MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Manger hors de chez soi.

37 ans 4422
Manger hors de chez soi, c'est souvent pour un en cas sur le pouce : la chocolatine à 16h ou un sandwich rapide à midi ou un mc do parce  
qu'on est pressé. C'est aussi un bon petit resto gastronomique de temps en temps parce qu'on a envie de se faire plaisir et que c'est toujours agréable de se faire servir.

On lit régulièrement sur VLR des témoignages de rond(e)s qui disent avoir honte de manger en public, et donc hors de chez soi. Où en êtes-vous sur ce point ?

Est-ce que ça ne vous a jamais gêné ? Vous devez prendre sur vous pour rentrer la tête haute dans un fast-food ? Au resto, vous vous privez de la superbe marquise au chocolat pour ne pas avoir à subir les regards ironiques de la blondasse filiforme et frustrée de la table d'à côté ? Ou bien vous êtes du genre à en rajouter et à prendre en plus des profiteroles avec des mimiques de plaisir à peine exagérées pour lui faire ravaler sa salade verte qui lui donne un air de lapin malade quand elle se force à l'avaler sans vinaigrette ?
S
41 ans Région parisienne 606
Et bien ça dépend! J'avoue qu'avec le fast food, j'ai du mal! :? Entrez ds ce genre d'endroit que bcq considèrent comme l'antre de la mal bouffe et l'usine à obèses... J'ai l'impression qu'on me regarde de travers et que les gens à la limite st en train de penser "mais qu'est ce qu'elle fout là! Elle n'a pas besoin de se rajouter des kilos en plus!"
Par contre au resto, avec mes amies, qui sont ttes les 2 très fines, aucun complexe! C'est pizza et super coupe glacée avec chantilly, chocolat fondu et compagnie! Pour elles comme pour moi, et là on déguste, sans se prendre la tête! Et je n'ai jamais l'impression d'être observée ou jugée, notamment par les blondasses filiformes et leurs salades vertes! :lol: et encore moins par mes amies, pour qui mon poids ne pose absoluement aucun pbl! Dc avec elles, en sorties, je m'autorise tt simplement à prendre du plaisir, à vivre! Ah les amis! Qu'est ce qu'on ferait sans eux qd même! :D
S
41 ans Région parisienne 606
j'oubliais! J'avoue par contre aussi que seule ds la rue à manger un sandwich, ou un pain au chocolat, euuuhhh j'ai bcq de mal :oops: Comme si les rondes n'avaient pas le droit de manger! "Ben oui, si elles arrêtaient de manger, elles minciraient! Aucune volonté, espèce de grosse va...!" Voilà à peu près ce que j' ai l'impression que les gens pensent! Et là je peux vs dire que ça me coupe l'envie de manger en pleine rue! :?
44 ans Salon de Provence (13) 617
Si vous avez eu l'occasion de lire mes messages, vous savez que chez moi, tout dépend de l'humeur.

Quand je suis mal à l'aise, j'imagine dans le regard des autres, même ceux qui ne me regardent pas, la pire réprobation. Pas étonnant qu'elle soit grosse, si elle se bouffe un pain au choco à 4h.
J'ai même poussé la parano à chercher le distributeur le plus caché de la gare pour m'acheter un mars en paix.

Et quand je suis en bien, cette idée ne m'effleure même pas l'esprit. Je me régale tout simplement, parce que j'ai faim et que je viens de m'acheter un truc sympa.

Il y a aussi un autre paramètre qui entre en jeu. L'identité de celui qui me regarde manger.
Dans la gare, ce sont de parfaits inconnus. Dans l'absolu, je n'ai rien à faire de ce qu'ils peuvent bien penser de moi. D'ailleurs, il y a 99% de chance qu'ils ne pensent rien du tout. Ils attendent ou cherchent leur train, ils n'ont rien à faire de moi.
Si ce sont mes amis, je sais qu'ils apprécient de me voir me regaler en mangeant, car ça veut dire qu'on partage ensemble un bon moment. Ils me trouvaient vraiment chiante quand je refusais de boire l'apéro sous pretexte de régime.

La zone dangereuse pour moi, ce sont les "presque proches". Les collègues de travail, les connaissances, les amis d'amis. A la cantine, on me regarde de plus près, et il est de bon ton de se plaindre de ses excès du week end pour justifier les haricots verts (qui baignent dans le gras, entre nous soit dit) quand moi je prends des frites.
43 ans près du miroir d'eau... 493
Je pense un peu au regard des autres quand j'achète ou mange des trucs sucrés et gras mais j'oublie vite ça parce que j'ai faim et que je ne dois pas culpabiliser pour ça. J'ai été 4 jours en voyage avec une copine très mince et même si elle ne prenait pas de dessert parfois, je ne me gênais pas pour en prendre pour calmer les gargouillis de mon estomac. Résultat, je n'ai certes pas maigri cette semaine mais je suis restée stable et faut voir tout ce qu'on a mangé! Mais bon, la marche, ça creuse!
S
40 ans 59
ça dépend...à l'heure actuelle,ça va je mange ce qui me plait,non encore sans penser aux éventuels dégâts sur la balance mais vis-à-vis des uatres,pas de soucis.
Avant par contre,j'avais plus de mal et cela même quand j'étais mince mais le problème vient de mon regard sur la nourriture car je nepense pas avoir déjà eu des regards désobligeants ;)
G
42 ans chez moi 1398
Les fast food c'est assez rare.pas à cause du regard des autres.mais plutot à cause de mon regard sur le truc.je trouve pas ca tres nourrissant.J'y vais mais rarement.
Le regard des autres sur moi,je m'en moque éperdument.je mange aisément dehors sans probleme.Bien que cela soit quand meme rare. ;)
Et si je veux prendre un sandwich et apres un dessert,je le fais.
S
33 ans Expat 1410
Je revenais de l'école, je me suis acheté du chocolat (une dizaine de Milkyway) et j'en ai mangé 4 ou 5 sur le chemin, en plein centre ville (à l'heure où on croise tout les copains-copines du lycée). Ca me gêne pas plus que ca, c'est vrai que je suis pas obèse, mais quand même, j'aurais pas fait ca l'année dernière! :D

Tout ca pour dire que je suis plus complexée du tout, même quand je vais chez Ronald (même si je préfère Quick ou Hesburger en Finlande) ou manger kebab.
B I U