MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment vous cuisinez ?

34 ans 1547
Je m'observe et m'interroge sur ma façon de cuisiner et j'avais envie d'avoir des témoignages sur différentes choses d'où un titre assez global qui permet d'aborder plusieurs points.

Parmi lesquels:
- aimez  
vous cuisiner ? qu'est-ce qui peut vous plaire ou vous fatiguer dans le fait de cuisiner ?
- combien de temps consacrez vous généralement à la préparation de vos repas ?
- planifiez vous vos menus/idées de plats pour la semaine ?
- à quel rythme approximatif testez-vous de nouvelles recettes ?
- avez vous plutôt tendance à varier la préparation d'aliments habituels (épices, associations d'aliments, type de cuisson) ou faîtes vous aussi régulièrement des recettes vraiment différentes ?
- préparez vous une quantité supérieure à celle d'un repas ?
- faîtes vous régulièrement une entrée et un dessert en plus d'un plat ?
- il y a-t-il des éléments quasi constants, ou des caractéristiques particulières à votre type de cuisine ?
- salez vous toutes vos préparations ?
- avez vous connu des périodes très différentes dans votre façon de cuisiner ? dépendantes de quel type de contexte/facteur ?

Si vous avez envie de répondre qu'à une partie ou d'aborder d'autres choses n'hésitez pas. ;)
70 ans 3528
Intéressantes, tes questions :)

Alors de mon côté j'aime beaucoup cuisiner mais je différencie les moments où je cuisine pour me faire plaisir de la cuisine du quotidien. Pour autant faire à manger au quotidien ne me déplait pas mais pour vraiment cuisiner j'aime avoir quelques heures tranquilles, ce qui est quasi exceptionnel avec mes enfants, donc j'en profite pour certaines occasions spéciales et je me dis qu'ils ne seront pas petits pour toujours ;)

Sinon pour le quotidien, je passe environ 20 minutes à la préparation, sauf le weekend end, mais en général je reste sur un temps de préparation court et je choisis alors des cuissons que je n'ai pas le temps de faire en semaine ( mijoter, longue cuisson au four etc.). Je cuisine toujours un peu plus pour manger les restes au travail le lendemain, voire double quantité pour les repas préférés de la famille.
J'ai des recettes testées et approuvées que je fais tourner, je peux tenir un peu plus d'un mois de dîners + repas du week-end avec ces recettes habituelles et je teste de nouvelles recettes en fonction des envies/ occasions/promos/ idées, je dirais quelques tests par mois, peut être une ou deux vraies nouveautés mais aussi des recettes que je fais moins souvent, saisonnières par exemple ou qui requièrent un peu plus de temps.
J'ai une vague trame de menus pour m'organiser au quotidien ( lundi tarte, mardi soupe ou salade etc.), en période chargée j'écris mes menus pour le mois ( je fais les courses deux fois par mois en gros) et je m'y tiens ou j'echange un lundi par un autre lundi, en période plus cool je n'écris rien mais je garde la trame en tête quand je fais mes courses/ cherche une idée. Le principe c'est qu'entre l'arrivée du boulot vers 17h15 et le repas vers 18h15 tout soit prêt sans prise de tête (+la douche des loulous etc). Là avec l'arrivée du troisième j'ai prévu 3 semaines de menus + liste de courses associée que je pourrai faire tourner jusqu'à ce que j'ai l'énergie pour changer ;)
Du coup, ça se voit, ma gestion du quotidien est très logistique et différenciée de la cuisine- plaisir mais c'est aussi un plaisir d'avoir un repas équilibré et apprécié à chaque repas en un minimum d'efforts.

Je cuisine rarement des desserts, sauf pendant les vacances ou quand il y a des restes donc pas besoin de faire un plat, ou des ingrédients à utiliser ( fruits etc.), les entrées sont rares aussi, ce sont souvent des crudités à grignoter ou de la soupe selon la saison, mais je suis plutôt adepte des plats tout en un.
90 ans 9582
Je reviendrai développer mais en un mot, c'est mon calvaire quotidien. Quand mes enfants ne sont pas là, je ne cuisine pas, rien, que dalle.
M
75 ans 327
Bonjour Papille,

Alors moi et la cuisine, c'est comme un vieux (très vieux) couple, nous traversons des périodes où nous nous entendons plus ou moins.

En ce moment, ça va plutôt bien, je cuisine tous mes repas, pour des raisons économiques (gros voyage à financer). Et je ne dédaigne pas une préparation toute faite si elle satisfait mes exigences. Mais je ne dirai pas que j'aime cuisiner, c'est juste quelque chose que je fais, et comme le résultat n'est pas souvent désastreux, certains en déduisent abusivement que j'aime cuisiner.

Comme je vis seule et que je n'ai que moi et mes envies à prendre en considération, le temps passé est très variable. Il m'arrive souvent de cuisiner suffisamment pour 4 repas, ce qui ne prend pas beaucoup plus de temps que pour 1 repas. Il m'arrive de cuisiner le même repas 4 soirs de suite, ou de ne cuisiner que pour une fois. Et puis, quand je lance une préparation, comme par exemple des légumineuses, le temps total sera long, mais j'aurais fait d'autres choses en même temps.

J'essaie de planifier au mois. Ça me rassure de savoir ce que je vais manger en rentrant le soir. Et ça me fait faire des économies, je gaspille moins. En fonction des saisons, des promotions, de mes envies, de recettes que j'aurais envie d'essayer, je choisis les dîners, et je fais la liste des courses de base à faire chaque semaine. Idéalement, j'aurais aimé faire les courses une fois par mois, mais je mange beaucoup de fruits frais, donc une fois par semaine est un compromis.

Je regarde régulièrement les blogs pour voir si une recette me fait envie, une préparation que je n'aurais jamais tentée avant (mais ça commence à être rare). Sinon, c'est souvent les mêmes recettes testées et approuvées, mais comme j'ai tendance à oublier (ma mémoire sélective me fait souvent opter pour la facilité j'ai remarqué :roll: ), je suis en train de me constituer mon recueil d'au moins 20 recettes quotidiennes à mettre en rotation. Pour l'instant, je suis à 4, mais essentiellement parce que j'ai récemment complètement changé mon mode d'alimentation et que tous les plats que je fais depuis n'aboutissent pas dans le recueil. L'autre objectif du recueil est d'avoir une recette/plat de prédilection pour chaque légume que je mange (je suis assez sélective) : savoir quoi faire avec des poireaux, du potiron, du chou-fleur, des brocolis, des aubergines ... Sinon, je n'en mangerais jamais.

J'oublie souvent de saler, j'y pense quand je rajoute les épices. Mais souvent, si d'autres personnes mangent avec moi, elles rajoutent du sel. J'utilise toujours les mêmes épices, mes 4 C : cannelle, curry, curcuma, cumin. Et l'indispensable piment végétarien que je mets à peu près partout, sauf dans les desserts bien sûr. Je rajoute aussi des herbes comme du basilic, des cives, du thym, du persil ...

J'aurais aimé connaître un producteur pour lui acheter ses légumes et ses fruits, en circuit court, mais en région parisienne, c'est compliqué, et je ne peux pas assumer les contraintes d'une AMAP (qui sont de toute façon prises d'assaut). Alors pour l'instant, je reste une cliente de l'hypermarché, c'est ce qui est pour moi le plus commode.

Le dîner n'est pas vraiment un problème. C'est surtout le midi que j'ai plus de difficultés, car j'essaie d'amener de quoi au travail et ce n'est pas simple. Je ne peux pas réchauffer, le temps de préparation chez moi doit être réduit à 5mn maximum (le temps nécessaire pour que mon dîner réchauffe), et encore autre chose ...

Quand je sens la lassitude s'installer, c'est qu'il est temps de changer de routine. Ma plus longue période a duré 11 mois. Ensuite, je traverse une période de grand flou (ou n'importe quoi), qui elle-même dure un mois en général, avec de trouver une nouvelle routine. Tout l'enjeu est de repérer les signes avant-coureurs de la lassitude, afin de mettre en place une nouvelle routine le plus rapidement possible, sans passer par la phase intermédiaire.

Je sais, je suis compliquée, j'aurais parfois aimé que ma relation avec la cuisine soit beaucoup plus simple, mais c'est en rapport direct avec ma relation compliquée avec la nourriture.

Désolée pour le pavé ! :lol:
34 ans 1547
La longueur ne me gêne pas, le contenu est intéressant ! ;)

Mamisha, c'est clair qu'on voit bien comment le rythme et les conditions de vie demandent à une certaine organisation de la cuisine.

Ca a l'air de bien rouler en tout cas !

J'ai envie de tester une trame de menus sur un mois mais je ne sais pas trop comment m'y prendre et j'ai peur de viser trop haut. Ça vous a pris du temps pour mettre ce genre de choses en place et que ça corresponde bien à votre rythme ? Si vous avez des conseils là dessus je suis preneuse.

Mellyne, c'est intéressant ce recueil de recettes quotidiennes et de penser à l'avance à des déclinaisons par aliment.

Tu pourrais me dire comment tu utilises le piment végétarien ?

A-nonyme, on attend la suite ;)
90 ans 9582
bah, je développerai plus tard mais en gros, j'ai l'impression que mon boulot principal c'est de nourrir trois phoques insatiables et jamais contents… :oops: :lol:
M
75 ans 327
Comment j'utilise le piment végétarien (c'est le nom le plus stupide qu'on ait trouvé pour un aliment depuis le premier nom donné aux aliments) ? Pour ceux qui ne savent pas, c'est un représentant de la famille des capsicum qui a le parfum du piment sans en avoir la force. J'en trouve parfois à l'épicerie asiatique, mais le plus souvent, je demande à ma famille de m'en ramener des Antilles. Mais je dois faire sans assez souvent malheureusement.

Dans tous ce qui a du liquide et qui est prévu pour bouillir un moment sans égoutter ensuite (les légumineuses, les sauces diverses et variées, le riz - mais pas les pâtes donc), je coupe le pédoncule et je mets le fruit entier dans la préparation. Si le piment est toujours entier à la fin de la cuisson, d'ordinaire, la fourchette suffit pour le couper un peu et répartir entre plusieurs bouchées, c'est délicieux.

Si par contre, c'est une préparation poêlée, alors je le coupe en rondelles avant de le mettre à revenir avec les oignons. Je commence tous mes plats à la poêle avec des oignons émincés et du piment végétarien (tant qu'il m'en reste).
J
39 ans Paris 1842
- aimez vous cuisiner ? qu'est-ce qui peut vous plaire ou vous fatiguer dans le fait de cuisiner ?

J'aime bien cuisiner sporadiquement, ou pour faire plaisir. Au quotidien, ça m'ennuie.

- combien de temps consacrez vous généralement à la préparation de vos repas ?

3 à 10 min

- planifiez vous vos menus/idées de plats pour la semaine ?

Non

- à quel rythme approximatif testez-vous de nouvelles recettes ?

5 fois par an?

- avez vous plutôt tendance à varier la préparation d'aliments habituels (épices, associations d'aliments, type de cuisson) ou faîtes vous aussi régulièrement des recettes vraiment différentes ?

Plut^to varier la préparation d'aliments habituels.

- préparez vous une quantité supérieure à celle d'un repas ?

Très rarement

- faîtes vous régulièrement une entrée et un dessert en plus d'un plat ?

Uniquement quand j'ai des invités, ou que je veux cuisiner pour mon amoureux.

- il y a-t-il des éléments quasi constants, ou des caractéristiques particulières à votre type de cuisine ?

Je ne sais pas

- salez vous toutes vos préparations ?

Oui. Quand mon père était sous chimio- radiothérapie, intediction de saler les préparations. C'est très mauvais, vraiment. Depuis, je sale toujours.

- avez vous connu des périodes très différentes dans votre façon de cuisiner ? dépendantes de quel type de contexte/facteur ?

Non.

Mais en vrai, je cuisine très peu. Je ne mange pas chez moi le midi. Cette semaine, j'ai dîné deux fois chez moi. Donc, en général, je me fais un oeuf à la coque, ou je grignote des crudités, du pain et du fromage. Quand j'ai très faim, le samedi midi, je me fais un steack, ce doit être mon maximum culinaire :)

En fait, je ne cuisine que quand j'ai des invités, quand je veux faire plaisir à mon mec, ou que j'ai une envie particulière le week end par ex.

Donc, je ne prévois aucun menu. Je me fais livrer des gros pleins de courses (boissons, pates, riz, sauces, etc) tous les deux mois. Le dimanche, quand je suis à paris, je passe chez le primeur. Sinon, je prends un ou deux trucs le soir en rentrant.
J
39 ans Paris 1842
Ah oui, quand je cuisine, bcp de plats "en un": des lasagnes, des woks, des pâtes, des mélanges poulet-riz, bcp d'épices, je fais toutes mes sauces moi même, etc etc
70 ans 3528
Pour les menus il y a deux manières de débuter qui me semblent assez faciles ( c'est comme ça que je m'y suis mise) : attribuer un thème par jour, ça peut être un aliment ( pâtes, riz, boeuf, poulet, pizza...), un mode de préparation ( gratin, tarte, poêlée...) ou autre chose encore (asiatique, végétarien etc.) par exemple chez moi ça donne tarte le lundi, soupe/salade et " à côtés" ( type cake, croque monsieur...) le mardi, le mercredi c'est "pour les enfants" (knacki ou cordon bleu, pâtes au ketchup etc.) le jeudi c'est du riz ( gratin, cantonais, sauce aigre douce...) le vendredi pizza maison, samedi je fais pâtes/ raviolis/ gnocchis car peu de temps et dimanche un plat plus élaboré (au four type rôti ou un truc mijoté). Au final il ne te faut que 4 recettes par catégorie pour commencer.

Sinon, une autre manière de faire est de noter tes recettes " testées et approuvées", celles que tu fais sans réfléchir et que tu apprécies, même les plus simples ( oeufs à la coque etc.) et dés que tu en as quelques unes tu peux commencer des menus.

Le gros avantage que je trouve aux menus, outre le gain de temps, c'est la maîtrise du budget.
90 ans 9582
je suis impressionnée par ton organisation Mamisha :shock:
70 ans 3528
a-nonyme a écrit:
je suis impressionnée par ton organisation Mamisha :shock:


Merci ! Je suis un peu gaga de l'organisation, je me dis qu'il y a forcément une manière adaptée de faire chaque chose, et la magie d'Internet c'est que d'autres y ont déjà pensé avant nous :D
90 ans 9582
a-nonyme a écrit:
bah, je développerai plus tard mais en gros, j'ai l'impression que mon boulot principal c'est de nourrir trois phoques insatiables et jamais contents… :oops: :lol:


ce soir salade de tomates du jardin (à tomber) fêta vinaigre balsamique, tarte aux poivrons et au chèvre… ben encore faim, ils ont attaqué le reste de gratin de courgettes/lardons de midi que je pensais servir demain. Et après ça vont descendre une baguette, deux fromages et une demi douzaine de yaourts :roll:

cette bouffe, c'est mon chien de croix :lol:
70 ans 3528
Faut leur faire du boeuf et des patates, oublie la salade :lol:
34 ans 1547
Mellyne, on m'a parlé du piment végétarien récemment et j'ai comme toi été interpellée par son nom. On m'a expliqué l'histoire des colonisations en lien avec les aliments là bas. Mes souvenirs sont confus mais c'était lié au commerce triangulaire.
En tout cas tu me donnes bien envie de goûter !

Justdontknow tu manges quels types de repas quand tu n'es pas chez toi ? Est-ce que ton mec cuisine pour vous ? Est-ce que tu achètes sur le pouce ? Plutôt resto/self ?

A-nonyme, ça doit effectivement générer des dépenses, des courses, du stockage, de la préparation, de la vaisselle en conséquence.
En tout cas les plats que tu cites ont l'air bien bon, et tu as même un potager alors ?

Mamisha, merci pour cette astuce ! Je vais essayer de faire ça dans le mois qui vient. Je pense qu'un gros facteur sera le temps de préparation car il y a des jours où je n'ai aucun temps pour cuisiner mais ça me fera plus plaisir de prévoir des choses bonnes à grignoter pour ces jours là que de chercher des trucs et de ne pas trouver.
B I U


Discussions liées