MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

demande de soutient .

W
27 ans 2
Bonjour ,

Je ne sais pas vraiment bcp j'écris aujourd'hui , ni ce que je cherche réellement à travers ce message si ce n'est le fait de me sentir  
un peu moins perdue et seule dans ce monde où je vacille . J'ai commencé à souffrir d'anorexie à partir de mes 15 ans -avec des hauts et des bas - mais depuis quelques temps je fais des crises de boulimies et je perd petit à petit pied , chaque crises me plonge un peu plus bas , me fais un peu perdre la tête et j'ai dorénavant perdu tous équilibre alimentaire je ne sais plus manger sans "crisser" et je passe des jours sans manger avant de faire une crise . La frustration que je gérais si bien avec l'anorexie et devenue insupportable et me pousse finalement à me jeter sur la nourriture -à mon grand déssaroi - , je me déteste pour cela . Je ne comprends pas comment je suis poussée à agir ainsi ; comment ma volonté peu à ce point être aliénée dans ces instants ???. Comme pendant un moment je n'ai pas su me faire vomir , j'ai pris du poids et je ne le supporte pas ; je ne me reconnais pas et je me dégoute ; je déprime de plus en plus . Je me dégoute également de ce plaisir que j'ai de pouvoir à nouveaux vomir ... j'aimerais tant entrevoir une lumière , un espoir , une solution mais je me sens faible ; incapable de réagir ; je me laisse couler et m'autodétruire . Si l'un d'entre fou peu partager son expérience et sont vécue avec moi je lui serais infiniment reconnaissante . Je vous souhaite de vous porter mieux que moi et vous remercie d'avance .
38 ans aude 792
Ne reste pas comme ça, tu souffres et tu as besoin d'aide. As-tu parlé de ton état avec un médecin généraliste, un(e) psychologue, un(e) sophrologue, un(e) psychiatre/psychanalyste,... dans la vraie vie (pas seulement sur le net)?

Je pense que ça te ferait du bien de dire ce que tu écris ici à un professionnel qui pourrait t'écouter, te donner des conseils pratiques, peut-être te prescrire un traitement (je pense à quelque chose pour l'anxiété et/ou la dépression, même peut-être homéopathique).

C'est difficile de t'aider à distance et je ne suis pas médecin. J'ai été anorexique "seulement" pendant 10 mois il y a 20 ans et puis j'ai fait à peu près n'importe quoi avec la nourriture (crises, privations...) mais je ne me suis jamais fait vomir.

Sincèrement, aujourd'hui je crois que toutes ces histoires de nourriture sont l'arbre qui cache la forêt. Mon vrai problème n'était pas mon apport calorique ni mon poids ni la forme de ma silhouette. Mon vrai problème était que j'avais très peur de devenir adulte et de trouver ma place dans la société. J'étais immature parce que j'avais grandi dans l'angoisse (problèmes familiaux) et j'avais gardé mon âge mental d'enfant pour me protéger.
Il a fallu que je vois un psychiatre pour qu'il me diagnostique un trouble anxieux généralisé et qu'il m'aide à grandir (faire une formation, quitter le nid, entrer dans la vie active avec les responsabilités, les relations avec les collègues, le patron, etc. ).

Donc c'est bien plus complexe et intéressant que le contenu de mon assiette. Mais chaque personne est différente, a une histoire différente, une personnalité différente, etc.

Ce qui est sûr, c'est que tu mérites d'aller bien (comme tout le monde). Ne reste pas seule, n'aies pas peur d'aller voir quelqu'un et change si tu ne te sens pas à l'aise avec lui.
Je suis sûre que tu as plein de ressources et que tu sauras les exploiter très bientôt, dès que tu auras retrouvé ton équilibre.

Avec le recul, si je pouvais donner un conseil à moi-même en 2003 ou 2008 (et donc à toi aujourd'hui), je crois que je dirais: "peu importe ton poids/ton assiette/ta taille d'habits..., la seule chose qui compte c'est d'être suffisamment bien dans sa tête pour vivre et profiter de la vie".
C'est la philosophie de ce site aussi et si tu fouilles dans le forum, tu trouveras plein de jolis témoignages de filles qui ont connu les TCAs mais qui croquent la vie à pleines dents maintenant ;) ! (enfin, ça n'empêche pas les coups de mou, les doutes, les frustrations, mais c'est plus confortable!)

J'espère que tu iras bientôt mieux et que tu profiteras bien de tes jeunes années :D !
W
27 ans 2
bonjour , très sincèrement merci ta réponse = elle me donne vraiment du baume au coeur :) ; désolé de la réponse tardive mais j'ai passé la journée à déprimé dans mon lit et à souffrir atrocement de reflux acide ... C'est évident que mes troubles ( j'ai aussi des tocs) sont l'arbre qui cache la forêt mais il s'agirait de voir en face ce que je me donne tant de mal à fuir à travers mes troubles je suis terriblement angoissée par la vie en général , comment y faire face ... . Je me reconnais tellement quand tu évoques la peur de grandir ; la prise de responsabilité . Je me rend compte que je sais pas vivre et me demande ce que je fais sur terre et ce que je peux bien apporter sinon des soucis à mes proches . Je vois une nouvelle psychiatre depuis peu mais elle ne sait pas encore pour cela ( mes crises ) , je n'arrive pas à en parler car j'ai honte et je me trouve répugnante de faire cela et d'être aussi dominé par mes crises ... je saute sur la première opportunité d'éluder le sujet ... j'ai 22 ans et j'en suis là ... seule , perdue , dégoutée de la vie et de moi-même ... je suis désolée de me lamenter ainsi mais c 'est ce que je ressens au plus profond de moi , je devrais tacher de me ressaisir et de sourire à la vie et à ses promesses ; à mon âge ''on a la vit devant soi'' me dit on ...mais on dirait que je suis une machine humaine qui dysfonctionne incapable de faire ce que font tous les autres ... J'ai tellement peur de ne jamais savoir arrêter de me couler , chaque fois je me dis que c'est la dernière crise , j'élabore mille et un PLAN pour cela mais sans succès . Je devrais peut-être aller aussi voir une diététicienne mais la dernière fois que j'en ai vue une pour mon anorexie je n'ai pas un seul jour ne fusse que tenter de suivre le plan alimentaire conçue par elle , je ne pouvais pas manger autant ( ironie du sort) mais c'est vrai que ces crises me donnent plus envie de me battre que sous l'emprise de l'anorexie .... je dois vraiment retrouver la force de lutter vraiment et non de suivre les conseils de cette bête anorexie qui ne fait que m'entrainer vers l'autre crise je le comprends maintenant . Je dois me convaincre que j'en vaut la peine comme tout un chacun comme tu la justement rappeler Désolé de venir ainsi sortir tous cela sur un forum en réponse à ton aide je sais que c'est assez inapproprié mais c 'est un début que j'arrive à l'écrire mnt je dois tenter de le lui dire .
B I U