MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La complainte du jour!

L
33 ans 51
J'ai toujours l'impression d'ennuyer les gens, ou que mon avis ici sera inutile mais aujourd'hui j'ai besoin de me confier, ou juste poser des mots sur ce qui se passe  
dans ma tête en ce moment, en espérant peut-être trouver des réponses réconfortantes, ou percutantes.

Il y a quelques jours je n'ai pas été recrutée sur un poste (plusieurs même) qui me plaisait vraiment, un CDI qui aurait pu me permettre de trouver une stabilité financière, et de prendre un nouveau départ. Comme certains me l'ont dit ici même, le marché de l'emploi est compliqué et il ne faut pas que je me décourage, soit...

Cela m'a surtout amené à faire un point sur ma vie et il en est ressorti les choses suivantes:
J'approche la trentaine, je n'ai pas de boulot (avec la situation financière qui va avec), je vis dans un studio depuis 3 ans dans lequel je commence à me sentir à l'étroit, pas d'homme dans ma vie, une seule amie proche qui est actuellement enlisée dans une grosse dépression, un corps que je n'assume pas, et des troubles alimentaires que j'ai du mal à maitriser.

La seule chose positive est ma famille de qui je suis assez proche, mais à qui je n'arrive pas à me confier, à chaque fois que j'ai essayé, cela a été un vrai fiasco, je ne me sentais pas écoutée, les réponses sont souvent hors sujet ou déjà préfabriquée.

J'ai beaucoup de mal à me trouver jolie, mon corps garde les traces irréversibles des régimes yoyo à répétition, et même maquillée et apprêtée, le regard des hommes reste indifférent.
Mon entourage étant très restreint, je ne sors pas beaucoup, et il est donc difficile de faire des rencontres, et même sur les fameux sites de rencontre, je n'attire que très peu d'hommes, et souvent des hommes avec qui je n'ai aucun feeling (pour rester polie).

Bref je me sens seule, laide, et au point mort, je n'ai même plus le gout de faire des activités qui me permettaient de perdre un peu de poids, et m'aidaient a réguler mon alimentation, et plus le gout de prendre soin de moi, je me dis à quoi bon?!, pour qui me faire "belle", de toute façon personne ne le remarque...

Vous allez surement me répondre qu'il faut avant tout que je le fasse pour moi, et non pour les autres, et qu'il faudrait que j'essaie de reprendre ces activités, et que plaire aux hommes c'est avant tout un état d'esprit, mais je suis comme paralysée.

Bon comme vous le voyez c'est pas folie en ce moment, j'espère simplement que c'est une mauvaise passe et que j'aurais le déclic pour reprendre le dessus, merci de me lire et merci à tout ceux qui prendront le temps de me répondre
1574
Oui bon du coup c'est difficile de répondre..
Parce que tu poses une question et tu y amènes déjà la réponse supposée du forum..

Je pourrais prendre le contre pied et te dire que t'as raison ta vie semble pas folichone.. Tu préfères la corde ou les médocs?
Soit ça te fera rire soit ça te fera fuir..

Gageons que c'est une mauvaise passe...
Va vers les autres .. N'attends pas forcément Qu ils le fassent...
À trop attendre on loupe des tas de choses
Hop hop hop un p'tit sourire...!
48 ans à la maison ! 10072
Bon, j'ai 41 ans, je vis chez papa-maman (qui, en fait, eux vivent à 3000km), j'ai deux boulots qui me rapportent que dalle l'un comme l'autre et j'ai pas une thune de côté, je viens de me séparer de mon compagnon, j'ai pas de gosse et mes amis vivent loin...Et j'ai l'air d'être enceinte depuis mes 5 ans...

Mais bon, ben, c'est la vie. C'est pas la folie, mais je fais avec. et je garde même le sourire. C'est toi qui fais que c'est que ton moral est haut ou bas, beaucoup plus que tout élément extérieur.
L
33 ans 51
146133 a écrit:
Je pourrais prendre le contre pied et te dire que t'as raison ta vie semble pas folichone.. Tu préfères la corde ou les médocs?


:lol:

vous avez raison, et c'est vrai que d'habitude je relativise, je me dis qu'il y a toujours pire que soi et que je dois m'estimer heureuse d'avoir un toit sur la tête, et d'avoir quelques personnes autour de moi, présente à leur façon.

Mais quand on fait le bilan, ça fout un coup!!
91 ans 9582
trashrap a écrit:
Bon, j'ai 41 ans, je vis chez papa-maman (qui, en fait, eux vivent à 3000km), j'ai deux boulots qui me rapportent que dalle l'un comme l'autre et j'ai pas une thune de côté, je viens de me séparer de mon compagnon, j'ai pas de gosse et mes amis vivent loin...Et j'ai l'air d'être enceinte depuis mes 5 ans...

Mais bon, ben, c'est la vie. C'est pas la folie, mais je fais avec. et je garde même le sourire. C'est toi qui fais que c'est que ton moral est haut ou bas, beaucoup plus que tout élément extérieur.


et tu es très bien entourée par tes amis, et tes parents, quand ils sont là, sont géniaux.

Sérieusement les filles qui ont la chance d'avoir une famille digne de ce nom, vous vous rendez pas compte à quel point c'est important…. profitez en un max :kiss:

pour le boulot, je compatis… quand on en a pas c'est la galère, quand on a un on accepte tout et n'importe quoi pour le garder, et encore ça ne suffit pas forcément :roll:
48 ans à la maison ! 10072
crois-moi, au sujet des parents, je sais la chance que j'ai. ;)

Allez, Lonly, je suis sure que la roue tournera !
91 ans 9582
trashrap a écrit:
crois-moi, au sujet des parents, je sais la chance que j'ai. ;)

Allez, Lonly, je suis sure que la roue tournera !


j'oubliais ta soeur aussi :teddy:
L
36 ans 61
Chère Lonely,

Je te comprends complétement pour avoir ressenti la même chose de nombreuses fois.
J'ai longuement déprimé, je me suis laissée aller, en me disant : " à quoi bon me maquiller ou m'habiller"...

Je sors d'une période très difficile, et j'ai compris que la personne la plus importante pour moi c'était MOI. Lorsque je me maquille ou m'habille, je le fais pour moi car ça me redonne confiance en moi.
Nous sommes maitres de nos vies, à nous d'agir pour ne pas avoir de regrets. Arrêter de focaliser sur ce qu'on a pas et plutôt remercier la vie pour ce qu'elle nous apporte.
Se donner les moyens également d'obtenir ce que l'on souhaite : chercher activement du boulot, se rapprocher d'anciennes amies ou de la famille, faire une activité uniquement pour soi et pour le plaisir.
Est-ce qu'il y a des choses que tu aimes faire?

En tout cas, je te souhaite bon courage et tu as bien fait de venir en parler ici, c'est déjà un début pour aller mieux!
:)
L
33 ans 51
Merci Luanina,

oui il y a quelques temps j'avais commencé a faire du sport, c'était historique pour moi, et je faisais un peu de bénévolat,

ce qui me manque surtout c'est quelqu'un avec qui partager tout ça, ma meilleure amie n'est plus tellement disponible car elle a bcp de souci de santé, et même si je l'ai de tps en tps au téléphone, nos après-midi a discuter devant un thé, et à refaire le monde me manque pas mal

même si j'ai besoin de vider mon sac pour reprendre le cours de ma vie plus sereinement, je ne veux pas l'embêter avec mes petits souci persos.

C'est pour ça que je me suis dit qu'ici il y en aurait bien une qui voudrait me botter les fesses!
L
36 ans 61
C'est humain d'avoir des moments de "bas".
Tu as le droit aussi de pouvoir exprimer ta souffrance.
Certaines personnes ont tout pour être heureux et ce n'est pas le cas, et d'autre ont une vie modeste et sont très heureux.
Donc je pense qu'on y est aussi pour beaucoup.

Tu pourrais te faire des amis par le biais d'internet ou quand tu fais ton sport, Est-ce que tu as déjà essayé? Tu habites une grande ville?
L
33 ans 51
MP Luanina ;)
112 ans 2413
Lonely30, je vais être d'aucune aide, mais juste compatissante.

Tout ce que tu dis, je peux le dire aussi. Je l'ai dit d'ailleurs. Il te suffit de remplacer "presque 30 ans", par 45.
Et ça donne :
J'ai 45 ans et je vis chez ma mère.
J'ai pas de boulot et n'ai pour ainsi dire jamais eu de taf pérenne.
Mes revenus ne méritent même pas qu'on en parle puisqu'il ne me font pas vivre, même étant chez ma mère. Donc je vis de mes économies réalisées au prix d'immenses privations. :roll:

Les mecs, je les ai rayé de ma vie pour 2 raisons, mon impossibilité à une vie sociale du fait de ma situation (pas de resto, vacances, sorties etc...) et aussi parce que je n'arrive pas à me faire au fait que les mecs s'intéressent à moi maintenant alors que quelques kilos en plus avant, j'étais paradoxalement transparente pour la plupart d'entre eux (du coup je fais le tri comment maintenant ? :D ).

Je me lève le matin, pour rien. Je suis considérée comme une ratée par une partie de ma famille (et je lui rend bien :mrgreen:) .

Mais j'ai un truc pour moi ; j'ai eu l'intelligence de prendre la douloureuse décision de ne pas avoir d'enfants. Et de ça je m'en félicite chaque jour. =D>

Alors non, je ne vais pas te dire que c'est facile à vivre.
Et savoir que tu n'es pas seul(e) dans cette situation ne va pas te rebooster, je le sais aussi.
Les amis, aussi meilleurs soient ils, ne sont pas forcément les plus réceptifs à des situations qu'ils ne vivent pas.
Et les autres nous donnent des conseils qu'ils ne s'appliqueraient pas à eux-même s'ils étaient dans la même situation.
Alors comment on continue à se lever le matin, à avoir envie de se maquiller juste pour récupérer les courses au drive, ça reste un mystère.
Mais tant qu'on a encore cette force, celle de bouquiner, écouter de la musique, discuter sur le net, et des envies, on a 1 000 fois plus que l'on pense. :D
Et on a droit à avoir des coups de blues.
31 ans En Indochine 573
Je pense qu'on y a toutes et tous droit, à ce genre de crise et de situation.

Dis-toi que ça n'est qu'une mauvaise passe !
Ici tu as plein de gens sympas avec qui tu peux parler (oui bon ça ne vaut pas forcément la famille ou la meilleure amie je le conçois ^^)

L'avantage quand on est "au fond du trou" c'est qu'on ne peut que remonter =P
L
33 ans 51
Merci les filles pour votre gentillesse et votre bienveillance.

Je crois qu'il va falloir que je me fasse violence, et que je sorte de mon trou...
Quoique avec ce temps, qui n'aurait pas envie d'hiberner?!
48 ans à la maison ! 10072
Alors là, j'avoue que tu as une bonne raison de ne pas sortir tout de suite... mais ce temps ne durera pas... c'est un temps à se chouchouter dans la salle de bain !
B I U


Discussions liées