MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

devenir végétarien ??

S
86 ans 4936
je ne suis devenue entièrement végétarienne que quand j'ai eu réglé mes carences en fer, par des perfusions de fer et ensuite je prends quotidiennement du fer et de la  
b12, car malgré le fait que je ne suis pas entièrement végétalienne, j'avais une carence en B12, après je ne sais si c'était obligatoirement lié à mon régime alimentaire puisque mon mari était aussi gravement carencé.

Je prends tous les jours une pastille de vitamines spéciales végé-tarien /talien.

Donc je n'ai pas fait de transition, mais je mangeais déjà tellement peu de viande et de poisson ou fruit de mer que la transition s'est faite sans difficulté. La seule chose qui est un peu plus compliquée c'est qu'avant invitée j'avalais quand meme s'il y avait un animal, maintenant plus et au restaurant c'est parfois plus compliqué.

Pour le reste de la famille, pour mon mari et mon second fils, ils aiment aussi plein de produits végétariens, donc parfois je ne cuisine qu'un seul plat. Le midi, maintenant c'est systématique de ne cuisiner que végétarien, car le plupart du temps nous ne sommes que mon mari et moi à table.

Quand mon fils ainé mange à la maison (tous les soirs) comme il n'aime aucune légumineuse, ni le tofu, ni les protéines de soja etc,, je fais donc des repas avec de la volaille ou de la viande hachée, et je m'arrange avec pour moi.

Par exemple, hier j'avais fait des tortellinis ricotta épinards, pour eux j'avais fait une bolognaise en plus et pour moi une sauce tomate simplement. Dans la mesure du possible, j'essaie de ne devoir faire qu'un élément du repas en plus, sauf si j'ai le temps et que j'ai envie d'un repas spécifique.

Mais j'ai du temps, donc c'est assez simple.

c'est quelle piste auto-immune vers laquelle vous vous dirigez ? tu es obligée d'attendre tous les résultats avant qu'on te perfuse pour te remonter ?

je n'ai aucune carence en protéine par contre, il est évident que tu dois aussi remonter ton taux avant de te lancer. Mais je mange de bonnes quantités, donc si tu prends des pates completes, du riz complet, de l'avoine etc,, du as aussi des protéines dedans et additionnées aux autres et étant donné les quantités que je mange, je n'ai pas de souci là-dessus, étant donné que je ne suis pas sportive non plus, donc pas besoin non plus d'un apport supplémentaire en protéines.

pour l'alcool, pour moi c'est très simple de m'en passer, puisque je n'en ai jamais bu, aucune souffrance là-dedans, malgré le fait que je vienne d'une région qui vit de la vigne, je me suis toujours fait remarquer, vanner, etc.. mais j'ai un caractère très affirmé pour cela, plus on insiste, moins je le ferai, donc bon.

Avec les années plus personne n'insiste pour qu au moins je goute etc.. Socialement, parfois cela met mal à l'aise les gens, comme le végétarisme d'ailleurs, mais je trouve que c'est leur problème et pas le mien ;)
91 ans 9582
ah ah Saralou pour l'alcool… je viens d'une grande famille de vignerons alsaciens… je me suis même salement embrouillée avec un grand oncle qui se foutait de moi parce que je ne buvais pas d'alcool... enceinte :shock: il voulais absolument me forcer la main parce que soi disant, tout le monde avait bu enceinte dans la famille :shock:

pour la piste auto immune, j'espère qu'elle sera vite écartée, c'est l'anémie de Biermer, en très résumé, ton organisme fabrique un anti corps contre les cellules de l'estomac qui permettent d'absorber la B12. Je ne sais pas du tout pour la perfusion… mon généraliste a pas l'air de prendre le taureau par les cornes je vais retourner voir mon endocrinologue nutritionniste… Pour le fer je pense que des records vont être atteints car je pense que j'ai la plus belle métrorragie de toute mon histoire , sous Lutéran. Si on dose la semaine prochaine ça va être la fête au village !

Tu te souviens à combien tu étais descendue en B12 ?

sinon ta façon d'adapter ta cuisine me plaît bien, ça me semble plus gérable que le double menu…
91 ans 9582
c'est marrant quand même comme les gens peuvent être lourdingues avec les végé ou ceux qui ne boivent pas… alors que je n'ai jamais vu personne tenter de forcer un musulman (ou autre exemple, je ne connais pas les interdits alimentaires des autres religions) de boire de l'alcool ou de manger du porc… comme quoi certaines motivations seraient plus respectables que d'autres…
S
86 ans 4936
a-nonyme a écrit:

mon généraliste a pas l'air de prendre le taureau par les cornes je vais retourner voir mon endocrinologue nutritionniste…

Tu te souviens à combien tu étais descendue en B12 ?



je le trouve pas très interventionniste ton généraliste, si on peut attendre un moment pour le fer, y a un certain moment faut vraiment agir, mais bon !

aucune idée pour la b12, elle ne me la testait pas avant, c'est parce qu'elle a su que j'étais végétarienne (pas pensé à lui dire avant) qu elle l'avait testée, mais sachant que j'ai toujours mangé extremement peu de viande j'avais déjà du puiser dans les réserves avant, enfin je ne sais pas vraiment !
S
86 ans 4936
a-nonyme a écrit:
c'est marrant quand même comme les gens peuvent être lourdingues avec les végé ou ceux qui ne boivent pas… alors que je n'ai jamais vu personne tenter de forcer un musulman (ou autre exemple, je ne connais pas les interdits alimentaires des autres religions) de boire de l'alcool ou de manger du porc… comme quoi certaines motivations seraient plus respectables que d'autres…


oui, c'est vrai. En suisse allemande beaucoup me prenaient pour une musulmane, étant donné mon physique, mon accent et ma manière de me nourrir, du coup j'avais moins de pression.

Honnêtement, maintenant, cela me fait rire, comme il y a 5 ans, au 50 ans d'une amie, une personne me dit, m'enfin tu manges pas de poisson, pas de viande, tu ne bois pas, tu ne fumes, mais tu baises au moins ?

Pas pu m'empecher de répondre d'un air catastrophé "non plus" elle a été tellement surprise et mal à l'aise que j'ai adoré, surtout que mon mari était à côté de moi à ce moment. Elle m'a lâché après :)
91 ans 9582
j'adooooore ta réponse… ton mari a réussi à ne pas éclater de rire ? :lol:
S
86 ans 4936
a-nonyme a écrit:
j'adooooore ta réponse… ton mari a réussi à ne pas éclater de rire ? :lol:



Pas entièrement, il y avait quand même du frémissement de lèvres :lol: mais assez pour qu'elle soit mal à l'aise. On a beaucoup ri après, par contre.
91 ans 9582
je me connais, à sa place je n'aurais pas pu me contenir, et j'aurais explosé de rire jusqu'à en pleurer…

j'imagine à quel point vous avez du en rire après

tu as vraiment une excellente répartie

c'est dingue comme les gens n'acceptent pas qu'on ait les mêmes vices qu'eux (ça les ennuie de savoir qu'on va vivre mieux et plus longtemps ?)
S
86 ans 4936
je ne considère pas l'alcool obligatoirement comme un vice, il peut vraiment faire partie des plaisirs de la vie si on aime cela, juste que je n'y trouve aucun plaisir.

ma movivation du départ était la peur d'être alcoolique, clairement, maintenant, c'est juste parce que je déteste le goût de l'alcool.

Et c'est pas obligatoirement pour ma santé ma manière de m'alimenter et de ne pas boire, la cigarette oui, clairement j'ai arrêté car c'était une dépendance qui était nocive pour moi, mon père est mort d'un cancer du poumon, j'avais vraiment envie de me libérer de cela, maintenant, j'aurai peut etre un cancer quand même.

Mais je crois que c'est plus des codes sociaux, du "ce qui se fait et ce qui ne se fait pas" bien manger et aimer boire un peu est socialement bien considéré, surtout je pense pour ma génération. Certains préfèrent avoir le sentiment de faire partie d'un groupe socialement majoritaire et ils sont dérangés par quelqu'un qui affiche un avis différent, parce qu'ils ne savent pas ou le classer.

Pour ces personnes, je ne fais pas partie des gens qui profitent de la vie, moi si tu veux me faire plaisir tu m'invites pas dans un super restau gastronomique, meme s'il estvégétarien, je ne supporte pas de mettre autant d'argent dans de la nourriture.

Si tu veux me faire plaisir, tu m'accordes du temps et une écoute bienveillante et sans-jugement, pour moi c'est le plus beau des cadeaux.

Donc je pense que c'est la différence qui met mal à l'aise, certaines personnes se diront "je ne sais pas comment être avec cette personne".

Maintenant je ne me retrouve pas dans tous les discours vegan par exemple, le fils d'une amie est vegan uniquement par rapport à sa santé et à l'écologie, même si je le respecte, je me sens très différente de lui.

Moi, si j'ai un additif dans mon produit, tant qu'il n'a pas de chair animale, cela m'est égal, tant pis pour ma santé. C'est comme l'aspartame, j'en bois également. Chacun doit trouver sa manière de se nourrir pour être bien, cela ne sera pas la même chose pour tout le monde.

Certains pensent même qu'on ne devrait pas avoir d'animaux de compagnie, que cela s'apparente à de l'esclavage, j'entends leurs arguments, cela ne me parle pas, j'ai le sentiment que mes animaux sont libres de partir de chez moi et qu'ils restent parce qu'ils sont bien nourris, mais c'est mon idée, je leur ai imposé d'ailleurs une stérilisation à tous, comme je prendrai une décision avec le vétérinaire le jour ou ils souffrent trop.

Donc végé ou pas, beaucoup de différences de toute façon :)
91 ans 9582
je me retrouve pas mal dans ta façon de penser… notamment pour les restos hors de prix… je ne PEUX pas. Et puis ce n'est pas en dépensant de l'argent qu'on donne vraiment à l'autre, l'écoute, le temps accordé est plus important à mes yeux.

J'ai un copain qui est en instance de séparation (enfin c'est compliqué, elle reste chez lui avec les enfants parce qu'elle n'a pas trouvé d'appartement, mais elle a une liaison, bref compliqué et douloureux). Eh bien même actuellement où je ne suis pas du tout en forme, je l'accueille à la maison (deux fois deux heures cette semaine, quand même), je l'écoute me raconter cent fois la même anecdote, je l'écoute tourner en rond, et ça lui fait du bien. Il m'a dit l'autre jour j'aime bien parler avec toi, tu écoutes, tu ne juges pas, tu me dis pas faut faire ci ou ça… Alors mon écoute ne sert pas à le faire avancer dans sa gestion de la situation, mais si elle le fait déjà se sentir mieux, c'est déjà ça. Et ce qu'il m'a dit (que ça l'aidait) ça m'a fait beaucoup de bien, à moi.

Oui, les gens différents dérangent… c'est certain.

pour les "vices" je plaisantais, je caricature un peu… mon père disait souvent, je ne comprend pas pourquoi on appelle bons vivants les buveur gros mangeurs fumeurs… ce sont eux qui vont vivre le moins longtemps ou au moins, avec la moins bonne qualité de vie… :roll:

pour les animaux je n'avais jamais entendu ça, tiens… :roll:
40 ans Sous les pins!!! 7782
Ano juste une question, mais je précise que je ne suis pas anti végétarien lol je suis pour que chacun puisse faire comme bon lui semble ;)
Pourquoi vouloir devenir végétarienne si tu aime la viande comme tu as l'air de le dire? J'ai peut être pas bien lu aussi !!
91 ans 9582
parce que l'idée qu'on tue les animaux m'est difficilement supportable, tout comme les conditions d'élevage, et aussi beaucoup l'impact écologique de la production de viande. J'ai été quasi végé pendant deux ans, suite à la visite d'un abattoir en CM2 (et les images que j'ai vues auraient aussi bien traumatisé un adulte) mais oui ça va me manquer, au début, après je pense qu'on s'habitue.
40 ans Sous les pins!!! 7782
ok je comprends mieux ;) Après y'a pas de bonnes ou mauvaises raison de toute façon!!
91 ans 9582
c'est sûr, après, ça risque d'être plus compliqué pour moi vu ma santé, que pour la plupart des gens…. rhaaa je me pose trop trop de questions…
49 ans Lorraine 4326
pour remplacer "facilement" le steak qu'on fait cuire en vitesse à la poêle , y'a ça :
https://www.cerealpes.fr/produits/galettes-de-cereales/

en magasins bio

servies avec des crudités ou des légumes poelés , ça le fait :)
B I U