MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Image Description

Simplifiez votre shopping grande taille !

Trouvez vos vêtements rapidement parmi plus de 30 boutiques, sur plusAZ.shop

Vos trucs et...

S
47 ans suisse 951
Je suis très bouquins "self help", je lis je pioche un truc je jette le reste. J'en prête et souvent ça aide d'autres. J'en prends beuacoup en biblio. Ét un  
bouquin t'entraine vers un autre par la bibliographie.

Quelques titres en vrac:
"Le piège du bonheur " Ruth Harris. Pratique, rigolo, comment on se fait peur, comment on s'empoisonne et des pistes pour sortir de là.
"Aimer ce qui est" byron Katie. Être heureux dans sa réalité quotidienne, voir que tout est beuaocup histoire de croire à nos pensées ou non.
"Imparfaits libres et heureux" de Christophe André. Super déculpabilisant, libérateur. Ét celui ci m'a entraîné vers tous les autres du même auteur.

Sinon tous les ouvrages de Christiane Singer ma grande chérie, les Servan schreiber, Jollien. Je lis aussi beaucoup des personnes que je trouve inspirantes comme le dalaï lama, soeur Emmanuelle, mais c'est beuaocup moins self help.

Une bd super aussi "accueillir une émotion".

Penses tu que tu pourrais faire partie des personnes dites hypersensibles? Il y a des tests rapides sur internet, c'est une piste. OU aussi des profils "zèbres" intelligents différemment si ayant du mal à se mettre dans les cases? Christiane petitcollin vulgarise bien la chose ét sinon plus ardu Jeanne siaud fachin. Du coup quitte à être doué et frustré de la réalité de ceux qui fonctionnent différemment.......je ne fais rien ou je me sabote. Si tu as des soucis d'anxiété qui se greffent là dessus regarde côté agoraphobie évitement social.


Perso quand je suis confrontée à un soucis, une impasse etc.....j'aime le voir comme un défi pour aller découvrir les trésors quîl y A derrière en cadeau.
30 ans 893
Papille, c'est un peu ce que tu décris, fonctionner comme on pourrait le faire pour les autres. Sauf, que maintenant, il faut que je le fasse pour moi, que ce soit moi qui arrive à "m'auto-rassurer". Mais je n'en ais tellement pas l'habitude que du coup, je ne le fais pas.
Je vais tenter ta vision des choses pour les choses nouvelles, pour endiguer la panique qu'elles provoquent quasi systématiquement.

Sirelle, je prends des notes ;) et je verrais si ils sont à la médiathèque quand j'y repasse. Merci !!
Hypersensible...ça m'étonnerais beaucoup !! Plutôt hyposensible ! Surtout ne rien laisser ni paraître ni laisser entrer en moi. Surtout ne pas avoir d'émotion. Enfin je ne suis pas un glaçon non plus !! :lol: Mais j'évite.
Pas dans les cases, oh ben ça sûrement !! Et depuis longtemps. Et franchement quand je n'essaye pas d'y rentrer, c'est tellement mieux. Bon, je ne suis pas atypique non plus !!
J
46 ans 575
Pas d'emotions :shock: en fait tu te protèges, tu les refuses pour eviter de souffrir ;)
Accepter les émotions bonnes ou mauvaises, on n'en meurt jamais je dirai même plus, ça nous fait sentir vivant.
Mes trucs pour avancer, je suis curieuse, j'ai besoin de changement, ça me booste
Le changement, la nouveauté c'est une nouvelle possibilité qui s'offre à toi,
Ne pas trop cogiter et si je fais ca et si et si c'est radical on est bloqué.
Penser aux belles choses qui nous arrivent, rire des mauvaises.
Être indulgente envers soi et envers les autres, ne pas mettre la barre trop haut.
Accepter de se tromper, de changer de route, accepter aussi les erreurs des autres, l'erreur est humaine
Il n'y a que ceux qui font rien, qui ne se trompent pas.
Profiter de l'instant présent.
30 ans 893
JulaleximanSandra a écrit:
Pas d'emotions :shock: en fait tu te protèges, tu les refuses pour eviter de souffrir ;)
Ben pour éviter de souffrir je ne sais pas trop, sûrement, par contre pour éviter de vivre tout court, ça c'est presque sûr... 8)

Face aux nouvelles choses, c'est ce que je me dis que " ça ne peut être que du positifs, que des choses sympa qui te ferons avancer." Mais ça me demande énormément d'énergie. J'ai aussi tendance à faire d'un grain sable, une plage et d'un petit gravier, une énorme montagne. Histoire de bien se mettre la pression au point de finir en express, voir ne pas finir du tout. Et ça peut être tout et n'importe quoi !!
30 ans 893
Après un peu d'absence par manque de temps (emplois du temps chargé :lol: ) Je suis de retour.

Et...j'ai un exemple typique de mes supers démons...
Je vais ce matin donner un coup de main à un ami (ça fait un bout de temps que je l'aide sur son projet). Et pour me remercier, il m'annonce qu'à midi on mange quelque part et que c'est lui qui offre. Bon, soit.

Sauf qu'une fois sur place, ben...l'angoisse. Il me propose de choisir le resto, et moi j'ai plus de cerveau fonctionnel, je ne veux pas choisir un trop cher, et en fait, je ne veux pas choisir tout court. Je finis par le lui dire, que la situation me mets très mal à l'aise. Bon, c'est un ami, donc il à su trouver quelques mots pour m'apaiser mais bon, ben voilà, comment ne pas profiter des choses. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autre !!!

Et pourtant, je me suis dis, bon aller "laisse toi faire, il à envie de te remercier, c'est ça manière à lui..." et en plus ça risque de le vexer si je refuse. Mais malgré ce coaching perso, ben voilà !!
46 ans Lorraine 4326
ce qui t'a bloqué c'est de devoir choisir le restau ou le fait qu'il t'invite ?
tu as deja consulté un psy ?
30 ans 893
Bonjour Lady. Et bien, c'est clairement le fait qu'il m'invite. Du coup, la situation m'as mise tellement mal à l'aise que du coup j'étais pas en état de décider dans quel resto on irais. Ou de me focaliser sur les cartes devants.
Bon, ça c'est en plus du fait que je ne voulais pas prendre un resto trop cher non plus. Mais c'est désagréable, parce que je me dis que j'ai décider de me battre et là, je me suis faite avoir... :twisted:
45 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu as interprété cela comme une démarche de séduction, ou bien comme un rendez-vous avec un pote ?
29 ans La Ville Rose 2129
Franchement si tu bloques pour te taper une bouffe avec un pote, consulte un psy.
30 ans 893
Le_Chat_Du_Cheshire a écrit:
Tu as interprété cela comme une démarche de séduction, ou bien comme un rendez-vous avec un pote ?


Ben disons que de ce point de vu, la situation est claire pour nous deux, vu qu'il ne s’intéresse nullement à la gente féminine. ;)

De mon côté c'est vraiment une démarche "je vais donner un coup de main à un ami, sans rien demander."
Franchement c'est plus, le côté "je veux te faire plaisir" qui provoque la panique. Parce que ce type de situation désagréable, ça marche aussi pour les marques d'attentions, genres "ah ben tiens j'ai vu que tu regardais ce trucs, viens je te l'offre", ou plus stressant, une accolade !! :roll: Et là je suis bonne pour l'extinction de cervelle, les mains moites (et les pieds poites!!), j'ai chaud, fin génial quoi !! En plus ça rends la situation désagréable pour tout le monde, et dissuade souvent la bonne volonté des autres. (Bon dans un sens c'est l'effet recherché hein :roll: )

Je m’étais dis que j'allais arrêter toutes ses con*** mais PAF,...me revoilà :twisted: :roll:


Ben vi Zouzou, c'est exactement ça 8)
38 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Orfees a écrit:

De mon côté c'est vraiment une démarche "je vais donner un coup de main à un ami, sans rien demander."
Franchement c'est plus, le côté "je veux te faire plaisir" qui provoque la panique. Parce que ce type de situation désagréable, ça marche aussi pour les marques d'attentions,

Tout comme toi tu as voulu aider ton pote parce que ça te faisait plaisir, son invitation au resto procède certainement de la même logique "Tiens, et si j'invitais Orfees au resto pour qu'on passe un moment sympa tous les deux". C'est agréable d'être aidé, mais ça l'est tout autant de remercier et de voir l'autre content, c'est une réciprocité qui va bien au-delà des convenances sociales. Faire plaisir fait plaisir, et accepter un cadeau ou une invitation (proposés sans arrière pensée ni hypocrisie), c'est aussi autoriser l'autre à nous donner quelque chose, et donc accepter un vrai échange et pas seulement un rapport à sens unique dans lequel on a le "beau" rôle.
Dans mon entourage, les gens qui refusent de donner me mettent aussi mal à l'aise que ceux qui refusent systématiquement de recevoir. J'ai l'impression d'une porte fermée.

Pour l'accolade, par contre, je trouve que c'est différent. Il y a mille et une raisons pour lesquelles une personne n'apprécie pas d'être touchée.
S
84 ans 4631
J'ai eu beaucoup de peine à recevoir quand j'étais plus jeune.

J'ai toujours préféré donner, c'est plus simple pour moi, je ne dois rien à personne.

Mais il faut comprendre aussi que la personne à qui on donne un coup de main, n'a pas envie non plus de se sentir redevable et de recevoir à sens unique, c'est vraiment des échanges comme dit tecolote, une fois que j'ai compris cela j'ai bien accepté que les gens me rendent le service donné.

J'ai de la peine par contre avec les gens qui offrent et qui juste derrière te demande quelque chose. J'en ai une dans mes contacts, et là, dès qu'elle m'offre une petite chose, je sais qu elle va avoir besoin d'un service et cela m'agace. je me permets d'ailleurs de refuser de le lui rendre si cela ne m'arrange pas.

Si tu es mal à l'aise d'accepter, comme dans le cadre de ton exemple, dis toi vraiment que c'est pour lui un moyen juste te de remercier pour ne pas qu'il sente lui mal a l'aise, et cela devrait t'aider pour une prochaine fois.

Je suis maintenant plus à l'aise avec les gens qui me donnent un coup de main, (en dehors de ceux qui attendent visiblement de suite le retour) car je le fais aussi volontiers, sans arrière pensée, donc je me dis que les personnes qui ont envie de le faire pensent comme moi, rien de plus.
30 ans 893
Tecolote a écrit:
c'est aussi autoriser l'autre à nous donner quelque chose, et donc accepter un vrai échange et pas seulement un rapport à sens unique dans lequel on a le "beau" rôle.

Ce que tu écris sur le "beau rôle" me fait réfléchir. Effectivement ça donne des échanges à sens unique,et peu donner l'impression de froideur (d'ailleurs on me l'a déjà dis...) mais je n'avais regarder les choses avec ce point de vu, merci.
Saralou, c'est quasiment les mots qu'il à trouvé pour me faire redescendre en pression !! "Ben quoi c'est juste pour te remercier du coup de main".

Après ce n'est pas de me sentir redevable qui m'empêche de recevoir. Et même si j'ai du mal, il m'arrive de demander des coups de mains (bon en général, j'attends d'être bien dans la panade, c'est mieux !!) En fait, je me dis que je pourrais jamais rendre ce que l'on me donne. Que je n'en ais pas la capacité, alors, je préfère que l'on ne me donne rien. Et pis, qu'on ne cherche pas à me faire plaisir non plus !!
45 ans Sur un gros arbre perché 7658
ZouZou-X3Again a écrit:
Franchement si tu bloques pour te taper une bouffe avec un pote, consulte un psy.


Tu veux que l'on se retrouve avec un sujet sur la honte de ne pas trouver de camisole grande taille ?...
S
84 ans 4631
Orfee tu dis que tu ne pourras jamais rendre ce que l on t a donne et c est ce qui te bloque.

Pourquoi penses tu cela ? D abord il existe des tas de gens qui aident dans attendre rien en retour, et il est clair que l on aide quelqu un en fonction de ses capacites.

Peux tu developper plus ce que tu entends par tes mots ?
B I U