MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quand la nourriture devient un ennemi

E
32 ans 7
Bonsoir...

Je vais peut être passer une personne infecte, décourageante, malade... Pardonnez moi si vous le pouvez, 20 ans de malbouffe, de régime, de troubles liés a l'alimentation m'ont peut être  
raboté le cerveau... certains ou certaines se sentiront indignés. Et pourtant... Je suis grosse, obèse. Je n'ai aucunement envie de m'assumer telle que je suis, je n'ai pas envie d'accepter ce corps difforme et malade, en souffrance, l'obésité, ce n'est pas être "ronde et jolie" ou "ronde et fière", c'est un fardeau au quotidien. Autant dans le regard des gens, que dans le simple fait de marcher ou d'étendre du linge. Il existe des solutions... billard... démarches longues et laborieuses pour une des "maladies du siècle", régime! pour les volontaires! je n'ai pas envie de me faire découper, je n'ai pas envie de me forcer à manger des aliments sans saveur. La nourriture est une drogue, devient une addiction, on ne se nourrit plus pour vivre mais pour se remplir, et la société surf sur cette fabuleuse vague qu'est l'industrie du "gros" plus de régimes chers, plus de nourriture industrielle dont on ne connaît pas les 3/4 de leur composition sauf quand on aime passer 4h à faire les courses. Le gros ne passe pas 4h à faire les courses puisqu'il fait les courses pour manger. manger beaucoup et vite. je déplore, je vomis tous ces concepts visant à faire "s'accepter les gros tels qu'ils sont". Emissions, vêtements grandes tailles & co. Je suis grosse et ce n'est pas un choix. depuis 20 ans la nourriture est un fardeau. dans un monde ou l'on doit constamment se contrôler... moi j'ai décidé de pousser le contrôle à l'extrême. Je ne veux plus que la nourriture dicte ma vie. je ne veux plus subir les effets dévastateurs de mon addiction. La nourriture sera désormais mon ennemi. je lui ferai la guerre sans relâche. Vous serez nombreux à me trouver stupide. Je préfère être stupide que grosse. je prèfere mourir stupide que honteuse.
89 ans 9582
stupide, pas spécialement, je comprends ton désarroi et ta colère.

naïve de penser que tu auras, et garderas le contrôle, oui…

bon courage, ça va pas être marrant tous les jours :(

on peut décrocher de la drogue, de l'alcool, de la clope, en coupant les ponts avec eux.

mais manger… c'est vital. Au moins un minimum… donc le combat est perdu d'avance...
E
32 ans 7
Merci de ta compréhension.. j'aurais du préciser que je n'ai pas envie de mourir tout court. un minimum oui. selon mes règles. et pas les règles que mon cerveau m'impose.
89 ans 9582
sauf que… on est nombreuses à avoir tenté le coup ici… c'est possible… un certain temps, mais sûrement pas toute la vie… ou alors tu risques de tomber dans d'autres TCA, genre l'anorexie, la boulimie vomitive… est-ce mieux ? sûrement pas…

la solution, c'est peut être au contraire de faire la paix avec toi-même et d'aller chercher, même si ça fait mal, d'où vient cette douleur qui te fait manger de trop.

Après 30 ans de régime et de yoyo spectaculaire (plus de 30 kg d'amplitude entre poids haut et bas) j'ai perdu beaucoup de poids après de graves soucis de santé qui ont certes été le déclic, l'amorce de ma perte… mais surtout après la disparition d'une personne de mon entourage familial qui me "bouffait la vie".

Si tu grattes un peu, il y a des chances que dans ton entourage ou dans ton passé tu trouves une explication à ton addiction à la bouffe. Un bon travail avec un psy remplacerait avantageusement ta démarche qui te mènera à coup sûr là où elle en a mené beaucoup d'autres avant toi : yoyo, prise de poids, chute libre de l'estime de soi quand le poids repart à la hausse…

Réfléchis-y ;)
E
32 ans 7
Merci pour tes conseils, je ne me sens pas encore prête pour la case psy... bien que j'y sois deja passée loool mais là... j'ai besoin de reprendre les rênes en main... le reste fera son chemin en temps voulu dans ma tête...
89 ans 9582
tu y viendras, je te le souhaite en tout cas.
47 ans Lorraine 4326
la nourriture est ton ennemie depuis 20 ans , tu lui fais la guerre et tu te fais la guerre depuis tout ce temps .
Que de temps perdu ...

Je ne pense pas que tu puisses t'en sortir sans un gros travail sur toi-meme .
Mais c'est beaucoup plus difficile de réfléchir que de compter ses calories ;-)


qu'est ce qu'il y a de honteux à etre gros ? le gros ne se controle pas ? tous les minces se controlent ?
etre addict à la clope ou à l'alcool c'est moins honteux ?
pourquoi as-tu besoin de te sentir pleine ?
les gros n'ont pas le droit d'avoir la meme vie que les minces ? nos vies n'ont pas la meme valeur ?
Qui decide que le Controle c'est le Bien ?
et si ton maiaise etait plus profond que ton poids ? Le poids, celui qu'on voit en premier donc forcement la cause du mal-etre ? et si c'etait le contraire ? Le mal-etre qui te fait manger ?


je deteste les generalités comme tu le fais, j'aurai preferé que tu parles à la premiere personne quand tu décris tes maiaises . OK t'es archi mal mais tu postes pas n'importe où tu as vu ;-)

je suis une petite obese , je suis bien dans ma peau , je ne me sous-estime pas , je n'ai aucun probleme de santé ( entre entre grace au sport que je pratique minimum 6h par semaine ...)
Je mange ce que je veux quand j'en ai envie, j'écoute juste ma faimet mes envies . Je ne suis pas une grosse mangeuse , plutot une grignoteuse . J'ai toujours eté grosse et cela n'enleve rien à ma valeur .
B
50 ans 121
Elea11 a écrit:
moi j'ai décidé de pousser le contrôle à l'extrême. Je ne veux plus que la nourriture dicte ma vie. je ne veux plus subir les effets dévastateurs de mon addiction. La nourriture sera désormais mon ennemi. je lui ferai la guerre sans relâche. Vous serez nombreux à me trouver stupide. Je préfère être stupide que grosse. je prèfere mourir stupide que honteuse.


Sauf que tu ne garderas pas le contrôle tout le temps. Moi ça fait 30 ans que je fais le yoyo entre périodes où je me restreins à l'extrème et périodes d'hyperphagie. Je prends et je perds jusqu'à 50 kilos. Je suis en ce moment à l'extrémité haute de mon poids, je ne me sens pas bien dans ma peau mais je fais avec.

Parce que les régimes ça ne marche pas. Moi j'ai aussi essayé la RA, les psys, rien n'y fait, rien ne marche, j'aurai toujours je pense un problème avec mon poids et je ne m'assume pas, mais je ne vois pas de solution :?

Je ne veux pas te décourager, mais faire la guerre à la nourriture, c'est le conflit assuré pour le reste de ta vie.
E
32 ans 7
ladybugette a écrit:
la nourriture est ton ennemie depuis 20 ans , tu lui fais la guerre et tu te fais la guerre depuis tout ce temps .
Que de temps perdu ...

Je ne pense pas que tu puisses t'en sortir sans un gros travail sur toi-meme .
Mais c'est beaucoup plus difficile de réfléchir que de compter ses calories ;-)


qu'est ce qu'il y a de honteux à etre gros ? le gros ne se controle pas ? tous les minces se controlent ?
etre addict à la clope ou à l'alcool c'est moins honteux ?
pourquoi as-tu besoin de te sentir pleine ?
les gros n'ont pas le droit d'avoir la meme vie que les minces ? nos vies n'ont pas la meme valeur ?
Qui decide que le Controle c'est le Bien ?
et si ton maiaise etait plus profond que ton poids ? Le poids, celui qu'on voit en premier donc forcement la cause du mal-etre ? et si c'etait le contraire ? Le mal-etre qui te fait manger ?


je deteste les generalités comme tu le fais, j'aurai preferé que tu parles à la premiere personne quand tu décris tes maiaises . OK t'es archi mal mais tu postes pas n'importe où tu as vu ;-)

je suis une petite obese , je suis bien dans ma peau , je ne me sous-estime pas , je n'ai aucun probleme de santé ( entre entre grace au sport que je pratique minimum 6h par semaine ...)
Je mange ce que je veux quand j'en ai envie, j'écoute juste ma faimet mes envies . Je ne suis pas une grosse mangeuse , plutot une grignoteuse . J'ai toujours eté grosse et cela n'enleve rien à ma valeur .



Si tu es heureuse ainsi, alors je te souhaite tout le bonheur du monde, moi je ne le suis pas.
Tout le monde fait des généralité, je ne pense pas que tu t'en indigne à longueur de journée, et que tu t'arrêtes à chaque indignation du genre.
Ton opinion est différente de la mienne, et je la respecte. je ne la comprends pas pour autant, mais je la respecte. c'est ça qui fait la diversité des êtres humains ;)
Et pour répondre à ta question, personne ne décide effectivement ce qui est bien ou mal.
Ni toi, ni moi. on se fait chacun un idéal de ce qu'il l'est ou non.
Je ne suis pas une compteuse de calorie, et ma réflexion est certes plus active que moi à longueur de journée :)
Je m'excuse volontiers que mes "généralités" t'ai offusqué, beaucoup de personnes expriment ici leur mal-être, je l'exprime certainement d'une toute autre façon.
Je ne m'excuserai pas que cela te déplaise, c'est ton opinion.
47 ans Lorraine 4326
:shock: je ne te demande pas de t'excuser . Les généralités sur les gros , on les combat ici , tu comprendras aisément qu'on n'a certainement pas envie d'en lire sur ce forum
je te laisse découvrir le site ....
dommage que tu n'aies retenu que ça de mon message

tu vas droit dans le mur avec ta volonté de te contrôler à l'extreme , et tu ne trouveras aucun encouragement ici dans ce sens
Ici on est pour la bienveillance envers soi-même . On peut te donner des pistes pour arrêter de te faire mal par contre .

tu attendais quoi comme réponse à ton message ?
E
32 ans 7
Bleumarine a écrit:
Elea11 a écrit:
moi j'ai décidé de pousser le contrôle à l'extrême. Je ne veux plus que la nourriture dicte ma vie. je ne veux plus subir les effets dévastateurs de mon addiction. La nourriture sera désormais mon ennemi. je lui ferai la guerre sans relâche. Vous serez nombreux à me trouver stupide. Je préfère être stupide que grosse. je prèfere mourir stupide que honteuse.


Sauf que tu ne garderas pas le contrôle tout le temps. Moi ça fait 30 ans que je fais le yoyo entre périodes où je me restreins à l'extrème et périodes d'hyperphagie. Je prends et je perds jusqu'à 50 kilos. Je suis en ce moment à l'extrémité haute de mon poids, je ne me sens pas bien dans ma peau mais je fais avec.

Parce que les régimes ça ne marche pas. Moi j'ai aussi essayé la RA, les psys, rien n'y fait, rien ne marche, j'aurai toujours je pense un problème avec mon poids et je ne m'assume pas, mais je ne vois pas de solution :?

Je ne veux pas te décourager, mais faire la guerre à la nourriture, c'est le conflit assuré pour le reste de ta vie.



Je sais... pour moi c'est une maladie.. et les combats sont souvent longs pour les vaincre...
E
32 ans 7
ladybugette a écrit:
:shock: je ne te demande pas de t'excuser . Les généralités sur les gros , on les combat ici , tu comprendras aisément qu'on n'a certainement pas envie d'en lire sur ce forum
je te laisse découvrir le site ....
dommage que tu n'aies retenu que ça de mon message

tu vas droit dans le mur avec ta volonté de te contrôler à l'extreme , et tu ne trouveras aucun encouragement ici dans ce sens
Ici on est pour la bienveillance envers soi-même . On peut te donner des pistes pour arrêter de te faire mal par contre .

tu attendais quoi comme réponse à ton message ?


Je n'attendais pas de réponses en particulier. j'ai pensé aux réponses vives autant qu' à l'ignorance la plus totale. Echanger, c'est bien. je n'attends pas d'encouragements ou de désapprobations.. je n'attends pas de compassion ou de colère. J'avais besoin de l'exprimer. Toute réaction est bonne à prendre. Même l'ignorance est bonne à prendre.
S
48 ans suisse 993
Bonne guerre alors bonne lutte.

J'ai choisi la paix, la douceur, je ne me retrouve pas un instant dans ce que tu décris. Je ne bouffend pas je mange, je savoure, je découvre, je me réconcilie avec mes sensations, mon corps ne me dégoutte pas etc.etc....

Voilà tu as crié ton désarroi que voulais tu de plus?
E
32 ans 7
sirelle a écrit:
Bonne guerre alors bonne lutte.

J'ai choisi la paix, la douceur, je ne me retrouve pas un instant dans ce que tu décris. Je ne bouffend pas je mange, je savoure, je découvre, je me réconcilie avec mes sensations, mon corps ne me dégoutte pas etc.etc....

Voilà tu as crié ton désarroi que voulais tu de plus?


ben... rien :-s Encore heureux que le monde ne soit pas fait que de gens comme moi lol
1
Salut Eléa,
je comprends tout à fait ce que tu vis parce que comme toi je suis obèse même si le mot me fait mal à la bouche...
Je pense que la solution c'est le soutien, moi j'aimerais trouver quelqu'un avec qui en parler, sans culpabiliser...
J'ai 23 ans, j'aime manger et surtout pas me priver.
Courage, trouve une solution qui est un juste compromis entre plaisir de manger et contrôle raisonné. Moi je commence à me questionner par rapport à ma santé quand même...
Parfois il faut se trouver une motivation, une fois que le plus dur est passé je pense qu'on peut être fier du résultat.
:)
B I U