MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Diabète/RA et envie de bébé = Injonctions paradoxales...

39 ans 73
Bonjour les filles,

J'ai besoin de votre éclairage sur ma situation.

J'ai déjà un petit garçon qui va bientôt avoir 2 ans, et nous envisageons avec mon compagnon d'avoir un  
second enfant.

Ma 1ere grossesse a été très compliquée, à bien des égards, mais mon petit garçon a réussi à naitre en bonne santé, après un nombre incroyable de rebondissements (dès le début de la grossesse j'ai été alitée, à cause d'un décollement placentaire causé par une poche de sang autour du fœtus, j'ai eu une cholestase gravidique, puis un déclenchement raté assorti d'une césarienne d'urgence, mon bébé est né avec le cordon ombilical autour du cou....).

Il se trouve que j'ai un terrain de santé plutôt fragile...
Déjà j'ai une maladie auto-immune pour laquelle je suis un traitement que je devrais maintenir pendant ma grossesse, car je risque de faire une nouvelle poussée en l'interrompant...

J'ajoute à cela, du diabète de type 2. Ce dernier était stabilisé pendant ma précédente grossesse, car j'ai respecté scrupuleusement les conseils diététiques (nutrition et sport... (oui, mais à quel prix....), j'avais une hémoglobine glyquée parfaitement normale (5,4).

Juste avant la naissance de mon fils, j'avais fait un régime qui m'avait permis de perdre suffisamment de kilos pour retrouver des cycles (et donc tomber enceinte). J'ai maintenu cette "volonté" pendant ma grossesse, je n'avais pas le choix, la pression des médecins était claire, mais cela a été particulièrement difficile, je devais peser ce que je mangeais, ne plus manger sucré... Mais j'ai réussi à éviter l'insuline, sauf dans les deux dernières semaines de grossesse. En tout et pour tout, j'ai pris à peine 9 kilos pendant ma grossesse.

A l'issue de mon accouchement, je n'avais jamais été aussi mince, mes analyses de sang aussi excellentes. Malheureusement, les premiers mois de la maternité sont des mois denses et déstabilisants... et naturellement, je me suis vengée, avec un retour des TCA assez considérable, causé à la fois par les mois de privations, mais aussi par le stress de devoir m'occuper seule de mon fils. Et oui, alors que j'avais fait le choix de m'occuper de lui jusqu'à ses 9 mois, cette période a été très compliquée pour moi. Toutes ces semaines et mois, seule à le gérer au quotidien, je les ai trouvées épuisantes. Quand mon bébé dormait, j'avais tendance à manger pour me sécuriser et me rassurer.... Heureusement que mon compagnon m'aidait beaucoup le soir et le we.

De façon tout à fait insidieuse, j'ai repris du poids, progressivement, beaucoup de poids.
Pendant quelques mois, j'ai été suivie par un professionnel de la RA, j'ai même participé à des cercles de paroles. Mais j'ai continué à prendre du poids, encore et encore...

Aujourd'hui, je fais 90 kilos. Soit 20 de plus que quand j'ai débuté ma précédente grossesse. J'ai fait des analyses de sang il y a peu, elles sont très mauvaises, mon hémoglobine glyquée est à 7,5, j'ai des triglycérides..Je n'ai plus de cycles réguliers depuis quasiment un an.
J'ai pourtant essayé plusieurs fois la RA, la reprise du sport, mais je n'arrive pas à m'y astreindre dans le temps, et mes médecins ne semblent pas convaincus par mes tentatives de RA (mes analyses les confortent... :roll: )

J'ai vraiment envie d'avoir ce second enfant. Mais j'ai en même temps terriblement peur de mettre mon bébé en danger avec des conditions de santé pareilles.
Je me demande quoi faire... Un régime pour baisser ma glycémie, quitte à repousser mes essais de 2 ou 3 mois ? Tacher de faire du sport plus régulièrement et m'y tenir ?

J'ai honte de prendre rendez-vous avec mon gynéco et du jugement qu'il va poser... Déjà à 70 kilos, il me demandait de faire bien attention à mon poids...alors là...

Ce nombre d'injonction paradoxale me mine. Que me conseillez vous ??

Merci de votre aide
M
44 ans Ici et là... 2048
Je te comprends complètement ... Je suis moi aussi perdue !!!

Diabétique de type 2 également j'ai été diagnostiquée OPK et n'ai plus de cycle depuis que j'ai eu 12 ans. Je voudrais avoir un enfant, depuis longtemps, mais les rebondissements de la vie (divorce) associé aux rebondissements médicaux font que je n'ai pas pu mener à bien ce projet pour l'instant.

Déjà quel est ton traitement actuel pour le diabète ?
Ensuite tu dis que tu as essayé la RA mais que ça n'a pas marché. Qu'as tu essayé exactement ? La RA au sens du gros.org ou une autre RA ?
39 ans 73
Merci pour ta réponse Mathilde,

Pour répondre à tes questions,
Actuellement, je n'ai plus de traitement pour le cholestérol, avant je prenais de la metformine, mais dans la mesure ou mon médecin a eu la démonstration que quand je mange équilibré, je régule mon diabète toute seule, elle ne me l'a pas re-precrit.
J'ai hésité à lui demander, car je ne sais pas si ca n'est pas mieux de ne pas avoir trop de médicaments pour commencer les essais.

Concernant la RA, c'est bien celle dont on parle ici. Je ne me pesais pas, ne faisais aucun régime, je devais travailler sur mes sensations, notamment la faim, la satiété. J'ai également suivi des ateliers (pour découvrir/redécouvrir les goûts, des exercices sur la méditation, des exercices ciblés sur les aliments que l'on diabolisait le plus ETC) et un cercle de paroles. Mais en ce qui me concerne, c'est qu'après des années de frustration (de nombreux régimes depuis mes 12ans), je suis irrévocablement attirée par ce qui est gras et sucré. La RA n'a pas (encore) fonctionné sur moi. Peut être un jour, mais là, cette situation ne me semble pas/plus suffisante pour mon projet de maternité...
39 ans 73
oups, je voulais dire "je n'ai plus de traitement pour le diabète", et non "pour le cholestérol"...

Et oui, j'ai aussi ( :shock: ) un traitement pour le cholestérol, de la simvastatine...
M
44 ans Ici et là... 2048
La metformine c'est pour le diabète pas pour le cholestérol. Tu devrais peut être t'en faire prescrire à nouveau car elle a un effet également sur l'ovulation.

Là ton HbA1C n'est pas bonne, les endocrino considèrent que le mieux pour commencer une grossesse est qu'elle soit inférieure à 6,5 %, ils peuvent faire des exceptions entre 6,5 et 7 %, mais au dessus de 7 ça m'étonnerait.

Pour la RA, il faut savoir que c'est n'est pas une manière de perdre du poids, l'objectif de la RA est de se réconcilier avec ton corps et avec la nourriture, arrêter de manger tes émotions, t'arrêter de manger à satiété... pour certains ça leur permet de perdre du poids, pour d'autres ils se stabilisent et enfin parfois ça peut faire grossir... Pourquoi tu dis que ça n'a pas encore fonctionné ? Est ce que tu as arrêté de la faire ?

Perso je te conseillerais de consulter à l'hopital, au moins tu pourras avoir un suivi pluridisciplinaire avec des docteurs qui ont l'habitude de travailler ensemble. Parce que en ville, l'endocrino te dit un truc, le gygy un autre et c'est parfois l'inverse :? C'est ce que j'ai choisi de faire et même si tout n'est pas réglé, ça simplifie les choses car les médecins se parlent entre eux.

Avant endocrino me disait "oui oui vous pouvez tomber enceinte le diabète est équilibré" et gygy me disait "non non pas de grossesse, vous êtes trop grosse" :roll:
M
44 ans Ici et là... 2048
Le cholestérol je ne connais pas donc je ne pourrais pas t'aider
47 ans à la maison ! 10072
Le problème, c'est qu'avec le diabète et le cholestérol, il est difficile de ne pas diaboliser le gras et le sucre. Pas étonnant donc que tu sois toujours attirée par ces nutriments. :?
39 ans 73
bien vu trasharp.... c'est tout a fait ça. ..
47 ans à la maison ! 10072
Ce qui ne fait pas forcément avancer le schmilblick au niveau pratique. ;)
Tu continues à voir les nutri de la RA ?
M
44 ans Ici et là... 2048
En même temps c'est fini le temps où les diabétiques n'avaient plus le droit de manger du sucre du tout. Faut pas le diaboliser, tu as le droit et même l'obligation d'en manger. Le sucre c'est de l'énergie pour ton corps et pour ton cerveau.

Personnellement il n'y a qu'une seule chose sucrée que j'ai totalement supprimée car elle n'apporte rien de plus que du sucre et que ça existe en light, ce sont les boissons : adieu les cocas, oasis, ice tea... Il n'y a que les jus 100% fruits que je m'autorise parce qu'il y a des vitamines dedans, sinon le reste je prends du light ou du zéro.

Pour le reste, rien d'interdit, du coup je ne me jette plus sur tout et n'importe quoi par "vengeance". Je mange ma cuillère de nutella tous les soirs avant de me coucher au lieu de vider le pot en 5 mn parce que frustrée...

Mais j'ai fait plusieurs endocrino avant de comprendre ça car ils ont chacun leur manière de travailler et la 1ère tu pouvais pas négocier avec elle du coup ses conseils étaient impossible à mettre en oeuvre dans ma vie. Quand j'ai changé, j'ai découvert plein de trucs : elle m'avait frustrée pour rien la dame !! Je mangeais des féculents le soir et ma glycémie n'était pas forcément plus haute contrairement à ce qu'elle m'avait répété pendant des mois !!

Pour le cholestérol je ne sais pas trop comment ça fonctionne, mais j'imagine que c'est un peu pareil, faut pas complètement supprimer le gras mais il faut choisir le gras que tu consommes
39 ans 73
Non, j'ai arrêté de voir la nutritionniste du GROS car ça me coûtait vraiment cher, et que je n'arrivais pas à voir le bout de la démarche. Quand je lui ai parlé des régimes qui m'étaient donnés par les médecins et autres diabétologues, elle m'a dit "ah oui, je sais, c'est pas simple". Ça m'a désœuvré; et j'ai senti qu'elle même ne savait pas bien quoi me conseiller....

J'ai essayé de manger "un peu" de sucre et "un peu" de gras, mais je n'arrive pas à en avoir une consommation raisonnable (je sais que le mot n'est pas adapté, mais pour dire les choses plus simplement, manger UN SEUL carré de chocolat, je ne sais pas bien faire...).

Je n'ai pas vraiment le choix, je sais que je dois suivre un régime, mais j'ai peur des conséquences (reprise de poids à terme).

En même temps, j'ai vraiment envie de me projeter dans les essais pour le second bébé, je me dis que c'est une concession à faire pour le futur enfant à naître...Et pour cela, il faut que je régule mon poids et mon diabète (les deux étant un peu liés)
47 ans à la maison ! 10072
Elle t'avait fait faire des exercices ? Si oui, de quel type ?
M
44 ans Ici et là... 2048
Oui c'est ce que j'essayais de dire : si tu te dis "faut pas que je manges trop de sucre, donc je mange qu'un seul carré de chocolat", tu te frustres, donc ça te donne envie d'en manger d'autre. Par contre si tu te dis : "aujourd'hui je me fais plaisir, je mange le chocolat que je veux" tu mangeras ce dont tu as envie, sans te priver et sans te frustrer.

Tu as envie de manger gras et sucré parce que tu penses que c'est interdit. Ce qui est interdit, fascine, attire... Quand c'est autorisé, ben tu te détaches progressivement.
39 ans 73
Pour info, j'ai pris mon courage à deux mains... J'ai rendez-vous lundi prochain avec mon médecin. Je vais lui demander concrètement, quand et sous quelles conditions je peux commencer mes essais pour bébé 2

j'espère que cela va aller et qu'elle ne va pas trop être jugeante...
B I U


Discussions liées