MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les photos, pires que le mirroir?

Elianora a écrit:
la réaction que j'ai eu en lisant le commentaire la mère de la posteuse c'est "salope !", désolée, ça se dit pas (et on ne devrait  
même pas le penser d'une mère)

Bon, c'est pas le terme que j'ai envie d'employer pour ma mère... et elle n'est pas méchante pour tout... mais sa grossophobie me pèse vraiment: on ne se voit pas souvent mais à chaque fois elle m'aggresse sur mon poids... soi-disant pour mon bien...
42 ans Lille 4855
J'ai suivi une thérapie sur les TCA il y a quelques temps.
Le sujet avait été abordé.
Pour la psy, l'image de soi est souvent faussée par la perception que l'on aimerait avoir de soi, souvent parce qu'on a un jour été un peu plus mince qu'aujourd'hui et l'image corporelle est restée figée sur cette apparence "préférée" mais non réelle, ou parce que c'est cette image de soi qu'on préfèrerait avoir aujourd'hui.
On a alors plutôt tendance à s'arrêter sur ce qui nous plaît dans le miroir et à zapper le reste.

Je ne sais pas si mon explication est très claire :?
48 ans à la maison ! 10072
Ketai a écrit:
J'ai suivi une thérapie sur les TCA il y a quelques temps.
Le sujet avait été abordé.
Pour la psy, l'image de soi est souvent faussée par la perception que l'on aimerait avoir de soi, souvent parce qu'on a un jour été un peu plus mince qu'aujourd'hui et l'image corporelle est restée figée sur cette apparence "préférée" mais non réelle, ou parce que c'est cette image de soi qu'on préfèrerait avoir aujourd'hui.
On a alors plutôt tendance à s'arrêter sur ce qui nous plaît dans le miroir et à zapper le reste.

Je ne sais pas si mon explication est très claire :?


ça n'explique pas pourquoi on ne ferait pas la même chose avec les photos. ;)

Je peux pas me voir en photo, non seulement ça me grossit, mais surtout j'y suis moche.
je préfère largement un miroir.
Ketai a écrit:
Pour la psy, l'image de soi est souvent faussée par la perception que l'on aimerait avoir de soi, souvent parce qu'on a un jour été un peu plus mince qu'aujourd'hui et l'image corporelle est restée figée sur cette apparence "préférée" mais non réelle, ou parce que c'est cette image de soi qu'on préfèrerait avoir aujourd'hui.
On a alors plutôt tendance à s'arrêter sur ce qui nous plaît dans le miroir et à zapper le reste.

Et pourquoi ça ne marche pas sur photo?
42 ans Lille 4855
aurelie3367 a écrit:
Ketai a écrit:
Pour la psy, l'image de soi est souvent faussée par la perception que l'on aimerait avoir de soi, souvent parce qu'on a un jour été un peu plus mince qu'aujourd'hui et l'image corporelle est restée figée sur cette apparence "préférée" mais non réelle, ou parce que c'est cette image de soi qu'on préfèrerait avoir aujourd'hui.
On a alors plutôt tendance à s'arrêter sur ce qui nous plaît dans le miroir et à zapper le reste.

Et pourquoi ça ne marche pas sur photo?


Ca, il faut poser la question à un psy, ce que je ne suis pas.
Je rapporte juste ce qui avait été évoqué. ;)
113 ans 2413
Difficile de répondre, vu que des photos de moi, surtout en pied, ben j'en ai que très peu.
Celles que j'ai sont celles de mes interventions donc non seulement suis en photos, nue... et devant le miroir pour le coup.
Alors je sais pas trop, mais si j'ai aussi peu de photos de moi, c'est pas pour rien non plus. :lol:

Sinon, pour Madame ta maman, je ne pense pas qu'elle soit méchante en effet. Elle dit que tu es énorme, tout comme elle te dirait que tu es blonde, grande ou frisée.
Si elle ramène le sujet à toutes les sauces c'est aussi et sans doute qu'elle s'inquiète pour toi. Je sais à quel point mes parents se sont inquiétés pour Frangin & moi même s'ils ne le montraient pas. Je sais la peine qu'ils avaient par exemple face aux difficultés à nous fringuer, au fait qu'on était souvent tristes aussi des réflexions etc... Alors j'imagine que pour beaucoup de parents c'est pareil.

Sauf que « énorme » c'est pas le mot qu'on a envie d'entendre comme qualification dans une description.

Après elle peut être grossophobe aussi. Mais ça n'a probablement rien a voir avec le fait que tu sois ou pas, ronde.
grrrrrognonne a écrit:
Après elle peut être grossophobe aussi. Mais ça n'a probablement rien a voir avec le fait que tu sois ou pas, ronde.

Elle est grossophobe en général, oui. Elle a toujours parlé "des gros" avec mépris, quel que soit mon poids. Avec tous les clichés du genre (laisser-aller, manque de volonté, pas d'effort, mange trop, mange mal, coute cher à la sécu, et j'en passe)...
Mais bon, quand ta mère est raciste, que tu te maries avec un noir et qu'elle continue à sortir les mêmes horreurs, ça pèse plus tout d'un coup...
Eh bin, moi, c'est pareil... Surtout que ses commentaires grossophobes sont de pires en pires et de plus en plus dirigés contre moi... L'ennemi, c'est plus "les gros", c'est "ma pauvre fille, [t'es] énorme"...
grrrrrognonne a écrit:
Sauf que « énorme » c'est pas le mot qu'on a envie d'entendre comme qualification dans une description.

Effectivement...
En plus, quand je pense que c'est elle qui m'a mise au régime pour la première fois, à 15 ans, alors que je faisais 51 ou 52 kg pour 1M58...
Et qu'aujourd'hui, je pèse (largement) plus du double...
C
46 ans là 2187
Il faut savoir que les photos prises avec des appareils numériques déforment le corps. Par ex. si on est photographié en format portrait, notre corps est tassé et parait donc plus épais. La même photo en format paysage ne donne pas cet effet.
Cool40 a écrit:
Il faut savoir que les photos prises avec des appareils numériques déforment le corps. Par ex. si on est photographié en format portrait, notre corps est tassé et parait donc plus épais. La même photo en format paysage ne donne pas cet effet.

Ah? Très intéressant!
36 ans 3196
Je pense qu'on "apprend" à se regarder dans le miroir, et qu'on s'y regarde toujours plus ou moins de la même manière. J'ai remarqué, quand j'étais enfant, que ma mère faisait systématiquement une moue particulière quand elle se regardait dans un miroir. Mimique qu'elle ne fait jamais dans la vraie vie... Tout ceci de manière tout à fait inconsciente.
Le miroir ne la reflète donc pas strictement, puisque son image, dans la vraie vie, s'enrichit du mouvement, des expressions, du moment, le tout dans des circonstances "naturelles" (c'est-à-dire sans objectif, ou autre regard extérieur qui modifierait son attitude).

Personnellement, je me reconnais rarement en photo, encore moins en vidéo. Devant mon miroir habituel, oui. Mais je me suis parfois aperçue dans un miroir alors que j'étais en pleine discussion dans un lieu public, et là je me reconnaissais presque pas. Bref, selon moi, c'est impossible de se voir tel que l'on est réellement, puisque l'on est réellement soi qu'en dehors du souci du regard des autres... et de son propre regard ;)
S
42 ans sur le chemin... 1248
Récemment, j'ai eu le plaisir de m'apercevoir que la photo ne reflétait pas une personne de mon entourage (physique normal, ni grosse,ni maigre) qui avait besoin de photos d'elle.

Au moment de visionner les photos prises, je ne la reconnaissais pas! Ce n'était pas celle que je côtoie, avec qui je parle, la photo me montrait "une sorte d'elle", vachement éloigné de comment je la vois au quotidien.

et ben ça m'a vachement fait du bien,alors que je ne m'y attendais pas, de constater cet effet de différence entre photo et réalité, sur une personne tout a fait lambda!

Alors je me suis dit que pour moi ça devait etre pareil!!! :lol:
36 ans Lyon 125
Sy_naturelle a écrit:
Récemment, j'ai eu le plaisir de m'apercevoir que la photo ne reflétait pas une personne de mon entourage (physique normal, ni grosse,ni maigre) qui avait besoin de photos d'elle.

Au moment de visionner les photos prises, je ne la reconnaissais pas! Ce n'était pas celle que je côtoie, avec qui je parle, la photo me montrait "une sorte d'elle", vachement éloigné de comment je la vois au quotidien.

et ben ça m'a vachement fait du bien,alors que je ne m'y attendais pas, de constater cet effet de différence entre photo et réalité, sur une personne tout a fait lambda!

Alors je me suis dit que pour moi ça devait etre pareil!!! :lol:


j'ai aussi eu cette expérience : un collègue m'a montré son CV avec photo, et honnêtement, s'il n'y avait pas eu son nom, je n'aurais jamais su que c'était lui sur la photo :shock:
49 ans Lorraine 4326
Mais Aurelie, pourquoi as-tu eu besoin de poser une telle question à ta mere ? tu lui tendais un peu le baton là non ?
ladybugette a écrit:
Mais Aurelie, pourquoi as-tu eu besoin de poser une telle question à ta mere ? tu lui tendais un peu le baton là non ?

Je dois être un peu maso, oui...
Mais non, je ne lui ai pas posé de question
C'est quand elle m'a pris en photo et qu'elle m'a montré la photo sur son appareil numérique et que j'ai eu un mouvement de recul ("ouh") et elle m'a dit "qu'est-ce qu'il y a?" et là, oui, j'étais tellement choquée par ce que je venais de voir que j'ai pas fait attention et je lui ai dit que je me trouvais grosse sur la photo alors que dans le miroir non... et c'est là qu'elle m'a (re)dit (elle me l'avait déjà dit en arrivant) que j'étais énorme. Et elle a ajouté que si je ne me voyais pas énorme dans la glace c'est que j'avais besoin de lunettes... ou que c'était parce que j'avais l'habitude de me regarder dans la glace et que je ne me voyais plus comme j'étais et que comme la photo j'avais pas l'habitude, je pouvais enfin me voir comme les autres me voient: énorme, donc!
B I U


Discussions liées