MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bébé arrive, les copains font la moue....

48 ans Puteaux 569
Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour poster, cela concerne les enfants et les relations avec les amis.

Je me souviens du temps où certaines de mes amies  
devenaient maman. J'essayais de rester en contact mais souvent la maman créée un cocon avec le petit choux et on ressent bien que nous "pôves" célibataires sans enfants, on ne fait pas partie du club. Bref, on cède au fur et à mesure la place aux nouvelles copines "de sortie d'école".
ça chagrine un peu mais on prend du recul. Ceci dit, cela ne m'empêche pas de rester en contact même si on n'avait plus les mêmes priorités.

Et voilà qu'à mon tour je vais accueillir un ou une zigoto en novembre et que je l'ai annoncé à mes amies.

Alors, il y a celles qui ont sauté de joie (les mamans bien sûr) et les autres.

La première c'est la cousine de zom : elle a l'air contente et commence déjà à me donner des conseils sur l'éducation des enfants et que nous les femmes on s'est assez battue pour nos droits qu'il est dommage d'arrêter de travailler pour élever ses gosses, et que j'espère pour toi que c'est une fille car c'est plus facile à élever que les garçons :shock:

Je précise cousine n'a pas d'enfants et "oh on a tout le temps d'en avoir" (je vois son mari se décomposer car il l'a épousée car il voulait des enfants et que madame ne voulait "pas d'enfants hors mariage et que de toute façon c'est le mariage ou rien, sauf qu'il est hors de question que je porte le nom de monsieur :shock: )

Bref, gentiment je lui fais passer le message que zom et moi avons déjà réfléchi sur l'éducation que nous allons donner à zigoto et que ben sûr nous nous adapterons en fonction de son caractère :nananr: .

Ensuite, il y a la "meilleure" amie (ouais, tu veux bien être mon témoin à mon mariage ?) qui elle a un comportement très étrange bien avant que je tombe enceinte. ça a commencé par un week-end à la campagne durant lequel elle a passé son temps à traiter son mari comme une m***e (t'es con ou quoi, il fallait prendre les cueillières à entremets, pas les petite cueilllières :bad-words: ).

Puis, à chaque fois que je la vois, elle casse du sucre sur le dos zom ("ouais, il fait jamais la bouffe ton mec", "ben, non, ça l'interesse pas et il préfère faire fructufier notre patrimoine, c'est quand même plus important que de mettre un rôti au four") et le comble depuis quelques semaines, quand je dis que je suis en petite forme (normal en début de grossesse) elle répond "ah bon pourquoi ?" et aussi puisqu'elle est entoureée de médecins, elle pense que j'ai choisi le plus crétin de la place de Paris (c'est un type génial, je l'adore "mais non vous n'êtes pas grosse").
Je crois qu'elle a un vrai problème avec les hommes en général.

Bref, j'ai envie de couper les ponts. Avec cousine, ça va être dure (même impossible), mais avec l'autre, je ne sais pas comment m'y prendre. Mais, je me connais, si j'attends, elle va s'en prendre plein la tête pour pas un rond :agrue: .

Et vous comment a réagi votre entourrage amicale lorsque vous êtes devenus parents ? Est-ce des réactions normales (jalousie peut être) ?

Quelques conseils de mamans et papas expérimentés me feront le plus grand bien.
49 ans Belgique 3287
Je suis célibataire sans enfant mais je fermerai pas ma grande g*** quand même ;)

A écouter "Dors mon fils dors" des Fatals Picards :lol:

Sinon ben tu fais comme tu le sens et les vrais amis sont ceux qui resteront :)
S
34 ans france 2687
j'ai pas d'enfants non plus, mais je dirai pareil, les vrais amis sont ceux qui restent, méme si avec l'arrivée d'enfants on se fréquente moins souvent .

puis si certain changent du jour au lendemain peut etre sont ils/elles jaloux du bonheur des autres ?
Ce n'est pas les memes raisons mais je vais te raconter mon histoire.
J'ai perdu ma premiere meilleure amie il y a un an, elle n'a pas supporté que je sois en couple et pas elle, elle m a clairement dit qu effectivement on ne faisait pas partie du meme monde :cry: je n'allais pas mettre l homme de ma vie dehors donc elle a pris ses distances, et j ai souffert

J'ai perdu ma deuxieme meilleure amie cette année (vivement l'année prochaine :? ) elle a difficilement digéré mon mariage aux etats unis, mais bon je le comprend elle devait etre deçue de ne pas etre là. Bref elle a pas supporté qu'on achète un appart. Un soir je lui est dit "viens je vais te montrer ou est l appart !" sa réponse "non voir un appart de l exterieur ca ne m interesse pas" moi : "bin au moins pour voir ou je vivre..." réponse "non pour le moment je m en fous"
bref on c embrouillé et pas envie de la revoir.

Je souffre de tout cela, car je me suis trompée sur mes copines, cela faisait plus de 10 ans qu on était amie, alors je pense qu on a évolué différemment. J'ai toujours eu des amies, et là je souffre et j'ai plus de meilleure amie, j'ai des copines comme ça mais plus de meilleure amie et ça fait mal :cry: mais bon vaut mieux etre seule que mal accompagné il parrait

félicitations pour le shtroumpf à venir :)
alors pour t expliquer en gros je ne vois plus personne marre des reflexions incessantes alors qu elles meme sont celibataires et sans enfants et que des qu elles ont un probleme elles vont pleurer chez papa, maman. ](*,)


et maintenant je me suis faites de nouvelles amies et il y a en plein que j ai connu ici ;)
48 ans Belgique 115
Pour ma part, c'est vrai qu'à la naissance de mon premier enfant, j'ai perdu la plupart de mes copines qui n'étaient pas encore maman.

On a eu beau mettre chacune de l'eau dans son vin, il n'y a pas eu moyen. Elles finissaient par ne pas comprendre que je me décommande en dernière minute parceque Bibou faisait une fièvre carabinée, que je ne savais sortir que le mardi et pas le lundi car la baby-sitter n'était pas libre... et j'en passe.
Disons qu'on est restées copines mais pas amies et on se voit beaucoup moins.

J'ai par contre gardé une amie (célibataire sans enfant), mon amie de toujours, que je vois le plus souvent possible, qui est marraine d'un de mes deux enfants.

Comme les autres ont dit, on garde les VRAIS amis! 8)

Je vois aussi que tu as déjà droit aux conseils d'éducation!!! :roll:

Après les fameux conseils qu'on m'a seriné pour que je tombe enfin enceinte, j'ai eu droit aussi aux conseils d'éducation. Ca me mettait hors de moi.
Tu as bien fait de dire stop tout de suite, sinon, on n'en finit pas! :evil:
40 ans toujours dans la lune 150
Tous mes ami(e)s étant célibataires sans enfant et heureux de l'être, ils ont tous envisagé mon mariage et ma maternité avec du scepticisme. Pour eux, mariage + enfant = plus de sorties jusqu'à pas d'heures, plus de plan drague, plus de voyages au 4 coins du monde, liberté zéro = vie rangée = ennui mortel (je connais leur point de vue depuis longtemps, bien avant mon mariage).
Mais comme ils me voient heureuse, ils ne me critiquent pas et comprennent mon changement de rythme de vie. Je ne les ai donc pas perdus :) .
47 ans 76 10598
Alors, moi, c'est simple, j'ai perdu tout le monde à la naissance de chloée. Pourquoi? Ben...

:arrow: je ne pouvais plus passer des heures au téléphone à les écouter se lamemter sur leurs histoires sentimentales. Pour la petite histoire, une fois, après avoir dit 5 fois à mon interlocuteur: " je dois raccrocher, la puce a faim", j'ai carrément posé le téléphone, fais le bib' et quand j'ai repris l'appareil, le loustic était toujours en train de monologuer :shocked!:

:arrow: et non, 10 jours après l'accouchement, je n'avais pas envie de laisser ma fille se faire garder pour sortir le soir. [-(

:arrow: pour les sorties, on demandait au minimum d'être prévenus le midi pour le soir mais apparemment, c'était impossible: tout se décidait à la dernière minute. Et on passait pour des rabat-joies parce qu'on ne pouvait pas venir. :roll:

A cela se rajoutent ceux qui m'ont laissé tomber quand je me suis mariée ( put**, elle est heureuse, c'est trop nul, je me casse), ceux qui ont promis de venir me voir ( tiens, ça fait presque 6 ans et j'attend toujours) etc....

Et bien je me dis, tant pis pour eux! Pour moi, l'important, c'est ma famille. ;)
40 ans RP 3487
Ben apparement on est toutes dans le meme bateau ... je ne vois plus grand monde : je suis restée proche de mon ex, il me reste mon meilleur ami (12 ans qu'on se connait quand meme ... on se voit peu mais on prend tjs des nouvelles) et une amie sur bordeaux (on se voit 2/3 fois par an et on s'apel souvent ...)

Les autres ... ben ils sont cons et c'est tout : ben oui j'ai eu un "bébé surprise", ben oui je suis mère solo ... et alors !!! ça ne fait pas de moi un cas social ou un pariat ...

Du coup, ben depuis un an je fait en sorte d'avoir une vie social normale : je suis dans une association de parents-solos qui me permet de rencontrer du monde (dont Zom ... hihihi), j'ai developper des affinités avec certains collègues (on va au ciné, au bowling en groupe c'est sympa) et puis je sors avec Zom ...

Je ne me prive pas, j'ai une babysiter super (mais sauf exceptions je ne fait garder Justine que quand elle fait dodo) ... c'est un budget conséquent mais je me dis qu'à 26 ans il faut bien que je bouge encore un peu ...

Comme quoi ben meme quand les soi-disants amis vous tournent le dos ben on peut repartir à zéro et se refaire meme une vie amicale digne de ce nom ...

Courage aux mamounettes !!! 8)
L
38 ans 3913
Bah moi bizzarement c'est plutot le contraire...

Celle que je considérais comme ma meilleure amie presque ma deuxième soeur a fais le ménage autour d'elle depuis la naissance de la petite (elle a eu un an le 19)...
Nous étions très proche, tout le temps fourrée ensemble et puis je me suis installé avec zhom donc bien sure on se voyait moins souvent mais là depuis noel c'est comme si je n'existais plus. Je lui envoie des mails, des textos et pas de réponse...

Je devais sortir avec elle vendredi je n'ai plus de nouvelles depuis près de deux mois donc je croix que je vais y aller seule à mon concert et puis j'avais commencer une toise pour la petite, je ne sais aps si je vais finir apr lui offrir quand elle sera fini...

Je suis super déçue et pourtant je ne pense pas être de celle qui dise "tu devrais faire ca ou ca" mais aucontraire je lui disais que si elle souhaitait se faire un resto avec son zhom je serai ravi de lui garder la petite ou même pour d'autres moments... apparemment je ne suis plus la meilleure amie dont on peut rêver :cry:
47 ans Nord 3084
Ben moi je n'ai jamais eu énormément d'amis mais ceux que j'avais avant d'avoir ma puce ont été parents avant moi et aucun problème de ce coté...

J'ai toujours les mêmes amies même si on se voit peu...

Quand j'ai quitté ma région natale pour le boulot, ma meilleure amie avait déjà 1 enfant, il est vrai qu'on s'est vu beaucoup moins mais à cause de l'éloignement. Je suis marraine du petit, on a toujours gardé le contact, on s'appelle régulièrement et c'est toujours un régal de se voir.

Maintenant j'ai de nouveau déménagé. Mes amies parisiennes (qui sont aussi maman) sont dans mon coeur, dans mes pensées, dans les mails tous les jours, mais ben du coup on se voit beaucoup moins forcément...

Et c'est rigolo de lire le message de TrysKellia car justement hier je me disais que j'allais me renseigner sur les associations pour le pas rester seule dans un coin...
A
51 ans là ou là... peut-être ici 451
Moi aussi, j'ai perdu beaucoup d'amis et de famille lors de la naissance de mon premier fils...
En plus il avait des problèmes de santé, en gros, il vomissait tout le temps (jusqu'à 5 ans) alors pas question de nous inviter... ou de venir manger chez nous... c'est trop dégueu....sse
Ca fait mal, mais c'est la vie, ça permet aussi de grandir et de voir que tout le monde n'est pas beau et gentil... lol
B I U