MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

le papa ne veut que les enfants voient ma mère

59 ans Québec, Canada 1664
Ah bon ? C'est dommage je trouve. Il est intéressant de lire les points de vue des uns et des autres je trouve. Sur ce fil nous n'avons  
qu'un côté de la médaille et j'oserais dire un côté très partiel puisque nous n'avons jamais su les réels motifs qui ont amenés Monsieur a être aussi ferme et campé sur sa position. C'est pratique lorsqu'on veut casser du sucre sur les méchants Messieurs qui ne comprennent jamais rien et qui ont la sensibilité d'un mammouth le hic c'est qu'il n'est pas rare qu'après coup, en ayant fait toute la lumière, on se dise que, finalement, Monsieur avait peut-être raison de s'emporter. De toute façon l'enfant est éduqué par sa mère et son père en premier lieu et, pour ma part, je n'aurais guère apprécié que ma mère porte un jugement sur mon mari et ce, même si elle avait raison. Je considère que cela fait partie du domaine privé d'un couple et si il y a des diverges de point de vue c'est au couple de régler la question. Mais ça ... c'est mon humble point de vue.
54 ans 2653
... Tout-à-fait d'accord avec toi, Poulette.

Bon : J'avoue que certaines intervenantes de ce forum ont fini par m'énerver et me dégoûter de ce forum...

Alors je préfère me consacrer à "mes" choses personnelles, dans "ma" vraie vie, et de préférence sans personne pour me contrarier (parce que je suis un homme?, que je ne hurle pas avec la meute des geignard(e)s quand un problème de couple ou ici de parentalité arrive, mais c'est quelque peu lié ici... Que j'ai une vision des choses qui doit choquer un noyau de féministes, et qui de + dénote fortement avec le style de réactions gratuites qu'à la moindre difficulté conjugale, donne l'éminent conseil "Fuit, ma pauvre!! Quelle ordure, ton mari! Divorce immédiatement!!"

Là le conseil généralisé, quel était-il?
Qu'il fallait absolument encourager "mamie" qui avait pourtant insulté copieusement son propre conjoint!!
Or s'il faut vraiment choisir son camp entre son conjoint et son père ou sa mère : nonobstant tout le respect que l'on leur doit, de l'autre côté (du ring?), le conjoint que l'on a choisi doit être notre 1er interlocuteur, et avec qui l'entente doit rester la meilleure. On ne reste pas la "fifille à sa maman", obéissante en toute choses, corvéable, malléable, quand on s'est engagé dans une vie sentimentale avec un partenaire librement choisi...
Tu m'étonnes si le mari l'a "mauvaise"...

MAIS bref : Je suis intervenu dans ce forum ; Souvent j'ai pris un certain plaisir à écrire, à analyser (à ma manière : je n'ai aucun bagage dans un domaine psycho etc...), à dénouer les fils de certaines embrouilles...
59 ans Québec, Canada 1664
Les relations hommes femmes est un sujet si vaste que je pense qu'une vie entière à les étudier ne suffirait pas.

Je trouve nocif toutes les généralisations qu'on peut lire à gauche et à droite comme si il y avait que des cas types sans nuance aucune alors que nous avons tous une éducation différente, des valeurs différentes, une sensibilité différente etc.

Il est aussi très facile de prendre des décisions pour autrui puisque complètement détaché émotionnellement et en ayant en main que quelques cartes sur un paquet de 52.

Et puis, y a t'il nécessairement qu'une seule personne qui a tort lorsqu'il y a un conflit dans un couple ?

Encourager la victimisation n'est pas une bonne façon de faire non plus.

Seule la prise de conscience des responsabilités de chacun dans le conflit, la volonté d'en arriver à un compromis acceptable pour les deux parties dans le respect des sensibilités de chacun, peut, à mon avis, permettre de dénouer bien des situations.

Bref, ce n'est pas simple car si cela l'était il n'y aurait pas de divorces, pas d'animosité, pas de rancoeur, etc.
54 ans 2653
Si je reviens "sans animosité, sans rancoeur", je ne sais si je supporterai que la comédie reprenne...

Bah je te laisse prêcher dans le désert... Et c'est toi, à ton tour, qui risque de te faire prendre de haut, dégringolée, dénigrée...
59 ans Québec, Canada 1664
Mon dernier message n'était pas une opinion sur tes interventions Poirier, je parlais d'une façon générale. Pour ce qui est du risque de me faire prendre de haut, dégringolée, dénigrée, je t'avoue que je ne m'en soucie guère. J'ai pour principe de dire ce que je pense, sans chercher l'adhésion de tous. Je sais qu'il est possible d'avoir des échanges respectueux avec la plupart des intervenants. Cela me suffit. :)
54 ans 2653
"... La plupart... "

en effet!
27
Vous allez pouvoir calmer le papa et arrêter de pleurer car les grands-parents ont des droits , et les parents ne peuvent légalement pas empêcher papi et Miami de voir les enfants
27
Petits-enfants : droit de visite des grands-parents
Juillet 2019
Les grands-parents bénéficient d'un droit de visite vis-à-vis de leurs petits-enfants. Les règles légales pour exercer ce droit, prévu par le Code civil.



Les relations familiales sont parfois difficiles à gérer, tout particulièrement lorsque des conflits interviennent entre différentes générations ou dans les familles recomposées. Parmi les conflits potentiels, l'un est particulièrement complexe à appréhender : celui relatif au droit de visite des grands-parents.

Loi et Code civil
Le droit de visite des grands-parents est fixé par l'article 371-4 du Code civil qui précise que "l'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit. Si tel est l'intérêt de l'enfant, le juge aux affaires familiales (JAF) fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers, parent ou non."
B I U