MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Besoin de soutien pour garder le sourire...

48 ans Haute-Normandie 48
Coucou,

Comme je l'ai dit lorsque je me suis présentée, j'essaie de toujours garder le sourire... Mais j'avoue qu'aujourd'hui j'ai de plus en plus de difficultés pour y arriver... Alors je  
me tourne vers vous pour puiser un peu de courage...

Comme la plupart d'entre vous dans cette rubrique, mon zamour et moi traversons le douloureux parcours d'une grossesse qui n'arrive pas, d'un bébé qui ne vient pas... Nous essayons, nous attendons depuis 17 mois... Pour certaines c'est peu, pour d'autres beaucoup... Mais pour moi c'est une souffrance que j'ai de plus en plus de mal à gérer... En parler à mes amies m'est pénible, car toutes viennent d'avoir un bébé... 3 grandes amies, 3 bébés en 2 ans, et une autre qui est enceinte mais que je ne considère plus comme amie...

Depuis 3 mois, je subis les premiers examens. L'ovulation est irrégulière, mais présente. Les glaires de médiocre qualité, mais améliorées par traitement... mais surtout lors des tests de Unher, absence de spermato. dans les glaires... La gynéco parle d'incompatibilité entre les spermato. et les glaires... (on attend le résultat d'un 2è spermogramme).

J'ai RDV jeudi pour l' hystérosalpingographie (la radio des trompes). J'ai lu d'ailleurs vos posts sur le sujet... ma gynéco m'a assurée que ce n'était pas douloureux ... - en tout cas, je note bien tous les conseils !!! - Mais si je suis prête à tout pour avoir un bébé un jour, la peur n'en est pas moins présente... très présente à mon esprit... Peur des examens, peur de la douleur, mais aussi peur des résultats...

J'ai - je crois - la chance d'avoir un chéri résolument optimiste et toujours plein d'humour... Une gynéco géniale, qui me rassure sans cesse, très présente (c'est elle qui me fera passer la radio des trompes), très optimiste aussi... En ce qui concerne mon poids, elle me dit de ne pas m'en préoccuper : "chaque chose en son temps et surtout pas de régime" dit-elle...

Voilà... J'espère échanger des impressions, des infos, des paroles... afin de trouver auprès de vous la force de garder le sourire, ce sourire qui fait partie de moi...
37 ans Paris 12 389
J'espère que tu trouveras du soutien parmi nous.

Je suis également dans l'attente d'une grossesse, mais depuis 7 mois (seulement) et même pour moi ce n'est pas toujours évident, surtout quant mon chéri me dit "c'est pas grave on a alexandre" (le fils qu'il a eu avec son ex); mais même si je l'aime ce n'est pas évident, il est habite chez sa maman donc je n'en profite pas beaucoup.

Alors je patiente, même si je désespère, car au début de ma relation avec Guillaume j'étais tombée enceinte, mais j'avais rapidemment perdu le bébé (à ce moment là pour moi ce n'était pas "grave").

Enfin je ne vais pas trop faire déborder ton post, mais j'espère que tu arriveras, même si c'est long le résultat en vaudra la chandelle.

Bisous
44 ans perpignan 137
bonsoir ,

comme vous, j'ai eu beaucoup beaucoup de mal pour avoir mon premier bébé , .3 ans exactement, et 3 ans d'examens médicaux pour moi et mon zhom.

et puis un jour , apres 3 petits jours de retard, je fais un test de grossesse sans trop de conviction , car je ne pensais plus être un jour maman.

il etait 20h30, je vais faire mon petit pipi lol :) impatiente mais sans trop y croire :? et puis :shock: :shock: :shock: la couleur change :D :D ça y est je pense être enceinte, le lendemain matin je téléphone à ma gyneco elle me fait venir tout de suite................. une petite échographie et :D :D la super nouvelle est confirmée , on va enfin avoir un bébé pour le mois de janvier 2001.

je précise que je n'avais plus d'espoir ,d'après ma gyneco j'etais quasi stérile, tout le monde me disait , : tu y pense trop , (vous devez connaitre ça aussi )

donc voilà en janvier 2001 , ma premiere puce est arrivée, mon plus grand bonheur

et ........................................

en 2002, alors que je prenais la pilule :P :P non je vous assure c'est vrai , je tombe enceinte............. je vous raconte : la veille au soir d'une visite routine chez la gynéco, ma belle mere me dit : peggy tu sais j'ai fais un reve etrange, j'ai révé que tu etais enceinte et que tu allais avoir des jumeaux...... :? :? :?

je reponds : belle maman, vous savez bien c impossible , j'ai eu vraiment du mal à avoir prisci, et en plus je prends la pilule,

le rendez vous arrive , je raconte au doc l'histoire de ma belle mere, on fait une echo de controle et ben devinez koi :lol: :lol: :lol: :lol:
je suis enceinte et je vais avoir des jumeaux :shock: :shock: :shock:

WAOUH, méga surprise :shock: :shock:

ben voilà depuis j'ai 3 petites filles

Tout ça pour vous dire , ne perdez pas espoir, gardez confiance , et surtout pas de stress

bisous

COURAGE COURAGE
48 ans Haute-Normandie 48
Merci à vous de m'avoir répondu :)
L'espoir, je le garde... mais l'épreuve est difficile...

Mary_was_a_Rock_Star quel que soit le nombre de mois d'attente, je crois qu'elle reste douloureuse, pour peu que nous soyions d'un caractère sensible... Surtout ne désespère pas : au contraire, il faut le garder cet espoir !! Il doit être pour nous un ami formidable ! Et puis, FELICITATIONS pour ton récent mariage : je te souhaite le plus de bonheur possible :lol: !!

Peggy1505, merci pour votre message d'espoir... oh oui, on me dit que "j'y pense trop"... J'essaie pourtant de ne pas le faire... plus pour le mal que cela me fait que pour suivre les conseils des gens qui (je dirais froidement) ne comprennent pas... Tout comme j'essaie de voir autour de moi des points positifs... Mais c'est dur, très dur... D'autant que les soucis ne se privent pas pour me tomber dessus ! Mais bon... la vie est ainsi faîte, n'est-ce-pas ??

Vos réponses m'ont réchauffé un peu le coeur, je vous en remercie encore !

Bisous
47 ans Guadeloupe 1369
peggy1505 a écrit:
ben voilà depuis j'ai 3 petites filles

Tout ça pour vous dire , ne perdez pas espoir, gardez confiance , et surtout pas de stress

bisous

COURAGE COURAGE


Ton histoire est magique peggy1505, et redonnes espoir effectivement, en plus tu portes le meme prénom que moi,
45 ans eure 977
coucou....
te decourages pas...... j'ai connus cette situation.... puisque l'enfant que j'attends, on a mis 6 longues années pour l'avoir.... je n'ai plus quelques semaines à attendre pour enfin apres ce long parcourt la serrer dans mes bras!!!!
je sais que c'est pas facile, que chaque annonce de naissance est chaque fois un coup de poignard au coeur.... et que certaines personnes sont parfois plus bètes que mechantes dans leur réflexions...( c'est que j'ai vecu....) mais j'ai toujours gardé l'espoir au fond de mois que notre tour arriverais à nous aussi..... j'ai la chance d'avoir un mari merveilleux qui toujours à été présent... qui a gardé sa tristesse au fond de lui pour ne pas m'enfoncer d'avantage..... qui redoublais de tendresse et d'amour, chaque fois qu'on m'annonçait que c'etait pas encore pour cette fois!!!!
vraiment... tout est possible ma fille est la preuve de ça!!!!

pleins de courage à toi!!!!!!! ou plutôt à vous!!!!

bizzzzzz
48 ans Haute-Normandie 48
Merci Pilipili pour ton message d'encouragement et d'espoir.

J'oscille entre des moments où j'"optimiste", et d'autres où je "pessimiste" ; le plus dur étant de ne pas trop cogiter... (d'autant que je suis de nature à tout penser et "repenser"...) Comme tu dis, chaque annonce de grossesse est un coup de poignard... "Pourquoi eux et pas nous ??" Surtout quand les copines ont arrété le pilule bien après moi... :( L'une d'elle vient d'accoucher ; je me souviens quand elle m'a annoncé qu'elle arrétait la pilulke... elle est tombée enceinte au bout de 4 mois et durant ces 4 mois, m'appelait tous les mois super impatiente, presque inquiète, et me posait plein de questions sur la courbe de température (que je faisais à ce moment là) ... Depuis, elle a repris son discours "sois patiente ! Tu vois, pour moi c'est arrivé..." Quand on se parle, j'ai l'impression de l'embêter avec ma tristesse, qu'elle ne comprend pas... Et si je suis ravie pour elle, ça n'empêche que la douleur est là... c'est curieux ce paradoxe... et culpabilisant...
Enfin, bref... j'ai la chance aussi d'avoir un zamour formidable qui redouble d'humour et de rires... Il cogite bien moins que moi, et c'est pas plus mal...

Au fait, Pilipili, j'ai fait un tour sur ton blog... et souri devant 2 points communs : moi aussi j'ai rejoint mon chéri en Normandie (où en revanche j'ai été bien accueillie !) et moi aussi j'adore les zanimos... (2 chats chez moi, et 3 encore chez ma mère...). Alors comme toi, j'espère voir bientôt la lumière au bout de ce long chemin...
Dans l'immédiat l'hystérosalpingographie m'attend... j'appréhende, mais je m'y prépare.

Bises et merci :
46 ans Deux Sèvres 443
Coucou à toutes,
Un petit message aussi pour te dire qu'il faut garder espoir. Zhome et moi traversons aussi cette épreuve depuis 3 ans maintenant et toujours rien. Duphaston, clomid, gonal, purégo, une petite opération destinée normalement à booster les ovaires et toujours rien. Y'a deux mois un mini espoir deux ovocytes avaient enfin décidé de grandir, donc déclenchement de l'ovulation, petits lapins (la meilleure partie LOL) et puis 13 jours après mes GRRRRR sont arrivées;
Là on recommence une nouvelle série de piqures (24 la dernière fois) avec un autre dosage.
Parfois moi aussi j'en ai marre et voudrait tout planquer. Mon zhom me soutient et me dit que de toutes façons cela aurait été étonnant que cela réussisse du premier coup, car "cela n'aurait pas été moi".
Nous pensons aussi sérieusement à l'adoption, nous allons nous renseigner. On s'était dit dès qu'on s'est mis ensemble qu'on adopterait meme si on avait des enfants naturels, donc comme ils se font attendre on va le "faire à l'envers".
Mon gygy ne m'a pas encore parlé de traitement "plus lourd" style IAC ou FIV car il estime que je suis encore jeune. Je lui ai répondu que la roue tourne chaque jour et qu'il va falloir d'ici la fin de l'année prendre une autre direction si celle suivit jusqu'alors ne mene nulle part.
En tous cas, bisous amaryllis et faut se serrer les coudes.
NOUS VAINCRONS
48 ans Haute-Normandie 48
Coucou
Noune, tu as raison, nous devons nous serrer les coudes : l'union fait la force, je pense que c'est tout aussi valable d'un point de vue moral !!!
Lorsque tu dis que "si ça avait fonctionné du premier coup, ce n'aurait pas été toi" je pense que cela peut s'appliquer à moi aussi... Je suis pour ma part assez compliquée dans ma tête :oops: et fais/ obtiens toujours les choses plus tard que la moyenne... Bon sang, ce que j'envie les personnes qui ne se prennent pas la tête !!!!! Ils/elles se rendent sans doute bien moins "malheureux" que nous... Mais bon, on ne se refait pas...
L'adoption, nous y pensons aussi... Mais je crains que face à notre situation financière actuelle nous n'ayions aucune chance... Cela dit, je garde cette possibilité dans un coin de ma tête.
Pour le moment, ma gynéco pense surtout à l'IAC... Mais voyons déjà l'hystero... demain... (d'ailleurs oupsssss j'ai peur !!!! :cry: en plus j'ai dû me faire prescrire des cachets preventifs car je suis allergique à l'iode... et j'ai personne pour m'y accompagner ... mais bon faut rester zen !!!!!)

Je te souhaite plein plein de courage, Noune, dans la continuité de tes examens, traitements, démarches, etc... J'espère te lire bientôt et avoir de tes nouvelles... Tenons nous les coudes, je pense que c'est essentiel...
Bisous et @ +++
P
40 ans Troyes / Provins 69
Je désespère, et c'est en pleure que j'écris ce message
ça fais 11 mois qu'on essaye c'est peu pour la plupart des gens mais pas pour vous ici qui pensez que y en a ras le bol d'attendre. Le pire c'est toutes ces grossesses autour de moi. Ma collègue qui viens de partir en congé mat, qu'en j'ai arrêté puis elle 6 mois après c'étais "ils vont être dans la ... quand on va partir en congé mat ensemble" et voilà, elle est plus là elle :cry: . Ma soeur qui à arrêté bien après moi et qui accouche dans 3 semaines :cry: :cry: , et me revoilà au boulot avec une nouvelle enceinte, âprès un mois d'arrêt de pillule!!! grrr!! et ses réfléxions à 2 francs "ça commence déjà à se voir" :cry: :cry: :cry: enfin, c'est pas toujours drôle dans la vie, heureusement que vous êtes toutes là.
Bon courage à toi
48 ans Haute-Normandie 48
Gros bisous à toi Pouny,
Comme je comprends ce que tu ressens... Toutes ces grossesses autour de nous... qui nous brisent un peu plus le coeur au fil des mois... Et l'incompréhension de ses futures - ou toutes jeunes - mères qui - sans penser à mal - remuent le couteau dans la plaie aves leurs phrases pleines de bonheur ou leurs encouragements maladroits...
Oui, Pouny je connais ça... et je n'ai toujours pas trouvé le remède pour les encaisser sans mal (si ce n'est en m'éloignant de mes amies un peu plus....) ; alors je me bats, je poursuis ces fichus examens, ces traitements... etc et je garde l'espoir surtout... l'espoir de pouvoir à mon tour mettre au monde un petit bout...
Ce w-e je dois rencontrer le bébé d'une amie, née il y a 15 jours... j'en ai super envie car j'adore les bébés, en même temps je sais que ça va me faire très mal... alors je ne sais même plus si je vais ou non y aller... J'hésite... Je m'en veux, car c'est une amie à laquelle je tiens beaucoup et puis que j'y aille ou non, cela ne changera rien à notre impuissance à faire ce bébé que nous attendons tant...
Tu vois, Pouny, ça me fait du bien d'écrire tout ça... Ca ne résoud rien, mais au moins ça permets de me défouler un tit peu... Alors pour se battre contre cette souffrance, je le répète.... partageons, serrons-nous les coudes... On dit toujours que l'union fait la force... alors unissons-nous dans la parole !!!!
Très gros bisous à toi Pouny, bizzzzz à toutes
46 ans Deux Sèvres 443
Coucou les filles,

Bon visite hier chez gygy, toujours le désert des ovovytes à maturité, malgré leur profusion, aucun ne semble vouloir devenir leader malgré 14 jours de puregon 75, donc d'hier jusqu'à mercredi on passe à 100 et revisite jeudi.

C'était pas le meme que d'hab mais son collègue qui m'a balancé en pleine tronche qu'il faudrait sérieusement pensé à entamer un ptit régime si je veux mettre le max de chance de mon coté. c'est vrai que je ne suis pas maigre mais bon 85 kg pour 1m70 je ne suis pas non plus un bonhomme michelin. Je suis sortie super dégoutée, même si cela fait 30 ans que je suis dans l'injustice du surpoids c'est pas la peine de me dire qu'en plus cela ne favorise en rien l'autre injustice qui m'empeche POUR L'INSTANT de devenir une maman. J'écris sous le coup, encore, des nerfs, j'avais vraiment les boulons.

Bon, j'ai une copine qui est allée dans un centre d'amincissement qui à perdu 15 kgs en 4 mois tout cela pour la modique somme de 1 200 € qui comprennent un ptit régime, des soins du coprs intensifs durant 4 mois puis après d'entretien, le tout se déroulant normalement sur un an. J'y réfléchi et me dit que c'est peut être une bonne solution. Zhom ok malgré la somme qui n'est rien pas rapport au fait que cela peut éventuelleement nous faire devenir parents plus rapidement (3 ans de longue attente déjà).

Voilà j'ai fini de vous souler de me rage LOL

Bisous et COURAGE à TOUTES et TOUS
48 ans Haute-Normandie 48
Noune tu as raison de têtre défoulée, ça fait toujours du bien !!
Je me rappelle il y a qqs années, j'avais passé une échographie et le médecin qui me l'avait fait passer me demandait de perdre 10 kgs... Quand j'ai dit ça à mon généraliste de l'époque, il a hurlé NON !! Il ya peut-être des critères de (soi-disant...) normalité, mais il y a surtout des critères de bien être corporel... En ce qui me concerne, lorsque je descends en dessous d'un certain poids je suis faible et malade ; bon c'est sur que j'ai dépassé ce critère (de +20 kg) aujourd'hui, mais je sais que je ne serai jamais non plus un top-model !!!
Ma gynéco m'assure (pour le moment) que mon poids n'a rien à voir avec ce bébé qui n'arrive pas... et ma généraliste sous-entend le contraire... qui croire ?? et bien je crois ma gynéco, car pour elle le plus important c'est d'être le mieux possible dans sa tête (difficile au vu des circonstances) et ce n'est surtout pas le moment de me prendre la tête avec la nourriture...
Pour moi, une "cure" dans un centre d'amincissement n'est pas envisageable question finances, mais si cela t'est possible je pense que ça peut etre super positif, car s'occuper de son corps par des soins extérieurs (impliquant une part de cocooning) est - à mon avis - hautement bénéfique pour le moral...

De mon côté, l'hystero. a révélé que les trompes ne sont pas bouchées (oufffff !) mais l'une d'elle semble "paresseuse"... Le spermogramme indique une faible mobilité des spermatozoides... Je revois demain la gynéco, mais tout semble s'orienter vers l' insémination artificielle...
J'ai beaucoup de mal à garder le moral et le sourire... Mais bon faut faire avec...

Bizzzz et COURAGE aussi à vous !!!
P
40 ans Troyes / Provins 69
Noune,
tu en as vu un sacré c.. de gygy, te demander de perdre du poids alors que tu n'es pas en énorme surcharge pondérale, mais bon, pour certain il faudrais être filiforme !!! :sifl:
Je te souhaite bon courage pour ton ttt.

Amaryllis,
Cool pour tes trompes, en éspérant que la parresseuse vas se motivé un peu plus que ça, ce serais le bonheur. Tu en as déjà parlé avec ton gygy de l'insimmination artificielle?

Bisous les zoulettes :kiss:
M
44 ans 15 km du Mans (sarthe) 20
Coucou les filles !

Petit message d'espoir j'ai peur de me tromper dnas vos noms en vous répondant uen par une alors j'y vais pourtout le monde ça m'évitera de forisser qui que ce soit ;)

J'ai attendu ma puce pendant 3 ans et 3 mois...

Pendant ce temps des amies sont tombées enceintes en 9 mois ... où seulement après 5 mois de vie commune (merci la méthode contraception des témpératures qui marche pas lol ) ...

Un des couples amis à nous nous sortait des "faut pas y penser", ou des à mon homme "tu l'as prise par le mauvais toru faut la retourner" et j'en passe ... difficile de ne pas y penser quand on doit prendre des medocs le soir à heure fixe, se flecher le ventre et se lever à 5h30 pour se rendre au chu faire les echos ....

à 24 ans j'ai vu une gygy qui me disait que je devais perdre du poids car "le gras qi entoure vos ovaires peut les empêcher de bien fonctionner",aussi entendu "vous êtes jeune vous avez le temps " (ouais ouais 24 ans toutes les conditions requises t'as qu'à croire ....)

1 an à ne faire qu'y penser rien ... aubout de 2 ans j'ai tapé du point sur la table , j'en avais marre qu'on ne fasse des analyses que sur moi , d'attendre ce bébé qui ne venait pas ....

C'est là qu'on a vu que le soucis venait de mon mari, ses spermatozoidesétaient trop peu nombreux, anormaux et peu mobiles ... coup de massue il s'en voulait...

Puis j'ai déménagé et jen ai parlé à mon doc généraliste, il m'a dit d'aller voir une endocrinologue qui m'a rassuré en me disant qu'elle avait vu des femmes fortes tomber enceinte que, contrairement à ce que m'avait dit ma gygy de l'époque j'ovulais et qu'il n'y avait pas de raisons pour ...

Au bout de ces 3 ans , j'ai décidé de me lancer dans une formation pour essayer de penser à autre chose, 3 ième IA en décembre 2003 , le 21 décembre, à 5h00 du matin envie de pipi, j'y vais mon verre à la main (un conseil pour les test prenez un gobelet en plastique à chaque fois que je vois mon verre je suis emue :lol: ) et ++ , j'en pleure de joie ...

Evidemment les 3 premières mois j'ai eu peur, peur de la perdre, de perdre de petit bonheur tant attendu...

Enceinte j'entendais une amie (la copine dans le couple faisant des reflexions pourries ci dessus) qui était tombée enceinte 1 mois après mois accidentellement (stérilet qui a bougé lors d'un raport et plouf) qui disait à un repas que son enfant était un "accident" (le second c'était) , qu'elle n'avait pas de chance que son mari soit si "fertile" , et voyant mon regard noir elle ajoutait "oh mais j'ai dela chance tu as tellemeeeeeeeeent galéré " (merci j'avais pas remarqué :evil: )., preuve si il en est qu'il faut se blinder jusqu'au bout des reflexions des autres je m'y attendais pas j'étais allée pleurer au wc ... attendre un enfant si longtemps et entendre ça ...

Toujours est il que je vous embête avec mon roman pour vous dire que j'y suis arrivée, et que c'est possible !! et que vous allez y arriver !!

Pour les IA si l'on injecte le sperme directement deiière la glaire ça réduit les chances qu'il soit détruit par la glaire !!

Pou rune IA les spermos sont triés o nne garde que les meilleurs donc c'est bien ça marche mieux.

Pour l'hystéro je sais pas vous mais moi j'ai hurlé ... bon ce n'est qu'un mauvais moment à passer ...

Courage à vous ! vous êtes dnas ce qui vous parait comme un tunnel long sombre et sans fin mais je peux vous dire qu'il y a la lumière au bout !

:kiss: :teddy:
B I U