MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un collègue plus âgé très moqueur

M
28 ans Agde 6
Bonjour,

Je vous écris aujourd'hui car je ne sais plus comment réagir.

A vrai dire le soir j'en suis malade et je n'arrive pas à m'endormir à cause de ça.

Je viens d'intégrer  
(en mai) une entreprise à 400 km de chez moi. Cette entreprise a une atmosphère spéciale.
Les gens sont faux et très méchant entre eux.

Cela fait quelques temps que j'ai un collègue homme, entre 30 et 40 ans, pas du tout séduisant (dégarni avec embonpoint) qui ne fait que se moquer ouvertement et méchamment de mon poids devant mes collègues et même mon patron.

Je le prends à la rigolade, car je viens d'intégrer l'entreprise et je n'ai pas envie de faire de problèmes, mais je sens que je vais bientôt perdre mon calme.


Je n'ai plus vraiment confiance en moi. Je donne cette image, parce que je ne veux pas que les idiots gagnent, mais ce n'est pas évident.


En plus de ça, mon compagnon (nous sommes ensemble depuis plus de 5 ans) est toujours dans ma région. Même si nous nous sommes pacsés avant que je parte et qu'il me rejoint dans quelques semaines, j'ai peur qu'il me trompe (une fille qu'il voit souvent lui tourne autour, et il s'énerve quand je lui en parle) et je deviens horrible avec ça, ça me hante.

Je pense sincèrement que mon comportement avec mon compagnon est dû à cet homme odieux.

C'est un peu brouillon, mais j'espère que vous comprendrez la situation et que vous pourrez m'aider.

Bonne soirée.
44 ans région parisienne 5831
Peut-être que le mieux est de répondre sur le ton de l'humour? C'est pas facile, c'est clair, mais si tu y arrives, ça pourrait régler le problème.

Tu dis qu'il est bedonnant et dégarni, tu peux le lui ressortir sur un ton "humoristique" comme il le fait avec toi: "bon alors, tu attends des jumeaux?" ou "et la naissance, c'est pour bientôt?" ou "t'as la coupe de Barthez, mais t'as pas sa ligne, dis donc!", très calmement, avec un grand sourire du style "c'est pour rire"...
B
45 ans 67
bonsoir,
comment réagisssent tes collègues et ton patron quand ton "harceleur" se moque de toi ?
M
28 ans Agde 6
Merci pour ces réponses.

Oui j'aimerai pouvoir répondre sur ce ton là, mais je sais que je peux être très cassante et comme dis plus haut l'ambiance qui règne dans l'entreprise est spéciale, on est peu nombreux mais il suffit d'une remarque pour vivre l'enfer et avoir plusieurs personnes à dos.

Mes collègues eux rient de cette situation, (sauf une fille de mon âge, c'est une amie ça la révolte) quant au patron, c'est à peu près pareil, sauf quand il va trop loin, il le remet en place.
44 ans région parisienne 5831
Ben dans ce cas là, tu vas le voir en tête à tête et tu lui dis que tu le trouves blessant par ses paroles et que tu aimerais qu'il cesse ses remarques.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Le contexte économique est difficile, mais si c'est pour aller au boulot angoissée au point que cela se répercute sur ta vie de couple...

Pourquoi ne pas chercher discrètement un autre boulot ? Une ambiance délétère est un argument recevable lors d'un entretien d'embauche pour justifier un changement d'entreprise quand les employeurs ne jurent que par l'efficacité et l'esprit d'équipe.
89 ans 9582
oula, moi je ferai dans le cinglant, l'ironique, que ce soit lui qui se retrouve con… du style pardonne(z)-moi d'offenser de ma présence votre sens esthétique, bel Apollon !
:sifl:
S
40 ans 114
Je ne dis pas que ça marchera mais tu pourrais tester la "tactique transparence" avec ton collègue insultant. Chaque fois qu'il t'envoie une vacherie ou te fais une pique, en public ou en privé, joue les naïves innocentes au lieu d'encaisser, en faisant semblant de reformuler pour bien comprendre.
En gros ça donne en caricaturant "tu veux dire que...." et tu explicites le sous-entendu de sa blague, tu appelles un chat un chat.

1) Si ça donne quelque chose de très violent, il se reprend sa propre violence dans la tronche. S'il est sensible, ça peut le toucher, s'il ne l'est pas, ça met en évidence un souci. En tout cas ça ne "glisse" pas comme si de rien n'était et du coup, face à votre patron, cela peut aussi apparaître comme une forme de harcèlement.

2) si ça donne juste "t'es trop grosse". Tu peux jouer sur la répétition, "c'est juste la 5eme fois aujourd'hui que tu me répètes que tu me trouves trop grosse, je crois que j'ai saisi le message".
C'est plus efficace si tu réussis à le faire passer pour de l'humour ou de la sincérité que si tu t'énerves, c'est clair...

A mon avis, personne ne répondra si tu fais ça, n'insiste pas non plus pour ne pas te retrouver "Caliméro".

S'il faut passer à la vitesse supérieure et que ça ne suffit pas à le calmer un peu il y a plein d'autres solutions...
29 ans En Indochine 573
Un mec comme ça, j'aurais tendance à lui répondre qu'un problème de poids, ça peut éventuellement s'arranger mais que par contre, la connerie chronique, c'est incurable xD


Mais je ne suis pas forcément un exemple ^^ Du coup je pense que lui répondre sur le ton de l'humour et/ou reformuler ses propos pour qu'il se calme, c'est pas mal. Et effectivement, aller au boulot à reculons, ça n'est pas forcément bon, comme le dit le chat, pourquoi ne pas chercher ailleurs ?


Courage en tout cas, et dis-toi bien que personne n'a le droit de te mettre plus bas que terre !
M
28 ans Agde 6
Merci pour vos réponses.

Pour le travail, je l'aime beaucoup et j'ai tout quitté ( et fait quitté à mon copain) pour le prendre, donc je ne veux vraiment pas en partir.

Quant à mon collègue je pense que je vais lui répondre calmement selon vos conseils, et si jamais ça ne s'arrange pas, j'en parlerai avec mon patron.

Merci de m'avoir répondu, ça donne de la force et je me sens moins seule.

Bonne journée à vous
52 ans Est 412
Si c'est toi sur ton avatar, je te trouve vraiment très jolie Marion.

N'as-tu jamais pensé que ce collègue pouvait être attiré par toi et sachant qu'il allait se prendre un râteau
parce que tu es jeune, jolie et prise et lui plutôt peu séduisant se moque de toi pour masquer ainsi son intérêt à ton endroit
et devancer et même se "venger" de ton refus certain et ainsi pouvoir garder son estime de lui
genre "les raisins sont trop verts" alors qu'ils sont simplement hors de sa portée.
M
28 ans Agde 6
merci renarde.

C'est vrai que je n'avais pas vu ce côté là.

En tout cas, lundi je reprend le travail et j'espère sincèrement que ça va aller.
44 ans région parisienne 5831
Je rajoute (même si cela semble clair) que son attitude n'est pas normale ni acceptable. C'est lui qui est en faute, il n'a pas à faire ça, il n'a pas à te critiquer, c'est inacceptable. Toi, tu n'es pas en faute, tu n'as rien à te reprocher.
30 ans La Ville Rose 2302
Tu es en alternance, stage ... Ou c'est ton boulot ?

Essaie de trouver un autre lieu de taf si tu le peux.

Sinon à la prochaine réflexion qu'il te fait devant les autres, tu lui dis calmement et posément " écoute je n'ai rien contre ton sens de l'humour mais je n'y accroche pas vraiment, tes plaisanteries résonnent différemment en moi, est-ce que tu pourrais arrêter je te prie ? ". Voilà. Pas besoin de prise de bec, ni de scandale, un peu de dialogue.

Au passage merci pour les hommes de 30/40 ans, avec de l'embonpoint et dégarnis.

Essaie un peu de faire la part des choses, c'est pas de la faute de ton mec si t'as quelqu'un qui te les brise à ton boulot, t'aurais sûrement pas apprécié qu'il en fasse de même avec toi.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Manquait plus que le "sourire de pervers" dans la description. :mrgreen:

Il est vrai que cela peut être l'expression d'une certaine frustration...
B I U


Discussions liées