MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La chirurgie: un régime très restrictif?

106 ans 42
Salut tout le monde! :D

Je vais mettre les pieds dans le plat mais j'ai une petite question qui me turlupine (du coup j'ai mis un titre de sujet  
bien racoleur, pour attirer le forumeur). :lol:

J'ai bien compris l'avis général sur ce site concernant les régimes, qui ne fonctionneraient (presque) jamais, en tous cas sur le long terme.

Par contre je vois en parallèle la rubrique consacrée à la chirurgie qui ne désemplit pas... :shock:

Cette chirurgie (qui ne concerne que des IMC élévés) semble très lourde, par contre les gains (ou plutôt les pertes :P de poids associés) sont très importants, et semblent tenir sur le long terme. J'ai moi-même une très bonne amie qui a subi un by pass il y a deux ans et qui grâce à ça a pu tomber enceinte et redécouvre la vie en tant que femme mince.

Je suis moi -même une obèse, et j'aimerai perdre du poids.

Les régimes, c'est mal, la chirurgie, je n'y ai pas le droit (IMC trop bas).

Mais ces fameuses opérations de chirurgie, c'est surtout un régime forcé, et extrêmement contraignant non? Alors comment expliquer que les reprises de poids des personnes opérées soient beaucoup plus rares (et surtout moins importantes) que pour des personnes qui ont fait un régime par leurs propres moyen???? Il n'y aurait pas une incohérence à dénigrer les régimes, en soutenant la chirurgie, alors même que les deux sont finalement liés? La chirurgie serait le seul régime qui fonctionnerait??? :roll:

Voilà ma petite interrogation du jour...

Bon début de week-end à toute, en attendant de lire votre opinion sur le sujet! :D

Parabole
39 ans Sous les pins!!! 7782
déjà on ne soutient pas la chirurgie sur le forum.

En y regardant de plus près effectivement la partie chirurgie est très active mais surtout grâce à des personnes venant poster un message ou deux et qui se rendent compte que l'on ne fait pas l'apologie de la chirurgie et qu'on ne soutient pas que c'est la solution miracle à tout et donc ne viennent plus.
Il y a deux ou trois "habitué" qui informe sur la chirurgie car elles l'ont eu mais elles n'en font pas l'apologie au contraire elles ont un discours très informatif et préventif je trouve.
Malheureusement aujourd'hui beaucoup de gens ont l'impression que la chirurgie est la solution à tout et que ce n'est rien du tout. On se rends compte également que l'on peut se faire opérer avec des imc assez bas comparé à avant.
106 ans 42
Merci Faustine 83 pour ta réponse.

Je suis d'accord avec toi, la chirurgie n'est pas présentée par les "piliers" de ce forum comme la panacée".

Ce qui est sûr par contre c'est qu'on est beaucoup plus gentils et compréhensifs avec des personnes venant parler de leur envie de se faire opérer qu'avec celles évoquant l'idée de faire un régime. :roll:

Par contre tu n'as pas répondu à ma question: est-ce que se faire opérer ce n'est pas faire un régime (avec des risques opératoires en plus) draconien et forcé (car on a modifié notre physique et qu'il n'y a pas de retour en arrière)?

Et si oui, comment expliquer que la reprise de poids des anciennes opérées soit nettement moindre que des personnes qui ont fait un régime strict classique? (ou alors les chiffres qu'on nous donne concernant les régimes sont faux?)?
34 ans 4879
Parabole, je suis sur ce forum depuis un bout de temps donc j'ai vu arriver toute la génération des anneaux puis by pass, sleeve et co et à vrai dire.. je me suis toujours fait la même réflexion que toi mais c'est assez malvenu de le demander ici, enfin perso à chaque fois que j'ai soulevé la question du paradoxe non aux régimes (et interdiction d'en parler) mais oui à un régime ultra restrictif + une mutilation (ou en tout cas autorisation d'en parler) je me suis faite envoyer bouler :lol:
Nenufar a écrit:
Parabole, je suis sur ce forum depuis un bout de temps donc j'ai vu arriver toute la génération des anneaux puis by pass, sleeve et co et à vrai dire.. je me suis toujours fait la même réflexion que toi mais c'est assez malvenu de le demander ici, enfin perso à chaque fois que j'ai soulevé la question du paradoxe non aux régimes (et interdiction d'en parler) mais oui à un régime ultra restrictif + une mutilation (ou en tout cas autorisation d'en parler) je me suis faite envoyer bouler :lol:

Je pense que tout le monde a le droit de s'exprimer (pourvu qu'on respecte la charte) sans se faire envoyer bouler, sinon ce n'est plus un forum de discussion.
Pour ce qui est de la chirurgie qui serait une forme de régime, c'est quand meme au moins en partie faux:
-on peut se faire opérer ET faire un régime derrière (certains chirurgiens le recommandent mais là les inconvénients du régime sont les mêmes que pour tout régime: quand on arrete, on reprend)
-on peut se faire opérer et ne pas faire de régime, "simplement" faire sa RA plus facilement parce qu'on a moins faim et qu'on se sent plus vite rassasié. Et là, il n'y a pas les problèmes des régimes.
Maintenant, personnellement, même si j'étais opérable (j'ai l'imc qu'il faut mais des problèmes de santé incompatibles), je ne pense pas que je le ferais (même si certains jours je me pose la question).
Il faut bien comprendre que ce n'est PAS la solution de facilité que certains imaginent et qu'il y a bel et bien des échecs, dus notamment à une information insuffisante et à des opérations abusives (= de patients qui ont des contre-indications telles que les TCA ou la dépression).
Moi, ce qui me choque le plus, c'est les médecins qui, alors qu'ils sont consultés pour autre chose, cherchent à "vendre" la chirurgie, quitte à dire des choses totalement fausses!
Certains obèses subissent ainsi une pression pour se faire opérer, de la part de leur entourage et du corps médical.
Alors que c'est un choix qui n'appartient qu'à la personne.
Ces pressions me choquent bien plus que les apparentes contradictions de ce forum.
111 ans 2413
Citation:
Alors comment expliquer que les reprises de poids des personnes opérées soient beaucoup plus rares (et surtout moins importantes) que pour des personnes qui ont fait un régime par leurs propres moyen


La chirurgie est un acte qui mécaniquement restreint les quantités avalées, modifie le métabolisme.
Alors que le régime c'est toi seule, ton mental qui peut le "contrôler", et aucun garde-fou n'est là pour « aider ».

Un peu comme une voiture, elle peut rouler à 200 km/h, donc tu peux être tenté d'appuyer.
Si tu mets le limitateur, elle peut toujours rouler à 200 mais mécaniquement tu l'en empêches au moins pour un temps.
39 ans Sous les pins!!! 7782
Pour la réponse à la question c'est comme Grooognonne il y a un frein mécanique à la reprise de poids donc moins facile je suppose de reprendre meme si ça arrive que les gens reprennent après une chirurgie.
M
90 ans 1565
Je ne trouve pas que la chirurgie a un taux de réussite si élevée perso. Il y a évidemment de belles réussites mais aussi de gros échecs:comment expliquer que certaines personnes subissent plusieurs opérations de chirurgie bariatrique?
39 ans Sous les pins!!! 7782
MaudK a écrit:
Je ne trouve pas que la chirurgie a un taux de réussite si élevée perso. Il y a évidemment de belles réussites mais aussi de gros échecs:comment expliquer que certaines personnes subissent plusieurs opérations de chirurgie bariatrique?


Je suis assez d’accord mais c’est vrai que comme on ne parle quasiment que des reussites et très peu des échecs.
M
90 ans 1565
On cache les échecs de tout poil sous le tapis parce que ça ferait mauvais effet auprès des clients potentiels. C'est purement du marketing,la santé passe à des millions d'années lumière après le profit.
Au nom du profit,on dissimule les échecs retentissants,les reprises de poids,les personnes complètement bousillées psycologiquement pour mieux attirer le chaland.
M
90 ans 1565
aurelie3367 a écrit:

Pour ce qui est de la chirurgie qui serait une forme de régime, c'est quand meme au moins en partie faux:
-on peut se faire opérer ET faire un régime derrière (certains chirurgiens le recommandent mais là les inconvénients du régime sont les mêmes que pour tout régime: quand on arrete, on reprend)
-on peut se faire opérer et ne pas faire de régime, "simplement" faire sa RA plus facilement parce qu'on a moins faim et qu'on se sent plus vite rassasié. Et là, il n'y a pas les problèmes des régimes.

Je ne vois pas en quoi ça contredit le fait que la chirurgie soit une forme de régime. La chirurgie impose une restriction alimentaire par la modification subie,que ce soit suite à une sleeve ou un bypass.
48 ans Lorraine 4326
Tu te ferais operer parabole si ton IMC etait suffisant ?

J'ai tendance à voir ces opé comme effectivement plus un "garde-fou" qu'un "régime"
je me rappelle d'une fille ici y'a longtemps qui disait manger mac do le midi et pizza le soir et qui continuait à maigrir grace à son by-pass. Je sais pas où elle en est maintenant :roll:

Apres, de part les restrictions physiques , forcement le régime alimentaire change .

Je sais qu'au CHU de ma ville, les anneaux ne se font plus et que quand ils font une sleeve, ils disent que en moyenne 5 ans apres, la sleeve est transformée en by-pass .

les echecs on ne les connait pas oui , mais y'en a . Mais je suppose que les filles en "echec" sont trop honteuses pour venir en parler . un peu comme l'ultime régime qu'elles penseraient avec eté trop nulles pour le "reussir" (meme si ici on sait que c'est plus compliqué que ca ... "
S
49 ans suisse 993
Je regardais récemment la vidéo d'un congrès du gros ("maigrissez en faim" je crois le titre?).

A la fin en réponse à une question sur la différence de perte de poids régime/opération ils disaient en résumé. Avec un régime outre tout le problèeme de la restrcition cognitive et ses effets il y a au fil des ans une élévation du set point. PLus les années passent moins tu perds plus tu regrossis vite etc....
Ave cla chirurgie, selon eux c'est la manière pour les personnes qui ne magriraient pas autrement d'abaisser le set point. Parce qu'il y a action sur la quantité mangée mais aussi sur les sensations de faim et sur du long terme.

Le régime tout le monde a tenté on dira que 5% ne reprennent pas ok. J'en ai dans ma famille, mon beau père qui faisait 130kg et a perdu 60 kilos en quelques mois en divorcant. Ceci dit il n'avait jamais fait de régime et le problèem était surtout son mariage. Mais la grande réalité c'est que 95 % reprennent.

Mon premier régime je faisais 60 kilos et rêvait de 58, 20 ans plus tard 40 kilos en plus.
La chirurgie tu perds, plutôt beuacoup, il y a des échecs aussi surtout de toutes celles qui ne seront pas suivies correctement et ne travailleront pas sur les causes. Mais n'y aura pas 95 % de reprise avec bonus.

Je suis aussi éligible à la chirurgie avec l'apnéedu sommeil et un imc de 35. Mais perso en suisse ils ne font que des by pass et le truc de la malabsorption je ne me vois vraiment pas à vie vivre avec.
30 ans La Ville Rose 2323
Je trouve ton interrogation très intéressante.
Je me suis toujours demandé si au final, les chirurgies bariatriques n'étaient pas des moyens physiques limitant les écarts ( surtout en quantité. C'est pour ça que je ne comprends pas pourquoi c'est refusée en cas d'hyperphagie, d'après ce que j'ai pu lire vaguement ). Je me demande aussi souvent pourquoi elles fonctionnent par exemple alors que certains gros qui se mettent à manger moins perdent très peu, très lentement .. Et parfois reprennent.

Je ne suis pas très renseignée sur le sujet, puisque la seule fois où j'ai été intéressée par la chirurgie le médecin m'a dit que je n'avais pas besoin de passer par là ( et puis l'idée d'être opérée me stresse un peu ). Mais bon, ça m'échappe vraiment.

Surtout que je vois parfois des sleevé/by-passés qui remangent comme avant ( les plats, pour les quantités je n'en sais rien ) et qui ne reprennent pas de poids ... Je ne comprends pas ( je trouve ça presque miraculeux ). J'ai même pensé à prendre RDV avec un professionnel pour lui poser toutes mes questions.
Et la définition de régime amincissant varie pour chacun mais, vu les modifications alimentaires qu'entraînent les opérations bariatriques, je pense qu'on peut effectivement parler de régime ... M'enfin c'est ce que je pense à chaud, comme j'ai dit précédemment, c'est pas le thème que je maîtrise le mieux.

Bon je m'écarte un peu du sujet initial, je m'excuse, mais je suis tellement contente de voir que je ne suis pas la seule à me poser des question là-dessus que j'ai voulu réagir.
Au moins dans le bypass, on sait qu'il y a des effets métaboliques de l'opération, sur le diabète, sur le métabolisme du sucre, sur la faim, etc.
Ca, ça n'existe pas dans un régime.
Ca fait au moins une différence objective.
B I U


Discussions liées