MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Présidentielle

40 ans Sous les pins!!! 7782
Mellyne a écrit:
Deux quinquennats de droite, un quinquennat de gauche, la même politique pendant 15 ans ... J'aimerais qu'on m'en dise plus sur ce fameux vote utile qui  
permettrait d'obtenir un changement pour le mieux, plutôt qu'un vote utile qui reprend toujours les mêmes "recettes" qui ont mené à la situation actuelle.


amen!

J'ai toujours voter, je me disais que c'était important, encore plus étant une femme car certaines ce sont battues pour que l'on est ce droit.
aujourd'hui j'en arrive à être clairement dégoutée et cette année pour la première fois de ma courte vie je ne voterai pas. Le vote utile c'est bien gentil mais là je ne vois pas lequel des candidats serait utile au pays! Donc je m'abstiendrai car de toute façon qui que ce soit qui passe toutes les belles promesses qu'il ou elle aura faite tomberont vite aux oubliettes et il ou elle fera bien ce qu'il /elle peut avec ce qu'il a!
Bref j'y crois plus et du coup je voterai pas. Mais par contre promis je me plaindrais pas!
P
54 ans 3726
Définition Wikipédia du vote utile :

Le vote utile est dans les systèmes politiques bipartisans, en raison du système de vote, un appel à une partie des électeurs à voter pour celui des deux partis dominants (ou options) dont ils se sentent le plus proche, plutôt que pour un parti représentant mieux leur sensibilité mais estimé peu probable de parvenir au pouvoir, et ce principalement pour empêcher le parti dominant adversaire de triompher.

Dans un duel Le Pen – Filon, je ne sais pas duquel un électeur bien à gauche se sentirait le plus proche.

Bref, vote utile ou front républicain, c'est toujours la même girouette secouée par le PS. Alors quel que soit le prochain à l'Elysée, c'est le pire président de la 5ème république, le locataire actuel, qui en portera l'entière responsabilité.
M
76 ans 327
Bien sûr, ceux qui sont venus avant n'y sont absolument pour rien, déficits publics, délocalisations industrielles, chômage, engorgement des tribunaux, surpopulation carcérale, agriculture en crise, échec scolaire, pouvoir d'achat en berne ..., tout ça date d'il y a cinq ans. :roll:
P
54 ans 3726
Ceux d'avant ont également une grande part de responsabilités. Mais lui a creusé l'écart, n'a rien fait d'autre que de baisser son froc, de changer d'avis, de rester inerte à toutes les humiliations qu'on a subies durant son quinquennat, à n'avoir pris aucune mesure musclée contre toutes les formes de terrorisme et de pillage du pays (et elles sont nombreuses !) qui se sont abattues sur la France depuis qu'il a posé son cul dans le fauteuil. Il peut maintenant agiter l'épouvantail du FN, c'est lui, et seulement lui, qui a élevé Marine Le Pen à la première place des intentions de vote.
M
76 ans 327
Oh, je me rends compte que nous avons deux conversations différentes. Je pensais que nous discutions de l'utilité du vote pour obtenir un changement de politique en démocratie par rapport au dévoiement du vote en vote dit utile qui revient à s'asseoir sur ses convictions pour faire des petits calculs. En fait, savoir qui est responsable, le plus ou le moins, des quelques éléments de constat que je dressais plus haut ne m'intéressant pas du tout, je m'excuse de cette conversation.
40 ans très au sud 7914
Un vote utile pour Fillon?! Prax, sérieusement? Ah oui tu vas être utile à son compte en banque ça c'est sur :lol:
Comment peut on élire quelqu'un dont le parti est en déficit, qui devrait être derrière les barreaux (alors qu'il est le premier à dire que le moindre acte de délinquance doit faire l'objet d'une grande sévérité!), qui accuse la justice d'incompétence, qui vole l'argent du contribuable sans aucune vergogne, a osé parler de privatiser la SECU, qui veut supprimer des postes de fonctionnaires ( bon alors santé, éducation, sécurité il va falloir choisir... mais un indice les 3 vont mal!). Et j'en oublie... et tout cela sous prétexte que son parti est en place au Parlement?
Idem pour Le Pen avec ses casseroles c'est derrière les barreaux et inéligible qu'elle devrait être aussi.

Poirier, le vote blanc c'est le dernier moyen d'expression de pas mal de gens. C'est ça pour toi la démocratie alors: être obligé de voter pour ceux qui réussissent à être candidats (et dont quand on regarde la majorité sont forts de sommes colossales via leurs partis respectifs et fortunes perso)? La liberté de... choisir dans le menu d'un resto lambda quand t'es végétarien quoi!
En effet si le vote blanc était comptabilisé (ce qui à mon sens serait normal car un citoyen se déplace à un bureau de vote, réfléchit à son vote et au final on lui dit "c'est comme si t'avait rien fait" euh...) il y a fort à parier que pas mal d'abstentionnistes fonceraient dans la brèche. Alors on fait quoi quand la majorité va au blanc? Ben justement c'est là que ça va commencer à devenir intéressant puisque le message sera clair: le paysage politique de la France ne convient pas au français, nous sommes arrivés au bout de ce que la 5ème République peut nous offrir, il va falloir sérieusement plancher sur la suite! Et cela viendrait des citoyens.


Pour ma part je ne suis pas d'accord avec le bilan entièrement négatif dressé contre Hollande. Moi j'ai vu mes impôts baisser pendant son quinquennat. J'ai vu une réforme du collège dont on avait sérieusement besoin et une ministre de l'éducation nationale jeune et dynamique qui est restée longtemps en place (et non pas une valse ou pire un ex ministre des finances à ce poste spéciale dédicace à Sapin dont nous payons encore le prix de sa réforme sur la titularisation).
Oui il y a eu les attentats mais ça ça c'est joué bien avant lui et nous savions que ça arriverait faut arrêter de faire l'autruche (par contre l'attitude de l'ex président pendant les cérémonies officielles était à vomir d'arrogance). Il faut arrêter de croire que nous sommes de pauvres citoyens victimes du grand méchant daesh. Nous consommons chaque jour le pétrole de daesh et sans la misère d'autres populations dans le monde nous n'aurions pas notre niveau de vie! Alors quand notre caca nous revient au nez faut pas s'étonner. Perso je dis ça et je suis la 1ère à dire que je ne peux pas me passer de pétrole actuellement, ni de fringues et divers objets made in china & co. Mais faut avoir conscience de ce que notre mode de vie déclenche chez les autres.

Je suis par contre sidérée quand j'entends les débats et lis les programmes du nombre de propositions faites par chacun des candidats et dont ils savent que c'est irréalisable! Mais ça prend du temps de parole et ça ne fait strictement rien avancer. Et puis bon ils s'en moquent car une fois élu aucune obligation de résultat...

enfin bon voter utile non. Moi j'aurai le vote de mes convictions!
P
54 ans 3726
Les 5 premiers ont un compte en banque bien garni, alors ça ne fait aucune différence de ce point de vue-là, si ce n'est que Fillon s'est fait avoir et pas les autres.

- Le Pen et les emplois fictifs : aucune influence sur son électorat.
- Macron, l'homme de la Finance et les capitaux énormes qu'il a brassés durant sa carrière : il a les poches bien remplies.
- Mélenchon et ses revenus parlementaires exorbitants : pour un homme d'extrême-gauche qui harangue les prolos, ça fait plutôt tâche mais les gogos qui votent pour lui ne s'en rendent pas compte, comme toujours.
- Hamon et ses 20 ans de magouilles, d'arrangements et d'enrichissement personnel au sein du PS : no comments.

Aux primaires j'ai voté Juppé. Ca ne m'a pas plu d'avoir Fillon mais il y a une chose qui est sûre, c'est qu'à la tête de l'Etat, il faudra bien qu'il y ait quelqu'un et ce n'est pas le vote blanc qui remportera l'élection.

Le vote utile, pour moi ça ne veut rien dire. Ce que j'ai écrit plus haut voulait dire que je vote toujours pour le candidat qui préservera au mieux mes propres intérêts, donc qui est utile pour moi. Statistiquement, je suis de droite, mais j'aurais voté Delors en 1995 et DSK en 2012. J'ai voté Sarkozy, sans convictions, mais pas dans l'esprit d'un vote utile contre Hollande (quoi qu'avec le recul et le quinquennat désastreux, je m'aperçois que j'étais finalement quand même un peu dans cette optique).

Le bilan global de Hollande est calamiteux, mais je conçois qu'étant dans l'Education, tu puisses te satisfaire de choses qui sont positives dans ta branche et c'est normal. Seulement il y a l'image générale du bonhomme qui a déteint sur tout le pays qui sont données tristement en spectacle au peuple et à l'étranger. Le terrorisme, donc, et pas seulement celui des barbus : toutes les grandes affaires intérieures, qui n'ont pas été matées comme elles auraient dû l'être. Et le pillage du pays, à cause d'une politique de laissé aller. Dernière victime en date : les chantiers navals STX. Plus les grandes humiliations nationales, telles que "l'affaire Leonarda" ou les vacances du roi d'Arabie Saoudite sur la côte d'Azur. Y en a à la pelle. Et ne parlons même pas de politique étrangère..........

Ce que j'attendrais finalement c'est un changement de régime. Mais les choses vont continuer. Quel que soit le vainqueur, quel que soit le parti, les bulletins de vote resteront des chèques en blanc et la caste des politiciens continuera à régner une fois élue..........
40 ans Sous les pins!!! 7782
Prax a écrit:
je vote toujours pour le candidat qui préservera au mieux mes propres intérêts, donc qui est utile pour moi.


et bien voilà le problème est bien là! Tout le monde ne se soucie que de son propre intérêt et ne voit pas plus loin que le bout de son nez!
Si je raisonnais comme ça, vu ma situation actuel je trouverai un candidat qui me serait utile surement. Mais en y réfléchissant bien il ne le serait pas pour mon pays et surtout pour l’intérêt général.
Arrêtons de croire qu'il n'y a que nous et notre petit monde et préoccupons nous aussi de la globalité du pays et de ses habitants et là franchement aucun candidat ne propose rien de concret et réalisable!
P
54 ans 3726
Faustine83 a écrit:
Arrêtons de croire qu'il n'y a que nous et notre petit monde et préoccupons nous aussi de la globalité du pays et de ses habitants et là franchement aucun candidat ne propose rien de concret et réalisable!

Eh bien voilà ma réponse au problème que tu soulèves, Faustine ! Si, depuis mon premier bulletin dans l'urne, il y avait réellement une émulation politique, de grands projets, une fierté nationale et internationale, peut-être que je choisirais le bien commun, si il ne contredit pas évidemment mon bien être personnel. Mais dans un pays où depuis des décennies se sont toujours les mêmes qui paient pour les autres, où l'on nous demande des efforts sans rien au bout, où l'on veut nous faire croire à une vie meilleure avec comme résultat un malaise général qui s’accroît année après année, les gens comme moi essaient de préserver leurs billes du mieux qu'il peuvent. Et vu que c'est comme tu dis, que personne ne propose rien de concret, je ne risque pas de changer mon fusil d'épaule. Les politiciens sont responsables du bain dans lequel on se trouve, pas toi, ni moi..........
40 ans Sous les pins!!! 7782
et si je pense que l'on est tous responsable dans un sens. Pas tous au même niveau bien sur mais responsable quand même.
Quand personne n'est prêt à bouger d'un centimètre si cela lui enlève un brin d'avantage ou de confort qu'il a forcément que l'on est responsable!
Alors oui nous sommes habitués à notre petit confort quotidien et dans un sens pourquoi accepterait on de perdre certains avantages? Le problème c'est qu'en continuant comme ça on va droit dans le mur. Et ne nous inquiétons pas le mur arrivera à un moment donné et on perdra une partie de notre confort et avantage donc plutôt que de chuter d'un coup on devrait anticiper et faire en sorte que l'atterrissage soit moins violent pour tout le monde!
J'ai eu la chance de suivre une journée dans un groupe de management avec un intervenant hyper intéressant à ce sujet entre autre. Je ne peux que conseiller de regarder et lire ses écrits et ou vidéos. Il s'agit de Marc Halevy, physicien et philosophe. http://www.noetique.eu/

Bref personnellement je fais partie de la classe moyenne, j'ai un bon job avec le salaire qui va avec et je jouis certainement d'un confort de vie plus élevé que d'autre. Mais je suis consciente qu'il faudra bien que ce confort diminue un jour ou l'autre car on ne peut clairement pas continuer comme ça sur pleins de points différent (écologie, économie, santé ect ect). J'en suis consciente et je l'accepte. Clairement les institutions politiques toute puissante et les lobying que l'on connait aujourd'hui sont voué à disparaitre et il vaut mieux s'y préparer sinon la chute va être dure!
Aucun des candidats qui se présente ne propose quelques chose de viable car tous ne pense qu'à leur petit intérêt personnel. Donc non je ne voterai pas et même si ça me coûte du point de vu de certains de mes principes je me dis que quand on aura obtenu des taux d'abstention autour de 70/80% pour des élections présidentielles peut être que les gens et les politiques commenceront à ouvrir un peu les yeux et leurs oreilles.
P
54 ans 3726
Tu n'es responsable de rien. Tu le serais, si et seulement si, tu avais la certitude qu'un bulletin que tu n'as pas mis dans l'urne à la place d'un autre aurait changé la donne. Et on sait très bien que dans notre système politique, jusqu'à présent bi-parti, c'est blanc bonnet et bonnet blanc : la majorité des citoyens ne voit aucune différence.

Un changement positif doit être profitable au plus grand nombre, mais pas aux dépens d'un groupe social intermédiaire qui serait saigné à blanc alors que pour les plus riches il ne serait ressenti que comme une piqûre de moustique. J'ignore de quelle classe je fais partie. Je vis bien, tout ce que je possède, je l'ai acquis par mon travail (et je n'ai pas vos diplômes) et je n'ai pas à supporter des ponctions toujours de plus en plus élevées pour assister des gens que d'autres, les politiciens, ont mis en situation précaire. Ce n'est pas en partageant les richesses, comme certains le disent, qu'on redressera le pays. Car quand ces richesses seront épuisées, on se retrouvera dans une situation encore pire si rien d'autre n'est fait.
40 ans très au sud 7914
Prax a écrit:
Les 5 premiers ont un compte en banque bien garni, alors ça ne fait aucune différence de ce point de vue-là, si ce n'est que Fillon s'est fait avoir et pas les autres.

- Le Pen et les emplois fictifs : aucune influence sur son électorat.
- Macron, l'homme de la Finance et les capitaux énormes qu'il a brassés durant sa carrière : il a les poches bien remplies.
- Mélenchon et ses revenus parlementaires exorbitants : pour un homme d'extrême-gauche qui harangue les prolos, ça fait plutôt tâche mais les gogos qui votent pour lui ne s'en rendent pas compte, comme toujours.
- Hamon et ses 20 ans de magouilles, d'arrangements et d'enrichissement personnel au sein du PS : no comments.



euh... Fillon a détourné de l'argent, dans la plus totale illégalité et il le savait. Je ne suis pas contre le fait que certains gagnent beaucoup tant que cela est honnête et le fruit de leur travail. Les magouilles c'est autre chose! Alors dire Fillon est limite un martyr qui a eu la malchance de se faire attraper, faut arrêter! Et encore plus quand on est exigeant avec les autres et aussi intransigeant que lui!
Les scandales sous Sarko ça a commencé dès son élection: vous m'avez élu? hop je me barre avec Laguardère le grand patron des patrons, trop épuisé choupinet par sa campagne (alors que Hollande le lendemain allait rencontrer Merkel pour entretenir les intérêts français...)

Si je suis ta logique Prax c'est Poutou que tu devrais voter ou Arthaud, là tu auras un changement de régime!
Mais en fait non parce que tu dis est contradictoire: je veux préserver mes intérêts mais je veux que ça change... ça donne du sur place ça (et le vote "utile" donc)

Le terrorisme... oui il a beaucoup touché la France mais pas que nous! Et c'est la faute de tout le monde, pas du gouvernement. Le terrorisme a frappé l'Allemagne, la Belgique, l'Angleterre, Russie mais regarde donc de plus près, tu te sens touché/ visé? Tu as peur? Mais que devraient dire les pays d'Afrique?!
https://fr.wikipedia.o...ttaques_terroristes_islamistes
regarde la liste des pays touchés au quotidien par le terrorisme nous ne payons pas le plus lourd tribu loin de là pourtant nous faisons parti de ceux qui profitent bien de la société de capitaliste de consommation. Notre piqure de rappel a été amère oui, très même mais ce n'est pas le dixième de ce que subissent d'autres pays et eux ne profitent même pas de notre confort de vie! et eux n'achètent pas le pétrole de daesh!
Je rejoins Faustine: nous sommes tous responsables par nos modes de vie!
P
54 ans 3726
Tu penses vraiment que l'argent qu'on gagne avec 2 mandats, Sénat français et Parlement européen, l'est par ce que l'on nomme communément du travail ????? Le cul vissé sur un fauteuil confortable à blablater, à participer à des commissions (et aux bons repas offerts qui vont avec !), à signer pour faire acte de présence et repartir ensuite, je n'appelle pas ça du travail. Et naturellement, à l'opposé, on crachera sur un petit patron qui se fait 4000 euros nets par mois en bossant 60 heures par semaine, et ces mêmes cracheurs iront acclamer un footballeur qui gagne 100 fois plus à taper dans un ballon. Un peu de sérieux..........

Je ne considère pas Fillon comme un martyr et je n'ai jamais eu aucune sympathie pour Sarkozy. Mais je n'allais, à l'époque, tout de même pas voter pour un Hollande. J'ai donc fait le choix de celui que je considérais comme le moins mauvais des deux, qui n'avait rien à voir non plus avec un vote utile puisque je ne considérais pas Hollande comme un danger, tels que d'autres sont considérés par ceux qui se nomment eux-mêmes les républicains.

Il n'y a aucune contradiction dans mes propos. J'estime qu'il doit être possible de faire changer les choses sans obligatoirement léser les classes dites moyennes, et donc conserver mon mode de vie. N'oublie pas que je ne suis pas de Gauche et que je ne fais pas dans le social. Tout ce que je possède, c'est par moi-même, et je ne dois rien à personne. Et encore, payer, je veux bien mais pour qui ? Pour des cas sociaux qui me méprisent et qui m’assimilent, comme tous ceux qui règlent l'impôt, à un bourgeois ? Non merci ! Payer pour enrichir encore plus de nababs, politiciens et haut-fonctionnaires ? Toujours non merci ! Payer pour des services sociaux qui à moi seraient refusés pour cause de trop bons revenus ? Non merci encore ! Payer pour du rafistolage à court terme, pendant qu'à peu près tous les politiciens sont dans le déni de la robotique (et autres bouleversements technologiques) qui va nous submerger dans les années à venir et mettre sur la touche des salariés par millions ? Toujours non.

Fillon a détourné du fric. On est d'accord. Mais ni à droite ni à gauche tu ne trouveras un candidat (parmi ceux qui ont leur chance d'être élus) quelqu'un d'entièrement clean, d'un point de vue ou d'un autre. Même si Macron est tout bien propre sur lui, son professionnalisme de haut vol dans la haute finance a dû causer bien des malheurs à bon nombre de salariés.

Dans 10 jours, chacun votera selon ses aspirations, ses attentes et sa conscience..........
40 ans Sous les pins!!! 7782
mais Prax tu payes déjà pour les autres! Sauf si tu n'es pas imposable à tous les niveaux mais d'après ce que tu dis ce n'est pas le cas.
Et puis je suppose que tu n'as pas toujours été dans ce confort que tu as acquis aujourd'hui si? Plus jeune ou dans d'autre situation tu étais content que certains payent pour que tu puisse bénéficier de la sécu ou d'autres "service" que tu ne pouvais pas financer tout seul?
P
54 ans 3726
Mais, Faustine tu as raison, je (comme toi) paie déjà beaucoup pour les autres, alors au bout d'un moment, la coupe est pleine. Je ne prendrai que l'exemple des assurances et des mutuelles, où on paie déjà beaucoup pour des services obtenus moindres que d'autres obtiennent en ne versant pas un sou.

Je vais essayer de résumer ma situation sociale.

Je suis issu d'une famille "normale". Ma mère a été employée de bureau de 17 à 62 ans, dans la même administration (elle a fini cheffe de service). Mon père était dessinateur industriel. Grosso modo 20 ans dans une entreprise de mécanique générale, 20 ans dans un bureau d'études.
A là maison, on vivait bien. Ils faisaient partie de la "classe" des employés aisés et j'ai eu une belle jeunesse et adolescence. Mais on ne peut pas dire qu'ils étaient des riches, au sens où on l'entend, et encore moins des exploiteurs. N'empêche qu'on faisait partie de ceux qui paient pour les autres et qui n'ont droit à rien.

Ne foutant rien à l'école, j'ai été orienté en CAP de bureautique. A 16 ans, j'étais "commis de bureau" pendant 2 ans. Pour moi, travailler dans un bureau a toujours été la voie royale, au propre, au chaud et au sec ! lol !
J'ai devancé l'appel et à 18 ans et quelque j'ai fait mon service militaire (là encore, dans un bureau). Quand je suis rentré, j'ai retravaillé quelques mois dans le bureau de mère (cette fois-ci, payé au SMIC) et un peu avant 20 ans je trouvais ma première vraie place dans une petite menuiserie-ébénisterie comme employé aux écritures.

Parallèlement, grâce à un petit héritage, j'ai pu acheté mon premier petit appartement et le retaper avec mon père. Je voulais partir de chez eux au plus vite et il n'était pas question que je verse 1 franc de loyer : je voulais payer pour quelque chose qui m'appartienne pleinement.
A 25 ans (j'arrondi), mon bien était entièrement payé. Je l'ai gardé jusque la trentaine, je l'ai revendu un bon prix (le quartier avait changé) pour acheter plus grand (mon actuel) que j'ai eu fini de payer un peu avant 40 ans.

J'arrête là. ;)

Alors effectivement, je me sens un nanti quand je vois certains. Mais seulement, tout ce que j'ai, c'est par moi-même, par mon travail, sans avoir jamais exploité qui que ce soit ni profité de la sueur des autres. Chaque soir de la semaine (sauf le week-end où c'était la fête !), pendant que les autres fondaient des familles et regardaient la télé, moi je bossais, j'apprenais l'informatique, là encore par moi-même et sans l'aide de personne, devant mon premier ordi. Et ça a duré, duré, duré..........

Je n'ai jamais caché être un individualiste qui n'avait qu'un seul but dans la vie et que j'ai atteins : avoir une existence au moins aussi confortable que celle de mes parents.

Bien qu'étant égocentrique, de ce point de vue là je ne tire même pas de fierté particulière à avoir bien réussi avec un simple CAP. Je dis juste que si j'y suis parvenu, d'autres pourraient le faire aussi en se retroussant les manches comme moi j'ai fait. Et qu'il y a bien plus nantis que moi à faire payer pour les plus modestes. Mais ça, politiquement, il est toujours plus facile de faire cracher les classes dites moyennes que les gros riches !
B I U