MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

j'ai 40 ans de retard ??

35 ans Lyon 125
hello !

pour avoir parcouru qq sujets de ce forum, j'ai l'impression d'être totalement à la ramasse ^^
alors :
- je ne m'épile pas le maillot intégralement, l'épilation, c'est déjà bien assez  
douloureux comme ça... je me passerais bien de faire les aisselles, mais vu que je transpire bcp... (quant à raser, la "douce" blague :lol: )
- je refuse catégoriquement toute pratique impliquant une entrée par un autre trou que celui que la nature a prévu (la nature fait bien les choses, pourquoi toujours vouloir la contrarier ? ^^), et épargnez-moi le "si t'essaies pas, tu peux pas savoir si t'aimes ou pas", c'est comme pour les aliments, les huitres par ex, je peux pas, c'est psychologique, j'ai jamais gouté, ça me plairait peut-être au goût mais c'est pas possible ^^
- je considère pas que le "missionnaire + 0 fellation" soit la mort assurée d'un couple comme j'ai pu le lire (je me lasse vite, je me lasserai donc du mec plus vite que du missionnaire, d'ailleurs je le pratique, par intermittence, depuis 10 ans sans m'en être lassée ^^)
- j'aime pas les rapports du matin (l'haleine surement, et comme la levrette ne me procure aucun plaisir, ça ne solutionne pas le problème ^^)
- je comprends pas que qui que ce soit plus trouver un intérêt au porno, homme ou femme
- je ne trouve pas les préliminaires d'une grande "utilité" (rien que le mot me gêne) ou alors, c'est que ce que j'englobe dans ce terme est trop ciblé :?:

bref, à lire certains commentaires, je me suis un peu sentie à la ramasse, genre ma conception du plaisir sexuel est digne du début du siècle précédent
c'est un brin vexant...

et en même temps, je ne peux que me dire : "mais prout, je fais bien comme je veux"
cela étant, ça m'intrigue, si mes "convictions" (c'est un bien grand mot ^^) sont si has-been, ça peut influencer certaines choses
je pense que je manque de "confrontations" pour me "positionner" et du coup, ayant là un panel plus large, je me retrouve à me poser des questions
je ne remets pas tout en cause, y a une chose au moins dont je suis toujours absolument certaine : je ne couche que par plaisir puisque je n'ai absolument pas l'intention de me reproduire ^^

du coup, dites-moi, est-ce que les avis énoncés sont ceux des plus "exhibitionnistes" d'entre nous ?
ou suis-je réellement totalement déphasée (moi qui me croyait progressiste) ?
R
45 ans GRENOBLE 352
Hello,

je ne comprends pas trop ton post, il est clair que tu as le droit de vivre la sexualité que tu veux lol mais il est surtout très clair que tu n'as pas envie d'en changer. Alors pourquoi ouvrir le débat ?

Amicalement
31 ans 78 1411
Chacun fait ce qu'il veut avec son corps. Après si une personne demande conseil généralement on donne un avis, un avis n'est pas à prendre comme LA vérité surtout en matière de sexe.
91 ans 9582
moi non plus je ne comprends pas ton "problème" si tu es heureuse comme ça et ton partenaire aussi... il n'y a pas de "norme" !
91 ans 9582
sinon, y' a 40 ans c'était les années 70, juste après la libération sexuelle donc sûrement pas la meilleure référence en matière de"coincitude de fesse" ;) mes amis qui ont l'âge de mes parents m'en ont raconté de belles sur ces années là :shocked!: (d'autant que le Sida n'était pas encore de la partie)


par contre je sais pas comme tu fais pour ne pas faire de préliminaires, moi même si je voulais, c'est physiologique, ça ne rentre pas :oops:
35 ans Lyon 125
parce que je suis une cérébrale surement ^^

je n'ouvre pas un débat (je crois), je me pose simplement des questions

j'ai vu des avis très tranchés (trop à mon goût) sur ce qui devrait être fait... et je ne pense qu'il faille faire quoi que ce soit mais peut-être que je vis dans le monde des bisounours :shock:

et comme je ne suis pas heureuse et que je n'ai pas de partenaire, ça change aussi la donne
je n'ai, c'est certain, aucune envie de me conformer à des "normes" absurdes mais ça ne m'empêche pas de demander si des causes ne sont pas à chercher de côté tout de même (si tout le monde était intelligent et tolérant, ça se saurait)

j'ai l'impression d'être trop exigeante et quand je vois ces "critères" (le mot est fort je m'en excuse), je me dis que finalement, c'est pas ça le souci...

quant aux 40 ans, c'est un chiffre au pif, pour montrer ce sentiment d'être "à la bourre" (sans mauvais je de mot ^^)
91 ans 9582
Elianora a écrit:
parce que je suis une cérébrale surement ^^

je n'ouvre pas un débat (je crois), je me pose simplement des questions

j'ai vu des avis très tranchés (trop à mon goût) sur ce qui devrait être fait... et je ne pense qu'il faille faire quoi que ce soit mais peut-être que je vis dans le monde des bisounours :shock:

et comme je ne suis pas heureuse et que je n'ai pas de partenaire, ça change aussi la donne
je n'ai, c'est certain, aucune envie de me conformer à des "normes" absurdes mais ça ne m'empêche pas de demander si des causes ne sont pas à chercher de côté tout de même (si tout le monde était intelligent et tolérant, ça se saurait)

j'ai l'impression d'être trop exigeante et quand je vois ces "critères" (le mot est fort je m'en excuse), je me dis que finalement, c'est pas ça le souci...

quant aux 40 ans, c'est un chiffre au pif, pour montrer ce sentiment d'être "à la bourre" (sans mauvais je de mot ^^)


ah mais les préliminaires peuvent être quasi que cérébraux ça marche aussi... je suis aussi une cérébrale, le monsieur s'il me chauffe verbalement ça peut largement suffire mais pour moi c'est un préliminaire comme un autre. Par contre je te croise dans la maison et crac je t'embroche, ben clairement, y'aura pas moyen là tout de suite dans la seconde, même si l'idée elle-même peut être excitante :oops:

après je sais pas où tu as lu qu'il "fallait" faire ci ou ça...


et puis ça dépend aussi si tu causes d'une relation longue durée ou pas. 30 ans de missionnaire avec le même tu te lasserais peut être quand même un peu ;)
35 ans Lyon 125
disons que j'ai lu des choses qui m'ont tiquer et me poser des questions (là où je ne m'en étais jamais vraiment posées
mais c'est peut-être parce que je suis dans une phase de grande remise en question de beaucoup de choses...

quoi qu'il en soit, je me demande si je pas un peu (beaucoup) déphasée...
mais y a sûrement pas que ça

et ma plus longue relation ayant été de 2 ans (quand j'étais étudiante), difficile de savoir ce qui aurait pu me lasser :cry:
91 ans 9582
oh ben personnellement deux ans ça me laisse laaaaargement le temps de m'ennuyer si on ne varie pas, mais bon je suis une :pig: et j'assume ...par contre je fais pas de prosélytisme :pig: l'important c'est de trouver ce qui te convient (à toi et au camarade de jeu)
35 ans Lyon 125
ah c'est sûr qu'en 2 ans, je me suis ennuyée, d'ailleurs, je suis partie en fin de compte, mais l'humain m'ennuyait aussi, donc je ne peux pas rejeter toute la faute sur le plan sexuel :D

pour les autres relations, elles n'ont pas dépassées les 6 mois, et les plus longues, c'est moi qui ai mis fin
du coup, je me dis que les partenaires n'étaient peut-être pas si satisfaits ^^ (en tout cas ceux qui m'ont quitté, les autres, ça devait leur convenir ^^)

je me demande surtout, si ce n'est pas (encore) une manifestation de mon refus profond d'engagement (genre un sabotage à plus ou moins long terme)...

fait chier d'être cérébrale :D
bon, j'ai RDV chez le psy, espérons que ça m'aide un jour à y voir plus clair ^^
91 ans 9582
Elianora a écrit:
ah c'est sûr qu'en 2 ans, je me suis ennuyée, d'ailleurs, je suis partie en fin de compte, mais l'humain m'ennuyait aussi, donc je ne peux pas rejeter toute la faute sur le plan sexuel :D

pour les autres relations, elles n'ont pas dépassées les 6 mois, et les plus longues, c'est moi qui ai mis fin
du coup, je me dis que les partenaires n'étaient peut-être pas si satisfaits ^^ (en tout cas ceux qui m'ont quitté, les autres, ça devait leur convenir ^^)

je me demande surtout, si ce n'est pas (encore) une manifestation de mon refus profond d'engagement (genre un sabotage à plus ou moins long terme)...

fait chier d'être cérébrale :D
bon, j'ai RDV chez le psy, espérons que ça m'aide un jour à y voir plus clair ^^


intéressant ;)
P
53 ans 3726
Je ne penses pas que tu aies 40 ans de retard. Tu peux vivre le parfait amour avec un homme qui partage ton art de vivre. ;)
35 ans Lyon 125
Prax a écrit:
Je ne penses pas que tu aies 40 ans de retard. Tu peux vivre le parfait amour avec un homme qui partage ton art de vivre. ;)


sauf que justement, c'est pas le cas... donc, je m'interroge (comme d'hab)
N
35 ans Suisse 435
Tu dis que tu n'es pas heureuse et que tu te poses beaucoup de questions. Tu dis aussi avoir une certaine peur ou même un refus de l'engagement. Toutes ces données peuvent énormément freiner la libido. Et puis si tu es actuellement célibataire, que tu n'éprouves pas le besoin ou l'envie de découvrir de nouvelles choses sexuellement parlant il se peut que tu aies de longues périodes sans... ça aussi ça freine la libido de certaines personnes. Un peu comme un "cercle vicieux". Chez pas mal de monde l'appétit vient en mangeant ;)
Il est vrai que si on se fie à ce qui peut se raconter à droite à gauche tu te poses beaucoup de limites comparé à d'autres. Mais si ça te convient c'est bien le principal.
En tout cas je peux comprendre car je suis moi-même moins friande que la plupart des gens mais je suis convaincue que dans mon cas c'est effectivement la peur d'être à nouveau déçue sentimentalement parlant... je me pose des barrières par peur de l'engagement. Quand je me sens bien avec quelqu'un, ce qui est rare, je perds au fur et à mesure mes "principes" :)
91 ans 9582
je crois effectivement qui peuvent évoluer au fil du temps et de la confiance qui s'installe, on ne fait pas n'importe quoi avec n'importe qui,le feeling ça fait pour beaucoup... je fais des trucs avec mon chéri au bout de quelques mois qui ne me sont même pas venues à l'esprit en plus de 15 ans de mariage :oops: quand on a trouvé la bonne personne ça change beaucoup de choses ;)
mais après nous ne sommes clairement pas tous branchés pareil côté libido ...
B I U