MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Marre des mots obeses et gros

35 ans Liege 39
Je suis étudiante en diététique et assez ronde et je commence a plus supporter ces 2 mots et surtout les profs qui me regarde bien en le disant . Tout  
comme tout les clichés qu on entend a longueur de temps je me disait au moins les gens qui ont étudier ça doivent savoir de quoi ils parlent et non a longueur de temps on entend "c est le fait de pas bouger qui fait que les enfants deviennent obèses vous savez les enfants qu on vient chercher en voiture devant la porte des écoles " ou alors " ben oui quand on voit les excès que les jeunes font maintenant faut pas s' étonner a manger des frites des chips des bonbons et boire des sodas qu il ai de plus en plus de plus d obèses"et aussi on nous dit que c est la faute de la télé . Et la ca donne envie de crier que j ai jamais manger de bonbon que j ai toujours ete a l ecole a pied et que en plus je mangeait chez moi a midi donc je fesait 4 fois le trajet que l on regardait presque pas la télé chez moi jusqu a 6 ans ont avait qu une chaine de tele sans programme pour enfant et j était deja ronde.

En plus on dirait que le fait de parler d obeses c est comme si on parlait d un animal mais pas d un humain.
J ai recement ete au centre de l obesité on entend les docteurs dirent le mot obese a longueur de temps et a ce demander si il savent vraiment ce qu il raconte parce que me dirent que je suis obese parce que mes parents le sont alors que ma mere qui etait avec moi pese 75 kg pour 1m60 apres avoir eu 4 enfants et a des problemes de thyroide et mon pere 1m80 et 79 kg je me demande vraiment a partir de quand maintenant on devient obese.

C etait mon petit coup de gueulle que j avait envie de pousser depuis un moment
S
97 ans 4480
Je partage totalement ton point de vue.. Je suis étudiante dans le milieu médical aussi et du coup j'en entends beaucoup là dessus aussi.. Entre les gens qui disent "ils ont qu'à moins manger pour maigrir", "les gros passent leur temps à bouffer", "il a qu'à se bouger", etc....

Je suis horrifiée moi aussi de voir que les obèses sont plus comparés à des animaux qu'à des humains. J'ai lu récemment un article disant que les IRM n'étaient pas adaptés aux personnes pesant plus de 100 kg !
Pour ces personnes là, elles doivent aller dans les cliniques VETERINAIRES qui ont du matériel adapté !!!

Mais où vas t'on ???

J'en ai plus que marre.. Voilà mon coup de gueule également !
37 ans Bruxelles 7458
Je suis étudiante en psycho et évidemment on nous en parle parfois mais aucun soucis par contre. On ne considère pas les obèses comme des bêtes curieuses (qu'est-ce que je me sentirais mal sinon :oops: ;) ) mais comme des personnes qui peuvent avoir toutes sortes de problèmes et qui ne sont pas plus étranges que les gens qui ont peur de l'avion ou que n'importe qui souffrant d'un trouble quelconque (vous connaissez des gens qui ne souffrent de rien vous?).
En vous lisant je suis bien heureuse d'avoir choisi une branche plus compréhensive et sensée (ou alors je suis moins réactive que vous en ce qui concerne ce point délicat même si je suis effectivement obèse).

Par contre un jour, en neurophysiologie, le prof nous a fait un speech sur les risques liés à l'obésité (en rapport avec le cours) et j'étais au premier rang... Me suis dit: "Ca y est, il m'a dans l'nez!". :lol:
On a eu un exam oral avec lui et j'étais très anxieuse ben... il m'a couverte de compliments, je n'en revenais pas! Je suis ressortie de cet exam gonflée à bloc et persuadée que j'allais devenir quelqu'un de bien (professionnellement parlant). :lol:
Comme quoi on est ptêt un peu parano parfois. ;)
S
34 ans france 2687
moi aussi j'ai vu un reportage ou on expliquait que les IRM n'étaient pas adapté aux personnes obése, et que les gens devaient aller à Paris dans la clinique vétérinaire :?

sinon j'ai fais une formation dans le domaine de la santé et social, et on nous expliquait que l'obésité était du à un manque d'exercice physique, alimentation trop grasse , fast food etc , c'est peut etre vrai pour certaine personne, mais l'obsésité est souvent hériditaire, provient d'un déréglement hormonal, de la tyroide , etc , et ca on oublie souvent de nous en parler !

l'obésité on nous la présenter également comme un "fléau" , qui venait des états unis ...
S
33 ans Expat 1409
Je suis d'accord avec toi, les gens utilisent le mot obèse avec différents sens derrière...

Le problème, c'est qu'avec les médias qui nous montrent des anorexiques, le sens des mots "gros" et "obèse" s'appliquent à tout ce qui ne leur correspond pas. Et puis, il est vrai que la sédentarisation et la malbouffe sont des facteurs d'obésité, et meme si ce n'est pas le cas de tout le monde, ils restent collés à l'image du gros.

Certaines personnes (en France) m'ont dit que si je voulais maigrir, il fallait que je fasse du sport, alors je peux tenir un semi-marathon quand je suis en forme. Je te comprends sur ce point!
S
97 ans 4480
En cours on a eu des interventions sur l'obésité et bien sur, tout le monde a dit que c'était la nourriture la cause 1ere.

Heureusement, notre formatrice a recadré en disant que certes il y avait la nourriture et tout ce qu'on connait mais aussi les problèmes psychologiques.

Et surtout, elle a insisté sur le fait que les personnes obèses étaient souvent en proie à une grande souffrance et une grande détresse morale... Ca m'a fait plaisir ce jour là d'être enfin reconnues comme ça, sous cet angle, et non sous celui de bête curieuse et de fainéant !
46 ans 128
Vaste sujet... Alors, la " malbouffe", tout depend ce qu'on en fait et dans quelle quantité.. en 1998 , j'ai travaille 5 mois au mc donalds et quand tu bosses aux mac do, tu as les repas gratuits , donc tous les jours pendant 5 mois je mangeais Mac do... et je suis sortie comme je suis entrée, je n'ai pas grossi , je n'ai pas maigri...

C'est le bon temps ou on catalogué par encore tellement mc do = obésité et donc le temps ou se faire engager a mc do quand on fait une taille 46 ( a l'epoque la mienne ) etait possible. Maintenant mc do a peur , et n'engage plus des personnes rondes pour infos...

le stéréotypes ont la vie dure et sont nourris quotidiennement par les médias et pire certains médecins et la c'est impardonable. Il y a une bonne part d'hérédité, c'est sur, de probléme de santé, mais aussi pyschologique mais la c'est moins facile à expliquer et les médias n'en veulent pas :roll:
S
34 ans 1093
je suis etudiante infimière et j'entend le mot obese tout le temps, des qu'un imc depasse 24 hop obesité et complication graves de quasiment TOUTES les maladie . l'obese on doit le reeduquer lui apprende a manger correctement car a tout les coup c'est un gros bouffeur qui glande rien !!!

le midi au repas ça tourne toujours autour des regimes et de la gravité d'etre gros !!
moi je me sens jamais visée, je suis en bonne santé et les medecins ne m'on jamais demandé de perdre du poid mais des fois sans ma bonne humeur naturelle je penserai que c'est du harcelement. 8)

le milieu medical est toujours a la traine decidement ...
46 ans 128
Ah oui le coup des problemes de santé, je me porte comme un charme, je dis pas sans doute a un certain niveau ca doit etre dangereux , tout comme l'inverse, probleme des anorexiques. Je n'ai que quelques rhumes par an c'est tout!

Que le gros mange mal, je veux bien, qu'il mange trop et sans cesse , c'est encore un stéréotype, pour ma part, je mange mal et pas varié, je deteste mangé, pour moi c'est une perte de temps et un facteur de stress, donc je mange vite, comme j'aime pas la nourriture plus que ca, c'est pas très varié! je zappe le matin, ca ne passe pas! et je grignotte que tres rarement. et pourtant je suis obése alors quand un médecin m'a dit un jour " oh vous faut arreté la charcuterie" alors que je déteste ca ( sauf le jambon blanc et parfois le parme ) je sais que celui la ne deviendra jamais mon médecin traitant!
S
97 ans 4480
L'obésité est multifactorielle !

Moi non plus, je ne mange pas beaucoup et peu varié car je n'aime pas manger.. Pour moi aussi c'est une perte de temps et je n'y prends aucun plaisir..

Par contre, à côté, j'ai des crises compulsives donc le souci vient surtout de là puisque les calories grimpent rapidement dans ces moments là :roll:

Les préjugés sont là et le resteront !
38 ans 167
Quand en France on a commencé à s'intéresser au problème du surpoid (fait récent), je me suis dit "ah, super, va y avoir des études de faîtes, la médecine va prouver que nous ne sommes pas tous des gros porcs qui nous empifront devant le télé achat en longueur de journée sans même bouger ses fesses pour aller chercher un verre d'eau.
Et non. Au début j'y ai cru mais je suis plutôt désenchantée (du coup, mon côté pessimiste est tout content, lui qui régit ma vie lol).
Depuis qqs mois, y'a un trucs qui m'énerve vraiment. Ce slogan "manger bouger". Je crois que rien ne m'énerve plus que ça, en rapport avec le surpoids. Alors d'après eux, il faudrait manger 5 fruits et 5 légumes par jour pour avoir une alimentation équilibrée. Euh... tous ceux qui sont minces, qui sont en super forme (ce qui ne veut pas dire mince...) et qui ont donc toutes les "qualités" pour ne pas entrer dans la catégorie fatidiques des gros et autres obèses, mangent donc TOUS 5 fruits et 5 légumes par jour ? Doivent pas avoir la même paye que moi alors, parce que perso, je peux pas m permettre de manger tout ça chaque jour, vu le prix des fruits et des légumes...
Bref, pour en revenir au sujet principal, j'en ai aussi marre de ce doigt pointé sur nous. Je suis quand même contente d'avoir trouvé un médecin traîtant qui ne m'a jamais fait aucune remarque sur mon poids. Au contraire, en ayant appris à me connaître, et surtout pendant ma période de chômage qui a duré 3 ans et demi, elle m'avait dit que vouloir perdre du poids pendant une telle période n'aurait servi à rien. J'étais pas du tout en condition psychologique pour entamer quoi que ce soit. Depuis que j'ai commencé à travaillé, j'ai perdu 5 kgs, en 3 mois environ. C'est pas énorme, mais ça m'a permis de retomber à mon poids de croisière, soit 100kg tout rond. C'est sûr j'aurais aimé perdre plus, mais bon... déjà pas mal ^^
Minimog, c'est rassurant de voir qu'en psycho, on nous considère pas comme des cas. Peut-être qu'il réussiront à montrer que nous ne sommes pas gros, ou obèses, comme ils veulent, parce que nous sommes des tares. On a tous un vécu, y'en a qui n'ont grossi qu'après un évènement précis et qui pourtant n'ont jamais changé leur façon de manger, et étaient même bien minces avant.
Le gros est devenu une cible facile. On est pas encore rentrés dans les personnes à protéger de la bêtise humaine. Contrairement au racisme par exemple, se moquer d'un gros, ça fait rire. Insulter un gros, c'est pas si grave, vu qu'il fait exprès d'être gros (forcément, c'est tellement réjouissant !), alors que le noir ou l'arabe ne fait pas exprès d'être tel qu'il est ! (attention, pas de méprise dans ce que je dis hein). Enfin, moi je le ressent comme ça, très fortement d'ailleurs. Je m'assume de plus en plus, mais franchement, on fait tout pour nous rabaisser et nous faire passer... pour des mer*es. Nous ne valons rien, nous sommes gros.
Ah, dernière chose ^^ Laptitecapu, moi aussi pour aller à l'école, au collège plus précisemment, je ne prenais jamais le bus, jamais la voiture (sauf les jours de pluie, je me faisais porter ^^), je faisais quasiment 4km par jour, vu que je rentrais aussi à midi pour manger. Ma mère n'a jamais cuisiné gras, on a toujours mangé des légumes dans notre famille, des choses saines, et pourtant, à l'adolescence, j'ai commencé à vraiment prendre du poids. Je faisais beaucoup d'équitation, en plus c'était dans un club où on prenait notre monture en charge du début à la fin, où on nettoyait tout, on transportait le foin dans la grange, etc. donc activité très complète où je me dépensais énormément. Et pourtant, la courbe du poids est montée en flèche... Je n'ai jamais mangé ni bu de sucreries plus que la normale (y'en a jamais eu chez moi), donc franchement, je sais pas sur quoi ils s'appuient pour dire ça.
35 ans Liege 39
Ca fait plaisir de voir que je suis pas la seule a en avoir marre d entendre ca toute la journée et encore ce qui m a fait le plus rire c est quand une prof nous a dit de toute facon quelqu un qui a été gros meme si il a maigrit il aura toujours des problemes cardiaque et 80% des adors obeses le reste toute leur vie . Alors pourquoi nous prendre la tete avec des " plans alimentaires " de toutes facons d apres eux on restera obeses et si on change ca ameliorerait pas notre santé . Autre choses qui m a fait rire c etait les risques dus a l obesité : les vergetures et l eczema .

Dans le style ne vous etonnez plus de ce que les dieteciens racontent vu ce qu on nous apprend ...

Enfin tout ca me motive a me dire que si je reussit mes etudes je saurai de quoi je parle au gens puisque j ai moi meme eu des tca ... et ne direz pas que c est juste un manque de volonté
B I U


Discussions liées