette comme on dis.. la gynéco me conseille de me le faire retiré plutôt après une grossesse mais pas avant, si je voulais un jour l'enlever.

Sinon après presque 3 mois d'arrêt des medocs, toujours pas de règles, juste des signes.
J'ai de l'acide follique et des tests à passer. Le doc à revoir donc on verra bien la suite.

J'espère que de ton côté tout ira bien..

Tiens moi aux news ;-)
B I U


Discussions liées