MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Une solitude de plus en plus pesante ...

L
34 ans 11
Bonjour à tous !
Cela fait plus d'un an que je me suis inscrite sur le forum sans avoir eu le courage de lancer une discussion qui me trottait à  
l'esprit. En effet j'ai pour habitude de lire depuis maintenant plusieurs années toutes vos discussions et j'apprécie les réponses bienveillantes que vous avez les unes envers les autres ... Je me lance :
Je vais avoir 30 ans , je suis en surpoids je dirais même "obèse" et je suis celibataire depuis toujours . J'avais réussi à me convaincre que vu mon poids je n'ai pas le droit d'être aimée. Mais je me rends compte que malgré le fait que j'ai une vie assez remplie ( un boulot que j'aime , des amies etc...) , je me sens seule . Je vois mes amies avec un physique jugé dans la norme en couple et même si certaines sont célibataires elles ont au moins déjà plu à un homme. Je viens vous demander une aide ou des astuces . Comment dois-je faire pour accepter que je n'ai pas le droit d'être aimée par ma laideur ? Comment vivre avec sans ressentir ce besoin de connaitre ce premier flirt , les rdv plein de promesses , le premier baiser... ? Je sais bien qu'il faut d'abord s'accepter et s'aimer avant de l'être par quelqu' un d'autre. J'ai essayé de le faire en m'assumant mais je fais fuire les hommes à des km à la ronde .
Merci pour vos réponses et pour la dynamique que vous apportez au forum.
45 ans région parisienne 5831
Bien sûr que tu as le droit de connaitre les flirts et les premiers baisers, et bien sûr que quelqu'un peut t'aimer, quel que soit ton poids. Il y a plein de filles très grosses qui sont en couple, donc le surpoids n'est sûrement pas incompatible avec l'amour.

Tu dis que tu as essayé de t'assumer, mais comment?

Tu dis que tu fais fuir les hommes, mais de quelle façon exactement?
34 ans 1547
Bien d'accord avec mamykro et ses questions.

J'ai longtemps, très longtemps, été convaincue que mon obésité faisait fuir les hommes et que c'était la raison de ma solitude. (Avoir été aimée, rencontrer des hommes à qui je plaisais n'y changeait rien en dehors des périodes où ça se produisait.)
Je souffrais car malgré mon "renoncement" à cet "état de fait", ben j'avais plein de désir(s).

Maintenant, je suis plutôt convaincue que l'obésité était notamment un moyen de tenir à distance ma sexualité et les hommes en l'autodécrétant rédhibitoire pour les autres (quel culot tout de même ;) )
"Faire fuir les hommes" n'est pas donné à tout le monde.

En revanche je n'exclue pas mon physique comme facteur à la fois dans ce qui fait que je plais et à la fois dans ce qui fait que je peux déplaire. Mais il y a d'autres choses: ma façon d'être, ma façon de parler, de penser, d'agir, ma disponibilité, et tout ce que je dégage à travers cela de susceptible d'intérêt/de désintérêt/d'ambivalence. Et puis il y a le contexte qui peut jouer beaucoup. Et encore plus, il y a l'autre dont je ne sais ni maîtrise rien.

Si tu ressens l'impression que ce n'est pas possible pour toi alors que tu ressens ces désirs, tu dois te sentir en grande tension j'imagine.
Peut être que tu peux essayer de penser à ton désir à toi plutôt que de penser à celui des autres pour toi. C'est dur car c'est souvent très ambivalent.

Et tu peux aussi essayer de déconstruire l'éducation culture reçue autour de l'idée de obésité = laideur.
A défaut de les avoir dans ton entourage, tu peux regarder des photos de femmes rondes que tu trouves inspirantes, ou des photos de couples avec des femmes grosses.
Tu trouveras plein de photos sexualisées, mais il y en a aussi d'autres, très jolies.
J'aime bien celle là par exemple: https://eusouzuya.file...ae0ba8342c341a.jpg?w=348&h=487
Bien sûr ce sont "les autres" et il ne s'agit que de l'image, mais c'est en l'occurrence ce que tu cites. Parfois juste sortir de ses évidences peut aider pour ensuite que tu te réappropries une certaine liberté dont tu te prives peut être.

Et puis pourquoi pas provoquer des occasions de rencontres non amoureuses pour te découvrir aussi au contact de personnes différentes de ton entourage ? Tu serais peut-être surprise de toi et/ou des autres, et je parle pas de plaire ou non, mais de ce qui te viendra à l'esprit et de comment tu pourras l'utiliser pour cheminer, et plus de toutes les expériences que tu vivras au contact de gens différents de ton entourage familier.
30 ans En Indochine 573
Bonjour Lucce (et les autres aussi !) =)


Alors d'abord, penser que tu ne mérites pas d'être aimée, c'est cruel envers toi-même et quand on n'a déjà pas confiance en soi, il n'est pas utile de se torturer. Mais je comprends ce que tu ressens, je suis passée par là et d'autres aussi.

Tu as déjà pensé à consulter ? Parler à quelqu'un d'extérieur à l'entourage, ça peut aider. Sincèrement. Parce que les amis, malgré toute leur affection, ne peuvent que nous écouter quand on va mal (c'est déjà bien, je ne dis pas le contraire), et la famille ben c'est pas toujours évident non plus.

Ne baisse pas les bras, essaye d'apprivoiser ton image, pour petit à petit l'accepter à défaut de l'aimer. Ronde ou obèse ne signifie pas moche. On a aussi des atouts (visage, formes féminines, sourire...) Il y a des femmes minces qui ont aussi du mal à trouver l'âme sœur, crois-moi, ça ne fait pas tout le physique ! Mieux vaut une jeune femme ronde souriante, gentille et qui s'assume qu'une mince qui fait la tronche, qui est détestable et se prend pour le centre du monde.
L
34 ans 11
Tout d'abord je vous remercie pour vos reponses , ça fait du bien de se sentir comprise.

Pour vous répondre :
Mamykro et Papille : J'ai essayé de m'assumer en étant plus coquette et mettant de côté le regard des autres j'y suis parvenue je me sentais même bien comme j'étais mais ma solitude persistante a remis tout en question.Je me suis finalement dit : " à quoi bon s'accepter si personne ne veut de toi ? "
J'ai même essayé durant cette période de faire des rencontres, ce qui m'a emmené sur un site de rencontre par le biais duquel j'ai rencontré 2 messieurs sans aucune nouvelle par la suite l'un prétextant qu'il n'était finalement plus prêt pour une rencontre alors qu'avant que l'on ne voie ( il avait vu ma photo , juste le visage et buste), il faisait plein de projets . Donc c'est à partir de là que je me dis que je les fais fuire ...
Papille tu as raison , je prends conscience de ce besoin d'aller à l'encontre d'autres personnes que mon entourage familier notamment par le biais d'activités...

Littles0 : J'ai effectivement consulté cela m'avait aidé à me projeter vers une chirurgie bariatrique mais je ne suis pas assez "grosse" pour ! Et finalement je me suis dit pourquoi changer pour les autres ?
Je suis bien d'accord une femme ronde aussi a le droit d'être aimée mais je me dis pas moi . Donc du coup j'ai envie de faire le deuil de tt cela ...
45 ans région parisienne 5831
De toutes façons, être en couple n'est pas une obligation: si tu as la sensation d'être plus heureuse en célibataire, ce n'est pas un problème. Mais si tu as envie de tester la vie de couple, c'est à toi de choisir. ;)

Tu as tenté d'être plus coquette et tu te sentais bien comme ça, c'est déjà une belle avancée, je trouve. :)

Concernant les 2 hommes qui n'ont pas donné suite, il faut savoir que c'est hyper courant avec les rencontres sur internet. Seulement 2 hommes, c'est rien du tout: j'avais lu un article d'un sociologue qui parlait de cela. Le gars disait que beaucoup de gens sur internet deviennent plus accro à la rencontre qu'à obtenir une vraie relation: ils ont toujours peur de manquer "mieux", ils cherchent à "optimiser" leur partenaire comme si ils cherchaient le meilleur rapport qualité-prix, à tel point qu'en fin de compte, ils font juste rencontre sur rencontre.

Bref, 2 personnes qui ne donnent pas suite, honnêtement, c'est un tout tout petit chiffre: si tu continues les rencontres sur internet, tu en fera "fuir" d'autres, et tu en fuiras toi-même d'autres, et ce quel que soit ton physique.
30 ans En Indochine 573
Plutôt que de vouloir faire le deuil de toute vie amoureuse, pourquoi ne pas essayer de ne pas en faire une priorité, que ça ne devienne pas une obsession? Je comprends très bien que ça soit difficile, surtout quand les amis sont en couple et fondent une famille, quand on a pas le moral et qu'on croise des couples ou qu'on voit des pubs pour des sites de rencontres...

Fais-toi plaisir, occupe-toi l'esprit et essaye de faire des rencontres, amicales pour commencer et puis un jour, qui sait? Une association, des cours (dessin, danse, activité manuelle,...)

En essayant de te fixer un ou plusieurs petits objectifs par jour : dire bonjour à quelqu'un, aller chez le coiffeur, acheter une tenue ou un vêtement qui te plaît, te faire un soin (cheveux, visage, ongles), lire un bouquin,... Bref penser à toi.
47 ans Out of nowhere 3816
Je vais être assez brut et direct, et je te prie de m'en excuser par avance, mais finalement c'est plutôt rassurant qu'un des garçons semblait te trouvait jolie sur la photo et qu'il projetait déjà une relation avec toi. Tu es peut-être tout simplement tombée sur une personne qui ne pouvait assumer une relation avec une femme ronde. Comme le dit Mamykro, tu devrais peut-être persévérer un peu plus dans cette voie.

Mon cousin m'a raconté que c'était beaucoup de temps et d'énergie pour "trouver quelqu'un" sur un site de rencontre, et parfois de belles désillusions. Mais en étant sérieux, beaucoup de gens sont arrivés à nouer des relations durables. Il faut juste y croire et se lancer.
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Difficile de trouver plus humiliant que les sites de rencontre.

La réalité offre parfois certaines opportunités du moment que l'on ose faire preuve d'un peu d'audace.

Il y a peu sur le parking d'un magasin de bricolage, je vois une ravissante jeune dame en détresse dans la manutention de volumineux paquets.

Je lui propose mon aide de manière désintéressée, et en moins de 2 minutes, elle me glisse entre deux sourires qu'elle n'a pas d'homme dans sa vie malgré un voisin très serviable.

Petite perche tendue sans devoir étaler toute sa vie.
53 ans 2653
Le_Chat_Du_Cheshire a écrit:
Petite perche tendue sans devoir étaler toute sa vie.
Mais enfin what :shock: ! Ne tend pas ta "petite perche" à tout vent en - de 2 minutes :lol: !
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
Non, c'était la jolie dame donnant de l'air à Miss Colibri qui en tendait une, mais je sens que cela va être mal interprété également...
53 ans 2653
lucce a écrit:
le courage //// "obèse" //// pas le droit d'être aimée //// accepter que je n'ai pas le droit d'être aimée par ma laideur ////
~~Maintenant c'est ma nouvelle technique : je coupe en rondelles les rondes!!~~

Tout ceci tourne en rond! je ne suis pas le 1er à te l'annoncer sans doute...
-Tu as le courage d'aller au travail, oui! Tu as le courage de venir demander quelque conseil, de seulement converser sur ce forum, tu as le courage d'essayer les sites, même si là, il faut rester lucide et ne pas trop croire de beaux discours préfabriqués un peu comme en politique ceux et celles qui veulent alpaguer ton scrutin... Et qui une fois élu(e)s oublient tout...
-Bouh quel vilain mot que celui de "obèse"!! Passons...
-Pour le droit de ci ou ça, maintenant je répond à la volée pour qqchose d'évident "T'as pas le droit? Eh bien prend le gauche..."
-Avec la légèreté d'un bulldozer, je devine que tu es toujours vierge... Eh bien moi aussi!!! -en fait c'est le signe astrologique, mais c'est presque pareil, non? What else?
Bref, faut arrêter de faire une fixette là-dessus... Il y a des gens précoces... Et d'autres moins... L'important, pour moi, est d'aller suivant son humeur en étant sûr de ses choix. De toutes manières, on ne change pas le passé... Ce qui est fait est fait, et là c'est surtout ce qui n'est pas fait n'est pas fait...
Bref : Pas de panique! c'est le message que je t'adresse surtout. Prend confiance en toi, en toi et encore en toi. Un brin de méfiance si tu vois un truc chelou ; ne fais pas de chèque en blanc au premier venu ; si tu fais des annonces, précise bien ce que tu es et ce que tu recherches ; le monde des sites de rencontre est disparate, des fois peu reluisant (ça m'a toujours laissé pantois, les types "sympas": ils sont "sympas", les mecs, ils ont des "points communs", doivent faire viril mais pas trop, et aucun ne se trouve de défauts :roll: ...),
des fois ça matche...
Surtout ne perd pas l'espoir d'une vie meilleure, et à 2 si c'est ton souhait. Rêver c'est bien. "Arbeit, los!" (faut le brailler) un peu d'allemand, ça me sort des songeries siesteuses...
S
31 ans 3465
Ce n'est pas parce que tu n'as pas plu à deux hommes que tu ne plairas jamais. Mince ou gros, on fait tous des rencontres infructueuses. Les relations humaines ne sont pas évidentes et mine de rien, ce n'est pas facile de trouver quelqu'un avec qui on accroche réellement.

Sans oublier que beaucoup de personnes, de nos jours, marchent aux coups de coeur. Moi la première... Y a beaucoup d'hommes que je trouve séduisants de manière générale et qui pourrait potentiellement me plaire d'avantage si je leur laissais une chance, mais j'avoue que (peut être à tord) j'ai une tendance à m'arrêter que sur les coups de coeur. Ca ne me suffit pas de trouver un homme juste beau pour vouloir faire sa connaissance. En plus de me plaire physiquement, il doit surtout avoir ce petit truc inexplicable qui m'attire comme un aimant. Et ça, ça n'arrive pas souvent... :lol:

Tout ça pour dire que le physique, ça ne fait pas tout. Y a un tas d'hommes qu'objectivement, je trouve gâtés par la nature. Je ne suis pas pour autant attirée par eux. Alors bien évidemment, ceux qui m'attirent, je les trouve beaux également, mais objectivement, ils ne sont pas forcément les plus séduisants.

Je veux te faire comprendre que ce n'est pas utile de remettre systématiquement ta silhouette en question. Peut-être que d'un point de vue strictement physique, ces hommes n'avaient rien à te reprocher; ils n'ont juste pas ressenti ce petit truc. Ou peut-être qu'effectivement, ils ne sont pas attirés par les femmes grosses. Les goûts et les couleurs... Y a aussi des hommes qui n'aiment que les femmes rondes, d'autres pour qui la corpulence n'est pas un critère déterminant et oui, pour ne pas être hypocrite, une majorité, préfère les tailles standards. Mais y a de tout pour faire un monde et tout le monde a le droit d'être aimé.
L
34 ans 11
Vos réponses me reboostent un peu ! Ça fait du bien d'être entendue. J'avais l'impression d'être peu comprise par mon entourage .

Littles0 : J'essaie vraiment de m'occuper de moi de faire des activités sortir avec mes copines et faire en sorte que cela ne devienne pasune préoccupation majeure. Mais il y a des moments où je ressens l'envie d'avancer , de rencontrer quelqu'un et de construire qqch .

Concernant les sites j'ai peut être abandonné trop vite et je me doute que les loupés ne sont pas forcément dus à mon poids mais je me sens tellement peu attirante...
En tout cas vos messages me donnent envie de ne pas me morfondre et d'aller de l'avant !
R
39 ans 12
Surtout, n'oublis jamais que "tous les gouts sont dans la nature".
Ca fait phrase toute faite comme ça, mais c'est tres vrai.

Je te poste un message que j'ai posté dans un autre forum et qui devrait t'aider à comprendre ce que je dis;

"J'ai vécu une expérience il y a quelques jours, une fille ronde, voir tres ronde, que je trouvais sublime, je ne pouvais pas m’empêcher de la regarder, elle était avec de femmes plus âgées qu'elle, du coup je n'ai pas osé l'aborder (si c'était sa mère et ça grand mère, ça aurait été super gênant d'aller la draguer).

Et bien j'ai remarqué plusieurs fois, qu'elle m'avait repéré et j'ai eu plusieurs fois l'impression qu'elle était gênée, mais pas gênée dans le bon sens.
Je pouvais lire dans son regard "oui, je sais, je suis grosse..."

Du coup, pour ne pas la gênée plus, je suis parti.
Depuis, ça m'a pas mal travaillé, j'aimerais la revoir et aller lui parler, pour lui dire que ce n'était pas des regards moqueurs ou du genre "regarde moi celle là, comme elle est grosse"
Mais que tout simplement, elle me faisait craquer."

Voilà, j’espère que cela t'aidera et ce n'est pas la première fois que je vis cela.
Je suis même sûr que cela t'ai déjà arrivé...
B I U