MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Obésité et dépression

C
43 ans 6
Bonjour à toutes,
je suis nouvelle sur ce site mais j'aurais pu m'inscrire depuis longtemps déjà. Il y a à peu près 5 ans (avant mon divorce et le décès de  
ma maman) je pesais à peu près 50 kilos, ce qui est peu je m'en rends compte compte tenu de ma taille (1,63m). Les années ont passé et aujourd'hui je pèse... 100 kilos, et je le vis extrêmement mal. Je sais qu'il y a écrit "100% femmes 0 complexe" mais ce n'est pas mon cas malheureusement. A partir du moment où j'ai eu atteint les 90 kilos j'ai commencé à me renfermer sur moi-même, à ne plus rien faire à part dormir, regarder la télé, aller sur l'ordi et manger. Plus envie de rien. Et "le pire", c'est quand le printemps et l'été arrivent, personnellement je m'interdis d'aller à la plage ou à la piscine et la chaleur est vraiment pénible à supporter. En plus, je suis de nature tellement anxieuse (plus encore depuis que j'ai pris tout ce poids) que je fais de l'hypersudation, je peux transpirer de partout même s'il ne fait que 20 degrés :( Dans mon entourage, tout le monde souffre de me voir comme ça mais je suis la première à ne plus en pouvoir. Je ne vise plus la minceur extrême mais j'aimerais beaucoup, dans un premier temps, sortir de l'obésité pour enfin ne plus être en surpoids. Et j'aimerais ne pas être obsédée par l'idée de faire une énième grosse bêtise, tout ça parce que je suis très mal dans ma peau. J'ai un fils de 14 ans qui souffre aussi de ne rien pouvoir faire avec sa mère (je ne sors que lorsque j'y suis vraiment obligée tellement j'ai honte de mon corps). J'ai besoin de soutien et d'encouragement(s), de partage et de tolérance voire de compréhension. Merci d'avance et bises à toutes.
C
43 ans 6
Désolée de ne pas avoir aéré mon message...
45 ans Paris 9866
Bienvenue à toi et courage!
Vois-tu un thérapeute pour t'aider? as-tu entamé une réflexion sur ta façon de manger? manges-tu sans faim? la nuit? es-tu aidée pour ton anxiété?
C
43 ans 6
Merci poupoule pour ta réponse !
Pour répondre à tes questions je ne vois pas de psy actuellement mais j'ai longtemps été suivie, c'est extrêmement difficile pour moi de sortir et j'ai la hantise d'être regardée comme un animal de foire et de transpirer puisque comme je l'ai dit je transpire très facilement.

Oui, il m'arrive de manger sans faim ainsi que la nuit, mais la nuit c'est plutôt rare. Pour ce qui est de mon anxiété je prends des anxiolytiques (seresta 50) depuis de nombreuses années mais le souci c'est que j'y suis tellement habituée que la dose qui m'est prescrite (6 par jour)ne me fait plus rien sinon me réconforter, ou plutôt me rassurer.

Merci encore de m'avoir répondu. Bisous et à bientôt j'espère
45 ans Paris 9866
caudellop a écrit:
Merci poupoule pour ta réponse !
Pour répondre à tes questions je ne vois pas de psy actuellement mais j'ai longtemps été suivie, c'est extrêmement difficile pour moi de sortir et j'ai la hantise d'être regardée comme un animal de foire et de transpirer puisque comme je l'ai dit je transpire très facilement.

Oui, il m'arrive de manger sans faim ainsi que la nuit, mais la nuit c'est plutôt rare. Pour ce qui est de mon anxiété je prends des anxiolytiques (seresta 50) depuis de nombreuses années mais le souci c'est que j'y suis tellement habituée que la dose qui m'est prescrite (6 par jour)ne me fait plus rien sinon me réconforter, ou plutôt me rassurer.

Merci encore de m'avoir répondu. Bisous et à bientôt j'espère


Ce que tu dis laisse penser que tu as besoin de revoir un médecin, notamment pour revoir ta presciption qui ne semble plus efficace (quantité et nature). Et aussi pour dire ton mal qqn dont c'est le métier!
Certaines personnes ici souffrent ou ont souffert de la phobie de sortir de chez soi, j'espère qu'elles viendront partager leur témoignage.

;)
M
44 ans Ici et là... 2048
Je transpire aussi beaucoup et j'en ai complexé pendant longtemps car je me disais que c'était à cause de mon surpoids puis de mon obésité. Et il y a une 10aine d'années, en vacances, je me suis rendu compte que mon cousin, qui a un poids tout à fait normal, était dans le même cas que moi. Idem pour ma grand mère !!

En fait apparemment c'est plutot génétique comme problème, ou alors c'est une des caractéristiques de la famille de ma grand-mère paternelle... Rien à voir avec mon poids.

Bon alors forcément les gens que je croise dans la rue ne le savent pas, mais moi je le sais et c'est déjà un grand pas. En plus je me suis rendue compte que finalement dans la rue, on ne me regarde pas tant que ça, les gens ont leurs occupations, si ils sont dans la rue c'est pas pour regarder les passants. Donc mes angoisses se sont un peu apaisées.

Là forcément, avec la chaleur du moment, ça doit être compliqué pour toi, mais quand il fera un peu moins chaud, essaie d'en parler au médecin, il peut y avoir des causes médicales à l'hypersudation, il y a des traitements qui existent, ça peut également être un effet secondaire d'un médicament... Et après tu as des astuces, en tatonnant tu trouveras les tiennes.

Alors ne te force pas à faire des choses, mais quand tu es amenée à sortir, félicite toi de l'avoir fait, même si c'était juste aller chercher le courrier et analyse ta sortie : est ce qu'il y a vraiment des gens qui t'ont regardé bizarrement ? Est ce que ça n'était pas un peu agréable de sentir de l'air sur ton visage ? Et si la 1ère fois tu n'arrives pas à sortir, ce n'est pas grave, félicite toi d'avoir voulu le faire, de t'être préparé à le faire, même sans aller au bout. Pour moi, ça a fonctionné (ma grande phobie, c'était de tomber et de m'étaler de tout mon long sur le trottoir. Ca m'est arrivé 2 fois coup sur coup et après je n'arrivais plus à faire un pas dans la rue sans anticiper ma chute :roll: )
C
43 ans 6
Merci Mathilde76 ;)
48 ans Lorraine 4326
Tu avais quel type d'alimentation quand tu faisais 50 kg ? étais-tu dans le contrôle permanent ?


Je pense que c'est ta dépression qui t'a fait grossir plutôt que ton poids qui te fait déprimer .
Donc il va falloir soigner ton esprit avant tout non ?

tu te sens de reprendre rendez-vous avec un psy ?
C
43 ans 6
salut ladybugette,

quand je faisais 50 kilos j'étais pas mal dans le contrôle effectivement mais je n'en souffrais pas et ce n'était pas difficile parce que j'avais la satisfaction d'être mince et que c'était primordial pour moi.

Sinon, tu n'as pas tort mais c'est un cercle vicieux, c'est bien la dépression qui m'a fait grossir mais à présent c'est en grande partie mon obésité qui me rend dépressive puisque je n'assume pas du tout ce corps qui est une entrave et une grande honte pour moi.

Pour l'instant je ne me sens pas de reprendre rendez-vous avec un psy mais je compte bien y retourner à la rentrée ou plutôt à l'automne, quand il fera un peu frais.

Merci pour ton intérêt, bisous
C
43 ans 0
bonsoir caudellop

voici un lien concernant un reportage choc sur les régimes "tendance" qui à force de privations & de rechutes ont pour conséquence un reprise de poids plus grande. intéressant car explication du mécanisme du métabolisme claire & simple. aussi comment réapprendre à être à l'écoute de son corps.
* http://www.zone-telech...mes-la-verite-qui-derange.html
j'ignore si tu vis en France ou en Belgique ou ailleurs. après visionnement, si tu es intéressée par la méthode du dr zermati, il y a possibilité d'être suivie par des personnes formées en Belgique.

face aux évènements douloureux qui sont survenus dans ta vie, ta dépression et ta prise de poids s'inscrivent dans une continuité & ont un lien cause-effet. était-ce ta première dépression ? as-tu toujours suivi un traitement sans arrêter?

perso, j'ai 38 ans. première dépression à 17/18 ans traitée avec homéopathie avec efficacité. l'année suivante, rechute mais la médecine alternative sans effet. donc antidépresseur classique. les années se sont suivies & répétition désastreuse de mon mode de fonctionnement càd à chaque période dépressive, prise de médocs mais arrêt dès qu'amélioration. à noter des circonstances de vie aussi éprouvantes : mariage & divorce, relation amoureuse destructrice, décès paternel, etc. rem : perte de poids en phase dépressive. en 2011, après une vie commune de 2 ans en dépression grave sans aucun suivi (refus absolu d'être traitée),prise de conscience. aussi, j'ai entamé une thérapie avec une psychiatre & amorcer un traitement. première prise de poids durant ces 2 ans de 10 kg mais dès que mon état & mon mental étaient plus positif, perte naturelle sans aucun souci et retour à mon poids normal. la nourriture était un moyen de compenser.( je n'ai jamais fait de régime et j'ai conscience que je suis chanceuse). . en juin 2014, marre d'être une "pharmacie sur ambulance" donc cessation de prise de médocs. à préciser que je n'ai jamais accepter cet état. de décembre 2014 à mars 2015 descente aux enfers. crise de boulimie étalée sur 2 période et prise de poids de 8-10kg.reprise de la thérapie & traitement (seroquel & efexor). ce n'est que depuis 2 semaines que je reprends doucement une vie sociale & que je me porte mieux. début d'acceptation de ma maladie car diagnostic de bipolarité. je commence à avoir une alimentation plus saine & diminution de l'alcool. j'essaie de ne pas être trop dure avec moi-même. je préfère une perte de poids sur laps de temps plus long que privation+frustration+rechute alimentaire. néanmoins, je me sens un peu gênée. impression que c'est le corps d'une autre (je n'aime pas ma bedaine et j'ai grossi des fesses & des cuisses).

de mon expérience, il est à souligner l'importance du choix de ta/ton thérapeute, du traitement adéquat et donc d'un diagnostic correct (parfois cela prend du temps). également, le soutien d'ami(e)s/famille/ etc. car côtoyer des personnes à qui tu peux te confier sans être juger est primordial car la culpabilité & le manque d'estime et d'amour de soi minent énormément.

voilà ce que tes posts ont suscité de ma part. si tu as des questions ou autre, n'hésite pas.

je te souhaite de commencer à prendre soin de toi, de parcourir le chemin de la guérison du corps& de l'esprit accompagnée & soutenue fidèlement.
C
43 ans 6
Merci calmematin,
je n'ai pas la force d'écrire plus que ces qq mots aujourd'hui :cry:
B I U


Discussions liées