MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Suivi psy post Opération /vie de couple

38 ans 303
Bonjour à tous,

Je me permets de poster ce petit message car je n'ai pas trouver de messages déjà existants à ce sujet sur le forum.

Je me posais la question  
du suivi psy post opératoire et en particulier de la vie de couple, de la relation avec un conjoint, son évolution?

Forcément, je pose cette question car j'ai bien vu une évolution dans mon propre couple. J'ai un très bon suivi psy ( Etant moi même dans ce coeur de métier, j'ai vraiment suivi la démarche pendant 1 an et demi et encore aujourd'hui 1 fois toutes les 2/3 semaines) mais je trouve que les conjoints est souvent laissé de côté dans ce parcours et c'est vraiment dommage car c'est très lourd et destabilisant pour eux.

Un autre aspect m'a fait peur, mon psy m'a informé dernièrement du taux de divorces ou d'infidélité (j'ai plus le chiffre, mais énorme à priori genre 75 %) suite à une chirurgie de l'obésité. Les raisons sont multiples: déséquilibre au sein du couple, jalousie intensive du conjoint, image de soi... bref que des choses très joyeuses :cry: !

Je suis opérée depuis juin 2014 et forcément cela fait bcp de changements pour moi aussi bien physiquement (forcément passer d'une taille 48/50 à du 36/38 ça change) que psychologiquement.

Je sais qu'il n'y pas peut-être pas énormément de personnes opérées qui reviennent sur le site mais je serai vraiment intéressée de pouvoir échanger à ce sujet avec des personnes dans ma situation. En particulier des personnes qui ont plus d'expérience, qui ont été opérées à plus long terme que moi.

D'avance merci !
49 ans Lorraine 4326
(je ne suis pas opérée )
j'avais deja vu le chiffre que tu annonces sur les separations . Je me rappelle meme avoir lu un roman à ce sujet (me rappelle pu du tout du titre ) .

Tu arrives à discuter de tout ca avec ton conjoint ? a-t-il des peurs ?
j'ai une amie qui s'est faite operer en decembre et son mari avait tres peur qu'elle le quitte pour "mieux"
91 ans 9582
oui, c'est un sujet intéressant... comme quoi, c'est pas toujours "que du bonheur" ;)
34 ans 4879
Alors c'est "marrant" parce que je me faisais la réflexion récemment qu'énormément d'opérées autour de moi avaient quitté leur conjoint rapidement après l'opération... Mais ça ne m'étonne pas en fait, on n'est plus la même personne physiquement après avoir vécu ça et donc l'évolution psychologique se fait forcément aussi à mon avis (mais comme je n'ai pas été opérée je n'ai peut être rien à dire XD)...
Du coup j'imagine qu'il doit être difficile quand on a une évolution totale de ce qu'on est dans sa vie de ne pas avoir envie d'un changement de vie global ou au moins sentimental... Difficile de rester sur la même longueur d'onde que l'autre si on devient quelqu'un d'autre?
Bon mais après c'est ce que j'en pense avec mon oeil extérieur de personne qui n'a pas vécu ce genre d'opération ^^.
91 ans 9582
peut être que certaines opérées restent avec leur conjoint "par défaut", persuadées qu'elles ne trouveraient "pas mieux" en étant obèse… et qu'une fois l'obésité résolue, elle voyaient les choses autrement (genre, la chasse est ouverte ;))
34 ans 4879
a-nonyme a écrit:
peut être que certaines opérées restent avec leur conjoint "par défaut", persuadées qu'elles ne trouveraient "pas mieux" en étant obèse… et qu'une fois l'obésité résolue, elle voyaient les choses autrement (genre, la chasse est ouverte ;))


Bah j'osais pas le dire par peur de me faire jeter des tomates :splat: mais...
Je pense que oui, ça joue.
Ca me fait penser à cette "étude" que j'avais lue y'a qques années sur les gens qui vont vers ceux qui leur ressemblent... autrement dit les beaux vers les beaux, les moches vers les moches (pour schématiser lol). L'un des critères de beauté les plus présents de nos jours étant la minceur, je pense que beaucoup de rondes qui deviennent minces se mettent à attirer des mecs beaucoup plus beaux (attention je dis pas que les rondes sortent forcément avec des moches dieu merci je généralise grave) et du coup sont tentées d'aller voir ailleurs...

Après il y a une part de séduction aussi. Souvent refoulée quand on est ronde (purée je suis désolée j'ai vraiment l'impression de généraliser à bloc là, je sais bien que plein de rondes se sentent séduisantes, mais sans doute pas celles qui se font opérer...) et qui se libère une fois qu'on perds du poids et qu'on pense qu'on plait plus. Or plaire c'est hyper agréable et valorisant et forcément... ça peut créer du dérapage XD
91 ans 9582
bah, même sans a priori ou généralisation, les faits sont là… en perdant trente kilos, j'ai eu trente fois plus de choix :? bon je les ai repris et ça s'est aussi vérifié dans l'autre sens.
M
91 ans 1565
Je connais deux personnes en particulier qui ont subi ce type d'intervention et c'est 50/50:l'une a quitté son mari(mais ça couvait depuis longtemps)3 ans après et l'autre est resté avec sa femme et ils ne semblent pas rencontrer de problème.
91 ans 9582
la seule que je connais IRL a divorcé dans l'année post sleeve
38 ans 303
Hello tout le monde,

Effectivement je crois que les chiffres sont là, c'est une problématique fréquente après ce type d'intervention.
Nenufar je suis en partie d'accord avec toi mais je crois qu'il y a autant de situations qu'il y a de couples différents. C'est pas forcément parce qu'on devient mince ou belle qu'on attire des beaux ou qu'on "cherche mieux".
Le psy m'a dit que la plus grosse problématique pour les couples qui se séparent c'est la jalousie du conjoint qui devient maladive du fait du changement.

Personnellement, j'ai trouvé un témoignage très intéressant sur un autre forum qui m'a totalement parlé. J'ai des craintes vis à vis de mon couple et surtout pour mon mari car cette opération et ce gros changement physique et psychologique a bouleversé l'équilibre de notre couple en seulement 6 mois.
Mon mari m'a connu à 16/17 ans au même poids que je fais maintenant. Mais il m'a vu et a vécu à mes côtés alors que j'avais 50 kilos de plus. Je crois que comme dans tout couple, on vivait avec cet équilibre. Il aimait mes rondeurs, ma cuisine et notre vie un peu 'plan plan'. On a 30 ans mais on est déjà un vieux couple.
Bref, ça nous arrangeait tous les deux !

Aujourd'hui je ne cuisine plus comme avant, je donne clairement la priorité au sport et aux activités en général. Je suis bcp plus énergique, même trop, par exemple, je dors actuellement très mal car je ne suis pas assez fatiguée.
Par exemple, avant , je faisais souvent la sieste, j'étais vite fatiguée, je m'interdisais bcp de choses du fait de mon poids et aujourd'hui j'ai retrouvé l'énergie de mes 16 ans.

Imaginez qu'on vous enlève presque du jour au lendemain 50 kilos sur vos articulations, juste une sensation de fou, celle de voler !
Pas évident pour mon mari, dès fois je me mets à sa place et je me dis qu'il doit avoir la sensation de vivre avec une autre personne tellement j'ai changé! Mais d'un autre côté, je suis tellement bien physiquement et surtout niveau santé que je ne voudrais jamais relâcher mes efforts et revivre la situation d'avant.

Pour finir, Il y a surtout un sentiment étrange d'avoir perdu bcp de temps, les 10 ans d'obésité me paraissent aujourd'hui une éternité, le sentiment d'avoir été en "jachère" et finalement de ne pas avoir profiter de ma jeunesse (oui ça peut faire sourire car je n'ai que 31 ans mais c'est quand même 10 ans de ma vie!). Bref j'ai envie de rattraper le temps perdu et cela me fait très peur comme sentiment. Pour être honnête, aujourd'hui, je ne serais pas mariée et maman d'une petite fille, je changerai totalement de vie (partir à l'étranger, changer de boulot, vivre de nouvelles expériences...).

Et puis bien sur il y a aussi le regard des autres sur moi qui a changé et puis forcément, il y a les regard des hommes qui changent. C'est certes très valorisant surtout pour son égo, quel plaisir d'être enfin regarder mais franchement ça chamboule quand on a plus l'habitude d'être dans un rapport de séduction :roll: !

Surtout s'il y a des opérés dans le secteur, je suis vraiment intéressée par leur propre parcours et leur ressenti car j'ai un peu l'impression d'être un ovni et j'ai rarement l'occasion d'en parler autour de moi car c'est difficilement explicable!

Bonne soirée.
31 ans Marseille 1134
Bonsoir à toutes,

Je suis une future opérée. J'avoue très clairement que les chiffres que vous annoncez me font carrément peur. Au début de mon long suivi, la psychologue m'avait prévenu que je devais énormément parler avec mon fiancé et surtout de ces changements physiques qui vont s'opérer rapidement. Elle m'a même proposé de venir en séance avec lui. Mon zhomme n'est pas adepte de parler à une inconnue, alors nous en parlons entre nous.
Je lui ai parlé justement des chiffres que vous évoquez tout à l'heure. Il m'a dit que ça ne nous arriverait pas et il a légèrement changé de sujet. Je sais que ça l'inquiète, je compte revenir sur le sujet petit à petit.
Nous sommes ensemble depuis 9 ans très bientôt, il m'a connu j'avais 16 ans et je pesais 80 kg de moins qu'aujourd'hui. Il m'aime comme je suis, ne prête aucune attention à mes rondeurs, il les aime puisqu'il m'aime.

Une amie m'a dit l'autre jour "Tu es sur qu'il t'aimera encore quand tu seras mince ?"

C'est tellement étrange comme question. A dire vrai, je ne me l'étais jamais posée. Mais elle est pourtant réelle non ?
Je sais que mince ou ronde, c'est lui que j'aime. Il est toute ma vie et sans lui je ne serais d'ailleurs pas capable de faire tout ça. Il est ma force pour avancer, mon moral pour me renforcer quand c'est plus difficile.

Ne jamais dire jamais. Personne n'est certain de l'avenir. Mais après tout, je l'ai connu je pesais 80 kg de moins qu'aujourd'hui, il m'aimait déjà ainsi. Nous avons déjà pleins de projets communs que nous souhaitons faire après mon opération, quand ma perte de poids me le permettra car aujourd'hui cela serait trop dangereux d'une part et j'en suis de toute manière incapable. Nous en parlons très souvent, nous en rajoutons certains au fil de nos idées, de notre vie, nos envies.

Je crois que j'ai plus peur de le perdre si je continue sans l'opération qu'avec l'opération. Car justement ce poids nous sépare. Car les activités qu'il fait, j'aimerais les faire avec lui mais je ne peux pas. Et il aimerait les faire avec moi mais il sait que je ne peux pas.

Bon sang, ça fait vraiment peur ces chiffres !
49 ans Lorraine 4326
Pidoudiss a écrit:


Bon sang, ça fait vraiment peur ces chiffres !


Je pense que les plus concernés sont ceux qui n'ont pas reflechi à l'apres operation . qui ne font pas de travail psy, qui n'en parlent pas dans le couple.
Toi tu analyses deja bien tout ca . Je ne pense pas que tu aies bcp de craintes à avoir du coup Pidoudiss .
continue ton travail psy , demonte toutes tes peurs et ca ira :-)
112 ans 2413
En principe je ne poste pas (plus) dans cette section, mais je voulais déjà dire que c'est une bonne chose que Minounette soit tombée sur une équipe qui a abordé le sujet.
Je connais pas mal d'opérées depuis peut-être 7 ou 8 ans à maintenant, et quand j'ai chaque fois abordé ce sujet là (avec celui de la chir réparatrice) avec elles, ben concernant les séparations c'est tout juste si elles ne pensaient pas que je me fichais de leur gueule. Toutes les équipes ne sensibilisent pas à cette question on dirait.
En plus n'étant pas en couple moi même, j'avais en quelque sorte une crédibilité zéro dans le domaine. Pas exclue non plus que certaines y voyaient une forme de jalousie.

Alors comment vivre la situation, je n'en sais fichtre rien, justement car n'étant pas en couple.

Mais je ne suis pas en couple ni en recherche pour l'instant, notamment parce que je sais que trop souvent le regard des autres (des mecs donc) change fonction de l'apparence. Je l'ai vu. Constaté.
Et que décidément je n'arrive pas à me faire à l'idée que des mecs qui s'intéressent à moi maintenant avec des kilos en moins ne l'auraient sans doute pas fait avant. Je ne peux pas ; ça coince.

Alors je plussoie celles ici plus haut qui disent que parmi les séparations c'est parfois du au fait que tout a coup la femme se sent pousser des ailes et voit s'ouvrir à elles des expériences qu'elle n'aurait pas crues possibles avant. C'est au passage pas hyper sympa pour le mec quand lui vous a connue avec vos kilos supposément en trop et qui tout a coup se demande ce qui lui arrive.
Et le mec qui lui tout à coup nous porte un regard, un intérêt, il ne sait pas que l'on est en plein questionnement existentiel. Du coup comment lui balancer tout de go nos interrogations... Et comment le croire s'il se veut rassurant (j'ai du mal, je vois l'hypocrisie).

Ton conjoint Mimounette t'a connue plus mince, puis ronde et re-mince. Peut-être dans cette situation le taux de séparation est-il moins élevé d'ailleurs, que dans le cas ou 1 des deux n'a connu l'autre que en situation d'obésité et qui du jour au lendemain (lol) se retrouve avec un conjoint divisé par 2 en taille et qui suscite dans la rue des regards qu'elle n'avait pas (autant) avant.
L
38 ans 38
Salut, je vais parler de mon expérience a moi ^^

quand j'ai connu mon copain a 18 ans je faisait 80k ca fait 13 ans (dimanche) que l'on est ensemble) quand je me suis faite opérée du bypass le 11 août 2014 je faisait 167k

j'ai donc plus que doublé mon poids

La j'ai déjas bien perdu ça fait 10 ans que je n'ai pas été au poids auquel je suis maintenant. et ce en 5 mois

et bien rien n'a changer dans notre couple on s'aime toujours autant , y a pas de jalousie juste une grande joie de la part de tout les deux.

Bien sur il m'a accompagnée dans toute mes démarche pré bypass

on en parler pendant des heures.

Je lui ai aussi poser des question tu est sur que tu m'aimera encore quand j'aurais moins de poids, ca te dérangera pas que j'ai des peau qui pendent si je perd très vite, ...

Ca réponse a toujours été la même je t'ai aimée a 80k comme a 167, tant que toi tu te sens bien c'est tout ce qui compte.

Je pense que les couple qui se séparent suite à l'opération ne se sépare pas à cause de l"opération et de son suivit mais que l'opération est juste le déclencheur de la rupture.

Dsl mais une personne qui quitte mari ou femme parce que le physique change c'est que à la base c'était pas l'Amour avec un grand A.

JE suis peu être diablement romantique ...

Perso je n'imagine pas quitter mon copain sous prétexte que j'ai perdu 80k (c'est pas encore le cas ^^).

Pourquoi parce que justement il m'aime quel que soit mon aspect physique.

Imaginons que je le quitte (impensable pour moi ^^) je sort avec un type plus beau, plus riche, plus tout!! qui me dis que lui m'aurais aimer avec mes 160k passé ????

Bien sur que psychologiquement j'ai changer aussi
J'ai plus d'assurance , je suis plus coquette, plus énergique aussi.

Et alors ???

Si je veux faire du sport je vais faire du sport (sans obliger mon conjoint a m'accompagné)

je cuisine léger pour moi , si lui a envie de manger autre chose, je le laisse faire

je me fait belle mais toujours pour lui.

Ect...

Bref les couples qui se sépare pour moi c'est que il y a d'autre problème sous-jacent que les gens extérieur ne perçoivent pas forcément.

Minounette je ne suis pas opérée depuis longtemps , je ne peux donc pas juger sur le long terme mais je peux te dire avec certitude que jamais je ne quitterais mon copain pour aller voir ailleurs, j'ai bien profiter de ma jeunesse et j'ai eu largement le temps d'apprendre que ce qui compte ce n'est pas l'aspect car celui ci change (vite)
j'ai également appris que avec de la communication , de la franchise et des concessions. on peux déjas arriver a surmonter pas mal de difficulté dans un couple :)
B I U