MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

dialogue de sourd

42 ans gironde 345
je me suis engueulé avec mon mari dimanche. J'essai d'en reparler avec lui sur fb vu qu'il est allé passer quelques jours de loisir à Paris

moi en noir, lui  
en rouge

"j'espère que l on va changer j ai vraiment pas aimé notre merde de dimanche soir
j ai pas envi de revivre ca

Moi non plus
Mais je n'ai pas compris l'ampleur que ça a pris

je me suis vraiment senti agressé physiquement et psychologiquement. Je me sentais vraiment demunie

Ok
Mais quand meme, je trouve que ct vraiment exagéré
Mais c comme ça, ce qui est fait est fait
Ça sert a rien d'en reparler des heures, et c pas parçe que je ne suis pas d'accord que je ne comprends pas quand tu veux etre "tranquille"
N'enparlons plus ça ne servira a rien, sinon a recomencer

ben si justement en reparler peut éviter que ça se reproduise, je ne le supporterai pas.
Je ne comprends pas pourquoi tu ne veux pas me laisser tranquille quand je te le demande

On ne sera pas d'accord et tu penseras que je ne comprends pas
Tu vois, ça recommance
Parce que vouloir manger seule dans la salle de bain me gene quand meme un peu, surtout enfermee a clé

et toi me prendre la tete le jour de la fete des mere alors que je reviens de vider la maison de ma mere c normal??

N'en parlons pas maintenant, on n'est pas pret
Je ne t'ai pas forcée a y aller, tout n'est pas non plus de ma faute
On en reparlera une autre fois si tu veux bien, la a distance c pas evident et on ne s'entendra pas
On en parlera quand on sera pret, tous les 2

je voulais juste que tu sois compatissant et pas que tu me fasses un reproche, je crois pas que ce soit beaucoup demander

Ok
Tu ne vois que cet aspect la, et sur cet aspect tu as raison
Mais c pas si simple, il n'y a pas que ta vision ds choses a prendre en compte
C'est encore une discussion a charge et c pas le moment je pense
Je n'ai pas envie que le seul moyen de clore cette discussion soit que j'accepte tout ce que tu dis sans rien dire
Et la je ne pense pas que nous soyons capables, ni toi ni moi de parler de ça calmement

ok je veux bien arrêter d"en parler maintenant mais je veux que tu m'écrives pour me donner ta vision des choses
effectivement je n'ai que la mienne

On peut en parler, pas de soucis mais pas ici, pas maintenant
Calmement et de visu

ok écris moi une lettre ou un mail stp

Je prefere en parler

calmement de visu ce n'est pas possible pour moi

Je ne veux pas, plus, que tu interprètes
Déformes ou détournes ce que je dis
Ou pense

c pour ça que l'écrit je peux y revenir calmement

On verra comment on fait
La c pas calmement, tu finis ta phrase par " je ne crois pas que c bcp te demander"
Pour moi il n'y a pas les bases d'une discussion calme, tu attaques

oui tu as raison c encore a chaud
pour moi
mais j'ai le désir d avancer aussi
meme si je m y prends mal


Je l'espere mais ne m'en veux pas de douter

Laissons un peu de temps, on ne parlera d ča que quand tu seras moins agressive et plus
ouverte a entendre et écouter
Pour que ce soit constructif et comme tu le dis, pour pas que ça se renouvelle
Ça te va?
?

je sais pas

Tu sais pas quoi?

si ca me va j'ai l impression que tu veux retourner la situation
me faire culpabiliser
d'avoir voulu être tranquille

Tu etais d'accord d'attendre le bon moment pour en parler et la tu ne l'es plus?


Tu vois, on peut pas parler, tu interpretes

Je ne veux rien retourner mais en parler, c pas juste toi qui donne ta version

Si tu veux la mienne ben faut alors que tu saches ecoulter et me comprendre aussi

Sinon, ça sert a rien

Si c a sens unique ou tu vides encore ton sac, ben ça me dit rien

Si c pour essayer d emieux comprendre l'un l'autre ce qui s'est passé et pourquoi, alors la oui

Si c uniquement a charge contre moi c pas une discussion et ça n'aboutira a rien

Et la je pense donc qu'on n'est pas pret encore a en reparler, c trop chaud je pense

tu me promet de m'écrire pour me donner ta version?

On verra

En parler, echanger c bien aussi

je prefererai en deux temps, j'ai besoin de temps pour digérer et comprendre, je suis lente

Je comprends mais toi tu preferes ecrire et moi parler, on fait quoi?

J'essaierai d'ecrire car je n'ai pas d'autre choix a priori mais pas de suite, quand ce sera le bon moments pour moi

ok

Mais les efforts ne doivent pas etre unilateraux, tu ne veux pas discuter ok, mais moi je n'aime pas ecrire et pourtant c ta seule solution

Alors j'ecrirai ...

Et on verra si tu veux ou pas comprendre comment je perçois tout ça
d'acord

Bonne nuit

toi aussi
Fin de la conversation

Ma version des faits : vendredi j'apprends que la maison de ma mère sera vidée mercredi. Cela fait des mois que j'essai de caler une date avec l'huissier pour une vente aux enchères. Samedi nous avons le repas de quartier et dimanche le jour de la fête des mères on doit déjeuner avec ses parents. On décide que j'irai finir de trier ce que je veux garder de chez ma mère après le resto le dimanche et du coup on prends deux voitures pour que je sois indépendante. Le dimanche en question on sort du resto à 16h. J'arrive chez ma mère et m'y colle. Je dois trier cette maison de 140 m2 remplie du sol au plafond. Il y a les souvenirs de la vie de couple de mes parents, de leur divorce, de mon frère, de son décés (accident de voiture en tant que passager, la veille de mon bac) de mes souvenirs d'enfance et d'adolescence.
Mon mari m"appelé à 20h pour savoir ou j'en suis. je lui réponds que j'avance mais que je n'ai pas fini, qu'il n a qu'a manger avec notre fille et la coucher.
A 21h30 j'arrête car la lumière du jour se fait rare et je n'y vois plus très claire. Je suis fatiguée mais contente d'avoir fait 90% de la maison. Je ferme la maison et prends le chemin du retour. A 21H45 il m'appelle et je lui dit que je suis à mi-chemin. Il me réponds "tant mieux, emma t'attends" Je ne dis rien mais ça m"agace je lui avait demandé de la coucher. J'arrive, je couche ma fille le plus rapidement possible. Je reviens dans la salle à manger et je vois qu'il m'attends pour manger. Je n'ai pas faim et lui avait demandé de manger avec Emma. Je ferme ma gueule et commence a manger pour lui faire plaisir. Il commence a me chercher en me disant "c'est peut être moins bon car j'ai chauffé plusieurs fois ne sachant pas à quelle heure tu rentrerai" je ne dis rien " tu aurai qd meme pu appeler pour me tenir au courant, si je ne t'avais pas appelé a 20h on serait encore à t'attendre" je lui réponds "je croyais que l'on avait convenait que tu ne m'attendais pas" " je te trouve égoïste tu pourrai penser aux autres tu n'est pas toute seule" la ça m'a vraiment gonflé, j'ai pris mon assiette et suis allé m'enfermer dans la salle de bain. J'etais atterré par ce que je venais d'entendre et n'avais pas envie de discuter. Ce n'est pas très mature mais j'etais fatigué. Au travers de la porte il me demande ce que je fais. Je lui dit que je finis de manger tranquille car je n'ai vraiment pas envie d'avoir cette conversation ce soir. Il me dis c'est ridicule et deverouille la porte avec un couteau. Ok je sors de la salle de bain et vais me coucher. Il me suis et continue de me prendre la tete. La j'ai basculé, j'en pouvais plus. J'ai commencé a crier, a lui dire ce qui me passai par la tete et quand je suis en colère c est pas toujours joli. Il me réponds aussi. Je fais mine d'aller attraper ma valise parce que je ne veux plus subir cette conversation et prefere partir. Il m'attrape le bras et me repousse violemment dans un con de la chambre. Je lui jette à la figure tout ce que j'ai à porter de main en lui criant de me laisser tranquille. Il me réponds "non quand tu sera calmé" je crie je pleure, je l'implore à genou de me laisser tranquille. Notre fille se reveille en pleurant. Il va la chercher pour me la coller dans les bras, en faisant un câlin a trois. Je me raidis. Elle se calme, il va la recoucher et reviens. Je suis prostrée dans un coin de la chambre, anéantie. Je lui demande en litanie "laisse moi tranquille" il me dit alors "tu vas pas faire de connerie?" "non je veux juste que tu me laisse tranquille" "combien de temps?" "au moins une heure". Il s'en va enfin. Je suis attéré je me dis qu'il ne me comprends vraiment pas, qu'il n'a aucune empathie, qu'il ne me laissera jamais tranquille. Il revient 11 minutes après pour m'amener un verre d'eau et me dire "tu devrais te coucher, tu travailles demain" il est revenu 20 minutes plus tard. Je m'étais couché lumière éteinte mais ne dormait pas. Il s'est couché et a voulu me faire un câlin. Je lui ai demandé de ne pas me toucher. Il a dit que j'exigerai mais n'a rien fait d'autres. Le matin je me suis préparé pour aller bosser et préparer ma fille pour qu'il l'emmène à l'école. Il a blêmi quand il a vu l'hématome sur mon bras mais ne s'est pas excusé. Le soir je l'ai rejoints chez des amis comme prévu. J'ai prétexté mon apathie par une grande fatigue. Quand on s'est couché je lui ai demandé de ne pas me toucher. Il est allé dormir sur le canapé en me disant "il ne faut pas que tu en joue"
depuis il m'envoie des textes avec des "je t'aime tu es tout pour moi" moi je suis froide et ne réponds que le strict minimale sans formule amoureuse. Il est parti mercredi matin pour quelques jours à Paris. C'etait prévu depuis longtemps. Il rentre demain, il ne me manque pas.
30 ans La Ville Rose 2323
Bonsoir/Bonjour helenou,

J'ai très peu d'expérience à ce niveau mais je me permets tout de même de te donner mon ressenti.

J'ai la sensation qu'il y a de la maladresse de la part de ton mari et que tu es à fleur de peau.
En lisant ce que tu dis de ce qui s'est produit, j'ai eu l'impression que ton mari est inquiet pour toi et sa façon de te montrer son soutien est sa présence. C'est peut-être pour ça qu'il n'a pas voulu manger sans toi, ou a attendu que tu arrives avant de coucher votre fille, histoire de délivrer le message " on t'aime nous, on est là pour toi ". Bon après c'est difficile, je ne le connais pas, il n'y a pas le ton tout ça ... Mais c'est l'impression que j'ai, qu'il est maladroit mais ne semble pas penser pas à mal.

Point positif il semble communicatif. Je pense qu'il écrira quelque chose, ce ne sera pas exhaustif. S'il le fait je pense que tu devrais considérer son effort, et accepter que lui préfère discuter face à face, comme toi tu préfères l'écrit. Lors de votre discussion tu pourrais te faire une liste par exemple, où tu auras noté les points que tu aimerais aborder, les bons mots à employer ... ça pourrait permettre de garder une ligne directive et ne pas " sombrer " dans l'émotionnel pur et dur qui fait capoter pas mal de discussions.

Je vais poser une question, désolée si elle paraît débile, mais, tu ne lui fais pas confiance ? Ou il ne te soutient pas en général ? Je m'explique ...
Comme je l'ai dit précédemment, j'ai l'impression que tu es émotionnellement tendue ( c'est légitime vu ce que tu traverses ). Et je me dis que, par exemple, tu aurais pu trouver " refuge " avec ton mari et ta fille, te rapprocher de lui, pour parler ou ne serait-ce que parce que sa présence t'apaise ou t'aide un peu d'une façon ou d'une autre. J'ai l'impression que c'est le contraire ... Si tel est le cas alors cette dispute pourrait par exemple découler de vos attitudes contraires face aux événements, lui veut apporter sa présence tandis que toi tu voudrais qu'on te laisse tranquille.
Bon ce ne sont que des suppositions, je suis un peu fatiguée mais c'est ce à quoi j'ai pensé.

Je repasserai plus tard, si tu réponds, après avoir dormi, j'aurais les idées plus claires.
1574
À lire votre échange tu as l air plus fermée que lui...

Quant à votre dispute elle prend des proportions énormes.. Et c'est souvent le cas quand on est à bout de nerfs...

De fait une bonne discussion à tête reposée vous ferait sans doute le plus grand bien...
S'il prend la peine de t écrire.. Peut être auras tu plus facile à discuter...

Bon courage :kiss:
47 ans à la maison ! 10072
Je pense que ton mari a voulu te faire plaisir en ne te laissant pas seule le dimanche soir et en te laissant voir ta fille en rentrant. Tu avais le droit de ne pas en avoir envie, mais tu avais pour ça le "devoir" de lui dire simplement que tu avais besoin d'être seule, et ne pas lui reprocher le fait qu'il ne t'ai pas obéi.
En fait, j'ai l'impression que ton mari a payé à la place de ton père qui n'avait déjà pas fait la veille ce que tu attendais de lui.
31 ans 193
il aurait du ne pas insister plutôt que te maintenir par la force mais pour être honnête toi aussi tu as un peu pété un plomb pour rien... ok il t'a peut-être soulé mais à priori il était content de d'attendre pour te voir un peu et que tu voies ta fille et tu tires la gueule puis tu t'enfermes dans la salle de bain comme une petite fille
Etre à fleur de peau ou de mauvaise humeur ça arrive, péter un plomb aussi mais tu ne peux pas lui reprocher d'avoir mal réagi quand toi-même tu as fermé tout dialogue et a passé tes nerfs sur lui d'emblée

J'ai l'impression que de l'un comme de l'autre il y a un travail de dialogue à faire et un rapprochement. De ce que tu nous dit ici et dans ton autre sujet avec ton ex on dirait qu'en ce moment quoiqu'il fasse tout te soule chez ton mari.
42 ans gironde 345
oui il me saoule car il ne m'aide pas. il est au chômage, je suis la seule a travailler et il dépense toujours autant. Sauf que moi je suis à mon compte et vu mon état je ne suis pas aussi productive. Il y a aussi toutes les dettes de ma mère. Il m'a fait un caca nerveux pour avoir une voiture neuve que je dois payer parce qu'au chômage. Il ne voulait pas d'une voiture d'occasion à 7000 euros, a ce prix la elles sont moches, il lui fallait une fiat 500. Je lui ai donné le prix de la vente de la voiture de ma mere comme acompte et il a fait le crédit sur notre compte joint sans me proposer d'augmenter son virement. il a moins d'argent mais il s'achète un gps pour sa nouvelle voiture, un abonnement de train, son renouvellement de passeport à disney et apres me dis "il faudra que tu paye l'assurance aussi maintenant que je suis au chômage"
il ne cherche pas de travail, ne veux pas faire de bilan de compétence car de toute façon c'est bidon et il se connait très bien, il veut se réorienter mais je ne le voit rien chercher. Il reste à la maison toute la journée en faisant la moitié des taches ménagères que je lui demande pour me soulager car de lui meme ce ne lui vient pas à l'idée de ranger ou passer l'aspirateur. S'il fait quelque chose il faudrait que j'applaudisse moi je trouve juste ça normal. Il ne veut pas s'occuper de l'administratif de la succession je dois tout faire sur mon temps de repos, les papiers ce n'est pas son truc et puis je ne sais pas déléguer je ne fais que les donner des ordres. Il fait passer quelqu'un pour tondre car il aime pas ça et après c'est à moi de le payer. La femme de ménage que j'avais trouvé n'est pas revenu car il lui a demandé de ne pas faire trop de bruit pendant qu'il faisait la sieste !!
Il passe une grosse partie de son temps à discuter avec sa copine qui a des problèmes de couple et qui se dévalorise beaucoup. Ils se sont beaucoup rapprochés et ont commencé à se chauffer. Je suis tombé sur leur message en jouant sur la tablette, ils s'affichaient !! Je lui ai demandé ce que ça signifiant il m'a répondu qu'ils étaitent parti en sucette, que seule moi compté. Ils continue à s'écrire, je lui ai demandé de lire les messages. Au bout de quelques semaines il a prétexté que son mari à elle n'apprécie pas qu'il s'envoie des messages donc ils les effacent. Il garde son fils le soir car elle a changé de boulot, ils vont à la piscine ensemble le we. Quand je viens avec eux ils restent dans le jaccuzzi et moi je suis dans le bassin avec les enfants. Quand je veux aller faire des longueurs il vient en râlant et au bout de 15 minutes me fait des signes pour revenir. Avec elle il se sent valorisé car elle l'écoute avec moi il se sent revalorisé et me remet a ma place parce que je me prends pour sa patronne. Il a mis des mois à comprendre que si il m'attends pour manger le soir emma se couche très tard. C'etait noel quand elle était en pyjama et que le repas était prêt à 20H. Souvent il attendait que j'arrive pour savoir ce que je voulais manger, ça justifiait qu'il n'avait rien fait. La table n'était meme pas mise.

Alors oui je suis à fleur de peau, je suis fatigué et je ne sens pas soutenu.
47 ans à la maison ! 10072
c'est marrant, ça me rappelle moi et mon ex, et les raisons pour lesquelles j'ai rompu. :roll:

(heu... il efface les messages de son téléphone à lui parce que son mari à elle ne veut pas qu'ils s'en envoient ??? parce que son mari à elle a accès au téléphone de ton mari ?)
42 ans gironde 345
ce n'était pas la première fois que j'allais trier dans la maison de ma mere et a chaque fois ça me mets dans tout mes états. Je crois que tant que l'on a pas fait, c'est difficile à comprendre. Il savait donc que j'ai besoin d'être seule après pour digérer. Il ne me respecte pas. Il faudra que je réagisse comme lui voudrait. Que je rentre et que je sois gentille et aimante. Et ben non j'ai pas envie. Je veux qu'on me laisse tranquille car je suis pas bien et j'arrive pas à faire semblant. J'ai juste envie d'aller me coucher et pleurer car c'est très dur.
42 ans gironde 345
ils c'ecrivent sur fb et quand tu supprime le fil ça efface tout des deux cotes apparemment...
47 ans à la maison ! 10072
plausible. Il n'empêche que s'ils se sont déjà chauffés, pas de raison que ça s'arrête tout seul. je comprends le mari.
42 ans gironde 345
quand j'en parle à mes copines elles m'ont toutes fait la même réponse " de toute façon je sais pas comment tu fais pour le supporter depuis tant d'années, il faut qu'il grandisse un peu"
90 ans 9582
c'est vrai qu'à lire ce que tu écris sur lui… tu sembles avoir un sacré boulet à la cheville...
S
85 ans 4914
A ce que je lis de ce post, votre couple va mal et je pense qu'il serait peut etre adapté de voir un spécialiste ensemble.

En effet, de ce que je lis de ta retranscription de votre conversation, il parait avoir envie d'échanger et toi tu es très en colère et tu lui en veux.

Il n' y a mes yeux aucune de communiquer en couple, si les "vrais" problèmes ne sont pas abordés, c'est à dire tout ce que chacun peut reprocher à l'autre, mais pour cela il faut que chacun puisse parler à coeur ouvert et sans que l'autre le coupe, en n'entendant pas le ressenti de l'autre et en lui balançant chaque fois tout ce qu'il a sur le coeur.

C'est à mon sens assez difficile à mettre en place à un certain stade, quand il y a un gros dossier des deux côtés, sans l'aide d un professionnel.

Je te souhaite de pouvoir réussir à trouver un apaisement.
S
85 ans 4914
Saralou a écrit:
A ce que je lis de ce post, votre couple va mal et je pense qu'il serait peut etre adapté de voir un spécialiste ensemble.

En effet, de ce que je lis de ta retranscription de votre conversation, il parait avoir envie d'échanger et toi tu es très en colère et tu lui en veux.

Il n' y a mes yeux aucune CHANCE de communiquer en couple, si les "vrais" problèmes ne sont pas abordés, c'est à dire tout ce que chacun peut reprocher à l'autre, mais pour cela il faut que chacun puisse parler à coeur ouvert et sans que l'autre le coupe, en n'entendant pas le ressenti de l'autre et en lui balançant chaque fois tout ce qu'il a sur le coeur.

C'est à mon sens assez difficile à mettre en place à un certain stade, quand il y a un gros dossier des deux côtés, sans l'aide d un professionnel.

Je te souhaite de pouvoir réussir à trouver un apaisement.
P
53 ans 3719
J'ai raté des passages ou il n'y a que moi qui trouve indécent ces copier-coller d'échanges intimes (et théoriquement secrets) entre un mari et une femme ? L'étape suivante ce sera des enregistrements audio de conversations téléphoniques en pièce jointe ?

A te lire, ton mari a de sacrés défauts. Soit, tu es la mieux placée pour le savoir. Mais alors, en faisant la relation avec tes interventions dans 3 sujets, je ne sais pas lequel des 2 (et tes copines non plus) a besoin de grandir ni si tu es véritablement la mieux placée pour lui faire des reproches à propos de sa correspondance avec son amie. :roll:
B I U