MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nouvelle relation et doutes

28 ans France 39
Bonsoir à toutes (et à tous) ! :)

Je suis sur le forum en tant que lectrice depuis quelque temps et je me décide enfin à poster mon premier sujet...

Je vais  
essayer de faire assez court. Ma vie sentimentale n'a jamais été simple si on peut dire ça comme ça,je n'ai jamais eu de relations suivies (au delà de 3-4 rdv) avec un mec. Je manque pas mal de confiance en moi et j'ai assez souffert en amour. Disons que je tombais toujours amoureuse du mauvais garçon,le fameux spécimen "qui ne veut pas s'engager (avec moi...) ". Mais je vais bien quand même hein :). J'ai des copines à côté et des études qui me plaisent,une famille assez proche.

Bref j'en reviens à mon sujet qui me tracasse un peu. J'ai rencontrée quelqu'un en Décembre. Il est sympa il me plaît,je semble lui plaire aussi. Il présente bien,bonne complicité,son sourire me plait et sa façon de me toucher aussi.

Assez tôt je lui fais comprendre que je ne cherche pas d'histoires sans lendemains ou de plans C. Il me dit que lui non plus. Avec les fêtes de fin d'année,lui qui part 10 jours dans sa famille,moi aussi mais pas aux mêmes dates on se revoit 1 mois après. Disons que c'est assez sérieux depuis début Février dans le sens ou l'on s'écrit tous les jours et on se voit le week end.
J'aime beaucoup passer du temps avec lui,il est doux et attentionné. Je pense être très attachée à lui maintenant et être amoureuse mais le Hic c'est que lui non je pense.

On ne parle pas de sentiments (bon c'est assez tôt),et je tiens à ce qu'on ne s'étouffe pas et qu'il continue à sortir avec ses copains et moi mes copines le week end. On à instauré ça : On sort le vendredi soir chacun de son côté et on se voit le samedi soir jusqu’au dimanche.

Le problème c'est que j'ai de plus en plus de mal à le quitter le dimanche,il le ressent et me fait comprendre que lui ne souhaite pas forcément qu'on se voit plus souvent. Il est très content de ce rythme là et moi aussi mais j'ai l'impression que le problème c'est la question des sentiments.

Pfiou,c'est plus long que ce que je pensais :oops: !

Je vous demande ce que vous en pensez ? Est ce que je me fais du mal pour rien ? En ce moment j'ai pas mal de chamboulements et j'ai peur de m'emballer pour rien mais je ne voudrais pas me voiler la face et souffrir inutilement.
40 ans Angers 1764
Je pense que tu devrais jouer carte sur table. En gros, lui dire ce que tu ressens, ce que tu souhaiterais et voir ce qu'il répond.

Comme ça, les choses seront claires pour tout le monde et ça évitera que tu te montes le bourrichon pendant 107 ans ^^.
Z
33 ans D'ici et d'ailleurs... 326
Je dirais que si il ne souhaite pas te voir plus souvent c'est que ça ne sent pas très bon :?
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Pas de chance, tu t'es engagée pour dimanche prochain vis à vis d'un membre de ta famille et la semaine d'après, mauvaise grippe.
S
32 ans 3465
Bon déjà, je trouve ça assez nul de planifier les jours de rendez-vous; Ca ne laisse aucune place à la spontanéité. C'est dommage. Tu n'es pas obligée de t'y tenir, tu peux essayer de lui proposer une sortie en semaine et tu verras ce qu'il te répond.

S'il refuse systématiquement, je pense aussi que le mieux ce serait de lui en parler clairement. Tu peux lui exprimer que tu ne souhaites pas forcément le voir tous les jours non plus, mais un peu plus souvent, un jour de plus dans la semaine. S'il te dit non, écoute ses arguments et regarde s'ils sont recevables pour toi.

Pour moi un homme (ou une femme) qui veut te voir que le week-end, qu'il partage en plus en deux pour voir ses amis, c'est une personne qui ne veut pas vraiment t'impliquer dans sa vie quotidienne. A voir, s'il en soit ainsi pour l'instant, parce qu'il ne veut pas précipité les choses ou alors, si c'est sa manière à lui de vivre ses relations. Si c'est le deuxième cas, à mon avis, il ne cherche rien de constructif. Il veut passer de bons moments, mais sans plus...

Dans tous les cas, une discussion s'impose, parce que ça ne te convient pas et personnellement, je te comprends. Je ne suis pas non plus une femme fusionnelle et collante, au contraire, mais me dire que j'ai qu'un jour pour voir mon copain, s'il n'y a pas un problème de distance... Bof quoi. Il ne s'agit pas de le voir tous les jours non plus, mais j'aime avoir la liberté de voir la personne qui partage ma vie, quand j'en ai envie. Après, ça peut arriver qu'il ne soit pas disponible pour X ou Y raisons, mais qu'il refuse parce que ce n'est pas LE jour désigné pour... C'est une autre histoire.
28 ans France 39
Merci pour vos réponses mais j'ai peut être oubliée quelques détails (mon récit était déjà bien long...). :D

On habite à 1h de route l'un de l'autre,j'habite toujours chez ma mère (qui part le week end chez mon beau père) du coup il ne peut venir que le week end. Il est arrivé quelque fois qu'on se voit 2 fois en semaine quand ma mère part en vacances ou autre.

Et pour aller le voir c'est compliqué parce que je n'ai pas de voiture et le bus c'est faisable pour y aller mais pour le retour je commence à 8h et c'est trop juste pour moi le matin. D'autant plus qu'il vit en collocation et l'intimité c'est pas top.

Voilà les petits obstacles pour qu'on se voit plus souvent en semaine.

Oui j'ai pensée lui demande droit dans les yeux " ou va notre relation ? " mais il n'a jamais eu de relation sérieuse (il à 26 ans) et il se dit bien avec moi dans cette relation alors j'ai peur de l'effrayer si je lui parle de sentiments... :oops:

Il est arrivé une fois aussi qu'il vienne me rejoindre sur ma pause du midi pour manger ensemble car ce jour là j'avais une longue pause pour déjeuner.

Ses copains et colocataires me connaissent bien,il leur à parlé de moi et il m'a proposé une fois d'aller les rejoindre dans un bar à une soirée mais j'étais pas disponible ce soir là.

Est ce que je me voile la face ? C'est vrai que pour moi le fait de pas se voir souvent ça sous entend " ne t'attache pas trop à moi " mais d'un certain côté je le vivais très bien jusqu’à ce que dimanche il me reproche d'être triste quand il part et qu'il se sent "coupable" de me laisser.
S
32 ans 3465
Quand tu auras tout dit. :lol:

Du coup, je ne comprends pas très bien de quoi tu te plains. Visiblement, si vous vous voyez peu, c'est pour des raisons "techniques". C'est nul, mais c'est comme ça. Pour l'instant, en tout cas...

En listant tes précisions, je me dis que le problème ne vient pas vraiment du fait que tu le voies peu; ça m'a l'air un peu plus profond que ça. Le réel souci, c'est que tu crains l'avenir, tu as peur de le perdre (déjà, alors que vous n'en êtes qu'au début). Je ne peux pas te poser un diagnostic comme ça, par message interposés sur un forum (en plus, je ne suis pas qualifiée pour), mais c'est typique du dépendant affectif.

Apparemment, ce n'est pas une question de "non-envie" de sa part. Vos vies respectives ne vous permettent juste pas, pour l'instant, de vous voir beaucoup plus souvent. Donc arrête de te poser des questions, vis ton histoire à fond et tu verras bien où elle te mène. Craindre une chose à l'avance ne l'empêche pas d'arriver...
28 ans France 39
Merci Sibell pour ta réponse,oui je vois que ma question n'est pas évidente :) : Je reprends avec les nouveaux éléments de la journée

Jusqu'à dimanche tout allait très bien mais depuis il est devenu distant et froid. Hier pas un appel ni sms de la journée alors que d'habitude on s'envoit toujours beaucoup de messages même si il à du boulot etc. J'ai laissée faire mais hier vers 22h je lui demande par sms qu'est ce qui ne va pas. Il me répond qu'il ne sait pas trop et qu'il se pose des questions sur nous. Il m'a dit mot pour mot qu'il avait peur que je veuille que ça devienne trop sérieux entre lui et moi.
On à discutés 1h de tout ça puis on s'est "réconciliés" il m'a dit que peut être il cherchait des problèmes là ou il n'y en avait pas mais moi maintenant je ne me sens pas bien.
Je commence à avoir des sentiments pour lui et je me demande si on veut la même chose. Sachant qu'il y à 2 mois il m'a sortis pour notre première dispute " j'ai peur que tu me demandes de choisir entre moi et mes potes et que dans 3 mois tu veuilles tout arrêter".

Je suis célibataire depuis 2ans,et même si il y à eu des mecs qui ont voulu plus avec moi je n'en avais pas envie parce qu'ils étaient trop collants dés le début à me couvrir de mots doux et je ne ressentais pas pareil pour eux. Je ne me considère pas comme dépendante affective,je l'ai été avant mais moins maintenant voir pas du tout. Maintenant j'ai envie d'être respecter en amour et de ne pas avoir à "réclamer" pour être aimer :roll: . Je vois pleins de couples se former autour de moi ou la fille étouffe le mec à lui interdire de sortir avec ses copains ou autres et je ne veux pas d'un couple trop fusionnel.

Tout ça il le sait et il ne veut pas de ça non plus. Il me dit qu'il est bien avec moi et que je ne l'étouffe pas mais il ne veut pas que ça évolue plus je pense.

Je sais c'est un peu long à expliquer :D , mais en résumé cette relation me convient je suis bien (en tout cas jusqu'à dimanche) jusqu'a ce que j'en déduise qu'il avait peur que je sois amoureuse de lui alors que maintenant je le suis. C'est la deuxième fois que lorsqu'on discute de notre relation il me dit le mot " peur". Je ne sais pas de quoi il à peur exactement.

Là je me demande si il n'est pas en train de me dire de manière implicite " j'ai peur de te faire souffrir parce que tu t'attaches et que moi je ne serai jamais amoureux de toi " ?
Ou alors c'est normal qu'un homme traverse ce genre de questionnements à un moment de la relation ?

Bonne journée :)
S
32 ans 3465
Ca rejoint ce que je disais dans mon premier poste; s'il a peur que ça devienne trop sérieux, c'est qu'il ne se projette pas vraiment dans l'avenir avec toi (ou avec personne en fait). Maintenant, d'après ce que j'ai compris, votre histoire est plutôt récente. Dans les débuts, je trouve que c'est plutôt normal de ne pas penser au futur et d'en avoir peur. C'est trop tôt pour se prendre la tête avec des "où ça va nous mener?".

Au départ, ce n'est jamais vraiment sérieux, en tout cas dans la majorité des cas. Ca vient avec le temps. Au bout de six mois, 1 an, voir plus pour certains couples; chacun évolue à son rythme.

Si tu es bien avec lui, laisse les choses se faire naturellement. Si elles se font, tant mieux, sinon, tant pis. Tu ne pourras pas savoir à l'avance et lui non plus. Par contre si tu lui mets la pression d'emblée parce que tu veux quelque une histoire définie comme sérieuse dès le départ, tu risques effectivement de le faire fuir.

Pour l'instant, contente-toi de vivre ton histoire et si tu vois qu'au bout de 6-7 mois de relations, rien n'a avancé entre vous, que vous stagnez, à ce moment là, tu pourras commencer à tergiverser. Là, maintenant, te poser ce genre de questions, c'est te tirer du plomb dans l'aile.
28 ans France 39
Merci Sibell d'avoir pris le temps de me répondre :).

C'est vrai que ça fait vraiment que 2 mois qu'on se fréquente (premier mois avec les vacances de Noel c'était pas très évident de se voir ...) alors je ne m'attends pas forcément à une grosse déclaration d'amour. Par contre je ne lui ai absolument pas parlé de notre relation et je laissais évoluer au jour le jour sans me poser de questions c'est lui qui à paniqué tout seul je ne lui ai pas mis la pression. Par contre le fait que lui en parle ça m'a fait peur aussi et j'avais besoin d'avoir un avis extérieur :D .

Je suis bien avec lui pour l'instant et je vais suivre ton conseil de laisser évoluer les choses sans me poser de questions. D'ici quelques moi je verrai bien ou on en est.
B I U


Discussions liées