MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

le mal de vivre est de retour...

36 ans 167
Bonjour et merci a celles qui prendront quelques minutes pour me lire....
Cela fait quelques années que je suis inscrite sur vlr, je passe régulierement vous lire mais cela faisait  
longtemps que je ne m etais pas arretée pour poster...
Le jour est venu, le besoin de parler est trop fort et personne autour de moi ne peux comprendre ce mal etre qui me ronge alors je me lance...
En avril 2014 j ai eu la chance de donner naissance a ma princesse... contrairement a mes deux premieres grossesses ou j avais pris 27kg a chaque fois cette fois je n 'en ai pris que 12 et comme j avais perdu pas mal de poids avant d etre enceinte je me sentais bien et je me suis dis que perdre ces kilos de grossesse serait chose aisée mais je me suis trompée... depuis bientot 1 an je me bats contre ces kilos qui ne cessent d augmenter... impossible de s en debarraser... pire même je continue d en prendre, j ai essayé de changer d alimentation, d avoir une activité physique mais rien n y fait, le rythme des journées est pourtant soutenu avec 3 enfants, pas le temps de grignoter... J'arrive a un stade ou je ne me supporte plus, mon apparence me dégoute , certaines paroles me blesse et je vois bien que mon mari ne me regarde plus pareil, je suis perdue dans mon mal etre et ne trouve de soutien nul part...
j 'aimerais m'en sortir, mais comment....

merci de m avoir accordé un peu de votre temps
46 ans région parisienne 5831
Je crois que la réponse ne se trouve pas dans le contrôle de la nourriture, de lé dépense physique et du grignotage, mais dans l'acceptation de soi-même.

Arrivé à un certain âge, le corps grossi, même si on conserve les mêmes apports et les mêmes dépenses physiques: c'est hormonal, on n'y peut rien. La seule solution serait de s'affamer perpétuellement, mais dans une société où règne l'abondance, c'est impossible, on finit toujours pas craquer.

Quel est ton rapport avec la nourriture? Tu connais le site du GROS? Es-tu au régime?
S
38 ans 284
Hello,

je me retrouve dans ton témoignage... je suis très active, je cours partout, alors certes j'ai un bon coup de fourchette, mais cela n'explique pas tout.

Alors oui, il y a une part de génétique, ton corps est ainsi fait c'est injuste.
Un médecin, pour une fois pas trop stupide m'a dit un jour qu'il fallait différencier être active et faire du sport.
Pour le corps c'est complètement différent.
Alors deux fois par semaine, je marche vite et chargé ( quand je reviens des courses en fait), je me crée un effort.
Et ça marche.

Je n'ai pas de balance, mais je remets un peu plus facilement des pantalons.

Et le soir je bois 2 grands bols de soupe, ça ne m'empêche pas de manger le reste, mais j'ai moins de place pour une assiette entière de pâtes lol.

C'est à peu près les seuls efforts que j'arrive à fournir.

J'ai l'impression que ça fonctionne, alors essaie pour toi, ça sera long mais quand tu multiplies tout ça par 12 mois au final tu seras gagnante.

Et tu as raison mamykro, il faut accepter ce nouveau corps qui n'est plus celui d'une ado, mais d'une maman.
36 ans 167
merci mamykro de m avoir lu
mon rapport avec la nourriture... très compliqué dans les périodes ou le moral est bas, comme je fais des insomnies il m arrive, et j ai honte de le dire, de me réfugier dans la nourriture, mais je peux aussi rester sans manger pendant plusieurs jours... donc non je ne suis pas au regime
non je ne connais pas le site que tu m as indiqué, j irais y faire un tour des que possible

merci satinette, c'est encourageant de voir qu'on n'est pas forcement seule a vivre ce genre de chose, je vas suivre tes conseils on verra si ça aide un peu, en tout cas merci
127
C'est vrai que ca passe par l'acceptation! LONGTEMPS j'en ai fais des régimes et ca finissait toujours par foirer. Mais je m'aimais pas du tout, vraiment pas
Beh aujourd'hui, sans être vaniteuse ou quoi, je m'aime comme ca, et je me rend compte que je perds du poids, je vois un nitritioniste mais ca avant ca marchait pas, mtn, je m'accepte et je me focalise pas sur la perte de poids, je perds doucement mais c'est pas ma principale préocupation !
B I U


Discussions liées