MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

A quel âge aller à l'école seul(e)...

J
40 ans Paris 1842
J'ai oublié mon cartable. Des sacs de cours. Des sacs de sport. Une veste dans le métro à Londres. D'innombrables foulards et écharpes dans des trains, bus, métros, bars, restos...

Miraculeusement,  
je n'ai pas encore oublié ma robe d'avocat dans une salle d'audience.
91 ans 9582
Justdontknow a écrit:
J'ai oublié mon cartable. Des sacs de cours. Des sacs de sport. Une veste dans le métro à Londres. D'innombrables foulards et écharpes dans des trains, bus, métros, bars, restos...

Miraculeusement, je n'ai pas encore oublié ma robe d'avocat dans une salle d'audience.


PTDR en imaginant la petite étiquette brodée Maître Justdontknow façon colonie de vacances, cousue dans le col de ta robe d'avocat. mouahaha.
91 ans 9582
sinon pas plus tard que la semaine dernière mon ado à oublié son téléphone dans le bus. pourquoi il l'a posé sur un siège, mystère. Le trajet dure 4 minutes ! Heureusement superMum a eu le réflexe d'appeler sur le dit téléphone, le chauffeur l'avait dans les mains et j'ai pu courser le bus pour récupérer l'objet du délit. Mes trois enfants sont comme ça. Epuisant.

Chacun a perdu au moins trois carte de bus (10 euros le duplicata) bien qu'attachée au cartable. Je leur ai promis de leur attacher aux bijoux de famille en cas de récidive :lol:
J
40 ans Paris 1842
C'est pas une étiquette cousue, c'est brodé.

Et je ne me suis aperçue que vendredi dernier, après 4 années de barre, que le couturier avait fait une faute à mon nom (5 lettres hein) et remplacé un N par un M.

Voilà voilà voilà... Je mets toute mon énergie à ne pas oublier des trucs relatifs au boulot. pour le reste, c'est freestyle ^^
91 ans 9582
ah mais y'a vraiment ton nom en plus ? :lol: moi je pensais aux étiquettes qu'on coud dans les blousons des gamins pour l'école (ou des fringues de papi en EHPAD, d'ailleurs, moins rigolo et vécu aussi)
J
40 ans Paris 1842
Y a vraiment nos noms dessus. Pas que sur la mienne, mais oui... Moi aussi cela me fait marrer.

La robe coûte entre 300 et 1500€, donc tu as envie de la récupérer si tu l'oublies. Et puis, à Paris, on peut la laisser au vestiaire de l'Ordre. C'est mieux d'avoir son nom dedans.
91 ans 9582
je savais que c'était cher mais 1500 waouh, tu as du vison au bord à ce prix là ?
:shock:
J
40 ans Paris 1842
La mienne ne m'a pas coûté aussi cher. 690 € il y a quelques années. En laine d'été infroissable (sinon tu as polyester ou soie. J'ai pris le juste milieu ^^), tout à fait classique. Par contre, j'ai fait une fantaisie, j'ai racheté un rabat trop classe en soie: http://www.lartisan-co...-creation-plumetis-detail.html

Tout ça pour dire, qu'on peut oublier son cartable. :-)
91 ans 9582
ah oui ça déchire ! oui on peut oublier son cartable, sa robe d'avocat, sa bouteille d'air (nan là vaut mieux éviter) :lol:
29 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Je rebondis sur le fait que l'enfant risque d'être agressé par un adulte inconnu, je ne souhaite pas vous effrayer mais ça m'est arrivé.

A la sortie de mon école primaire, j'avais genre cet âge là, entre 6-8 ans. Un monsieur s'était approché de moi (à la sortie de l'école, j'étais à 4 mètres de l'entrée hein.), il m'avait dit ; "J'ai des bonbons, tu en veux ?".

Ma mère m'avait prévenu évidemment, sur "ne suis pas des inconnus", "ne monte pas dans une voiture que tu ne connais pas", etc etc. Ca a pas empêché le gars, devant mon refus, de m'attraper le bras et de me tirer violemment pour m'emmener avec lui. C'est quand je me suis mise à crier de toute mes forces qu'il m'a lâché et a commencé à courir avant de se faire rattraper par un père de famille qui l'a plaqué au sol. Ensuite bon, il a hurlé sur le pédophile, celui-ci disait "Pardon pardon" de façon pitoyable et je ne l'avais plus jamais revu par la suite.

Mais voila, comme quoi, y'a des mecs qui osent s'approcher près des écoles.
46 ans région parisienne 5831
Mais tout peut arriver, malheureusement. Aux états-unis, il y a une vingtaines d'années, une jeune fille s'est faite enlever par une voiture, alors qu'elle se rendait de sa maison à une maison voisine, et que son beaux-père l'observait par la fenêtre pour être sûr qu'il ne lui arrive rien. :cry:

Moi, quand j'étais jeune, mes parents me laissaient traîner tout le temps dans la rue, et j'ai aussi vu des types pas net (dont un clochard qui ma soulevé la jupe pour toucher ma culotte par exemple :roll: ). Ma soeur s'est même faite agressée par une bande de jeunes qui avaient tous moins de 10 ans et qui l'ont pelotée avec ses copines. je sais parfaitement que des choses peuvent arriver dans la rue. :?

Clairement, je laisse bien moins de libertés à ma fille que je n'en avais au même âge, mais bon, je ne peux quand même pas l'enfermer tout le temps à la maison: un jour, il faudra qu'elle sorte seule dans les rues, et mieux vaut qu'elle soit prête à le faire, qu'elle connaisse les dangers de la rue et sache les éviter un minimum.
27 ans 44
Les agressions peuvent arriver partout malheureusement. Je me suis faite toucher régulièrement par un pédophile quand j'avais 7 ans. Je comprenais à peine ce qu'il se passait, et c'était le concierge de mon école donc bon. On a beau minimiser les risques...

Et du coup, ma mère est devenue paranoïaque. Aujourd'hui, j'ai 21 ans et quand je veux sortir promener le chien alors qu'il fait noir, ma mère essaye de m'en empêcher parce que c'est "dangereux".

Personnellement ça m'a fait beaucoup de mal. J'ai interprété la peur de ma mère comme un manque de confiance en moi de sa part et ayant des problèmes avec les autres enfants, j'avoue qu'à ce niveau c'est pas top top. J'ai commencé à prendre des initiatives et des responsabilités très tard, encore aujourd'hui je me sens comme une gamine dans un monde d'adultes.

Tout ça pour dire, faut arrêter de couver les gosses, du danger y en a absolument partout et on ne saurait pas complètement l'éviter ou aseptiser le monde de nos enfants. C'est, dans la plupart des cas, leur faire plus de mal que de bien et y aura toujours des gens pour avoir un avis différent.
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Je n'oserais plus aujourd'hui sortir comme j'ai pu le faire pendant mon enfance puis mon adolescence.

Alors pour ce qui serait de laisser un gosse partir tout seul, c'est non, je le déposerai en bagnole devant sa porte de classe.


Les avocats se volent entre eux ?...
46 ans région parisienne 5831
Oui, mais jusqu'à quel âge, le chat? c'est bien là la question! Jusqu'à quel âge on est encore un gamin? jusqu'à 17 ans? 15 ans? 13 ans? 11 ans? Quelle est la période de transition où tu accepterais que ton gamin fasse quelques trajets seuls, histoire de s'habituer, de prendre de bonne habitudes de sécurité, avant de le lâcher seul, parce que tu seras bien obligé, à un moment où un autre, de le lâcher, même si c'est à 20 ans... :lol:
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
A l'âge où j'estimerais qu'il a pris conscience qu'il peut se faire défoncer la gueule gratuitement par des mecs qui n'ont strictement rien à craindre de qui que ce soit.
B I U