MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

j'avorte il me quitte après car il n'est pas amoureux

47 ans derrière toi!! 3399
En fait tu aurais voulu qu'il soit amoureux, et que vous entamiez une "vraie" relation? C'est surtout qu'il ne veuille pas continuer qui te peine, non?

Pour l'annonce, tu sais, je  
crois qu'il n'y aurait jamais eu de bons moments...
F
42 ans 34
coucou

je n'ai pas l'illusion de croire que l'on peut demander à qqun qui n'éprouve pas de sentiments d'en savoir si il ne le ressent pas en lui même

les sentiments ne se commandent pas ne se maitrisent pas et ne s'imposent pas
et oui c'est l'annonce qui m' a peiné évidemment
alors oui il n'y a jamais de bon moment pour l'annoncer maisl à vu les circonstances un peu particulières çà m'a beaucoup peiné
mais bien moins que s'il avait continuer à ne pas se satisfaire d'etre dans notre relation çà aurait pire
43 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Merci pour tes précisions Femmefleur, je comprends mieux ton histoire à présent.
Tu ne sauras jamais ce qui s'est exactement passé dans la tête de ton ex compagnon, néanmoins, tout porte à croire qu'il ne cherchait pas à s'engager dans l'absolu. ça n'a peut-être rien à voir avec toi personnellement, il est possible qu'il ait juste flippé à l'idée de construire quelque chose de plus solide.

femmefleur a écrit:


à moi maintenant d'etre forte, avec ou sans ses réponses je me dois de penser à moi dorénavant

Un constat très lucide. Il faut en effet continuer d'avancer pour toi seule, et c'est normal que ce soit difficile au début, ça n'a rien à voir avec le fait d'être fort ou faible. J'espère que tu es bien entourée dans cette épreuve. :kiss:
F
42 ans 34
merci pour ton soutien !!

j'ai la chance d'avoir une grande sœur en or qui m'épaule et avec qui je m'entends super bien
47 ans derrière toi!! 3399
femmefleur a écrit:
coucou

je n'ai pas l'illusion de croire que l'on peut demander à qqun qui n'éprouve pas de sentiments d'en savoir si il ne le ressent pas en lui même

les sentiments ne se commandent pas ne se maitrisent pas et ne s'imposent pas
et oui c'est l'annonce qui m' a peiné évidemment
alors oui il n'y a jamais de bon moment pour l'annoncer maisl à vu les circonstances un peu particulières çà m'a beaucoup peiné
mais bien moins que s'il avait continuer à ne pas se satisfaire d'etre dans notre relation çà aurait pire


Je ne vois pas où j'ai dit, ou même supposé ça..Bien évidemment; mais il n'empêche qu'on peut souhaiter quelque chose aussi; et à te lire, il me semblait que dans le fond c'est que tu aurais aimé.
F
42 ans 34
qui ne le souhaiterait pas
oui effectivement
tout le monde espère et ou attend d'être aimé dans la vie
l'être humain est ainsi

mais je prefere mille fois me dire que si ce n'étt pas réciproque alors pas de regrets à avoir et pas d'espérance inutile
55 ans 2668
[Voilà un petit moment que je voulais "placer" ce morceau... (en fait non!!! (pour le moment... Pas le morceau... :roll: Enfin, je veux dire : oui au morceau... Quant au moment, le bateau penche? Ou ne fait-il que tanguer... -j'me comprend..)]

https://www.youtube.com/watch?v=yUOWsl7TDtY

J'aime bien les chansons "à texte". Là c'est relativement court...

~~traduction "poirière"~~
Être avec toi est simple/ Je sais que tu es bon pour moi
Cette sensation intérieure/ Oh m'envoie haut dans le ciel

Pour toi le sentir est facile oh bébé/ Je connais ta bonté pour moi
Cette sensation intérieure/ Oh m'envoie haut dans le ciel

Ta bonté pour moi mon bébé/ Si bon pour moi mon amour
Ta bonté pour moi mon bébé/ Si bon pour moi, mon amour...


Bonne continuation à toi!
55 ans 2668
Poirier a écrit:
le bateau
Ce morceau est dans l'émotion, n'est-il pas? Elle a un côté tristouille, si on ne comprend pas les paroles... Et même aussi quand on les comprend!! (j'me comprend bis)

Feu mon beau-père avait une expression : "Le Titanic coule normalement"...
Des fois j'ai l'impression qu'on est tous sur un Titanic ; et même qu'on est tous, chacun chacune, un Titanic....
Perso je profite de la croisière!!!
(en réponse au mp)

Finalement je préfère te parler de la "souplesse du chat" ;)
F
42 ans 34
oui la souplesse du chat qui retombe sur ses pattes
avec ses 9 vies pfffffffffff
bon je sais quoi demander au père noel moi des moustaches
euh j'en ai déjà ( de la moustache!!!!!)
bon ok je sors!!!!!!!!
32 ans 29
Je sais que je débarque un peu tard, pour cette conversation ^^'

Femmefleur tu nous as demandé une expérience similaire, je peux t'en donner une (je ne sais pas si d'autres l'ont déjà fait dans les comm, j'étais tellement pressée de répondre que je n'ai fais que survoler les réponses :oops: ).

Personnellement c'était il y a quatre ans, j'ai rencontré ce type dont j'étais folle amoureuse et, absence de contraception et accident de préservatif (dont nous ne nous sommes même pas rendus compte) aidant, je suis tombée enceinte.
Initialement je ne voulais pas de cet enfant, j'avais 19 ans, j'étais encore étudiante, mon copain aussi, je dépendais donc financièrement de ma mère et je n'avais jamais eu ce désir d'être maman qu'avait la plupart de mes amies.
J'étais dévastée, pour moi, c'était la fin du monde. Heureusement, ma mère a pris la chose avec énormément de recul, n'a absolument pas cherché à influencer ma décision et m'a soutenue du début à la fin.

Je dis ma mère parce que mon copain, lui, était en mode girouette, à me dire que ça allait être compliqué mais que pourquoi pas, pour changer d'avis et me dire que non finalement il n'était pas prêt à être père.
Moi aussi j'ai changé d'avis au bout d'un moment et ai décidé de le garder. Puis je me suis rendue compte que c'était mon état de nerfs qui me jouait des tours et que, avec le recul, je savais très bien qu'il ne m'étais pas possible d'avoir un enfant dans ma situation (d'autant plus qu'il aurait grandi sans son père) et à mon âge (je parle aussi en termes de maturité).

Breeeef disons que ça a été beaucoup beaucoup d'émotions sur une courte période (deux semaines pour se décider et boucler les démarches d'avortement) mais je me suis faite avorter, toujours soutenue par ma mère et accompagnée de mon copain (lui par contre, j'aurais préféré qu'il ne vienne pas).
Tout ça pour dire que, même si toi tu as été constante dans ta décision de ne pas avoir cet enfant, je comprends ce que tu as traversé.

La suite (non c'est pas fini! ^^ ) : un mois après environ le copain en question m'a laissé tomber. Ses raisons : il me voyait plus comme une amie que comme une compagne et nous étions trop différents pour nous entendre. Qui plus est, il devait partir étudier en Angleterre et il avait très peur de la distance.
J'ai eu le coeur brisé. Evidemment moi je l'aimais comme une dingue, je pensais que l'avortement avait renforcé notre couple et j'étais prête à l'attendre le temps qu'il serait en Angleterre.

Ca a été une autre trèèèèès mauvaise période de ma vie parce qu'à la rupture et l'avortement se sont ajoutés quelques drames familiaux. Toujours est-il que j'ai fais une dépression et que j'ai laissé tomber la fac.
Le copain en question, je ne lui ai jamais pardonné. Pas à cause de l'avortement ni de la rupture, ça ce sont des choses qui arrivent et dont il faut se remettre.
Ce que je ne lui ai jamais pardonné c'est qu'il a tenu à rester mon ami (soi-disant pour me soutenir pendant les drames familiaux dont j'ai parlé) et qu'il m'a fait miroiter, presque jusqu'à son départ pour l'Angleterre, que si je me montrais à la hauteur il me "reprendrait". Tout ça pour que je m'aperçoive qu'en fait il s'était déjà remis en couple avec une autre fille, avec qui manifestement ça le faisait vu que lui partait pour l'Angleterre et qu'elle partait pour la Chine mais qu'il n'avait manifestement pas peur de la distance!

Donc ce que je ne pardonne pas c'est le mensonge et la manipulation. Je comprends sans problème qu'il ne soit pas facile de laisser tomber quelqu'un et que du coup on attende le dernier moment. Je comprends aussi que, ça arrive, on retrouve quelqu'un peu après la rupture. Mais qu'il m'ait laissé espérer et faire des pieds et des mains pour lui plaire à nouveau, ça non (surtout qu'à l'époque j'étais particulièrement fragilisée, donc influençable).

Pour en revenir à toi, Femmefleur, sache que je compatis énormément. Personnellement ça a été la pire période de ma vie et je ne souhaite ça à personne.
Ce que je peux te dire pour te remonter le moral, c'est qu'il y a, au bout du tunnel, un happy end. Le mien ça a été de rencontré mon compagnon actuel avec qui j'ai une vie formidable. Ces épreuves m'ont également renforcée et aidée à savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas dans ma vie.

Tu auras très certainement ton happy end. Il sera différent du mien et il mettra peut-être du temps à arriver, mais il arrivera. Et dans quelques années, quand tu regarderas en arrière, tu tireras des enseignements de ces douloureuses expériences qui feront de toi quelqu'un d'unique mais aussi de plus fort.
C'est déjà une bonne chose que tu aies ta soeur pour te soutenir, ne la lâche pas et continue à avancer, même si des fois c'est dur.

Je tiens à m'excuser pour le pavé mais il me semblait indispensable d'entrer dans les détails pour pouvoir exposer mes sentiments à cette époque et que tout le monde comprenne où je voulais en venir ^^
Bon courage Femmefleur! :kiss:
Et bonne journée à tou(te)s celles et ceux qui liront ce post.
F
42 ans 34
merci lizy
tu es le premier témoignage et je t'en remercie parce que tu me donnes un message positif à moi et à toutes celles à qui c'est arrivé
j'espère la vivre cette happy end

pour en revenir à lui j'ai eu une réponse et surement pas celle que j'attendais à savoir qu'il a commencé à ne plus se sentir bien dans cette relation un mois environ avant qu'on se revoit et que l'enfant fut conçu

à se demander s'il a meme conscience de ce qu'il dit parce que s'il m'avait parler on ne se serait pas revu et je n'aurai pas vécu cette épreuve

évidemment avec des si on referait le monde
mais là çà pointe un énorme défaut de comm de sa part alors que je lui avais toujours proné de parler qd çà n'allait pas

là j'ai un peu plus de recul et malgré cette histoire je refuse de m'empecher à nouveau d'aimer et de vivre de belles choses
qd je refais le film j'y vois des moments où il a fait preuve d'egoisme et bien qu'il reste qui il est nous nous plus rien qui nous lie
et comme dit çà aura le mérite de me permettre de savoir ce que je ne veux plus dans une relation

merci à toi
et bonne journee
32 ans 29
Hello!

Ravie de voir que mon témoignage t'as donné un peu plus de courage, c'était le but ^^

S'agissant de sa réponse et de son absence d'honnêteté qui aurait pu vous épargnez cette épreuve, le problème c'est que vous avez tous les deux "raison".
Ce n'est jamais facile de dire à son partenaire qu'on ne veut plus de lui, même si l'autre a toujours été pour le dialogue. Et ce n'est jamais facile d'entendre que l'autre nous a menti pendant un bon moment et que s'il avait été honnête rien ne serait arrivé.
Comme tu l'as (bien) dit, avec des "si" on refait le monde, et il n'est pas vraiment salvateur pour toi de tourner en rond sur ce qu'il aurait pu dire ou faire.

Mais, à mon sens, garder en tête ses défauts et ce qu'il a fait de travers permet de ne plus s'accrocher au passé.
Et tu as bien raison de tirer des enseignements de cette expérience tout en continuant à croire que tous les hommes ne sont pas comme ça.

Enfin, je commence à m'étaler et à m'embrouiller ^^'
Tout ça pour dire que, de mon point de vue, tu as tout bon ;)

Bonne journée à toi et bon courage! :kiss:
F
42 ans 34
merci beaucoup lizy

la plus grosse erreur à faire en effet serait de se dire que tous les hommes sont ainsi alors que ce n'est pas le cas

j'arrive petit à petit à me dire que ce n'est pas parce qu'il n'a pas été amoureux de moi que d'autres ne le seront pas
son regard n'est celui de tous les autres
il fait partie de mon passé
et je suis maintenant plus riche d'une expérience relationnelle

et je sais aujourd'hui les éléments qui me rebutent et que je ne veux plus avoir dans une relation
c'est déjà énorme
et si il a fallu en passer par cette épreuve et bien soit
il faut avancer et penser à soi
car j'ai compris aussi que par souci de bien faire et de bien etre j'ai passé en premier ses envies pour notre relation au détriment des miens et que je me suis petit à petit oubliée
tu dois connaitre çà et d'ailleurs toutes les personnes ont une relation à distance éludent parfois par souci de protection les éléments sources de conflit j'ai passé j'ai mis de coté j'ai différé
voilà aussi ce que cela m'apprend de moi à ne pas refaire
B I U