MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Lettre de souffrance.

51
Chère Corneflakegirl,

Quand je te lis, je ne vois que des mots forts et dévalorisants envers moi.
Tu me soumets ironiquement et même méchamment d'écrire une lettre, de me confier moi aussi,  
moi qui n'en ai plus besoin mais qui il y a quelques années encore en avait un besoin fondamental.

Ma pudeur me demandait de ne pas déballer mes souffrances mais apparemment tu sembles croire que je ne suis qu'un imbécile confirmé.

Les conseils que je donne ici je les applique à moi depuis plusieurs années et ils fonctionnent d'enfer.... Je voulais te les faire partager ainsi qu'à tes correspondantes du forum.

A 7 ans j'ai tenu ma petite soeur de 2 ans dans mes bras à moitié morte pendant que ma mère l'emmenait aux urgences car ce jour là j'étais seul avec elle.
Je la tenais serré contre moi, la regardant partir et du haut de mes 7 ans ne pouvant que subir l'attaque de la mort. Elle s'est vidée sur moi par tous les orifices...et je ne pouvais que la supplier de ne pas partir.

A 15 ans ma mère a fait une rupture d'anévrisme un jour de l'ascension.
Mon père l'a maintenu artificiellement en vie puis m'a demandé de prendre le relais pendant qu'il appelait les pompiers. Elle s'arrêtait sans arrêt de respirer et j'ai dû cogner ma mère pour lui insuffler une réaction de sursaut afin de lui rappeler de respirer. Quand à l'hosto elle a ouvert les yeux elle m'a regardé et m'a dit" Vous êtes qui vous?"...........Je suis ton fils maman............Mais elle ne me reconnaissait plus.

A 19 ans j'ai eu avec mon frère jumeau et ma petite amie de l'époque un accident de voiture à cause d'un mec complètement torché. Mon frère a été décalotté par de la ferraille et ma peitie amie ejectée du véhicule a été projeté contre le rail de sécurité qui abimé par le choc et cisaillé lui a ouvert l'abdomen du pubis à la poitrine.

J'ai vu mourir ssous mes yeux sans rien pouvoir faire mon jumeau et mon amie. J'ai subi leur agonie sans aucune manière de pouvoir les sauver.

Ensuite je suis allé très mal et je suis rentré en introspection sur moi même et j'ai réfléchi à la vie, à la mort bref à tout ce qui est existentiel.

Et j'ai voulu m'en sortir pour mon frère qui aurait tant aimé continuer à vivre.

Et aujourd'hui je suis heureux.Il ne me manque qu'une famille à moi pour être le plus heureux de la Terre.

Alors oui je veux faire profiter de la méthode qui marche si bien sur moi aux autres, oui je pensais qu'ici c'était le bon endroit.

Corneflakegirl penses tu que j'ai assez souffert? Ma maison des horreurs te comble t elle?

Je pense que l'agressivité n'est pas une chose positive .
Je n'ai pas de haine envers toi, si désobligeante, parce que la haine est un mauvais sentiment.

Mais oui je suis encolère contre toi, car tes propos ne sont que négatif envers moi et il a suffit que tu te sentes soutenue pour qu'ils deviennent encore plus déplacés.

Et non je ne suis pas condescendant, non je ne suis pas un super héros et oui je suis quelqu'un de très entier et sincère.

Maintenant je t'insupporte c'est possible.
Dans ce cas passe ton chemin et laisse moi poursuivre le mien.

Je te salue

Nicolas
25680
Merci pour ton témoignage, mais tu n'as pas compris !
Ce n'est pas un concours de celui qui a le plus souffert, d'ailleurs qui peux juger de l'intensité de la souffrance d'une personne ?

Tu dis vouloir aider, mais tu t'accroches à un aspect des choses, et tu agis comme si tu étais notre sauveur même si tu sembles dire que ce n'est pas ce que tu veux !

Tout n'est pas question de souffrance !
51
Anne je ne souhaitais pas remporté un concours mais corneflakegirl me demandait si j'avais souffert ironiquement et méchamment, du genre toi pauvre tache tu viens nous parler alors que tu ne sais pas ce que c'est que souffrir.......Bah si je sais.
Encore une fois je ne suis pas sauveur du tout..............
Après chacun est libre de penser ce qu'il veut.
25680
XeniuM a écrit:
Anne je ne souhaitais pas remporté un concours mais corneflakegirl me demandait si j'avais souffert ironiquement et méchamment, du genre toi pauvre tache tu viens nous parler alors que tu ne sais pas ce que c'est que souffrir.......Bah si je sais.
Encore une fois je ne suis pas sauveur du tout..............
Après chacun est libre de penser ce qu'il veut.


Peut-être que tu ne comprend pas ce que tout le monde tente de te dire ?
Poses toi la question.

On peut très bien avoir souffert et vécu des drames horribles, ça n'empêchent pas pour autant des personnes de devenir grossophobe et de ne pas comprendre ce que vivent d'autres personnes.

Fais preuve d'empathie et pas de pitié.
Et si tu as l'impression que mes mots ne peuvent pas être pour toi, alors change peut-être ta façon de formuler les choses.
Si tu te sent agressé c'est peut-être que tu n'écoutes pas aussi bien que tu le crois ?
45 ans meuse 1180
OUI ,il ne peux certainement pas nous sauver de nos propre demons,mais son aide peux nous apporter des tas de choses,c est pas evidant pour une personne dite "normal"de comprendre ce qu es l obesité,il ne faut pas oublier que parfois on rencontre des personnes tres sensible au mal des autres(woui woui ça existe)Maintenant XeniuM a toi s offre la chance de pouvoir nous comprendre,ben oui il faut passer par nous comprendre avant de vouloir nous aider(et encore uniquement les personnes qui ont en le desir)et puis non ce n est pas de l aide dont certains on besoin mais tout simplement que l on nous aime tel que l on est,je suis super cafouillon dans mes propos ,c est pas evidant de retranscrir ma pencé,parfois je ne suis pas coherante,bisous
46 ans 128
Ce n'est pas parce que l'on a connu la souffrance, que l'on est plus apte a comprendre celle des autres.

parce que les souffrances sont differentes, si il suffisait d'avoir souffert dans sa vie pour comprendre les autres souffrances, alors il n'y aurait pas tant de problemes sur cette terre, avec tout ce monde qui souffre en permanence.

Seulement, parce que les souffrances sont differentes, parce que chaque personne estime plus ou moins avoir eu une souffrance plus importante qu'une autre, parce que la personne en souffrance s'en est sorti, pense que des lors toutes personnes peut s'en sortir, en appliquant sa methode, vu que cela a marché pour elle ca provoque l'intolerance.

Souvent c'est " j'ai bien plus souffert que toi dans ma vie, moi je m'en suis sortie par etc etc, et toi qui a moins souffert , tu n'y arrive pas" et c'est la que vient le jugement, l'incomprehension qui s'en suit.

il y a en effet je dirais par les faits des souffrances qui semblent plus grande que les autres, mais en realité, une souffrance qui semble plus petite n'en est pas pour autant moindre. Chaque personne reagit differemment, une souffrance qui pour quelqu'un dira " tu abuses ,ca n'est pas grand chose " pourra etre pour celle qui l'a vit un vrai calvaire.

on ne peut pas appliquer un modele qui a marchait a soit pour se sortir d'une souffrance qui lui est propre a quelqu'un d'autre.

on ne peut pas dire " ouvre toi plus , pour moi ca a marcher le dialogue donc ca va forcement marché pour toi" d'autant plus que les souffrances ont ete differentes pour l'un comme pour l'autre.

C'est la que je ne comprend pas , ta demarche, tu viens avec ta solution qui a ete eprouvé dans ton cas, ou meme le cas d'autres personnes mais dans des situations toutes differentes et tu tentes d'en faire une solution generale?

SI vous etes moins agressive, si vous tentez le dialogue alors ca marche..

le probleme c'est que la generalite ne peut pas s'appliquer a des cas specifiques
C
49 ans 1965
Tu a dit aujourd'hui :
XeniuM a écrit:

Je vous assure que l'agressivité dans la plupart des cas n'est pas la solution.
Maintenant il me semble qu'il faut que je vous explique ma bataille envers ma souffrance.
Je vais le faire en reprenant les désirs de Corneflakegirl ironique cynique et désagréable.

Je vois que tu aimes me mettre des qualificatifs comme agressive, hargnieuse, ironique, agressive, bouffeuse, cynique, désagréable, etc. J'espère que tu as un dictionnaire des synonymes sous la main!
Je pensais simplement te faire lire ce que tu nous écrit à nous et cette façon de nous dire "venez venez à moi, racontez vos souffrance, je suis là pour vous écouter" qui n'empêhce, réfléchis un peu, est légèrement déplacée! Toi-même tu viens de dire que tu l'avais mal pris...comment "nous" on doit réagir alors?

Alors on ce qui concerne cette lettre qui m'est adressée...
XeniuM a écrit:

Corneflakegirl penses tu que j'ai assez souffert? Ma maison des horreurs te comble t elle?

Je pense que l'agressivité n'est pas une chose positive .
Je n'ai pas de haine envers toi, si désobligeante, parce que la haine est un mauvais sentiment.

Mais oui je suis encolère contre toi, car tes propos ne sont que négatif envers moi et il a suffit que tu te sentes soutenue pour qu'ils deviennent encore plus déplacés.

Je suis terriblement choquée par ces deux petites questions, l'air de rien, même si tu te dis sans agressivité, sans haine (mais avec colère contre moi faut pas l'oublier ça), je trouve que ces deux petites questions sont haineuses. Tu n'as pas le privilèges de la souffrance non non, il n'y a pas de concours à celui qui a le plus souffert et non, ta "maison des horreurs" ne me comble pas parce que je ne me nourris pas de ça moi! Et ce que j'ai pensé entre autre de toi, c'est que justement tu te nourrissais de cela en voulant nous faire dire des choses.
Et pour finir, ta lettre part tellement d'un mauvais sentiment, celui de me prouver quelque chose, celui de me prouver que tu as souffert, qu'elle en perd selon moi toute la générosité, toute l'émotion, tout le caractère sacré des "autres lettres".
48 ans Nice 591
Est ce qu'un enfant venant de perdre ses jambes et sa mère sur une mine alors qu'ils allaient chercher de l'eau dans un pays en cours de developpement souffre t-il plus qu'un enfant milliardaire ce droguant et voulant mettre un terme aux vides de son existance ?
Je pense que tout cela est bien trop relatif.
Et si les mots qui faisaient le plus de mal étaient en réalité les plus bénéfiques ?
Il y a une chose don je suis à present convaincu. Se remettre en question le plus souvent possible est la meilleurs des façons de faire pour moi.
Ca me permets de comprendre, d'apprecier et de voir des choses simple et belle. En fait d'augmenter ma tolerance.
J'espere que ce que je te dis va t'aider XeniuM.
433
Je trouves que ça fait beaucoup de morts violentes en peu de temps :roll: :roll: Bref ça me fou aussi mal à l'aise que le reste parce que tu ne parles pas de souffrances mais nous fait juste un inventaire :roll: :roll:
En plus ne perd pas de vue que ce qui marche pour toi ne marche pas pour les autres...
Les souffrances de l'obésité s'apparentent souvent à faire le deuil de sa propre vie qui pourtant continue et pas de celle des autres qui bien que terribles finissent toujours pas s'apaiser...
51
Soslan, je suis 100 % d'accord avec toi.
Il ne se passe pas un jour sans que je ne me remette en question et c'est ce qui me permet d'avancer.
Jusque sur ce forum :)
433
XeniuM a écrit:
Soslan, je suis 100 % d'accord avec toi.
Il ne se passe pas un jour sans que je ne me remette en question et c'est ce qui me permet d'avancer.
Jusque sur ce forum :)


C'est pourtant pas du tout ce qu'il ressort de tes postes...
51
Leonor désolé qu'on ne se comprenne pas.
Ensuite merci pour" Je trouves que ça fait beaucoup de morts violentes en peu de temps ".

tu veux peut être que je t'emmene sur les tombes? Pour t'ôter ta suspicion..;
Tu m'écoeures là franchement.

Et tu as raison je ne parle pas de souffrance.
Ce sont de purs instants de joie.

Evite moi leonor stp parce que là tu me donnes envie de vomir.
40 ans RP 3487
+1 avec leonore, je lis la lettre de Xenuim et je ne ressens rien ... :roll:
Ce "récit" (mot choisi) est vide de ressenti, de sentiments ...
433
XeniuM a écrit:
Leonor désolé qu'on ne se comprenne pas.
Ensuite merci pour" Je trouves que ça fait beaucoup de morts violentes en peu de temps ".

tu veux peut être que je t'emmene sur les tombes? Pour t'ôter ta suspicion..;
Tu m'écoeures là franchement.

Et tu as raison je ne parle pas de souffrance.
Ce sont de purs instants de joie.

Evite moi leonor stp parce que là tu me donnes envie de vomir.


Mais c'est réciproque je te rassure quand je te vois te complaire dans la souffrance des autres.....
Et je ne sais pas si tu parles ou non de pur moment de joie mais une chose est certaine tu parles de souffrance sans aucune souffrance....
Tu nous racontes ça comme un journaliste pas comme un humain. Tu agis de la même façon avec ce post qu'avec tout le reste... Mais il est bien connu qu'on ne comprend rien qu'on a rien vécu par rapport à toi et que toi seul detiens la verité universelle :roll: :lol: :lol: :lol:
41 ans 2883
ça n'est à mon avis pas une bonne chose de déballer tant de souffrance ou de haine via des lettres de ce type, et de les soumettre publiquement en lecture. ce n'est ni le moment, ni le lieu...

Maintenant, si ça soulage certains et certaines, chacun ses choix, mais s'il-vous-plait, personne n'est apte à juger de la souffrance d'autrui quelqu'elle soit, et je pense que de telles lettres se passent de commentaires publics.

Le débat aprés risque de s'envenimer, et vous risqueriez de dire des choses que vous regretterez par la suite: vous allez perdre tout le bénéfice que ces lettres peuvent vous apporter.
Pensez aussi que nous ne sommes pas sur un ring, qu'on touche des problèmes trés graves dans ce post, que vous ne connaissez pas non plus les autres posteurs suffisamment pour porter un jugement juste sur quelques posts ou reponses, ne vous déchirez pas.... ou bien faites le en mp...
B I U