MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les fat admirers

38 ans Petite fleur bleue 690
Coucou,

Les fat admirers, qu'en pensez-vous ?

J'ai cru comprendre que ce n'était pas très appréciée sur le forum, mais peut-être me suis-je trompée. ( ? )

Moi, je trouve ça chouette  
d'être un idéal de beauté pour certains.

ça s'arrête là parce que je pense qu'on ne peut dépendre que du regard des autres, il faut d'abord se plaire à soi-même.

Et vous ?
J
37 ans Paris 1842
Perso, je ne trouve pas chouette d'être résumée à ma graisse :)

Et je n'ai pas besoin d'être un idéal de beauté, pour quiconque. Je suis moi, ça doit suffire.
M
88 ans 1565
Je ne vois pas de différence entre trouver une personne excitante parce qu'elle est grosse et trouver une personne repoussante parce qu'elle est grosse. L'un est beaucoup plus gentil que l'autre mais le principe est le même:la personne est réduite à son physique et plus précisément son poids.
88 ans 9582
MaudK a écrit:
Je ne vois pas de différence entre trouver une personne excitante parce qu'elle est grosse et trouver une personne repoussante parce qu'elle est grosse. L'un est beaucoup plus gentil que l'autre mais le principe est le même:la personne est réduite à son physique et plus précisément son poids.


100 % pareil :D
37 ans très au sud 7328
Qu'un mec préfère les filles avec des formes ne me pose aucun soucis. Qu'il les préfère avec beaucoup de formes idem.
Par contre qu'il débarque en disant qu'une fille doit avoir des formes comme ci ou comme ça sans quoi elle ne peut l'intéresser ou pire qu'une vraie femme c'est ça ou ça là ce n'est plus du tout la même chose.
Dans l'un il y a une préférence, mais il y a la place pour la personne dans la fat admirer je vois un extrême du physique pour le physique qui occulte la personnalité. Et ça ben ça ne me plait pas du tout. C'est le côté impératif qui me fait bloquer. Ce n'est pas de la bienveillance d'exiger et ce n'est pas mieux que d'exiger d'être mince ou de faire du bonnet C minimum.
Pour moi le fat admirer est croisé de sexisme et de tentative de maîtrise du corps de la femme. Et je parle même pas du feeder!
47 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
reinette81 a écrit:
Qu'un mec préfère les filles avec des formes ne me pose aucun soucis. Qu'il les préfère avec beaucoup de formes idem.
Par contre qu'il débarque en disant qu'une fille doit avoir des formes comme ci ou comme ça sans quoi elle ne peut l'intéresser ou pire qu'une vraie femme c'est ça ou ça là ce n'est plus du tout la même chose.
Dans l'un il y a une préférence, mais il y a la place pour la personne dans la fat admirer je vois un extrême du physique pour le physique qui occulte la personnalité. Et ça ben ça ne me plait pas du tout. C'est le côté impératif qui me fait bloquer. Ce n'est pas de la bienveillance d'exiger et ce n'est pas mieux que d'exiger d'être mince ou de faire du bonnet C minimum.
Pour moi le fat admirer est croisé de sexisme et de tentative de maîtrise du corps de la femme. Et je parle même pas du feeder!


exactement ce que je pense .

le trop comme le pas assez sont un manques ...
46 ans Out of nowhere 3101
pecsfamily a écrit:
reinette81 a écrit:
Qu'un mec préfère les filles avec des formes ne me pose aucun soucis. Qu'il les préfère avec beaucoup de formes idem.
Par contre qu'il débarque en disant qu'une fille doit avoir des formes comme ci ou comme ça sans quoi elle ne peut l'intéresser ou pire qu'une vraie femme c'est ça ou ça là ce n'est plus du tout la même chose.
Dans l'un il y a une préférence, mais il y a la place pour la personne dans la fat admirer je vois un extrême du physique pour le physique qui occulte la personnalité. Et ça ben ça ne me plait pas du tout. C'est le côté impératif qui me fait bloquer. Ce n'est pas de la bienveillance d'exiger et ce n'est pas mieux que d'exiger d'être mince ou de faire du bonnet C minimum.
Pour moi le fat admirer est croisé de sexisme et de tentative de maîtrise du corps de la femme. Et je parle même pas du feeder!


exactement ce que je pense .

le trop comme le pas assez sont un manques ...

Oui le fat admirer rien que l'expression n'est pas belle.
Par contre il ne faut pas être hypocrite non plus, nous avons tous ou presque nos attirances par rapport à des critères physiques, des personnes que nous remarquons avec intérêt par rapport à un détail purement physique.
M
41 ans 153
La plupart des hommes sont des "thin admirers" et personne ne trouve à redire. Beaucoup de femmes sont contraintes de maigrir pour leur conjoint qui exerce une pression insidieuse ou non.

Mais cette réalité dérange moins, elle est socialement "acceptable" car acceptée. :?
32 ans Paris 232
marina0204 a écrit:
La plupart des hommes sont des "thin admirers" et personne ne trouve à redire. Beaucoup de femmes sont contraintes de maigrir pour leur conjoint qui exerce une pression insidieuse ou non.

Mais cette réalité dérange moins, elle est socialement "acceptable" car acceptée. :?


Je ne suis pas d'accord. Cette mentalité dérange moins ? Mais dérange moins qui ? Parce que presque toutes les personnes que je connais pourraient être choquées d'apprendre qu'il se passe ça dans un couple. Ma soeur avait une amie en couple avec ce genre de personne : tout le monde lui disait de larguer son copain et qu'elle méritait 1000 fois mieux...
Quant à mes amis, certains ont une préférence pour les femmes minces mais de là à dire d'eux qu'ils sont des "thin admirers" mille fois non !

Et puis je me souviens d'une prof qui avait une études auprès des gars du lycée : la majorité préfèrent les filles avec des kilos en trop qu'avec des kilos en moins. La maigreur ne plait pas.
M
88 ans 1565
La maigreur ne plait pas,c'est vrai mais les rondeurs non plus. Entre une fille mince et une fille qui a 2/3 kg en trop,des rondeurs ici ou là,il n'est pas dur de dire qui sera la plus populaire et plus la fille sera ronde et plus le décalage sera grand.
47 ans au feu rouge à droite puis au prochain carrefour à gauche ....... 1367
je ne sais pas trop ...
parce que si je me réfère à mon propre cas ,pourtant obèse à l'adolescence , j'étais ce qu'on appelle une fille populaire .

j'étais toujours celle qui étais choisit en premier en sport par exemple, pour faire les équipes .

je n'ai absolument jamais fait tapisserie en boite .

j' ai même eu droit plusieurs fois à la phrase qui "tue" : tu es là maintenant la fête peut commencer .

j'ai l'impression de me vanter , mais je dois reconnaitre que je n'ai jamais souffert de réflexion sur les gros .

bon faut dire aussi que quand une andouille se permettait de le faire , au mieux il se prenait une vanne bien sentie au pire une mandale !


alors je me dis que je ne dois pas être la seule à être dans ce cas quand même !

je pense que ça tient surtout à la personnalité ...
M
37 ans 176
Je vais donner mon point de vu de FA.

Aimer les femmes rondes est juste une préférence comme une autre. Certains préfèrent les blondes, d'autres les grandes, moi j'aime les formes très développées.

En aucun cas il ne s'agit de résumer une femme à son poids, dans le sens où je n'aime pas une ronde que pour ses rondeurs. Une personne est un ensemble et il faut que tout le reste me plaise aussi ; au niveau physique bien entendu : son visage, son regard, son sourire ; et au niveau mental : sa personnalité, son caractère, son intellect.

Oui, j'ai besoin qu'une femme soit ronde (et même très ronde) pour me plaire, mais ce n'est qu'un critère parmi d'autres, une particularité physique que je vois positivement quand la majorité de la société l'envisage négativement.

C'est juste ça être FA. Pas de quoi fouetter un chat.
90 ans 229
Pour moi, ce qui est dérangeant dans le fait d'être obsédé ou révulsé par un critère physique, c'est son côté extrême. On a tous nos préférences, mais quand celles-ci prennent le pas sur le reste, oui, on réduit l'autre à un bout de viande. Ca me choque profondément lorsque les hommes attendent de leur femme qu'elle retrouve la ligne après la grossesse et que cela se traduit par des réflexions voire des menaces. Ca me choque tout autant de voir un homme demander à une fille de grossir, ou de ne pas maigrir. Le seule différence, c'est que notre monde admet les premiers goujats et perçoit les seconds comme des pervers.

L'homme de ma vie, il peut changer physiquement, c'est lui et puis c'est tout.
Je suis d'accord pour dire que l'on a pas à contrôler le corps de l'autre pour coller à ses préférences. Mais c'est pas toujours les hommes qui font ça..

Par rapport à mes parents, mon père fait dans les 100 kg, et ma mère n'a pas arrêté de lui rabâcher dès qu'elle est de mauvaise humeur :
"Tu es gros"
"C'est moche"
"Tu t'es pesé ce matin ? Non ?? Comme par hasard"
"Sérieux t'as vu comme tu bouffes ??"
"Tu prends du dessert ? ça m'aurait étonné"
"Compte pas sur moi pour t'aider quand tu vas finir en fauteuil roulant"
90 ans 229
Personne n'a dit le contraire. ;)
B I U