MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Motivation en dents de scie

30 ans 52 / 55 45
Bonjour à toutes, et à tous,

Je me lance à écrire mon premier post ici, après en avoir lu pas mal sur ce forum. Je pense avoir un certain besoin d'écrire,  
et de comprendre.

Je suis ronde, et le suis depuis l'âge de 8 ans environ.
J'ai pratiqué une activité sportive, que j'ai arrêté à 16 ans, puis reprise vers 20 ans, pour ensuite devoir arrêté vers 23 ans à cause d'un problème de santé.
Pendant que je faisais du sport, je perdais pas mal de poids, je me sentais bien, je mangeais de tout et je ne m'imposais aucunes restrictions alimentaires.
J'ai beaucoup grossi les deux fois ou j'ai arrêté ma pratique sportive, et ce à cause d'un mauvaise alimentation et des troubles alimentaires que je n'arrive toujours pas à maitriser.

Aujourd'hui, je suis consciente que je dois mieux manger, je me cuisine des légumes, de la viande blanche, je mange des fruits... Certes je fais des écarts, mais cela arrive surtout le weekend (et quand je craque le soir).
J'ai essayé de reprendre une petite activité sportive avec le wiifit.

Mon problème, c'est le manque de motivation, d'accompagnement et de soutien !
Dès que je suis chez moi, seule, et en mode "déprime", je me dirige vers le grignotage, et tout y passe : salé, sucré, fruit, pain, etc...
Pareil pour la wiifit, je me consacre à en faire minimum une demie heure par soir, et un soir où la journée m'a épuisée, ou que je me sens énervée, je n'en fais pas, et dès que je n'en fais pas pendant une journée, je continue à ne pas en faire les jours suivants.
C'est un cercle sans fin.
Vient ensuite, quelques jours après, une lueur de courage qui me pousse à recommencer à manger correctement et faire cette petite activité, pour ne pas perdre la main sur moi-même, et mon corps.

Comprenez-vous ce comportement ? L'avez-vous vécu ? Comment vous en êtes-vous débarrassé ?

Je serai aussi contente de parler avec certaines d'entre vous qui vivent ou ont vécu ce genre de comportement.

Merci d'avoir lu ce post :)
33 ans 1543
Ce cercle vicieux est celui du contrôle. A un certain moment vouloir contrôler son alimentation induit une phase de perte de contrôle à laquelle on rèpond par une volonté de contrôle qui donne à nouveau lieu à la perte de contrôle. Cela se renforce voire peut s'accentuer à force de répéter cela. La solution serait d'arrêter de vouloir contrôler. Les professionnels du GROS.org sont dans cette dèmarche pour retrouver une alimentation intuitive et apaisée qui ne nourrisse plus le duo contrôle-compulsions. Cela est à l'opposé des systèmes qu'on est éduqué à mettre en place et à penser habituellement. Ce travail insiste sur la capacité à se satisfaire et à se réconforter par la nourriture, ce qui est une clef pour respecter ses sensations et émotions et ne plus transformer des besoins ordinaires en compulsions culpabilisantes pour l'esprit et maltraitantes pour le corps. Cela est parfois associé à un travail sur la tolérance èmotionnelle. Si cela t'intéresse tu trouveras plus d'infos sur le site de leur asso gros.org.
30 ans 52 / 55 45
Merci pour ta réponse, je vais parcourir le site gros.org pour la notion de contrôle de l'alimentation.

Et pour la motivation niveau activité physique, qu'en penses-tu ?
En fait, je suis motivée, mais je n'arrive pas à m'y consacrer chaque jour, et quand j'abandonne pendant un jour, c'est foutu pour les 3 ou 4 jours suivants. Aucun régularité !
33 ans 1543
C'est un peu le même schèma de contrôle qui fait passer du tout ou rien dans le comportement. Essaie d'aller vers ce qui te plaît vraiment et d'y aller progressivement en mettant de côté le poids et la nourriture.
Cela t'aidera peut être à (re)découvrir un élan spontané pour le mouvement qui n'a pas forcément besoin de "motivation" car le plaisir appelle assez naturellement la répétition. Je pratique très régulièrement des activités depuis plusieurs années maintenant et ce qui a changé avec mon passé d'inactive c'est réellement le plaisir: celui des sensations corporelles et celui d'apprendre. Je suis sûre que cela peut agir pour d'autres que pour moi.

Du sport tous les jours? Pourquoi? Selon l'activité et la façon de la pratiquer cela peut s'avérer risqué et épuisant.
Il n'y ni à lutter ni à "abandonner". Juste explorer ton corps tes sensations et les disciplines qui t inspirent. Ne te bouge pas, amuse-toi ;)
Si besoin la rubrique du forum sur le sport t'intèressera peut être.
30 ans 52 / 55 45
Le problème c'est que le sport qui me motivait, et que j'ai pratiqué de nombreuses années m'est interdit maintenant.
Je faisais du sport tous les jours, et c'est pour cela que je pense que c'est ce qu'il me faut !

J'ai déjà un peu lu la rubriques sport, mais j'avoue que je n'ai pas beaucoup de temps ces temps-ci, donc j'ai surtout survolé, c'est pour ça que je me suis dit que me créer un sujet serait pas mal non plus, :P
33 ans 1543
A l'évidence tu n'es pas la même qu'à l'époque et c'est plutôt naturel. cherche à te découvrir plutôt qu'à te retrouver. Tu seras peut-être agréablement surprise.
Ce doit être dur de ne pas pouvoir pratiquer ce qui nous plaît le plus mais je suis sûre que tu peux trouver du plaisir et de l'intérêt dans d'autres disciplines. Il y en a tant!
30 ans 52 / 55 45
Citation:
cherche à te découvrir plutôt qu'à te retrouver.


C'est joliment dit, et c'est exactement ça. Mais je n'ai pas vraiment changer, juste niveau poids, quand j'ai arrêté le sport !
44 ans Alfortville (94) 554
Bonjour,
Ton post m'interpelle sur 2 points :
- si tu te forces à faire du sport, tu vas t'en dégoûter et t'en lasser. Sur du moyen / long terme, c'est perdant !
- tu veux faire du sport tous les jours ? Pour ne pas épuiser ton corps, as tu pensé à alterner plusieurs sports ?
Bons entraînements !
30 ans 52 / 55 45
Ce n'est pas réellement me forcer, c'est juste qu'il faut que je trouve un peu de motivation. Je sais que j'ai besoin de faire une activité, et j'ai surtout du mal à m'y tenir quand je commence quelque chose, car au premier coup de cafard j'abandonne pendant quelques jours comme je disais dans mon 1er post, et puis ensuite, plus rien, jusqu'au jour où je me bouge vraiment, et c'est reparti !
En fait, il y a 4 ans je faisais du sport tous les jours ou presque, ça me faisait du bien, je me sentais bien dans mon corps, même si j'ai toujours été assez ronde. Mon poids de l'époque me convenait (je faisais 78 kg pour 1m65).
37 ans très au sud 7465
Justement ce que les filles tentent de t'expliquer c'est que tu devrais trouver une activité physique plaisir. Si elle te fait vraiment plaisir et que tu t'y sens bien, c'est naturellement vers elle que tu te tourneras pour te réconforter en cas de moment de cafard. Parce que tu sauras que comme avec les aliments cette activité là te fera te sentir mieux.
Mais pour cela cette activité ne doit pas être faite dans la contrainte ou à défaut de (une autre). Elle ne doit pas être faite dans le but de perdre du poids mais juste pour avoir du plaisir.
Après c'est à toi de voir selon ton caractère si tu préfères une activité solo à la maison ou au contraire sortir et rencontrer des gens et partager cette activité.
Mais vraiment c'est la notion de plaisir qui est au centre.
B I U