MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Hyperphagie ou Boulimie? votre avis...

28 ans 3
Bonsoir à tous...
Voilà, je me présente je m'appelle Phyonah, j'ai 22 ans et je pense souffrir de TCA. Seulement je n'arrive pas à définir laquelle. Je pense faire de l'hyperphagie.  
Mais certaines recherches sur le problème me questionnent.
En effet, depuis plusieurs années, je fais des "crises" de bouffe. Peu importe quand. Ca commence toujours par une envie de manger, mon estomac a faim ou non. et dès la première bouchée de quelque chose, c'est comme si quelque chose se déclenchait. Comme si un monstre dans ma tête se réveillait. J'ouvre tous les placards et j'envisage un peu tout. Je n'ai jamais la patience d'attendre qu'une soupe chauffe, que des pates cuisent, et quand je met trop de temps à ouvrir un emballage ca m'oppresse. je peux manger tout et n'importe quoi, des pates crues à même le paquet, des pois-chich encore dans leur bocal, même des aliments périmés s'il n'y a rien d'autres. l'important est que ma bouche soit pleine, que mes dents soient en action et au final mon estomac sur le point d'exploser. Je n'ai jamais pensé ou eu envie de me faire vomir, ou de me purger d'une quelconque manière, et je ne suis pas obèse.
cependant, je suis obsédée par mon corps. Je me trouve plutôt grosse et grasse, je ne vais jamais à la piscine et je reste souvent cloitrée chez moi parce que j'ai peur que les personnes qui me sont proches se disent que je suis énorme. Lorsque le miroir me renvoie une image que je ne supporte plus, les crises s'arrêtent et je suis capable de perdre 7kgs en 3 mois en ne mangeant qu'une tomate aux repas ou même de d'en sauter. Ce n'est que lorsque mes pantalons me tombent sur les genoux que le monstre se réveille de nouveau...

Selon vous, Est-ce de la boulimie ou de l'hyperphagie? Merci beaucoup de m'avoir lu et pour vos futures réponses...
92 ans 229
Alors, je ne suis pas spécialiste, mais il me semble que si tu ne te fais pas vomir, c'est de l'hyperphagie, et aussi de l'anorexie si après tu as des périodes durant lesquelles tu ne manges rien.

Il y a eu un élément déclencheur ? L'adolescence ? Tu en as déjà parlé à quelqu'un ?
34 ans 4879
Pour ma part et d'après ce que tu décris (alternance de période de compulsion et de restriction) je pencherai pour de la boulimie. La boulimie n'est pas forcément vomitive. Quoi qu'il en soit, tu souffres en effet clairement de TCA et il faudrait envisager de te faire aider je pense non? Tu as vu quelqu'un (psy, généraliste, spécialiste des TCA)?
92 ans 229
C'est intéressant ce que tu dis Nenufar, je croyais que la différence entre la boulimie et l'hyperphagie était que l'une était vomitive et pas l'autre.
34 ans 4879
Uhuu lol ^^bon bah voilà tu as déjà deux avis divergeants :p ...
Après pour ma part je me dis que le nom n'est pas vraiment important... le tout c'est de savoir que tu as un problème, d'ou il vient et de tenter de le soigner...

Si ça peut t'aider (de ce que j'ai compris) les problèmes de boulimie sont souvent liés plutôt à un problème d'image (je ne m'aime pas, je me trouve trop grosse, je me prive et mon corps, las d'être privé, finit par compenser en déclancheant des crises, puis une prise de poids, donc nouvelle période de restriction, puis de gavage etc etc...) alors que l'hyperphagie n'est souvent qu'un symptome d'un mal être plus profond (tu manges pour compenser quelque chose, pour remplir un vide, pour te calmer etc...).
28 ans 3
Merci pour vos réponses Lillll et Nenufar..
ce qui m'empêche de définir la nature de ces compulsion c'est aussi le fait que les périodes où je ne mange plus et où je perd du poids ne sont pas vraiment volontaires. C'est juste que ma tête n'a plus faim et après deux ou trois bouchées j'ai l'impression que mon estomac est plein à craquer. Forcément je suis contente de cette situation, mais je ne le fais exprès dans le but de maigrir..

je suis allée voir un psychologue oui, qui m'a parlé d'hyperphagie et qu'il faudrait approfondir aux prochaines séances. Mais je n'ai plus les moyens de retourner le voir pour l'instant (soucis de mutuelle etc...)
28 ans 3
En effet Nenufar, pendant ces crises je me sens "sécurisée" par la nourriture qui s'accumule dans ma bouche et dans mon ventre. Ce n'est qu'une fois la crise finie que je me sens juste lamentable et énorme ^^. Et en contre partie, j'avoue que j'ai aussi ce problème d'image..
ca doit faire depuis mes 14 ans que je suis dans ce cercle et on m'a toujours dit que c'était parce que je ne suis pas raisonnable ou que je suis dans ma crise d'ado etc. bref. Je n'arrive pas à m'en sortir, je commence vraiment à en avoir peur.
34 ans 4879
Non ça n'est pas forcément lié... en revanche une la boulimie et l'anorexie ne sont qu'une seule et même maladie (liée au physique donc et à l'apparence, au rejet de son apparence). Une boulimique alterne toujours phases de boulimie et d'anorexie (restriction qui amène à la compulsion qui amène à la restriction etc... le bon gros cercle vicieux). Une hyperphage vomit parfois mais c'est très rare (et pas volontaire), il n'y a pas de recherche de contrôle du poids (enfin si mais ça n'est pas l'essentiel, la bouffe est avant là pour soulager un problème, ne pas grossir n'est pas une priorité, contrairement au fait de se remplir).
34 ans 4879
Alors le sentiment de sécurité, d'apaisement durant les crises (et de culpabilité après) est lié aux deux troubles, boulimie comme hyperphagie. c'est lié au fait qu'il y ait "compulsion" soit un besoin IMPERATIF de manger, d'avaler...quand tu y cède ça te calme, mais après tu te sens mal...ça c'est pour tout le monde pareil.
Ca a commencé comment ces premières crises? Tu te souviens?
Si en effet il n'y a pas de vraie volonté de maigrir, de perdre du poids à tout prix et des périodes de restriction imposées qui se suivent d'un craquage complet (début d'une nouvelle période de crises) je penche plutôt pour l'hyperphagie aussi.

Je suis moi même hyperphage et j'ai aussi des problèmes d'image (quelle nana dodue n'en a pas de nos jours dans le monde dans lequel on vit) mais ce n'est pas ça qui a motivé mes premières crises... plutôt des angoisses, et un besoin de compenser par la nourriture... aussi des privations quand j'étais gamine (rapport au fait que j'étais trop grosse).
J'ai toujours complexé mais jamais au point d'en arriver à m'affamer. J'ai eu une période d'anorexie mentale non controlée comme toi, je n'avais pas l'impression de me priver mais je n'avais plus faim, la nourriture me dégoutait, j'ai compris avec le recul que c'était lié à la dépression que je traversais à ce moment là et que je n'avais plus envie de rien, y compris de manger.

Il faudrait que tu saches, quand et comment ça a commencé...ta première crise.
Dans quel état tu te sens avant de faire une crise et pourquoi tu la fais (entre la crise parce que tu t'ennuie et celle à laquelle tu penses toute la journée et ou tu craques en rentrant le soir il y a un monde).

Mais encore une fois le terme importe peu, tu as un TCA et il faut le résoudre.
T'es tu renseignée sur les CMP (centre médicaux psychologiques) ou tu peux consulter sans sortir un sou?
Ou à aller voir un psychiatre (certains sont très compétents en TCA), qui sont intégralement remboursés?
B I U


Discussions liées