MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je sais pas quoi faire???

K
38 ans 28
Bonjour à tous et à toutes,

Je suis en train de faire les démarches pour faire une sleeve, je suis à mi parcours au niveau des rendez vous!

Je reviens encore puiser  
des éléments vers vous car je ne sais pas quoi faire!

Je ne cherche pas à ce que vous me disiez ce que je dois faire. Je voudrais juste en parler avec celles et ceux qui sont comme moi ou bien qui ont sauté le pas.

Je me pose pleins de questions et je farfouille sur internet mais je ne suis toujours pas sûr de moi concernant ma décision.

Parfois oui et puis lorsque je tombe sur des blogs de fille qui regrette, je sais plus! J'aimerais être sûr à 100% mais les questions que je me pose, je le saurais que lorsque je l'aurais fait d’où ma difficulté!

Ce qui me freine drôlement c'est bien sûr l'opération mais pas en elle même mais c'est surtout les suites de l'opération :
- les complications éventuelles,
- les gènes au quotidien (remontée acide, vomissements, dumping...)
- le changement d'habitude alimentaire (assiette à dessert)
- boire à petite gorgée et 45 min avant le repas alors que moi je bois que quand j'ai super soif donc à grosse gorgée
- ...

Je suis un peu perdue et je sais que c'est une décision qui m'appartient!
rien que le fait de faire les démarches c'est déjà un pas. je ne me vois pas continuer dans ce corps non plus, reprendre un régime, je n'en ai pas la force, trop d'échecs!!!

comment arriver à être sûr de sa décision?
Parce que pour le moment je n'ai pas de complications du à l'obésité et j'ai peur d'en avoir après l'opération et dans le temps sans l'opération!

Comment avez vous été certains de prendre la bonne décision?
45 ans Paris 9866
Bonjour!

J'ai été opérée il y a 4 mois seulement mais je peux essayer de répondre à tes questions...

kilulureax a écrit:
Ce qui me freine drôlement c'est bien sûr l'opération mais pas en elle même mais c'est surtout les suites de l'opération:

- les complications éventuelles,

Risque de fistule dans les 24/48h surtout après l'opé. On est suivi de près pour cela. Pour te donner une idée, mon chir avait je crois 8% de cas de fistule. La mortalité est autour de 0,5%.


- les gènes au quotidien (remontée acide, vomissements, dumping...)

Je prenais déjà un anti-acide avant la chir, donc je continue simplement avec. Mais je pense que je ne pourrais pas vivre sans!

- le changement d'habitude alimentaire (assiette à dessert)

C'est le moins gênant presque, oui on passe d'une grande à une petite assiette, mais franchement ce n'est pas une révolution totale. Je peux manger de tout, mais en petite quantité. Les aliments secs, comme le riz, passent plus difficilement, il faut faire gaffe.


- boire à petite gorgée et 45 min avant le repas alors que moi je bois que quand j'ai super soif donc à grosse gorgée
- ...

Si tu bois à grosses gorgées tu auras mal, donc tu vas vite arrêter. Tu prends l'habitude de ne pas boire pendant les repas mais entre, ce n'est pas très gênant.


Je suis un peu perdue et je sais que c'est une décision qui m'appartient!
rien que le fait de faire les démarches c'est déjà un pas. je ne me vois pas continuer dans ce corps non plus, reprendre un régime, je n'en ai pas la force, trop d'échecs!!!

comment arriver à être sûr de sa décision?
Parce que pour le moment je n'ai pas de complications du à l'obésité et j'ai peur d'en avoir après l'opération et dans le temps sans l'opération!

Comment avez vous été certains de prendre la bonne décision?

Je ne vais pas beaucoup t'aider... j'ai réfléchi pendant des années à mon rapport à mon alimentation et à mon poids et, un beau matin, c'est apparu comme une évidence que je devais le faire. Mais ensuite j'ai attendu que les médecins me donnent tous leur ok.

K
38 ans 28
Merci poupoule

Ton parcours concernant ta réflexion semble être le même que moi.

En effet, il y a à peut près 5 ans, je commençais à y réfléchir mais le mot "opération et risques" me faisaient très peur!!
Donc à chaque fois, j'essayais de me dire que j'allais y arriver sans aide.

Je me suis alors décidée pour aller voir un chirurgien et là à la fin du rendez vous, je suis limite partie en courant (trop peur).

Puis me voilà aujourd'hui en train de faire les démarches, j'ai déjà fait la fibroscopie et il me reste 4 rendez vous!

mais voilà je sais toujours pas!

Je sais que c'est une question d'habitude mais n'y a-t-il pas des moments où tu regrettes ta vie d'avant (les grandes assiettes par exemple lol, le simple fait de ne pas avoir de contre indications... ou autres
45 ans Paris 9866
kilulureax a écrit:
Merci poupoule

Ton parcours concernant ta réflexion semble être le même que moi.

En effet, il y a à peut près 5 ans, je commençais à y réfléchir mais le mot "opération et risques" me faisaient très peur!!
Donc à chaque fois, j'essayais de me dire que j'allais y arriver sans aide.

Je me suis alors décidée pour aller voir un chirurgien et là à la fin du rendez vous, je suis limite partie en courant (trop peur).

Puis me voilà aujourd'hui en train de faire les démarches, j'ai déjà fait la fibroscopie et il me reste 4 rendez vous!

mais voilà je sais toujours pas!

Je sais que c'est une question d'habitude mais n'y a-t-il pas des moments où tu regrettes ta vie d'avant (les grandes assiettes par exemple lol, le simple fait de ne pas avoir de contre indications... ou autres


La seule manière de te rassurer vraiment et de prendre ta décision en connaissance de cause est de:
1) poser des questions au médecin
2) poser des questions au médecin
3) et poser des questions au médecin!

Informe-toi bien et auprès d'un personnel qualifié, les forums tu y trouves le pire et le meilleur, donc gaffe.
Pose toutes les questions qui te passent par la tête, il n'y a pas de question con!
Un opéré peut te parler de son ressenti, mais eux ont des statistiques, un point de vue général, un vrai recul.
Et puis les équipes (donc un peu les infos) différent d'un hosto à l'autre.

Pour ma part pas de regret de la "grosse" assiette... mais tu as raison de te poser la question! C'est un deuil à faire, le plaisir à faire bombance, manger beaucoup. Moi j'ai mis des années à comprendre que ce n'était pas un vrai plaisir, mais de la douleur. Attention cependant si on n'est pas prêt à s'en passer! si on a besoin de la nourriture comme doudou, le poids reviendra, sleeve ou pas sleeve!

Quel est ton rapport à l'alimentation? as-tu des tca? manges-tu par ennui ou angoisse?
K
38 ans 28
Quel est ton rapport à l'alimentation? as-tu des tca? manges-tu par ennui ou angoisse?

J'ai un rapport normal avec la nourriture maintenant mais autrefois, je mangeais en fonction des mes émotions et par ennuie!!!!

Ce qui n'est plus le cas.

Je ne grignote pas mais par contre je mange très très bien à table ce qui fait que souvent le soir, je n'ai pas trop faim mais je mange quand même! (cherchez l'erreur!!!)
Je n'arrive pas à me résonner et à manger en fonction de ma faim.

Tu vois ce genre de comportement, je m'en rends compte quand je suis au restaurant, je me dis "oulalala je vais crever la dalle en sortant" parce que je n'ai pas le sentiment d'avoir mangé suffisamment et j'ai surtout pas mal au ventre ou le sentiment d'avoir trop mangé!

Je n'arrive tout simplement pas à me résonner sur les quantités car je déteste le sentiment d'avoir faim (le mal au ventre quand ça gargouille) et puis j'évite d'être dans ce genre de situation parce qu'après j'ai peur de ne pas m'arrêter de manger donc je prévois en conséquence c'est surement pour ça que je ne grignote pas!!!

Mais sinon à part ça (lol) j'ai l'impression que mon alimentation est tout ce qui a de plus normal!
45 ans Paris 9866
kilulureax a écrit:
J'ai un rapport normal avec la nourriture maintenant mais autrefois, je mangeais en fonction des mes émotions et par ennuie!!!!

Ce qui n'est plus le cas.

Je ne grignote pas mais par contre je mange très très bien à table ce qui fait que souvent le soir, je n'ai pas trop faim mais je mange quand même! (cherchez l'erreur!!!)
Je n'arrive pas à me résonner et à manger en fonction de ma faim.


Le fait que tu ne manges pas par émotions et que tu ne grignotes pas sont plutôt des bons points pour l'opération.
Mais qu'est-ce qui te fait si peur dans la sensation de faim? ça te rappelle qch de désagréable? pourquoi est-ce insupportable?
K
38 ans 28
Je n'arrive pas à savoir d'où provient la peur d'avoir la sensation de faim.

Je n'ai jamais manqué de nourriture dans mon enfance alors je ne comprends pas.

Par contre, après réflexions, je me dis que c'est surement parce que j'ai peur de ne pas savoir m’arrêter de manger, j'aime garder le contrôle et c'est aussi pour ça que je n'ai jamais aimé boire de l'alcool.

Je n'aime pas avoir faim aussi parce que lorsque tu attends beaucoup, ça fait mal au ventre et je suis pas du genre à me faire mal pour rien et c'est aussi pour ça que je ne suis pas une adepte du sport!! lol

Merci pour tes questions Poupoule, ça fait du bien de réfléchir sur notre manière de faire!
L
37 ans 38
coucou moi je me suis faite opérée y a 2 mois et franchement tout se passe bien

j'avais aussi tendance a prévoir des grosse assiette de peur 'avoir faim , quand je cuisinais je cuisinais pour 4 (alors que on est que 2 ^^) résultat a tout les coup on mangeais deux jour dessus.

en plus je grignotais (suffisais que je soit stressée ou triste pour me taper un paquet de chips de 200gr) je buvais que des soda sucré bref la cata

pendant 1 ans (pendant les démarches) j'ai commencer a changer mes habitudes , j'ai diminuer les grignotage , supprimer les boisson sucré

maintenant après l'opération j'ai des petite assiette (j'ai même acheter une assiette spécial bébé avec un réservoir d'eau pour manger chaud (comme je mange lentement je finissais toujours par manger froid ou sec a force de réchauffé ^^)mais j'arrive pas toujours au bout et quand j'ai fini de manger j'ai toujours l'impression d'avoir fait un bon gueuleton. finalement tu te rend compte que la quantité "visuelle" ne pose plus problème quand tu n'a plus faim.

Par contre j'ai pris l'habitude de manger a heure +/- fixe j'ai changer aussi ma façon de manger

avant je déjeunais pas je dînais presque rien je grignotais l’après midis et je mangeais bcp le soir

maintenant je déjeune , je collation je mange plus a midi je recollatione et je mange léger au soir

mais je ne reste JAMAIS a avoir faim , j'ai toujours dans mon sac un petit truc a manger en cas de faim et surtout une bouteille d'eau.

J'ai aussi appris a reconnaître les VRAI faim , d'une faim de stress

Quand je commence a avoir faim, je fait une dizaine de grande inspiration/expiration si ma faim a augmenter c'est une vrai faim sinon comme me la expliquer mon psy c'est du stress (les signaux de stress et de faim se ressemble fort surtout apres l'opération).


Bref tout ça pour dire que le plus important pour moi c'est d’être a l'écoute de son corps et de ses sensations et les médecin ne te laisserons pas avoir faim.
De toute façon tu ne dois pas rester en ayant faim , mais il ne faut pas non plus manger le plus possible pour être sure de ne pas avoir faim plus tard , il vaut mieux manger raisonnablement quitte 2h après prendre un collation

au début je mangeais vraiment très peu mais je mangeais toute les 1h30 ^^ maintenant je mange a peu près toute les 3h .
K
38 ans 28
merci Lissia pour ton message!

Justement tu dis qu'avant tu avais de mauvaises habitudes, est ce que maintenant tu ne les regrettes pas?

Parce que c'est bien de maigrir mais est ce que cela devient pas secondaire lorsque les contraintes de la sleeve sont importantes?

Je me dis que s'il m'arrive quelque chose que j'ai du mal à supporter ou même des contraintes .... qui me feront regretter l'opération.
C'est surtout ça qui me fait peur au final parce que je vois qu'avec les mauvaises habitudes que tu avais, finalement, tu y arrives mais est ce que cela ne t’arrive pas de regretter par rapport au fait qu'avant tu t'embêtais moins pour faire à manger, l'assiette avec réserve d'eau...

Et puis quand je lis certains commentaires sur différents blogs, je m’aperçois qu'il y en a qui sont plus ou moins au régime, qui s'interdise tel ou tel produit alors que moi l'opération, je la vois comme une aide au niveau de la quantité (une façon de se raisonner) et bien sur aussi sur la qualité mais c'est surtout la quantité qui fait que vous maigrissez!

Alors je me dis qu'en plus de la quantité, 2 ans après je suis obligée de faire un régime, retour à la case départ!!!

En disant ça je n'imagine pas me manger une assiette de frite au bout de 2 ans non mais je voudrais manger comme une personne qui correspond à mon poids de forme par exemple je fais 70 kg je mange comme une personne de 70kg.

Je sais pas si je suis très clair dans mon raisonnement mais je vois cette opération comme une chance de gommer le passé et d'avoir une seconde chance.
Avoir la chance de recommencer au début!!!

Merci pour ces échanges!!!
48 ans Lorraine 4326
Bonjour !

j'ai vu dans un precedent post, les raisons qui te poussent à te faire operer .
bon je ne suis pas operée et ne compte pas l'etre .

pour moi, l'operation doit etre un dernier recours quand la santé est en jeu .
Ca n'a pas du tout l'air d'etre ton cas, tu evoques bcp de raisons plus basée sur la mauvaise image que tu as de toi .
et ca, ca ne va pas forcement s'arranger si tu perds du poids .

Manger ca doit te servir à quelque chose (autre que vivre ) et du coup t'as peur que si tu ne peux plus manger comme avant, ca se passe mal . et ca c'est sans doute vrai .

ta peur d'avoir faim elle va pas disparaitre avec la sleeve .

tu as deja fait un travail psy ? il est en principe essentiel lors d'une operation .
peut-etre tu peux consacrer du temps à ca ? peut-etre que de comprendre d''où te vient cette peur fera que tu auras moins besoin de manger, et que du coup tu n'auras plus besoin de te faire opérer
et si tu decides quand meme d'etre operée, ce travail psy te sera tout benef' .
y'a des operées qui font en sorte que "tout" passe malgré l'operation et qui sont en échec ou pire, se mettent en danger .

tu peux aussi travail avec un professionnel de la RA (gros.org) pour pouvoir reconnaitre ta faim et surtout ta satieté .
K
38 ans 28
Bonjour ladybugette,

Manger ca doit te servir à quelque chose (autre que vivre ) et du coup t'as peur que si tu ne peux plus manger comme avant, ca se passe mal . et ca c'est sans doute vrai .

Je ne compense pas mes émotions par la nourriture j'ai juste peur d'avoir faim et je pense aussi que je me suis habituée à manger dans ses proportions et du coup lorsque je ressens la faim en diminuant les quantités, je me sens pas bien et j'ai peur de manger sans pouvoir m’arrêter!

ta peur d'avoir faim elle va pas disparaitre avec la sleeve .
Peut être qu'elle ne va pas disparaitre mais le but n'est pas là. Mon but est de maigrir pour diverses raisons et surtout de stabiliser ce poids car ça, je sais faire! cela fait 5 ans que je fais le même poids et j'ai grossi par rapport à ma grossesse gémellaire sinon avant d'être enceinte j'avais conservé mon poids aussi pendant 5 ans donc j'arrive à présent à être stable!

tu as deja fait un travail psy ? il est en principe essentiel lors d'une operation .

J'ai déjà consulté 3 psy en relation avec la nourriture et mercredi j'ai rendez vous avec la psy imposée par l'hopital et je dois te dire qu'il me tarde! Je ne vais pas chercher à lui dire ce qu'elle veut entendre, je veux être sur que la façon dont je vois les choses est compatible avec la sleeve.
Je ne vois pas la sleeve comme une opération miracle donc je mesure bien les conséquences avant de voir les avantages!!!



peut-etre que de comprendre d''où te vient cette peur fera que tu auras moins besoin de manger, et que du coup tu n'auras plus besoin de te faire opérer
J'ai espéré que le travail fait avec les psy règle mon problème de poids mais cela n'a jamais fonctionné mais je dois dire que cela n'a pas été négatif non plus car à chaque fois, j'ai appris de chacun des choses qui me servent maintenant!

y'a des operées qui font en sorte que "tout" passe malgré l'operation et qui sont en échec ou pire, se mettent en danger .
C'est tout ce que je veux éviter c'est pourquoi je cherche des infos auprès de vous tous pour être sur que cette opération me convient.

tu peux aussi travail avec un professionnel de la RA (gros.org) pour pouvoir reconnaitre ta faim et surtout ta satieté .
J'ai été suivi pendant 2 ans à bordeaux par une diététicienne référencée justement par le site "gros.com" qui utilisait cette méthode et je dois dire que je ne me jette plus sur la nourriture grâce à elle mais voilà je n'ai pratiquement rien perdu pendant ces 2 ans.

Je reviens sur ce que tu disais "tu evoques bcp de raisons plus basée sur la mauvaise image que tu as de toi .
et ca, ca ne va pas forcement s'arranger si tu perds du poids . "
Justement je pense que la mauvaise image est aussi et en grande partie liée au poids car en règle général, je fais bonne figure en société m'interdisant de ne pas me baigner à la plage à cause du regard des autres et bien d'autres exemples mais je souffre au fond de devoir me forcer parce que je suis obèse et je ne suis jamais alaise
Concernant ma santé, c'est sur que pour le moment, je n'ai pas réellement de problème lié à mon obésité même si j'ai mal au dos mais je dirais que c'est la maladie du siècle.
Par contre j'ai un IMC de 39.7 et des antécédents familiaux avec diabète et très forte obésité donc tu vois la question que je me pose, par contre je connais la réponse, faut-il attendre d'être dans une situation critique ou ton corps s'épuise, d'atteindre un poids qui fait souffrir articulations et coeur pour oser y songer et passer à l'acte? moi je réponds sans hésitations non.

ca me fait du bien de voir que j'ai quand même fait les choses dans l'ordre en passant par divers spécialistes et je te remercie parce que sans tes questions, je n'en aurais surement pas pris autant conscience!!!
L
37 ans 38
Pour répondre a ta question je ne me sens pas contrainte du tout bien sur au début il faut le temps de "prendre ses marque" je m'organise autrement que avant et mes repas ne sont pas plus long ni plus contraignant que avant (limite c'est le contraire)

par exemple le midi je mange une assiette froide (80gr de pâtes complete +80 gr de protéine animal + 100gr de légume)

le dimanche je me cuit des pâtes pour 3j le matin avant de partir bosser, je met ma boite tupperware sur ma petite balance et je rajoute mes ingrédients (pâte , saumon fumer, fromage, oeuf, ect...) franchement je me permet ce qui me fait envie en faisant attention on gras/sucre et sel il est évident que je vais pas manger 1 boite d'olive mais 2-3 en morceau oui


bref quand j'ai envie de quelque chose je le mange simplement je n'ai plus ce besoin d'engouffré parce que je prend le temps de manger , de savourer car je ne peux plus manger bcp.

Mais ca ne me pèse pas parce que même en mangeant peu je me sens remplie et rassasier

par contre je met le hola sur le fait que au bout de 2 ans faut refaire régime NON NON et NON

tu ne fera pas régime tu continuera simplement a manger convenablement de bon produit en quantité raisonnable
(de plus mon opération (un bypass est différent d'une sleeve)
le bypass rajoute la malabsorption du a la déviation de l'intestin en plus de restreinte les quantité le sleeve ne fait que limité les quantités.

et au niveau des quantités tu mangera sur le longs terme comme une personne "normal" ayant un petit appétit .

Après je rappelle quand même que ça ne fait que 2 mois que je suis opérée je ne sais pas ce que sera mon été d'esprit dans 6 mois ^^ mais je suis optimiste
34 ans 78 6421
Salut :)

Perso j'ai été opérée d'une sleeve, il y a 3 mois pile seulement !
Je peux essayer aussi de répondre à tes questions ou du moins te faire part de mon expérience.

kilulureax a écrit:
Ce qui me freine drôlement c'est bien sûr l'opération mais pas en elle même mais c'est surtout les suites de l'opération:

- les complications éventuelles,

Alors l'opération ce n'est pas drôle, autant se le dire, et être honnête ! mais c'est vite passé et tu vois les améliorations jour après jour !
Perso j'ai été opérée le mardi, sortie de l'hopital le vendredi (j+3). Tu récupéres vraiment la forme après 2/3 semaines.
sinon comme poupoule tu l'as dis 8% de cas de fistule et la mortalité est autour de 0,5%. Le risque de fistule est important dans les 24/48h surtout après l'opération, puis après pendant 6 semaines. Mais si tu suis bien ton protocole alimentaire (liquide puis purée) il y a moins de risque !
Mais il faut se dire que dans toutes opérations de tout façon, il y a toujours un risque, il faut en être conscient. Si tu es sûr de ton chirurgien (pas un boucher) à qui tu peux parler, ça peut déjà rassuré!

- les gènes au quotidien (remontée acide, vomissements, dumping...)

Alors perso je n'avais pas de soucis de ce côté là avant l'opération, et je n'en ai pas après !
Aucune remontée acide, aucun vomissement, aucun dumping (même si je mange 1 snickers)

- le changement d'habitude alimentaire (assiette à dessert)

Pareil que poupoule, la petite assiette ne me gêne pas ! On peut manger de tout, mais en petite quantité. Ce n'est pas frustrant. Après c'est chacun qui vaut ce qui passe mieux ou pas. Moi le riz et la semoule ça passe impecc, les pâtes plus "difficilement", dans le sens où je me sens un peu "ballonnée" après en avoir mangé!

- boire à petite gorgée et 45 min avant le repas alors que moi je bois que quand j'ai super soif donc à grosse gorgée

Alors là, je ne suis pas ok avec poupoule ! Je pense que c'est aussi perso, ça dépend de chacun ! Perso ça me faisait très peur avant l'opération, de ne plus pouvoir boire de grosses gorgées, comme toi, et finalement perso maintenant j'y arrive !
En dehors des repas, je peux boire un verre d'eau entier. ça passe sans faire mal ! je bois aussi à la bouteille !
Par contre oui éviter pendant les repas, voir attendre 15/20min mini après le repas.
Mais on s'y habitue et ça n'est ni douloureux, ni si gênant !


Je suis un peu perdue et je sais que c'est une décision qui m'appartient!
rien que le fait de faire les démarches c'est déjà un pas. je ne me vois pas continuer dans ce corps non plus, reprendre un régime, je n'en ai pas la force, trop d'échecs!!!

comment arriver à être sûr de sa décision?
Parce que pour le moment je n'ai pas de complications du à l'obésité et j'ai peur d'en avoir après l'opération et dans le temps sans l'opération!

Comment avez vous été certains de prendre la bonne décision?

Pour ma part, je me suis rendue compte que j'ignorais mon corps. Je ne regardais pas en dessous de ma poitrine dans les miroirs, et je n'écoutais pas les douleurs que j'avais.
Quand j'ai décidé de le voir, de le sentir, là j'ai dis que c'était plus possible !
J'avais des douleurs au genou droit, et je commençais à avoir mal au dos.
A ce jour, je n'ai plus mal au dos, ni mal au genou. Je retrouve la forme, je suis plus dynamique.

Il faut bien réfléchir certes, et être bien entouré, mais si tu te lance, soit au max positive pour tout ! chaque petite victoire au début, chaque évolution, prends les pour te motiver et aller vers le haut :)

En tout cas si tu as d'autres questions n'hésites pas :)


64 ans chitedu nord 1
bonsoir a toutes!c est la 1 ere fois que je suis sur un forum et mes enfants etant loin je n ai pas grand monde autour de moi pour repondre a mes questions et mes doutes ! j ai un mari adorable qui me soutient mais comme moi on est un peu perdus . j ai 58 ans bientot (lol) un poids de 104 kgs pour 1m65. je les traine depuis l enfance ! des regimes j en parles plus.alors ca y est j ai eu ma 1ere reunion d information sur l operation il y a 15 jours.maintenant le rv pris a la nutritioniste ...6 mois attente ! mais bon j ai attendu 58 ans donc ...!je vous admire toutes le courage et la tenacité que vous avez ! j ai eu beaucoup d operations depuis l age de 20 ans (36) mais je puise mon energie sur ce forum que je lis depuis un moment.je voudrais savoir comment se passe le 1er rv avec la psy et la nutritionniste ,et si vous avez attendu 6 mois pour votre 1 er rv apres la reunion ? ca serait super gentil d avoir vos avis ! merci a toutes
K
38 ans 28
espoirbetsy:.je voudrais savoir comment se passe le 1er rv avec la psy et la nutritionniste ,et si vous avez attendu 6 mois pour votre 1 er rv apres la reunion ? ca serait super gentil d avoir vos avis ! merci a toutes

Je te dirais ça mercredi car j'ai justement rendez vous avec la psy et ensuite j'ai rendez vous avec la diet le 18 donc moi je ne peux te dire que ça!

Moi normalement ça se passe comme ça :
j'ai eu mon 1er rendez vous avec le chirurgien le 13/08/2014
ensuite j'ai pris rendez vous avec les différents médecins:
- gastroentérologue : le 27/08
- anesthésiste pour la fibro: le 3/09
- caridologue : le 6/09
- psychiatre: le 10/09
- fibroscopie : le 17/09
- endocrinologue : le 24/09
- psychologue : le 8/10
- diététicienne : le 18/10
- pneumologue : le 20/10
- psychiatre : le 22/10 je lui ai dit que lorsque j'aurais vu la diet et la psy je pense que je pourrais prendre ma décision de me faire opérer ou non donc il a voulu qu'on reprenne un autre rendez vous après pour voir si je me sentais bien avec la décision que j'aurais pris.
- endocrinologue: car il manquait 2 prises de sang donc un autre rendez vous de pris pour résultat définitif.

et lorsque j'avais pris tous ces rendez vous donc au mois d'août, la secrétaire du chirurgien m'a demandé de la rappeler pour fixer un rendez vous avec le chirurgien.
- chirurgien: le 5 /10

Normalement le 5/10 je saurais si il accepte de m'opérer dans ce cas, il me fixe une date d'opération (1 ou 2 mois après ce dernier rendez vous)
B I U


Discussions liées