MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

trop d'info tue l'info???

430
je lis les post et trop de jeunes ne se protège pas !
pensez vous que trop d'info tue l'info
39 ans somewhere over the rainbow 1376
Peut-être qu'on a banalisé le sujet ....
Mais surtout, avec le relatif succès des tri thérapies, certains croient que le sida se soigne très bien :shock: :shock:
Et aussi, pour toucher sans traumatiser, les campagnes de prévention se centrent sur la protection, mais peut-être qu'elles devraient aussi parler de la
maladie elle-même, des souffrances et du rejets dont souffrent les malades ... :cry:
430
si je pose la question c'est que j'ai 2 ados à la maison et que ça m'inquiète vraiment je leurs en ai parler mais j'ai pas envie de les saouler
39 ans somewhere over the rainbow 1376
Tu sais, pas tous les parents abordent le sujet avec leurs enfants.. Ma mère ne m'a jamais parlé du sida, ou du préservatif, en gros de ce qui est relatif à la sexualité. Donc, les campagnes de prévention et de sensibilisation m'ont été profitable.

Toi, tu veux en parler. Tu leur donneras un discours personnalisé, ils pourront te poser des questions si ils ont besoin de plus d'explication...

Alors, à moins d'en parler toutes les 10 secondes et de leur faire penser que la sexualité correspond à marcher sur un champ de mines, je pense pas que tu les saoules, mais au contraire, que tu les informeras.

Biz
430
ouai en plus je leur est pris un titeuf 'le guide du zizi sexuel" il est marant avec de trés bonnes infos
je suis ouverte a toute les discutions avec elles heureusement
bisous
37 ans val de marne 94 1705
wizou a écrit:

Et aussi, pour toucher sans traumatiser, les campagnes de prévention se centrent sur la protection, mais peut-être qu'elles devraient aussi parler de la
maladie elle-même, des souffrances et du rejets dont souffrent les malades ... :cry:

quand on voit les pub pour la sécurité routière on vois qu'ils n'ont plus peur de choquer, oui peut etre que montrer la maladie pourrai aider.

Pour ma part j'ai offert des preservatifs a ma tite soeur en lui disant que c'est pas parce qu'elle en avait qu'elle devait couher mais au cas ou elle aura ce qu'il faut (mais faut pas le dire je crois que ça plairai pas a mon papa que je lui en ai donné...)
430
oui mais au moins elle en a au cas où tu as raison je crois que je vais en mettre dans la pharmacie
37 ans Bxl 449
J'ai vu dans un autre post qu'un jeune homme de 17 ans se renseignait, après un rapport non protégé. Après conseils et autres remontages de bretelles, il s'excuse en disant "disons que nous sommes un peu jeunes et ces reponses ne nous parlent pas beaucoup...":evil:
Ben là je suis sciée, j'ai eu une bonne éducation sexuelle je pense. Un peu grâce à mes parents, qui pas très à l'aise avec ces choses là, m'ont acheté des livres et m'ont encouragée à regarder des émissions style "tous ensemble contre le sida", des documentaires...
J'avais aussi un cours d'éducation scientifique quand j'avais 15 ou 16 ans, et la prof (je ne sais pas si c'était formellement au programme) nous avait donné plusieurs cours très détaillés. C'est dans ce cours que beaucoup ont appris que se retirer avant l'éjaculation ne marchait pas à tous les coups, et même rarement si je me souviens bien des stats. Moi j'étais déjà au courant, et très étonnée que si peu de jeunes le sache, d'autant plus qu'ils avaient déjà une vie sexuelles, alors que moi, non.
Quand je repense au jeune homme de l'autre post, je me dis quand même qu'une des clefs serait une bonne éducation sexuelle.
Et que les profs abordent systématiquement ces questions que des jeunes (assez grands pour avoir des rapports quand même) posent très souvent, notemment sur VLR, et qui me font bondir à chaque fois, c-à-d:
:arrow: se retirer, ça marche?
:arrow: c'était notre première fois, y'a-t-il quand même un risque?
:arrow: un préso est-il nécessaire, même si je suis sur que mon/ma partenaire n'est pas malade, et que je ne le suis pas non-plus?
:arrow: la pilule du lendemain ça marche comment? Ca marche à tous les coups?
:arrow: j'arrête la liste est trop longue.
Un autre truc qui me dérange, les gens (pas systématiquement les jeunes hain) ont tendance à prendre la pilule du lendemain pour une banale méthode de contraception..."c'est pas grave si on s'est pas protégé je prendrai la pilule du lendemain"
Ben moi je l'ai prise cette fameuse pilule (oui je fais la morale mais j'ai commis quelques bêtises dans ma jeunesse aussi, notemment celle de me tromper dans mes plaquettes, dans mes dates de reprise etc...)...ben je voulais juste dire que j'ai sérieusement douillé, j'ai eu mal au ventre comme lors de mes pires règles pendant toute la nuit!
Mais pitié, UNE EDUCATION SEXUELLE DIGNE DE CE NOM PLEASE!!!!!
430
oui c'été a propos de se post là que j'ai eu la trouille pour mes gosses moi aussi au lycée j'ai des cours mais alors c'est dingue quand même
430
j'avais pardon il y a bien longtemps que je ne suis plus au lycée lol
L
38 ans 3913
je n'ai aps répondu à la question car aucune des réponses ne me satisfait...


Car oui on aprle du SIDA mais plus autant que y a 10 ans quand j'en avais 15....

Exemple concret mes petits frères 14 et 18 ans....

Le plus petit pensait qu'on guérissait du SIDA car on ne leur a rien dis a ce sujet en cours d'éducation sexuel en 4ème :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: il n'y a aucune documentation à fce sujet aux abords du bureau de la vie scolaire ou même à l'infirmerie.

Le plus grand quand il a commencé a avoir des relations sérieuses s'est adressé à moi car il n'y avait rien de concret a son école... Je trouve ça d'autant plus grave qu'il était en internat donc loin de ses parents la semaine...

Comme je dis ces deux là heureusement qu'ils m'ont parce que sinon...
Je suis devenue experte en enfilage de capote sur manche a balai :lol: :lol: :lol: faut bien leur montrer à ces ti jeunes et leur expliquer que la méthode du "je m'enlève avant" ca marche aps et que meme si on met des capotes la demoiselle n'est pas interdite de pilule voire meme on peut varier et demander a sa chérie de mettre un préservatif féminin... c pas tout le temps les memes qui doivent s'y coller ;)
42 ans Paris 170
Le problème avec les établissements scolaires Loveadict, c'est que si un directeur d'école ne veut pas de prévention dans son bahut, bah yen a pas! Il n'y a aucune homogénéité nationale, les directeurs/proviseurs font leur loi. Donc il faut tomber sur le bon... Et ça concerne n'importe quel genre de prévention, pas que pour les ist.

Faisant de la prévention dans une association LGBT*, je peux vous dire qu'il y a aussi un autre phénomène, et je ne pense pas qu'il ne touche que les gens LGBT*. Beaucoup de jeunes pratiquent le refus du préservatif. Blasés, fatigués de cette contrainte et qu'on leur rabache ça sans cesse, ils rejètent le préservatif en se disant que de toute manière faut bien mourir de quelquechose.
C'est maintenant très répendu comme idée, et c'est vraiment dur de ce battre contre ça!

* LGBT = Lesbien Gai Bi Trans
430
le refus du préservatif!?!?
ils sont tombé sur la tête c'est pas possible mourir oui tout le monde va y passer mais de quel manière aussi!!!
vieux et heureux d'avoir vécu
ou jeune et regrétant de ne pas avoir vécu
:evil:
42 ans Paris 170
Dans le milieu gay c'est encore plus grave. Beaucoup de séropositifs le savent et refusent le préservatif par choix. Non seulement ils peuvent contaminer d'autres mecs, mais en plus ils courent à la surinfection s'ils ont des partenaires eux-même malades.
J'ose espérer que les hétéro et les bi n'ont pas ce genre de comportements.
430
a mon humble avis il y a des cons partout bi hétero et homo
donc a chacun de veiller sur soi même
B I U