MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Anneau gastrique : pour ou contre ?

24 ans 26
C'est une question que je me pose depuis longtemps, une question qui revient sous la pression de ma famille, notamment ma grand-mère, extrêmement grossophobe.
Et je suis perdue.
Parce que  
d'un côté, il est clair que je ne suis pas en bonne santé, j'ai mal au dos et aux genoux, je suis sans cesse essoufflée et un geste simple comme me baisser devient un effort considérable.
mais d'un autre côté, je me suis construite toute ma vie autour de ce moi tout en rondeur, généreuse et plantureuse et j'ai peur de tellement changer que je ne pourrais plus me reconnaître dans le miroir.
Si je choisis de faire cette opération, je veux que ce soit pour les bonnes raisons, pas parce que ma famille me fout la pression. Et malheureusement, bien peu de gens dans mon entourage peuvent me comprendre ...
K
42 ans 728
Beaucoup d'échecs avec l'anneau qui n'est plus proposé dans certains pays depuis de nombreuses années.
24 ans 26
Klarisa a écrit:
Beaucoup d'échecs avec l'anneau qui n'est plus proposé dans certains pays depuis de nombreuses années.

Pourquoi ces échecs ?
P
30 ans 116
Moi je suis contre, rien que pour le fait de cliper un anneau dans le but de réduire l'estomac je trouve ca contre nature. Ensuite si il y a des troubles alimentaire,ca ne resoudra pas le probleme.

Ma mere et ma soeur l'ont toutes les 2 faits.
Ma soeur a perdu une 15 aine de kilogs et a tout repris, aujourd'hui elle a encore l'anneau mais qui ne lui sers a rien, elle vient de perdre du poid avec une enieme tentative de régime ww.

Ma mère a été malade comme un chien, on allait au restaurant elle partait vomir en plein milieu du repas, car ca ne passait pas, fallait se mettre pres des toilettes partout ou on allait manger pour si elle vomissait (pratique :roll:). Elle a perdu une 20 aine de kilogs qu'elle a repris ensuite, elle a donc fais un baypass( oui dans le genre tarée :shock: ) avec lequel elle a reperdu du poid ( dont elle en a repris 12 aujourd'hui). N'empeche que aujourd'hui elle ne s'accepte toujours pas, et a encore des kilogs a perdre.
Ma tante a aussi fait une chirurgie pour perdre du poid( je sais plus c'etait quoi), elle a failli y passer et aujourd'hui elle est toujours en obesité morbide (je crois qu'elle avais perdu un peu puis repris petit a petit).

Je trouve que la chirurgie permet de perdre ( mais pas forcement) mais n'empeche pas de reprendre.
Pour moi la meilleure facon de perdre du poids est de faire un travail sur soi mem( une RA :D ) pour comprendre notre mecanisme interieur (pourquoi on a grossi, est ce que on est en paix avec la nourriture).

Sinon, je vois un cas ou y a peut etre pas d'autre solution, c'est quand son set point se situe a l'obesite.

J'espere t'avoir aider, apres c'est une decision tres personelle, bon courage
P
30 ans 116
J'ai oublié aussi l'aspect psycho, comme tu dis cela peut etre brutal car la perte de poid est souvent rapide, et les gens parfois ne se "reconnaisse" pas ou ne se voit pas maigrir, ils sont toujours complexé et perdu par rapport a leur propre image, mais ca depend des personnes, certaines le vivent tres bien je pense.
P
30 ans 116
J'ai oublié aussi l'aspect psycho, comme tu dis cela peut etre brutal car la perte de poid est souvent rapide, et les gens parfois ne se "reconnaisse" pas ou ne se voit pas maigrir, ils sont toujours complexé et perdu par rapport a leur propre image, mais ca depend des personnes, certaines le vivent tres bien je pense.
P
30 ans 116
J'ai oublié aussi l'aspect psycho que tu abordes,cela peut etre brutal car la perte de poid est souvent rapide, et les gens parfois ne se "reconnaisse" pas ou ne se voit pas maigrir, ils sont toujours complexé et perdu par rapport a leur propre image, mais ca depend des personnes, certaines le vivent tres bien je pense.
P
30 ans 116
J'ai oublié aussi l'aspect psycho, comme tu dis cela peut etre brutal car la perte de poid est souvent rapide, et les gens parfois ne se "reconnaisse" pas ou ne se voit pas maigrir, ils sont toujours complexé et perdu par rapport a leur propre image, mais ca depend des personnes, certaines le vivent tres bien je pense.
S
48 ans suisse 993
L'anneau est source de très gros échecs, reprise de poids, ulcères, problèmes de boîtiers etc.....c'est une technique désuète qui ne se pratique plus dans les centres sérieux. Consulte plusieurs médecins et renseigne toi bien avant toute décision. Et surtout de prendre le temps de réléchir à tout cela, ta manière de manger, les conséquences de ce poids. Comment tu pourrais améliorer ta santé etc.


Une proche a fait un by pass il y a 6 mois, très petite préparation, aucune réflexion sur les raisons de son surpoids, elle était dans uen forme horrible avant, elle a perdu 40 kilos et c'est pire, ellle n'a plus de muscles, plus de force, elle a déclenché un diabète et marcher est devenu un enfer.........

Prends soin de toi.
24 ans 26
Depuis que je suis enfant, je souffre de TCA. J'ai commencé à faire un travail sur moi mais ça n'est pas fini, c'est clair.
Ce qui me plaisait dans l'anneau gastrique, c'est que ce n'était pas définitif, mais vu que vous m'en dites, ça me coupe dans mon élan ...
33 ans 4878
Chl0chette a écrit:
Depuis que je suis enfant, je souffre de TCA. J'ai commencé à faire un travail sur moi mais ça n'est pas fini, c'est clair.
Ce qui me plaisait dans l'anneau gastrique, c'est que ce n'était pas définitif, mais vu que vous m'en dites, ça me coupe dans mon élan ...


Alrs déjà si tu souffres de TCA oublie...
Les chirurgies bariatriques (anneau, by pass, sleeve & co ) sont par essence ultra déconseillées (pour ne pas dire interdites) aux personnes souffrant de TCA. Pourquoi? Parce que les causes es TCA sont psychologiques et l'acte de manger est compulsif (tu ne contrôles pas) ... autant dire qu'avec ce genre d'interventions tu t'exposes à de lourds problèmes (vomissements permanents, dumping syndrome, fistules...) sans parler de la perte de poids qui ne se fera clairement pas efficacement...
Donc songe d'abord à résoudre ce souci de TCA (psychothérapie, hypnose etc...) avant de penser à la chirurgie :)
74 ans 2400
Salut,

J'ai une question. Je ne connais pas ta situation actuelle mais où te vois-tu dans 5, 10 ans ? Cela correspond-il à la vie que tu t'es toujours imaginée ?

A 21 ans la vie peut connaître de grands revirements qui font relativiser les propos de la famille sur soi. Alors attends un peu juste de voir, parce qu'à 21 ans on n'est pas foutu, loin de là, en fait on est jamais "foutu".

Régler ce genre de soucis personnels est un premier pas vers l'acceptation de soi et une relation plus apaisée avec la nourriture, en plus des conseils donnés par Nénufar.
24 ans 26
Citation:
J'ai une question. Je ne connais pas ta situation actuelle mais où te vois-tu dans 5, 10 ans ? Cela correspond-il à la vie que tu t'es toujours imaginée ?


Je ne sais pas ... Je suis obligée d'abandonner les études que je voulais car ça coûtait trop cher (très très gros conflit financier avec mon géniteur) et je n'avais pas les moyens. Me voilà à 21 ans, sans diplôme, sans expérience, sans travail, sans économies ... Je veux devenir journaliste, blogueuse, écrire mais sans avoir de quoi vivre c'est difficile. Je n'arrive plus à écrire.
Ouais ma situation personnelle ressemble à un nœud gordien. J'aimerais travailler dans l'humanitaire, voyager en Europe ...
Seulement, avec 115 kg ...
89 ans 9582
Je ne vois pas en quoi 115 kilos t'empêchent de faire tout ce que tu veux (et encore). Blogueuse journaliste, il y a Stéphanie Zwicky, alias Big Beauty, qui réussit très bien là dedans sans avoir il me semble fait de formation dans la communication ou les médias (études de chirurgien dentiste il me semble) et je ne crois pas qu'elle pèse 60 kilos ;)

Le chiffre sur la balance n'empêche pas grand chose en termes d'orientation si ce n'est des carrières type police, sapeur pompier, armée etc qui prennent en compte l'IMC. Il reste pas mal d'autres possibilités…

pour le conflit financier avec ton père, si tu en as le courage, tu peux tenter en recours devant la justice, à 21 ans il te doit assistance financière…
24 ans 26
Ca correspond surtout à un carcan dont j'ai du mal à me défaire, celui de la grossophobie dans laquelle j'ai grandit. Et je n'ai cessé d'entendre au cours de ma vie que je serais tellement plus heureuse en étant mince, je trouverai automatiquement un job, je trouverai forcément un mec parce que les filles minces sont plus attirantes et qu'une fille ronde, personne n'en veut ... C'est un ensemble de "préceptes" dont j'ai encore du mal à me détacher. Et pourtant, ça me met dans une rage folle d'entendre ça, je suis consciente que c'est des conneries mais ça me touche.
Je connais Big Beauty de réputation, j'adore ce qu'elle fait. Mais ce qui m'intéresse, c'est le journalisme international et politique et pour ça j'ai besoin d'une carte de presse, donc d'études de journalisme.
B I U


Discussions liées