MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Perte de poids, changement du corps et regard sur soi

S
97 ans 4480
Bonjour tout le monde.
Je suis actuellement en phase de perte de poids. J'ai perdu déjà bcp, sans opération. Et il m'en reste encore bcp à perdre.

Je n'aborderai pas la perte  
en elle même, même si ça se rapproche grandement de la RA

Par contre, mon corps change à vitesse V et c'est flippant. Je fais bcp de sport donc ça limite les dégats et je me "sculpte" un petit peu, heureusement.

Mais le ventre pend de plus en plus (j'avais déjà un tablier), ma poitrine se vide littéralement (toujours un gros bonnet mais je les sens moins lourds...), la peau morfle.

Bref, habillée, ça passe, on voit bien la perte de poids et j'aime ce que je vois dans la glace.
Mais nue, c'est juste affreux.
Et du coup, je suis heureuse de maigrir mais à quel prix ?

Celui de la chirurgie réparatrice dans 1 an ou 2 ? :(
Je paye mes années d'obésité et ça me file un sacré coup au moral là...

Comment le vivez vous ou l'avez vous vécu ?
2513
Je vis exactement la même chose, mêmes conditions, etc.. Et je suis résignée, tout comme toi. Désolée de ne pouvoir t'aider plus...
S
97 ans 4480
Je suis assez dépitée...
M
43 ans 153
J'ai vécu aussi la même chose que toi et le constat est triste finalement. Habillée, c'est très bien, mais nue, la peau a aussi beaucoup morflée. Et je suis tout autant complexée aujourd'hui que je l'étais en obésité morbide. Jamais de bras nus ou de jambes nues, la peau est trop lâche. :?
Mais ça en valait quand même la peine d'un point de vue de la santé, mon corps vivait mal mon obésité (hypertension, oedèmes, hormones chaos, pré-cholestérol à 20 ans).

Toutefois, je ne serai jamais comme si je n'avais pas été obèse, et je me demanderai toute ma vie à quoi j'aurais ressemblé sans tout ça.
2513
Je perds encore mais ne perdrai plus beaucoup, et c'est vrai que je me suis concentrée sur la perte et donc le cardio et pas du tout sur la musculation qui me décourage assez. Mais c'est ma morphologie, je n'ai jamais eu le ventre ferme, et pour mon poids, plein de filles portent du 40 alors que moi j'en suis au 44 avec ce ventre lâche. Je commence à envisager doucement la chirurgie, mais après une éventuelle grossesse.

En tout cas je me sens mille fois mieux, beaucoup plus endurante.
S
40 ans 114
Tout doucement ma peau se retend, avec le sport une alimentation avec de "bons gras" (huile d'olive, graines...)
Le laser peut effacer des vergetures aussi mais je n'ai pas essayé.
Même ma poitrine reprend forme, en plus mou, vertes mais quand même.
Mieux bouger est une telle liberté ! De toute façon les complexes sont les complexes : peu importe a réalité. La perfection même peut complexer et le monstre le plus affreux se sentir bien dans sa peau.
Pour l'extérieur : vous vous voyez merdique on vous verra merdique, vous vous acceptez on vous acceptera.
Alors hauts les cœurs :)
551
Difficile de voir son corps changer et de voir fondre notre "armure" c'est sur

On se sent mieux physiquement sans doute mais moralement c'est pas toujours facile à vivre.

On se sent encore "puni" par cette peau qui nous rappelle ce qu'on etait et notre regard sur nous même et toujours aussi critique.

On a pas le choix malheureusement On doit faire avec les bons et les mauvais cotés. Certes il y a la chirurgie reparatrice mais à quel prix ...

On ne change pas seulement physiquement. Le mental est bien plus difficile à "réparer".

Ne baisse pas les bras. Certes tu seras jamais le mannequin qu'on voit à la télé et alors ? Tu es toi . Unique, belle à ta manière, pleine de bons et de mauvais cotés qui font de toi celle que tu es.

Tu es belle à ta facon peu importe ce qu'en pense les uns et les autres.

Et comme dirait Lady GAGA

"I'm beautiful in my way
'cause god makes no mistakes
I'm on the right track , Baby
I was born this way " :lol:
54 ans Nord idf 7
Avec une bonne hydratation de la peau, une bonne alimentation et de l'activité physique, ça s'améliore. Il faut du temps et de la patience !

Bravo pour le chemin parcouru !
40 ans 2506
Coucou,
je ma reconnais dans ce que vous dites, parce que je vis la même chose. Je suis en surpoids depuis toute petite, autant dire que mon "gras" a eu le temps de bien s'installer.
En quelques années, j'ai perdu quelques dizaines de kilos, comme toi Sunset, naturellement, grâce à la RA, et surtout à une diet qui a su être à mon écoute.
Suite à cela, on m'a proposé de faire une cure de réentraînement à l'effort, où j'ai commencé à m'affermir, et surtout où j'ai pris goût au sport :) Je me suis sentie bien mieux dans mon corps, parce que j'étais en forme, je n'avais plus mal aux mollets comme avant, j'ai retrouvé du souffle, de l'endurance... et j'ai commencé à ma plaire ! Pour moi c'est ça l'important, que si on doit perdre du poids, on le fait pour soi avant tout.

Bien entendu, il y a aussi les ravages sur la peau, le tablier qui s'accentue, la peau qui pend... je ne dis pas que c'est joli, mais que tu fais déjà ce qu'il faut pour atténuer tout ça.
Dernièrement j'avais rdv avec un endocrino à qui j'ai parlé de chirurgie réparatrice. Il m'a dit de réfléchir à savoir si je voulais m'arrêter là dans ma perte de poids, ou si je souhaitais perdre encore, dans quel cas la chirurgie ne servirait à rien maintenant. par contre, il m'a dit que je pouvais toujours rencontré un chirurgien, et avoir son avis.
Je trouve que c'est une bonne idée, que ça peut ouvrir d'autres portes...

Tout ça pour dire que le chemin est long, c'est vrai, comme tout travail d'acceptation, mais qu'à partir du moment où on le fait pour soi, c'est que ça en vaut la peine, même s'il y a des inconvénients ;)
B I U