MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Futures Mamans de Décembre / Janvier

33 ans bretagne 101
effectivement pas le même gabarit.
Mais rassure toi ça peut bien se freiner et puis tu n'accoucheras peut etre pas après terme cette fois çi!!
34 ans bretagne 259
Bonjour Rouge,
il m'arrive de lire votre page, ne t'inquiète pas pour la taille et le poid.
Mon premier bout de choux fessait à la naissance 52,5 pour 3kg820, si la taille et le poids sont bien proportionné tu n'a pas à t'inquiète.
Il a 2ans 1/2 et on l'habille dans du 4, 5 ans, il a continuer dans cette lancé donc il est au dessus des normale pour sont âge, mais vu qu'il était grand à la naissance c'est normal et sont poids aussi.
Accouchement sans soucis, pas de péridurale pas episio ni déchirure, juste les cuillères car il avait le cordon au tour du coup.

Bonne arrivé à vos bout de choux, et bonne préparation pour Noël.
34 ans 1170
Je ne vais pas bien les filles ...

Je suis faible physiquement, mais pas qu'un peu.

J'ai encore fait un malaise hier, du coup j'ai été hospitalisé, et comme j'ai fait une crise d'angoisse en arrivant à la mat (trop de stresse, trop d'épuisement) ils ont tout de suite mit tous mes symptômes sur mon état psychique.
Ils n'ont rien vérifié hormis le coeur de mon bébé, aucunes prise de sang, pas de tension, pas de bandelette urinaire rien ... Alors que moi je suis tellement faible que j'ai l'impression que je vais partir :(.

Ils m'ont mis sous lexomil jusqu'à la fin de ma grossesse... pour me calmer. Ok, j'avais surement grand besoin de me détendre, mais c'est dur pour moi d'accepter que c'est que psychique.

Ce matin réveil encore cahotique, malgrès le lexomil (je ne connaissais pas du tout les anxiolytique, j'en ai jamais pris), j'ai de très fortes nausées et des vertiges, mon corps ne réponds plus de rien. Prendre une douche m'achève et moralement ça devient dur de voir mon adorable mari et ma petite fille et ne rien pouvoir faire avec eux.

J'ai appelé la psy qu'ils m'ont envoyé hier, en lui disant que j'aimerai bien qu'on vérifie ce qu'il se passe du côté médical quand même... Toujours pas de retour.

C'est très dur là, je me sens seule et super nul.
29 ans 768
Coucou rouge.
Je n'ai rien à faire sur cette partie là du forum puisque je n'attends pas de bébé mais je suis toujours un peu curieuse de savoir la progression des grossesses (etant moi même passée par là il y a peu (peut etre un peu de nostalgie )) BREF (ça c'était la partie pour me défendre de ma présence ici)
reBREF
Donc en tout cas, je te suis un peu et je suis donc très peinée de te voir dans cet état là, surtout si tu es hospitalisée c'est que tu dois vraiment être a bout !
A l'hopital, généralement ils ne prennent pas de risques pour les femmes enceintes et leurs bébés à naitre, donc c'est que tu n'as pas a t'inquieter pour ce beau bébé. MAIS si tu penses que ça peut te faire du bien (voir te guérir un peu) qu'ils vérifient quand même, je pense que tu as le droit d'exiger ces soins là... Ca ne leur prendra pas beaucoup de temps et en plus ça ne pourra que te rassurer.
J'espere de tout coeur que tout rentrera dans l'ordre dans ta tête et ton corps... et que le personnel soignant sera a ton écoute
Tu as le soutien de ton homme et de ta fille et peut etre de copines ? Sois bien entourée en tout cas
Reponds a tes propres besoins avant de t'occuper de ceux des autres surtout <3

Désolée encore pour ma presence (genre l'incruste ) mais comme le forum est assez fantome en ce moment je voulais etre sure que tu ais un petit message d'encouragement !

Repose toi, une cure de sommeil et demain sera un autre jour,

bisous :kiss:
A
35 ans France 2875
Rouge, as tu été voir ton généraliste ? Si ce n'est pas lié (directement) à la grossesse, et que le bébé va bien, à la maternité ils n'iront pas plus loin...

Pour les anxiolytiques, ils peuvent te rendre encore plus faible physiquement alors peut être que ça va t'aider pour les angoisses, mais ça risque d'empirer l'impression de faiblesse. Fais toi confiance pour savoir si tu le continues parce que ça t'aide ou bien si tu l'arrêtes parce que ça ne te soulage pas.

Et la psy c'est bien, mais c'est pas elle qui te fera faire des exams ... Donc elle ne peut que t'aider pour le moral et les angoisses, mais si tu veux être rassurée sur ton état de santé physique, peut être devrais tu voir un médecin, quitte à en changer s'il ne t'entends pas.

Courage, et donne nous des nouvelles.
28 ans BELGIQUE 456
Je rejoinds les filles sur tout ce qu'elles ont dis, je ne sais pas trop quoi rajouter a part que je pense a toi et te souhaite bcp de courage :-) bîentot bébé sera la , et tu pourras reprendre ta vie ;-)
34 ans 1170
Merci les filles <3

Je viens d'avoir un éclair de génie :)

Depuis le début de ma grossesse je vous parle de mes problèmes intestinaux, heureusement, je ne développe pas trop, je conserve un minimum d'amour propre.
34 ans 1170
Oups BUG ....

Bref, mon généraliste m'avait diagnostiqué une colopathie fonctionnelle en début de grossesse. Ca me poursuit encore aujourd'hui et voila ce que j'ai trouvé sur le sujet :

http://www.passeportsa...syndrome_intestin_irritable_pm

Ca expliquerai tellement de chose, le syndrome anxieux qui apparait etc ...
34 ans 1170
Je suis sure d'avoir trouvé le trouble qui m'accable depuis le début puisque mes malaises sont toujours lié à des douleurs intestinales violentes.

Maintenant que l'infernal machine psy est en route, je ne sais pas comment je vais pouvoir les ouvrir à cet autre diagnostique ...

Je vais demandé un courrier à ma généraliste qui attestera qu'elle m'avait diagnostiqué cette merde il y a plusieurs mois déjà, et je verrai leurs réactions, je crains par contre d'avoir toujours un regard suspicieux de leur part quand à mon état mental, alors que j'y suis surement pour rien, et que je vais plutôt bien ....
A
35 ans France 2875
Et en même temps pourquoi aurais tu besoin de les ouvrir à autre chose ? Tu ne leur dois rien...

À partir du moment où tu sais d'où ça vient, que ce n'est pas lié au bébé directement, voit uniquement avec ta généraliste comment faire pour améliorer ta qualité de vie et te soulager durant ces "crises".

Apres, et ce n'est que mon avis, la machine psy ne sert à rien dans ce contexte. Selon l'orientation de la psy que tu vas voir, le plus indiquer me semble t il serait une thérapie brève, sur quelques consultations, juste pour un apprentissage de la relaxation et la gestion des crises d'angoisse quand elles surviennent (encore que si tu sais d'où viennent ces malaises, il y a fort à parier pour qu'il y ait moins de crises d'angoisse).
Et je confirme, les troubles intestinaux, la fatigue physique, etc entraînent très souvent un syndrome anxio-depressif ; mais ne traiter que ça ne résoudra pas le problème à la base, il ne faut pas oublier qu'il faut agir sur les symptômes physiques pour soulager globalement.

A moins que tu ressentes personnellement le besoin d'entamer une thérapie, et dans ce cas là fonce, sinon laisse tomber le côté psy, c'est pas de ça dont tu as besoin. Limite va plutôt voir un gastro-entérologue !
33 ans bretagne 101
bon courage Rouge et soigne toi bien.
Les colopathies fonctionnelles sont très difficile a gerer et elles sont souvent nourri par le stress donc un gros cercle vicieux. Une prise en charge multidisciplinaire est bien surtout dans le moment de la grossesse ou on cogite beaucoup. Mais ça explique effectivement tes malaises avec tes crises douloureuses. Vois ton medecin generaliste pour la conduite a tenir, et effectivement les anxiolytiques peuvent un peu te perturber surtout si tu en prends pour la premiere fois.

Si ils n'ont pas fait d'examen pour bébé, c'est qu'il ne s'inquiete pas et tu viens d'avoir une echo donc ça avait ete controlé.

La grossesse arrive a son terme, courage et hesite pas a demander de l'aide a ton mari, à ta famille pour reussir a te reposer.
34 ans 1170
Merci pour vos sages conseils et vos encouragements.

J'ai arrêté les anxiolytiques, il ne m'apporte pas grand chose, mais je garde la boîte en béquilles en cas de nouvelles crises d'angoisses.

J'ai remué ciel et terre pour avoir un rdv chez un gastro, car il n'y avait aucunes dispo avant mon accouchement. J'ai finalement rdv vendredi prochain.

Je revois le gygy lundi pour m'apaiser dans mes autres questions (taille, poids de bb, macrosomie, siège ... ). Et je vois la psy mardi, là je ne sais pas trop, je pense y aller pour prendre la température, voir mon besoin en la matière, mais je préférerais qu'on me laisse tranquil là (je sors déjà de quelques années de thérapie analytique et j'ai eu ma dose).

Après, j'ai pris le temps de lire pas mal de choses sur cette pathologie "la colopathie fonctionnelle" et je ne suis pas très optimiste sur l'aide que peu m'apporter les medecins. Il semblerait que ce soit mal connu et qu'il n'existe pas vraiment de traitement efficace.
Et comme m'avait dit ma généraliste il y a quelques mois, quand la médecine ne sait pas expliquer certaines choses elle dit que c'est psy !

Il semblerait que le stress soit un facteur aggravent mais ce n'est pas la cause du mal. Lorsque je suis tombée enceinte j'étais très heureuse et en parfaite santé.

Je garde espoir que ce soit lié uniquement aux montées hormonales de ma grossesse, et que dans quelques semaines je serais libéré. Je le souhaite vraiment car vivre avec ça tous les jours, c'est juste l'enfer.
J'ai lu qu'on suspectait justement les modifications hormonales dans certains cas, c'est encourageant.

J'ai aussi lu que certain malades arrivaient à limiter les malaises grace à des régimes alimentaires strictes (sans gluten, sans lactose en général) mais la encore chacun trouve son propre régime afin de limiter les crises. Ca va etre compliqué pour moi de me séparer de certains aliments :/ ...

C'est vrai que le forum est un peu en berne en ce moment, j'ai pourtant bien besoin de vous et de vos avis extérieur en ce moment, je ne me vois pas dire à mes proches que mes intestins me font tomber dans les pommes :) !
A
35 ans France 2875
Pour tous ces types de maladies, malheureusement tout ce que tu vas lire sur les régimes, et traitement sera très subjectif ; au mieux ça te donnera des pistes à explorer, mais pas une solution sûre de résultats. Va falloir tâtonner et beaucoup t'observer pour comprendre ce qui augmente les crises / ce qui les soulage...
Néanmoins, au vu de la révolution hormonale que tu subis, il y a effectivement de grandes chances pour que tu sois libérée de ça une fois la grossesse et l'allaitement (si tu allaites) passés, ou au moins grandement soulagée.

J'espère que le gastro saura te rassurer et t'aider, c'est important de trouver un médecin à l'écoute qui comprend et apporte des solutions... mais je ne t'apprends rien là :lol:

Tu as vu ta gynéco du coup ? que t'a-t-elle dit ?
34 ans 1170
Merci pour ce retour angelic.

Connaîs tu personnellement cette pathologie ou maladie ?

Je n'allaiterai pas, c'est toujours ça de gagné :)

Je suis allé chez le gygy lundi, et j'y ai fait un malaise, je t'épargne mon désespoir à ce moment la. Du coup, on a rien pu faire avec le gygy, je n'étais pas en état. On a juste parlé de ces malaises et il m'a dit qu'il ne pouvait rien pour moi, qu'il ne comprenait pas d'ou ça venait. Je lui ai parlé des mes intestins et de la colopathie et il n'a même pas compris de quoi je lui parlais ... Pour lui ça n'existe pas. Hors j'ai pu lire beaucoup de chose sur le sujet y compris dans des revue médical sérieuse.

Cette nuit là, j'ai fais une crise de tétanie, je suis à bout. 4heures de tremblements non stop, j'en ai jamais fait de toute ma vie ...

Le lendemain matin, je me suis réveillé en tremblant à nouveau, j'ai donc décidé de retourner aux urgences supplier à nouveau qu'on m'aide.

Enfin, ils ont un peu bougé ... J'ai eu le droit à la prise de sang, monito, urines, auscultation ... Tout est revenu normal, j'ai même pas parlé de la colopathie, raz le bol de passer pour une folle. Ils m'ont renvoyé chez le psy. Ca m'a fait du bien, la psy est très bien, j'ai de la chance.

Bref, j'ai demandé le suivi sage femme à la maison, qu'ils m'ont accordé direct, et j'aurai aussi un rdv infirmière psy à la maison toutes les semaines. Les medecins m'ont déconseillé de sortir de chez moi hormis dans le jardin, mais de ne pas passer ma journée au lit, de rester au moins sur le canapé pour partager la vie de famille et donc moins déprimer. Ils m'ont aussi suggéré d'augmenter et de prendre mon traitement anxiolytique.

Voila, aujourd'hui j'ai eu une plutot bonne journée, pourvus que ça dur... Je sais pas comment je vais aller chez le gastro vendredi, je n'arrive plus à sortir, avec une grosse dose de lexo surement ... C'est malheureux mais je ne vois pas d'autres possibilités. (Quand je dis grosse dose c est 1/2 comprimé, pour moi qui n'ai pas l'habitude ça me shoote déjà beaucoup, c'est grace à ca que j'ai réussi à aller jusqu'au urgence hier).
A
35 ans France 2875
Je ne la connaîs pas personnellement non, mais je suis psy, et j'ai quelques patients qui en sont atteints, du coup je me suis pas mal renseignée sur le sujet.

L'infirmière psy à domicile c'est une bonne idée ! Moins lourd qu'une grosse prise en charge mais au moins ça t'apportera un espace de parole et du soutien, c'est bien.

J'ai de plus en plus de mal à tolérer ces médecins ou professionnels de santé qui écarquillent les yeux des qu'on leur parle de quelque chose qu'ils ne maîtrisent ou qu'ils ne connaissent pas, en renvoyant direct sur le côté psy. Ça m'agace !!
Après, au vu de ton état général ces jours ci, l'angoisse, la fatigue accumulée, la façon dont s'est passé ton rdv chez le Gyneco, pas étonnant la crise de tétanie le soir... Tu penses qu'entre la psy ou l'infirmière psy tu pourrais avoir des séances de relaxation ou du moins des exos de respiration pour réussir à te détendre et à te décrisper les muscles ?
Ce ne sera pas miraculeux, mais j'ai bon espoir que ça te permette de mieux vivre ces moments et de ralentir/diminuer les crises.

Pour les anxiolytiques, c'est vraiment à toi de gérer les doses, la prise ou l'arrêt en te fiant à ton instinct (sans en prendre trois d'un coup on est d'accord :) ). Quitte à demander à changer de molécule si tu sens que l'anxiolitique t'aide mais que celui la te shoote trop au point que ça en soit gênant pour toi. Il en existe d'autres, tous efficaces, mais en fonction des gens on les tolère plus ou moins bien.

Avec tout ça, tu as un autre rdv avec le Gyneco pour faire le point sur la grossesse et le bébé ?
B I U


Discussions liées