MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Psy non grossophobe à Paris

M
38 ans 11
Salut tout le monde, tout est dans le titre.
Je ressens le besoin d'aller voir un psychologue. Ca fait longtemps que j'y pense et je repousse toujours. C'est pas facile  
pour moi de me poser les bonnes questions, en tout cas, je les évite. Je suis allée voir plusieurs psy et la seule réponse en gros c'est "bah vous êtes grosse du coup vous êtes malheureuse" alors que moi, bin je pense que c'est l'inverse. Du coup plutôt que perdre du poids qui revient toujours j'aimerais bien comprendre pourquoi je suis malheureuse et du coup je compense par la nourriture.
Tout à l'heure je vais voir une psychologue qu'on m'a conseillée, pas grossophobe, parce qu'elle même en surpoids! au moins je me sentirai pas jugée sur ce point et ça me soulage... Wink Mais avec les mauvaises expériences, bah j'appréhende.

Est ce que certaines ont déjà fait cette démarche? Qqun voudrait en discuter?
Combien de temps vous y êtes allé?
39 ans 139
J'ai deux psychothérapie et je dirai que tu n'as pas eu de chance car je n'ai jamais de psy grossophobe. Par contre c'est une démarche particulière et il faut trouver le bon psy, celui avec lequel tu te sentiras bien... et c'est pas toujours facile.

C'est normal que tu appréhendes, se lancer dans une démarche comme celle là c'est difficile, mais ça peut aussi t'apporter beaucoup.
M
38 ans 11
thesistal a écrit:
J'ai deux psychothérapie et je dirai que tu n'as pas eu de chance car je n'ai jamais de psy grossophobe. Par contre c'est une démarche particulière et il faut trouver le bon psy, celui avec lequel tu te sentiras bien... et c'est pas toujours facile.

C'est normal que tu appréhendes, se lancer dans une démarche comme celle là c'est difficile, mais ça peut aussi t'apporter beaucoup.


Salut, Merci pour ta réponse.
Tu as raison, on m'a déjà dit qu'il fallait que j'aille voir plusieurs psy avant de trouver la bonne!
Mon RDV s'est super bien passé. Je me sentais bien avec elle, bon, le fait qu'elle soit en surpoids peut effectivement aider même si les autres était surement très bien aussi. Mais j'avais l'impression de ne pas être jugée pas elle. Je lui en ai parlé et du coup on a tout de suite parlé de ma propre image et surtout de l'image que j'ai l'impression de renvoyer aux autres. C'tait bien. J'avais peur qu'elle dise rien et qu'il y ait des grands silences mais non. En fait trouver une psy c'est comme un rencard ça passe ou ça casse ;)
Ca fait longtemps que tu vois une psy? Ca a duré combien de temps? J'imagine que ça dépend des gens mais bon.
39 ans 139
J'aime bien l'image du rencard, c’est assez juste.

Je n'y vais plus mais j'ai du y aller pendant 1 an ou 1 an et demi. Effectivement la durée va dépendre des problèmes que tu as au départ... et de ta capacité à les dépasser....
M
60 ans Nancy 10
Chère Malounette
Évidemment tu as raison : c'est la douleur qui fait manger comme boire fumer droguer trop bossé etc.
Tu dois aller voir un PSYCHANALYSTE.
M
38 ans 11
thesistal a écrit:
J'aime bien l'image du rencard, c’est assez juste.

Je n'y vais plus mais j'ai du y aller pendant 1 an ou 1 an et demi. Effectivement la durée va dépendre des problèmes que tu as au départ... et de ta capacité à les dépasser....


Oui, je me doute qu'on peut jamais prévoir combien de temps ça va durer. De toutes façons je veux prendre mon temps, je veux pas faire de la junk psychologie. Plutôt que tout vouloir régler rapidement, je pense que je vais prendre le temps de comprendre en douceur. Pas envie de tout bouleverser trop vite.
M
38 ans 11
Maxanouk a écrit:
Chère Malounette
Évidemment tu as raison : c'est la douleur qui fait manger comme boire fumer droguer trop bossé etc.
Tu dois aller voir un PSYCHANALYSTE.


Salut, Maxanouk.
J'ai choisi une psychologue psychothérapeute. C'était plus adapté à ma demande, j'ai l'impression que c'est plus dynamique. Et le fait qu'elle ait un diplôme, ça me rassure.
Ma psy, elle me parle. Enfin, disons qu'elle m'accompagne dans ce que je dis. Je me retrouve pas comme une idiote à pas pouvoir finir ma phrase si elle est trop difficile à finir. Pas ce que j'ai vu avec le premier psychanalyste, il te laisse chouiner ans ton coin sans rien dire juste "et bien ce sera tout pour cette fois". Après, c'est peut être qu'une mauvaise expérience mais elle m'a vacciné.
B I U