MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

SCI ou colopathie fonctionnelle : Je n'en souffre plus enfin

44 ans Barcelona (Espagne) 24259
Bonjour,

J'ai été diagnostiqué avec un SCI aka Syndrôme du colon irritable à l'âge de 13 ans.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est ce petit enfer dont pourtant souffrirait  
une personne sur cinq, c'est simple une combination de stress et de certains aliments me donnent des ballonnements, des douleurs abdominales intenses qui font que je suis pliée en deux après le repas et dans les pires cas des crises de constipation ou une diarrhée intense et parfois subite.

Pendant des années les médecins m'ont juste prescrits des cachets à base de charbon ou des antispasmodiques.

Et puis un jour j'ai rencontré un médecin qui m'a aidé à déterminer quels aliments me faisaient mal, oui parce que cela peut changer d'une personne à l'autre.

Pour ma part, salade, mais, haricots en tous genres, noix, céréales et produits complets ou riches en fibres étaient devenues mes ennemies.
Je vous raconte pas le côté pratique d'une alimentation sans tous cela.
Et mon médecin m'a appris que je pouvais continuer à manger des fruits et légumes même an cas de crises, mais bien cuit, en soupe compote ou petits morceaux, sans peau, et en mangeant très très lentement.

J'utilisait des choses comme le pain pour mettre une couche protectrice dans mon estomac histoire de pouvoir manger une salade.

Toute une organisation qui ne convenait pas toujours à mon corps.

Il y a 3 ans j'ai découvert le juicing, en gros je soulage ma digestion en retirant les fibres, mais j'ai tout les nutriments et vitamines.
J'ai aussi compris que le pain et les produits à base de blé en fait ne faisait qu'empirer les choses pour mon système digestifs.

J'ai donné des vacances à mon corps avec les jus et je peux maintenant manger des noix si je veux sans douleurs :D
Je ne suis pas guérie mais je ne souffre plus.

Qui d'autres par ici souffre de la même chose et qu'avez-vous fait pour vous sentir mieux ?
47 ans Lorraine 4326
mon conjoint a aussi une colopathie fonctionnelle . Il a pris du débridât/ meteospasmil/ trimebutine , pendant des années .
Chez est lui c'est un peu de famille, le stress et le fait qu'il soit en fauteuil roulant (pas d'activité physique)
Le "miracle" qui l'a soulagé : l'ostéopathie viscérale . ça ne guérit pas, il doit y aller tous les 3 mois ( les douleurs reviennent après 3 mois) et il a supprimé le pain blanc . Et finis les ballonnements, crampes et autres désordres
44 ans Barcelona (Espagne) 24259
ladybugette a écrit:
mon conjoint a aussi une colopathie fonctionnelle . Il a pris du débridât/ meteospasmil/ trimebutine , pendant des années .
Chez est lui c'est un peu de famille, le stress et le fait qu'il soit en fauteuil roulant (pas d'activité physique)
Le "miracle" qui l'a soulagé : l'ostéopathie viscérale . ça ne guérit pas, il doit y aller tous les 3 mois ( les douleurs reviennent après 3 mois) et il a supprimé le pain blanc . Et finis les ballonnements, crampes et autres désordres


Tiens tiens, encore ce fameux pain blanc fait à base du blé super transformé.

L'ostéopathie viscérale je ne connais pas, tu pourrais m'en dire plus ?
N
43 ans la roche sur yon - vendée 695
mon conjoint est également colopathe.
depuis qu'il prend de l'huile essentielle de cardamome, il a vu nettement régresser ses ballonnements.
la posologie usuelle est de deux gouttes matin et soir.
lui n'en prend que 2 gouttes le matin dans une cuillerée de miel.
récement,il a entamé une cure de probiotiques et il en trouve également un bénéfice supplémentaire.

ce weekend , nous allons faire le test de manger qqchose qui d'habitude le dérange pour voir ce que cela donne....
44 ans Barcelona (Espagne) 24259
Nassine a écrit:
mon conjoint est également colopathe.
depuis qu'il prend de l'huile essentielle de cardamome, il a vu nettement régresser ses ballonnements.
la posologie usuelle est de deux gouttes matin et soir.
lui n'en prend que 2 gouttes le matin dans une cuillerée de miel.
récement,il a entamé une cure de probiotiques et il en trouve également un bénéfice supplémentaire.

ce weekend , nous allons faire le test de manger qqchose qui d'habitude le dérange pour voir ce que cela donne....


Courage

La cardamone, je vais regarder.
N
43 ans la roche sur yon - vendée 695
Ce week-end, il a mangé qqchose de gras...ce qui le dérange habituellement.... Et pas de douleurs abdominales ni diarrhées.
44 ans Barcelona (Espagne) 24259
Nassine a écrit:
Ce week-end, il a mangé qqchose de gras...ce qui le dérange habituellement.... Et pas de douleurs abdominales ni diarrhées.


je sais que pour moi, le stress joue un rôle très important
B I U