MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

recul concernant la sleeve

T
44 ans 5
Bonjour, j ai rencontré fin juin un chirurgien en vue d'une sleeve. Depuis, j'ai eu un 1er rdv avec une psy puis la diététicienne aujourd'hui. J'ai consulté plusieurs blogs ou  
forums, ce que je recherche ce sont des personnes s'étant faites opérées depuis plus 5 ans afin de recueillir leurs témoignages, savoir si elles vont bien, si elles sont plutôt contentes des résultats, si elles ont rencontré des complications... Merci :P
30 ans 47
Bonjour,

Ta question m'interloque. Je pense que ce qui te fait peur, c'est la "reprise" de poids, non ? En général, pour les sleevés, on parle de 5 ans.

Comme je le disais à l'instant à quelqu'un d'autre, une opération bariatrique n'est jamais un coup de baguette magique. Au finale, ce qui fera la différence, c'est unique ta capacité à ré-éduquer tes habitudes alimentaires et sportives. Il y a des échecs autant pour la sleeve que pour le by-pass.

Opéré depuis 4 mois, ce n'est peut-être pas la réponse que tu attends. Ceci étant dit, si tu respectes à la lettre les conseils de l'équipe qui s'occupe de toi, 1 ans, 3 ans on 5 ans, les objectifs seront respectés, tu n'auras aucune soucis à te faire.

Brownie.
T
44 ans 5
Bonsoir, merci pour ta réponse Brownie, en effet, je voudrais avoir des témoignages de personnes s'étant faites opérées depuis quelques années déjà car sur les blogs et autres... beaucoup parlent de leur parcours avant l'opération, après mais je n'en trouve pas concernant quelques années après...
Je suis consciente qu'il ne s'agit pas d'une baguette magique et que je devrai fournir un gros travail tant sur le plan physique/sportif que sur l'alimentation.
Tu dis que tu t es fait opéré il y 4 mois, d une sleeve, d un bypass ? tout va bien pour toi ?
Tristanaïs
P
38 ans 1
bonsoir Tristanais,
je souhaite faire un sleeve moi aussi par contre je n'ai pas encore pris de rendez vous.
Tu es dans quelle region?
si tu le souhaite nous pouvons discuter.
M
44 ans Ici et là... 2050
_BrooWniie a écrit:
Ceci étant dit, si tu respectes à la lettre les conseils de l'équipe qui s'occupe de toi, 1 ans, 3 ans on 5 ans, les objectifs seront respectés, tu n'auras aucune soucis à te faire.


Je ne suis pas opérée et ne souhaite pas l'être mais on me parle tellement de chirurgie (médecin, entourage...) que je lis cette partie du forum quand même. Et je te trouve très culpabilisant Brownie...

Le corps n'est pas une machine et chacun réagis différemment ainsi il est tout à fait possible que 2 personnes opérées par le même chirurgien et qui suivent toutes les 2 à la lettre le protocole n'obtiennent pas les mêmes résultats.

L'opération c'est pour la vie, il est je trouve plutôt normal de s'interroger sur les résultats sur le long terme.

Tristanais, en parcourant ce forum tu pourras lire de nombreux parcours et ainsi te faire une diée des résultats obtenus et des problèmes rencontrés par les autres personnes.
T
44 ans 5
Bonsoir Mathilde 76, merci pour ton message, en fait avant de me lancer j ai parcouru de nombreux forums, blogs, interrogé des personnes de mon entourage... j attends aussi beaucoup des rencontres(échanges entre personnes ayant déjà eu l'opération et les futures opérées :)
Décider de me faire opérer ne s est pas fait du jour au lendemain, j'ai murement réfléchi tu t en doutes... depuis mes 1ers rdv chez la diététicienne je suis ses conseils, je veux mettre toutes les chances de mon côté. Il s agit d une grosse opération, ce n est pas une mince affaire (sans faire de vilains jeux de mots :shock:
En tout cas merci encore d'avoir pris le temps de me lire de me répondre, à bientôt peut-être.
T
44 ans 5
Bonsoir paparoga 972, bien entendu que nous pouvons discuter, j habite près de Bordeaux, si tu es dans le coin et que tu as besoin de coordonnées n hésites pas, à très vite !! :D
37 ans perpignan 140
_BrooWniie a écrit:
Bonjour,
si tu respectes à la lettre les conseils de l'équipe qui s'occupe de toi, 1 ans, 3 ans on 5 ans, les objectifs seront respectés, tu n'auras aucune soucis à te faire.

Alors là , je peux dire que cela n'a parfois rien a voir avec le respect des objectifs ( qui peuvent etre totalement differents selon l'interlocuteur qui te fait face) , tellement de choses rentrent en compte avec les années qui passent..... et dis comme ça , c'est tres culpabilisant .....un peu facile quand on a pas plus de recul que ça et qu'on est encore fort aidé par la chirurgie , je serai bien curieuse de voir si tu tiendras le meme discours dans 5 ou 10 ans....
2513
Je posais la question une fois dans un topic de qq1 d'autre et personne ne m'a répondu. En parcourant le forum j'ai quandmême le sentiment qu'il y a bcp d'échecs, mais çane tient pas en compte tous ceux pour qui cela se passe bien et qui, naturellement, ne fréquentent plus le forum. Le recul sur ces opérations est finalement faible et peut-être qu'un jour vlr les fustigera-t-il autant que les régimes...
S
49 ans suisse 993
Je ne suis pas opéérée mais j'ai deux proches opérées de plus de 5 ans.

Une cousine, très longue préparation et suivi de 2 ans, elle a perdu la moitié de son poids, fini le diabète etc....et ensuite dans les 5 années elle a eu 3 enfants. Ses enfants par contre sont tous nés de petits poids prématurés et les docs ont émis l'hyppothèse que la malabsorption pouvait être enc ause. Tout va bein pour elle sauf qu'elle ne peut pas faire de chirurgie esthétique qui n'est pas remboursée selon les pays.


La soeur d'une amie. Même opération même hopital mais plus ancienne opérée et moins longtemps suivie. Après opération dans les 2 ans elle a perdu la moitié de son poids. Par la suite elle s'est mise à consommer pas mal d'alcool et à fumer beaucoup. Beuaocup de soucis de famille, 2 enfant et une grosse reprise de poids. je ne sais pas combien mais je dirai genre 20 kilos d repris.

Un voisin opéré d'un anneau échec, reprise, et corps déformé car il a repris après avoir fait de la chir esthétique dans un pays étranger.

J'imagine qu'il y a tous les parcours possibles?

Cette semaine une autre proche opérée....à voir je trouve son suivi nul surtout psy. POur le moment elle est postop compliqué pas de reprise de la nutrition avant pas mal de temps on ne sait pas trop mais elle est toujours en soins intensifs.
68 ans BORDEAUX 1010
J'ai rendez-vous avec le chirurgien sur Bordeaux pour discuter d'une éventuelle sleeve. Cela fait 1 an que je suis suivie par une diététicienne, je suis à la lettre ses prescriptions et je n'ai pas perdu 1 kg depuis le début. C'est en concertation avec mon médecin traitant, la psychologue et la diététicienne que je vais consulter un spécialiste en chirurgie bariatrique.
Comme tout le monde ici, j'ai tout un tas de questions qui me viennent à l'esprit et j'ai cherché sur internet des réponses. Hormis les résultats à 5 ans j'ai trouvé plein d'informations sur le site de la Haute Autorité de Santé. Des conseils sur le site de la clinique où j'ai rendez-vous et sur le site de la cpam.
Je ne m'inquiète pas du résultat à 5 ans mais de ce qui se passera après l'opération : comment bien gérer son alimentation, éviter les malaises, reprendre une activité professionnelle sans trop de difficultés.
Pouvez-vous me donner des infos à ce propos ?
M
38 ans 176
En vérité, il n'y a aucune étude sérieuse sur les effets à long terme de ces opérations. J'ai cherché longtemps, y compris sur les site anglophones, mais je n'ai rien trouvé.

Je trouve ça un peu inquiétant. C'est comme les opérations de la myopie. Des milliers de gens y vont en pensant que c'est anodin, et puis boum ! une reportage d'Envoyé Spécial fait remarquer que des centaines d'anciens patients souffrent de maladies des yeux et deviennent aveugles.

Je ne m'étonnerais pas que dans le futur on nous dise que des milliers d'opérés par sleeve ou by-pass sont gravement malades (ou morts) après 20 ans de malabsorption chronique.

Je suis peut-être parano, mais j'ai la désagréable impression que les opérés d'aujourd'hui servent de cobayes. Pour rappel, ces opérations étaient initialement prévues pour des gens qui n'avaient pas le choix : maigrir ou mourir dans l'année. Ce n'était pas pensé pour devenir des opérations courantes, encore moins de confort.
90 ans 9582
Je suis d'accord sur le manque de recul, mais il ne faut pas tout confondre, la sleeve et le by-pass sont différents et la sleeve ne génère pas de malabsorption si j'ai bien compris le principe. Et puis normalement ce ne sont pas des opérations de confort mais des opérations de la dernière chance qui ne sont pratiquées que quand le risque de mourir de l'obésité devient supérieur à celui de l'opération. Enfin ça, ce serait dans un monde idéal, si tous les médecins respectaient les préconisations de la HAS.

Alors peut être que ces opérations raccourcissent la vie, mais… y a-t-il des obèses morbides dans le quatrième âge ? Oui, prendre ce genre de décision c'est jouer au poker, mais ne rien faire… c'est risqué aussi…

Je pense qu'il ne faut pas dénigrer ces opérations de façons systématique parce qu'on ne l'envisage pas pour soi-même, il y a des gens à qui ça sûrement sauvé la vie. Mais n'oublions pas que ça peut aussi très mal tourner...
S
49 ans suisse 993
Sur le recul à quelques années on trouve quelques études sur des aspects spécifiques. J'en ai leus quelques unes mais je ne les ai pas conservées. Notamment il y a un risque nettement plus élevé de décès par suicide apèrs ce type d'opération. Ceci dit les auteurs parlaient d'un risque lié aux conséqueneces de l'opéraiton mais aussi lié à la population concernée qui ne serait pas suivie correctement au niveau psy avant et apèrs opération.

Il y a aussi des risques en terme d'alcoolisme augmenté et apparemment plus de divorce dans les années qui suivent.

j'imagine qu'il va y avoir des études mais suivre des personnes sur des années sachant qu'une fois opérées la plupart retournent à leur vie, déménagent etc...sans un suivi conséquent.
551
Dénigrer l'operation je ne pense pas que ce soit le cas.

Sirelle, tu parles de risque accru de suicide ou de divorce. C'est sans doute vrai. Beaucoup ne sont pas suffisamment préparé à "l'après". On ne se rend pas toujours bien compte de ce qu'engendre de tel changement physique sur le plan mental.

Je sais beaucoup diront oui mais toi ton cas est spécial. En effet, mon parcours l'est mais les consequences sont les mêmes.

Le changement est rapide. Au début c'est sur, on est heureux de tout ca, de maigrir, de changer après tout c'est souvent pour ca qu'on se fait operer maintenant, bien plus que pour "sauver sa vie". Mais le changement est "trop" rapide bien souvent. On perd nos kilos mais ca ne change pas les raisons pour lesquelles ont a pris ces kilos. Je prends mon ressenti, ce n'est sans doute pas celui de tout le monde mais voilà. La déprime ca peut paraitre bizarre d'en arriver là alors qu'on a "ce qu'on voulait" en quelque sorte mais pourtant ca arrive.

C'est pas facile à gérer, c'est un peu comme un ado qui voit son corps se transformer et qui ne comprend pas vraiment. On a les bons et les mauvais cotés et faut faire avec. Oui ces opérations aident mais on ne le répétera jamais assez ce ne sont pas des baguettes magiques qui feront de vous la personne que vous revez d'etre...

Avec la perte de kilos, tu as les "sequelles" sur la peau qui s'ajoute et te rappelle ton "ancien toi". On minimise souvent les sequelles psys. C'est pas facile, le suivi est souvent difficile voir inexistant.

Ce n'est pas seulement difficile pour soi même, ca change aussi beaucoup dans notre entourage. Un homme ou une femme qui partageait ta vie d'avant, qui t'aimait comme tu étais et qui d'un coup doit réapprendre à aimer cet "autre toi" c'est tout aussi compliqué pour eux. Ne pas savoir s'il doit se réjouir ou pas, devoir parfois s'adapter aussi à ton "régime", à tes nouvelles envies. Pas étonnant que certains ne reconnaissent plus leur partenaire et finissent par divorcer.

Cette opération c'est un sacré chamboulement. Une renaissance comme beaucoup disent, le début d'une nouvelle vie, de nouvelles envies aussi. Il faut être très solide pour le vivre pleinement et surtout le vivre bien.

Dommage qu'il n'y a pas un meilleur suivi à long terme c'est vrai. Ca en ferait surement réflechir.

Enfin voilà, on a tous et toutes notre facon de voir les choses, opérées ou non, opérée par confort ou par necessité... Chacun le vit différemment.

Se sentir prête à le faire ne suffit pas toujours. Penser aux consequences à long terme non plus.
B I U


Discussions liées