MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bypass à Rennes ! Dernière ligne droite et pourtant...

Bonjour à toutes et à tous !

Je m’appelle Alice, 22 ans, étudiante.. mais surtout catégorisé comme étant en obésité "morbide" depuis mes 18 ans...

J'ai eu un premier rendez  
vous en Juillet dans le cadre d'une prise en charge pour une opération bariatrique par bypass gastrique à la clinique Saint Grégoire à Rennes (pour les connaisseurs, je ne dit pas non à quelques retours ! ) et je sors tout juste de mon rendez vous avec le chirurgien qui a fixé l'opération en Décembre !

Je ne m'attendais pas à avoir une date, et du coup, c'est un peu la panique dans ma tête ! Je suis à la fois très heureuse de cette date, mais j'ai peur que l'opération ne se fasse pas.

En effet, si tous les experts que j'ai rencontré dans le cadre de ma démarche m'encourage à aller au bout et me soutiennent (Endocrinologue, nutritionniste, cardiologue, pneumologue, chirurgien... ) il me reste à "convaincre" mon psychologue que cette opération n'est pas que d'ordre esthétique mais peu me sauver la vie !

En effet, je vois ce psychologue depuis mai, après un épisode dépressif majeur lié à la tentative d'acceptation de mon obésité et à la "découverte" de ce corps qui est le mien et que je ne voyais pas réellement.... Je me savais en surpoids, mais je ne réalisais pas à quel point mon état me mettais en danger, et je me voyais encore avec 20-30 kilos de moins quand je me regardais dans le miroir...

A l'heure actuelle, j'ai réussi à accepter mon état physique, et même si celui ci me gène pour des critères esthétique, je ne ferais pas cette opération juste pour cette raison. Mais je vois bien que mon corps s'est détérioré, je sens ma vie me couler entre les doigts dés que j'ai un étage à monter et que je suis essoufflée comme à la fin d'un marathon. J'ai 22 ans, et j'ai l'impression d’être dans le corps d'une personne âgé, à ne rien pouvoir faire comme les autres, et je veux changer ça.

Malheureusement, mon psychiatre me considère comme étant trop jeune pour prendre autant de risque pour une "chirurgie esthétique" et que ce by-pass n'est rien d'autre qu'une "mutilation" qui devrait être réservé aux "obèses de plus de 200 kilos qui ne peuvent vraiment plus sortir de chez eux". Je n'en avais jamais parlé avec lui avant, car je ne savais pas comment l'aborder et je dois avouer que je suis restée sur les fesses quand j'ai entendu son "refus" presque catégorique.
J'en ai parlé à mon chirurgien, qui a écris une lettre à on Psychiatre afin de lui expliquer qu'on ne lui demandait pas de juger le côté technique de l'intervention mais bien de dire si je suis apte psychologiquement à subir ce genre d'intervention...

J'ai vraiment peur d'un refus de sa part, malgré tout ça. C'est un psychiatre vraiment génial sous beaucoup de point de vue mais j'ai l'impression que sa vision de l'obésité est "met toi à faire du sport et tu perdras ton poids, la chirurgie est une solution de facilité, les autres se débrouillent très bien sans donc tu n'en as pas besoin".

Quelqu'un a t'il été confronté à une situation similaire ? Dans le cas ou mon psychiatre refuserait toujours l'opération (sous des critères autres que ceux qu'on lui demande de juger, évidemment) aurais-je le droit à une contre expertise ou peut il à lui seul annuler toutes les démarches effectués ?

Et évidemment, si certains d'entre vous se sont fait opérer à la clinique Saint Grégoire à Rennes, je ne dit pas non à quelques témoignages, même si je n'ai lu pour le moment que du bien de cet établissement !

Merci !
Alice
48 ans Lorraine 4326
Ton obésité nécessite-t-elle une telle urgence ? Tu as un IMC si important que ça ?

Comme le dit ton psy, t'es hyper jeune. T'es pas à 1 ou 2 années près si ?

tu sais pourquoi tu es grosse ? Tu as eu le temps de bosser ça avec ton psy ?
Moi je ferais confiance à mon psy et à son avis . Il n'est sans doute pas définitif , il ne te sent peut-être pas prête .
M
90 ans 1565
Dans un an ou deux,Aliceaupaysdesrondes ne sera pas beaucoup plus âgée qu'elle ne l'est aujourdhui et ça peut être énorme d'attendre autant au niveau émotionnel et même physique,si son poids est vraiment handicapant et met sa santé en danger.
Ton psy est contre parce que tu es jeune et qu'il est contre cette opération en particulier,ce ne sont pas des raisons valides à mon sens. Ca revient à décider à ta place et donc t'infantiliser.
48 ans Lorraine 4326
MaudK a écrit:
Dans un an ou deux,Aliceaupaysdesrondes ne sera pas beaucoup plus âgée qu'elle ne l'est aujourdhui et ça peut être énorme d'attendre autant au niveau émotionnel et même physique,si son poids est vraiment handicapant et met sa santé en danger.
Ton psy est contre parce que tu es jeune et qu'il est contre cette opération en particulier,ce ne sont pas des raisons valides à mon sens. Ca revient à décider à ta place et donc t'infantiliser.


dans un ou deux ans , Alice aura eu le temps de bien réfléchir et de bosser sur elle . Elle a commencé son travail psy en mai, c'est donc tout récent .

et je ne me permettrais pas de juger les paroles ( retranscrites donc interprétées par Alice ) du psy , c'est un pro, pas nous, il connait Alice , pas nous .

après j'imagine mal qu'on puisse être en danger de mort à 22 ans mais bon ....


j'ai trouvé intéressant ce témoignage , l'extreme-urgence d'un by-pass qui au final , était injustifié .
http://www.ma-grande-t...e-netait-pas-du-bonheur-120438


(ok on parle de 3 semaines, ce qui n'est pas le cas d'Alice )
Tout d'abord, merci pour vos réponses !

Alors, mon IMC est relativement important (45), surtout pour une personne de mon age. Ça ne me met pas en danger de mort dans l’immédiat, mais j'ai perdu ma tante l'an dernier a 47 ans, du a son obésité. Quand cela arrive, ça nous fait d'autant plus réfléchir a ce que l'on fait endurer a son corps...

Alors je ne suis pas a un ou deux ans prés, c'est évident. Maintenant, j'en suis a plus de deux années de réflexion sur la procédure (conseille par mon médecin traitant, je n’étais pas du tout d'accord au début et j'ai mis 6 mois a juste envisager la possibilité que c’était quelque chose pour moi...).

J'ai un suivi psychiatrique et nutritionnel depuis 10 ans, et j'ai commencé mon travail avec celui ci en mai après un déménagement. Je ne suis pas d'accord avec lui sur sa vision de l’obésité, peut être que je l’interprète un peu mais j'ai l'impression qu'il n'aime simplement pas la procédure et que ça n'a rien avoir avec moi. Je pense que la lettre du chirurgien devrait répondre a ses hésitations au niveau "technique", mais j’espère juste qu'en cas de refus de sa part je puisse aller voir un autre spécialiste qui aurait une autre vision des chirurgies de l’obésité sans que cela interfère de trop dans mes démarches.

Comme je l'indique, si on me dit que je ne suis pas prête, que ma décision n'est pas assez réfléchis... ou tout autre justificatif, je serais prête a l'accepter. J'ai beaucoup travaille sur moi et sur mes comportements alimentaires destructeur, maintenant que je n'ai plus de TCA depuis plus d'un an, je me sens prête pour la chirurgie.
La tout les autres spécialistes me soutiennent dans ma démarche, j'ai vu le chirurgien a 6 reprises tellement j'avais de questions sur ma vie après la chirurgie et sur les risques encourues dans le cas ou mes TCA reviendraient (Je ne suis pas sure de contrôler, on ne sait jamais ! )... J'ai même été jusqu’à regarde des vidéos de la chirurgie afin de me préparer psychologiquement a ce qu'il va se produire le jour J.

Maintenant, j'ai eu la date de l’opération, et je ne pensais pas que ça viendrait avant la fin de l’année, je voyais plutôt cela l’été prochain... Du coup, je stress un peu mais je ne remet pas en doute l’utilité de cette opération, j'ai besoin de perdre ses kilos qui m'emprisonnent pour avoir une vie plus longue et plus sereine...
L
37 ans 38
Moi je te suggérerais d'aller voir un autre psy tu verra bien si il te dis la même chose

Apres tout si plusieurs psy de tonne la même réponse à savoir un non tu pourras plus facilement l'accepter et te remettre en question

Contrairement a ce que l'on pourrais croire les médecin sont des être humain avec leur a priori , leur croyance , leur avis

moi je suis tombée sur un chirurgien de l'obésité qui était désagréable et condescendent avec les personne obèse oO
j'ai vite changer.


Un psy qui ne te connait pas orientera la discussion vers les point uniquement lier à l'opération mais pas sur le reste
90 ans 9582
je pense que ce qu'on demande au psy, c'est une évaluation de l'état psychologique du candidat. Pas de donner son avis personnel sur la chirurgie bariatrique... donc clairement là il répond à côté ! On lui demande juste de dépister des contre-indications psy.

Tu peux aller voir quelqu'un de plus neutre... l'évaluation, elle se fait avec des tests bien codifiés, ce seront les mêmes partout.

Par contre ce qui m'interpelle c'est l'urgence... si tu le sens mieux l'été prochain, pourquoi ne pas attendre l'été prochain ? Tu seras plus prête, et ça ne plombera pas ton année universitaire... un IMC de 45 à 22 ans ne va pas te foudroyer dans les jours qui viennent... Par contre l'opé est irréversible donc, n'y vas que si tu le sens...

bon courage pour la suite...
44 ans Paradise island 524
Plusieurs choses:
-le psy doit juger des contre indications d'un patient,rien d'autre.Il n'y a aucun argument pour justifier que ce n'est pas une opération "esthétique".C'est une opération destinées aux patients en obésité morbide donc l'esthétisme est tout à fait secondaire,s'il ne comprend pas ça qu'il retourne à la fac de médecine.Tu dois pouvoir consulter quelqu'un d'autre.
-sur la rapidité où vont les choses.Tu pensais être opérée cet été,demande une date cet été,rien ne t'oblige à le faire en décembre.il est important de se sentir prêt donc laisse passer ces quelques mois.
Merci pour vos réponses :)

Je pense repousser l'opération à cet été, cela me semble plus raisonnable pour ne pas louper trop de cours et bien avoir le temps de me remettre en forme.

Je vais voir ce que dit le psy la semaine prochaine, sinon je demanderais des noms à mon chirurgien avec qui il a plus l'habitude de travailler et qui connaitrais mieux l'opération. Je verrais bien ce qu'il en dit :)
B I U


Discussions liées