MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Séminaire d'intégration BTS au camping....obligatoire -_-''

29 ans 29
Bonjour !

Première fois que je lance une discussion, soyez indulgent(e)s ^^

Alors voilà mon histoire/problème : en septembre j'intègre une première année en BTS Professions Immobilières.
Lors du remplissage du dossier d'inscription, je  
tombe sur un papier indiquant qu'un séminaire d'intégration se déroulant sur deux jours est organisé le premier jour, qu'il faut donc signer une charte de bonne conduite et participer à hauteur de 70 euros (somme qui va couvrir l'inscription à l'association étudiante en charge de ma filière et, je suppose, les frais d'organisation du séminaire).

Car ce supeeeer séminaire ne se déroule pas seulement dans l'établissement proprement dit mais, grâce à du covoiturage entre élèves, nous allons en plus dans un camping où nous attendent tout plein d'activités de folie telles que le canoë, la « soirée à thème » et la nuit sous la tente...

Je suppose que vous aurez compris que personnellement je ne suis pas mais alors pas du tout enchantée à l'idée d'aller copiner dans le trou du cul du monde sans possibilité de pouvoir prendre mes jambes à mon cou. Ah, et j'exècre le camping...

MAIS (bah oui, y en a toujours un), ce séminaire est o-bli-ga-toire ! Eh oui...
Donc là je suis dépitée...

D'abord, et je m'adresse en particulier à celles et ceux qui s'y connaissent mieux que moi en droit : est-il vraiment légal (ou « normal », a minima) qu'une association étudiante puisse imposer quelque chose de PAYANT (et sans vouloir avoir l'air radine, 70€ c'est pas rien...) ?!

Ensuite eh bien, après en avoir trèèèès longuement discuté avec mon entourage et avoir eu ma dose de « mais si ça se trouve tu vas te faire plein de copains ! » (j'ai plus 10 ans, merci...), je voudrais tout simplement savoir ce que vous, vous en pensez.

Je sais que pour certain(e)s c'est une aubaine de passer deux jours à faire la rencontre de nouvelles têtes et de participer à des activités plutôt conviviales, mais je ne suis pas comme ça.
Par ailleurs, certaines personnes de ma connaissance ont ri quand j'ai mentionné la soirée à thème et la nuit sur place car pour elles (et compte tenu de leur vécu), ces séminaires ne sont en fait que l'occasion de boire comme des trous et de « baisouiller » à la belle étoile. Personnellement, j'ai passé l'âge.

Je m'explique : je suis quelqu'un de casanier qui a son cercle d'amis proches (donc si je veux me pinter c'est à domicile et avec eux ^^ ) et me faire « plein de copains » ne m'intéresse plus depuis un certain nombre d'années. Si j'intègre ce BTS c'est uniquement pour avoir le diplôme.

Alors oui je sais je ne peux pas rester enfermée chez moi ad vitam aeternam pour éviter les autres élèves, et ce n'est absolument pas ce que je veux dire ^^ En fait ce qui me gêne c'est le discours « ce sera sympa tout plein et il ne s'agit absolument pas d'un bizutage ! » (que je trouve déjà assez hypocrite en soi) couplé au caractère obligatoire.
Je veux dire, j'ai vraiment l'impression d'avoir de nouveau 10 ans et d'entendre mes parents me dire « va en camp de vacances, tu te feras plein d'amis et tu t'amuseras... De toute façon t'as pas le choix, c'est nous qui décidons. »...
Je n'ai plus 10 ans, j'en ai 25 et j'estime donc que je suis assez grande pour décider si oui ou non je veux participer à ce séminaire.
(Je précise que mes parents ne m'ont jamais fait le coup du camp de vacances, mais je trouve l'exemple parlant ^^ )

Par acquis de conscience (et parce que je cherche encore un moyen de ne pas aller à la partie "camping" de ce séminaire ;) ) j'ai envoyé un mail à l'association étudiante, et le président m'a répondu qu'en effet le séminaire est bien obligatoire pour le BTS que j'intègre.

Donc pour résumer : je suis la seule que ça choque, un séminaire payant imposé à des jeunes à 90% majeurs ?!

(Désolée pour le pavé et merci à celles et ceux qui auront le courage de me lire et de me répondre!)
35 ans 886
Un week-end d'intégration ne peut pas être obligatoire ;) où est-ce que c'est indiqué comme tel dans tes papiers?
Par contre, il est possible que tu sois obligée de payer l'inscription à l'asso étudiante si tu veux profiter des polycopiés ou autre. Ils vont peut-être te dire que c'est 70 euros dans tous les cas. Au pire tu auras cette somme à payer quand même mais tu n'y vas pas, ils ne vont pas venir te chercher chez toi :)
J
38 ans Paris 1842
Bon alors... L'ancienne élue étudiante en moi est exaspérée ^^

Non, on ne peut pas te faire adhérer à une asso, et non, on ne peut pas conditionner l'accès à des ressources pédagogiques à une adhésion asso.

Si l'asso fait ses propres annales, documents, etc, aucun pb.

En revanche, si l'ets passe par l'asso pour vous communiquer des docs nécessaires à votre scol, c'est un pb. Cela se fait souvent, néanmoins, pour des histoires de possibilité de percevoir des subventions, comptabilité, etc

Pour ce qui est du WEI, est ce qu'il est présent dans la maquette de ton diplôme? (ie la liste des cours, avec les crédits ects, habilitée par le ministère). Si non, ce n'est pas obligatoire.

Après, principe de réalité: est ce opportun de partir en guerre contre l'asso et l'ets ? A toi de voir.
38 ans Sous les pins!!! 7782
je connais pas assez la loi pour savoir si c'est vraiment obligatoire ou pas mais cela me semble peu probable que l'on puisse rendre obligatoire ce genre de week end.
Après ça me fait penser plutôt à une sorte de week end de bizutage (même si ça reste gentil). A voir juste si il y a que les premières années ou si vous serez "encadrés" par des secondes années (et là ça pu le bizutage :lol: )
M
75 ans 327
Hello Lizy !

D'après mon expérience qui ne s'inscrit pas dans le contexte d'un BTS, un week-end d'intégration n'est pas obligatoire. Dans mon cas, j'avais aussi une lettre de la direction demandant la coopération des étudiants, qui avait surtout pour but de rassurer les parents (admission post-bac). C'est essentiellement sur le matériel de l'association qu'il y avait marqué que c'était obligatoire, et en fait, ça ne l'était pas. Je t'encourage à suivre le conseil de Justdontknow et à regarder si ce séminaire est mentionné d'une quelconque façon dans les conditions d'obtention de ton BTS (diplôme national, délivré par l'Etat et non par l'institution où tu suivras tes cours).

Pour te parler de ce que j'en pense et de mon expérience ... j'ai eu l'occasion de participer à deux cycles d'intégration.

Au premier, je n'avais pas envie d'y aller, je n'y ai pas été, aucune conséquence pour moi. C'est vrai, les autres ont eu l'occasion de se connaître un peu plus, se sont acquis des réputations, ont formé des bandes ... Mais pas une fois au cours des années qui ont suivi je ne me suis dit que j'aurais dû y aller. Le seul avantage, c'est éventuellement le système de parrainage qui te permet de récupérer les cours des années précédentes et qui peut te faciliter la vie. Personnellement, j'ai fait sans.

Le second, je me suis un peu poussée, j'y ai été, parce que je connaissais déjà certaines personnes, que je savais plus ou moins où je mettais les pieds, et que niveau confort, ce n'était pas du camping. Je ne regrette pas d'y avoir été, mais je pense que je n'aurais pas non plus regretté si j'étais restée chez moi.

Surtout, j'ai pu constater à quel point quand on met un groupe de jeunes ensemble, l'alignement s'effectue sur le niveau le plus bas . Les chansons à boire, les jeux à boire, les danses à boire ... Vous avez compris le thème. J'ai craint à un moment de ne trouver personne en état pour me ramener le lendemain. Et je n'ai jamais compris pourquoi ils avaient autant bu. L'alcool (bière et vin) n'était pas bon, et ceux à qui j'en ai parlé m'ont juste dit qu'ils avaient fait comme tout le monde, pour être dans l'ambiance ... En attendant, une personne plus fragile s'est retrouvée en coma éthylique. Ouais, vive l'ambiance ...

En conclusion, si ça ne te dit rien, ne te force pas. Il sera toujours temps de faire connaissance avec les autres lorsqu'ils seront de retour.
S
30 ans 3465
N'étant pas d'une nature très sociable ou disons le carrément, misanthrope, je te comprend totalement. Personnellement, je pense que j'irai prendre un certificat médical et je n'irai pas pour motif de maladie.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Je ne comprends pas vraiment pourquoi tu as adressé le courrier à un étudiant dont le business est bien rodé.

C'est directement à l'école qu'il faut s'adresser.
29 ans 29
Merci pour vos réponses, je vais être plus précise, histoire de répondre à tout le monde ^^

Dans mon dossier d'inscription (fourni par le lycée, donc) il y a trois ou quatre feuilles à l'en-tête de l'association d'élèves (et non du lycée) relatives à ce séminaire d'intégration, son planning et son financement.
Le financement de 70 euros se décompose en deux parties : d'un côté 18 euros de frais d'inscription à l'association étudiante pour les deux années à venir, et de l'autre 52 euros de frais de participation au séminaire.
Il est inscrit noir sur blanc que le séminaire est obligatoire.

Là où il y a une subtilité, c'est que c'est inscrit seulement sur les papiers à l'en-tête de l'association, et non sur ceux à l'en-tête du lycée. En revanche le lycée inclus dans la liste des papiers à joindre obligatoirement au dossier la « fiche d'adhésion et la cotisation » (je précise que tout dossier incomplet implique un renvoi sur les listes d'attente).
J'en déduis de fait que l'adhésion à l'association est obligatoire (et que donc il faut leur envoyer le joli petit chèque), sous peine de ne pas être inscrite dans l'établissement. Mais il reste un flou quant au séminaire.

Le séminaire en lui-même se divisant en une partie au sein de l'établissement et une partie au camping, je comprendrais parfaitement que la partie lycée soit obligatoire. Toutefois le président de l'association étudiante n'a pas fait de distinction dans sa réponse, ce qui sous-entendrait que l'obligation de présence porte sur la totalité.
Le site du lycée indique également que le séminaire est obligatoire, cependant cette information concerne celui de septembre 2013 (manifestement leur site n'est pas à jour...), et je n'y ai trouvé aucun lien formation/séminaire, donc j'en déduis que mon cursus scolaire ne souffrira pas si je me dispense d'une sauterie au camping.

Le _Chat : Avant de démarcher le lycée (qui je suppose ne va pas rouvrir avant la semaine prochaine) j'ai voulu chercher des informations auprès de l'asso en elle-même vu que manifestement c'est elle qui chapeaute tout le truc. Mais je n'aurai aucun scrupule à aller remuer un peu du côté du secrétariat du lycée :twisted:

Sibell : l'idée du certificat médical a déjà été longuement envisagée, ce sera mon plan B ;) (et j'aimerais que le médecin y inscrive « est allergique à l'eau et aux cons », mais c'est pas très diplomatique XD ).

Justdontknow : La perspective de faire des vagues et d'être « l'emmerdeuse » de la promo ne me gêne absolument pas. J'ai tendance à estimer (et encore plus maintenant que je vous ai lues) que ma démarche est justifiée et que si je ne cautionne pas ce procédé (à savoir imposer le paiement et la participation à quelque chose qui n'est pas en lien direct avec la formation dispensée par l'établissement) j'ai le droit de faire part de mon désaccord de façon calme et raisonnée.

Merci encore à toutes pour vos réponses et pour vos témoignages ! (Mellyne : ton expérience du séminaire où tu es allée est pile ce à quoi je m'attends et que je redoute en même temps ^^ )
S
96 ans 4480
Je suis assez choquée de ce que tu décris. JE trouve dingue d'imposer ce séminaire...
Et c'est clair qu'à ta place, il serait hors de question de m'y rendre. Et encore plus de payer.
48 ans 310
Je pense aussi que si tu ne veux pas y aller c'est ton droit. Cependant il me semble que certaines écoles conditionnent ces séminaires à tout un tas de choses (cours, propositions de poste en fin ce cursus). Il ne faudrait pas que tu soit pénalisé par ta non participation.
Il y a une loi qui dit que le bizutage est interdit.
SI tu le peux déplace toi dans l'établissement et demande leur si ce séminaire est conditionné à plein de choses.
Bon courage. ;)
29 ans 29
Du nouveau!

J'ai déjà mentionné mon mail à l'association étudiante qui organise le séminaire, et j'ai dit que le président m'avait répondu que le séminaire est bien obligatoire.

En fait, en comptant cette réponse, j'ai reçu trois mails de l'asso me disant tous la même chose mais sur des tons différents ^^

Juste pour le plaisir des yeux je vous mets mot pour mot le dernier en date (que je viens de lire), qui précise ce à quoi je m'expose si je ne participe pas. Enjoy! ;)

"Bonjour,
Le séminaire d'intégration est obligatoire.
Vous avez reçu les documents concernant son organisation avec votre dossier d'inscription.
A défaut, vous commenceriez votre cursus par des absences. les sanctions sont laissées à l'appréciation des professeurs de la classe et du chef des travaux.
Bien cordialement
Le bureau"
J
38 ans Paris 1842
C'est vraiment du foutage de gueule. Effectivement, fonce dans le tas.

C'est un lycée public ou une boîte privée?
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
En forçant l'adhésion à cette association, l'école peut probablement se prévaloir d'une intense vie associative.

En prenant sur soi pour composer avec le tempérament moutonnier de la jeunesse, tu pourrais verser le montant du racket et avoir un empêchement de dernière minute te faisant regretter de ne pas avoir pu participer à ce weekend end de cuite et de cuissage.
29 ans 29
Lycée public, Justdontknow. Ma soeur qui est en bahut privé n'a pas eu ce genre de tracas, elle (la veinarde ^^ ).

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Le_Chat, je suis en train de me préparer un alibi au cas où le lycée confirmerait la version de l'association étudiante (j'ai envoyé un mail à l'établissement il y a peu, suspense donc...).
30 ans Tours 2857
enfin si le lycée valide ce truc je serai de toi j'appelerai l'académie. ça a l'air aussi légal que d'imposer aux élèves de venir habillés en chevalier jedi.

On a pas a imposer des frais de 70 euros pour un séminaire dans un lycée publique.

Au passage à ta place , me retrouver coincée un weekend avec des loulous de 18 ans qui vont boire/boire/boire/boire...et boire. Ba non merci je reste chez moi !
B I U