MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'intimité au sein du couple

31 ans En Indochine 573
voguelavie a écrit:
Bonjour LuluBerlue

Oui je lui ai demandé si elle lui avait demandé il veut pas répondre. Que cela ne la concerne pas. Moi je vois juste qu'il  
ne fait rien pour la rassurer ou essayer de calmer les choses mais bon je ne veux pas jeter de l'huile sur le feu non plus.


Cela ne la concerne pas ? Mais ils sont en couple ou pas ?...
C'est parfois compliqué de se confier, même à son conjoint, mais là quand même il la tient beaucoup à distance. Il se comporte comme si ça l'arrangeait presque qu'elle se tienne éloignée et que personne ne crève l'abcès.
En dehors de ces problèmes d'intimité, est-ce que ça marche entre eux ? Je veux dire, est-ce qu'ils ont des projets (même petits) ensemble ?

Si Monsieur ne veut pas entendre parler de thérapie, ton amie peut tout de même se faire aider si elle en ressent le besoin, parce que malgré toute la bonne volonté que tu peux avoir pour lui apporter ton soutien, tu es son amie et tu ne veux pas trop être impliquée, ce qui est logique.

En tout cas, il faudrait qu'ils arrivent à communiquer et à mettre les choses à plat, parce que même si on s'aime, si on ne prend pas le temps de régler ce qui ne va pas, ça finit toujours par exploser...
V
43 ans 113
Bonjour non c'est toujours la même situation voire pire entre mon amie et son homme. Et franchement elle me fait de la peine nous sommes allées ensemble chez le coiffeur nous sommes allées faire les boutiques lingerie sexy elle s'est mise sur son 31 elle a cherché à le séduire lui faire une soirée romantique. Elle s'est pris un râteau mais monumental!!! Quand il est rentré elle l'attendait avec un bon repas et s'était faite toute belle et il lui a dit "il y a un problème pourquoi tu est habillé comme ça? " elle a répondu je voulais me faire belle pour moi et pour toi aussi et attention la réponse "franchement tu as dépensé de l'argent pour rien". Bonne douche froide
31 ans En Indochine 573
Coucou Voguelavie ! :)

Alors là, je ne veux pas être défaitiste, mais s'il lui a dit ça...
Ton amie a quand même fait des efforts, mais si de son côté, lui refuse de discuter et se fiche presque d'elle ou de ce qu'elle peut ressentir, ça ne sent pas bon...
Il va peut-être très mal, mais comment le savoir s'il ne dit rien ? Ou alors il la délaisse parce qu'il ne l'aime plus...
V
43 ans 113
Franchement son mec est mon ami mais là il lui a fait énormément de peine quelle femme n'en aurait pas eu ?? La seule chose qu'il va gagner c'est qu'elle va se lasser et s'en aller et personnellement même si Thomas est mon ami là il mérite qu'elle le largue. D'ailleurs elle songe à le tromper (mais c'est pas une solution) elle est chez moi depuis cette soirée là. Je ne suis pas sa mère alors elle fait bien ce qu'elle veut de son temps libre. Son copain m'a appelé pour savoir quand elle rentrerait et savoir si elle sortait. C'était plus fort que moi j'ai dit à Thomas "si tu communiquais un peu avec ta compagne tu aurais toutes les réponses en direct. Tu ne la calcules plus depuis un bon moment alors qu'est ce que ça peut te faire qu'elle sorte ? Tu lui as fais beaucoup de peine. Alors en ami si tu ne l'aimes plus ou si tu as quelqu’un d'autre ou si tu veux la quitter fais le mais arrêtes de la faire souffrir et de la prendre pour une conne. Par contre si tu l'aimes et que tu ne veux pas la perdre mets toi un grand coup de pied au cul car là tu as été odieux et blessant et tu vas ramer . Discuter mais pas chez moi et réglez ça au plus vite"
31 ans En Indochine 573
Je pense que tu as bien fait, tu as agi en amie.
Maintenant, la balle est dans son camp, espérons qu'il suivra tes conseils !

Si ce n'est pas indiscret, comment a-t-il réagi quand tu lui as dit tout ça ?
V
43 ans 113
Il a juste dit oui il faut que je discute avec elle et que je devais à ma copine qu'il avait appelé. Pas plus que ça
V
43 ans 113
Bonjour je vais vous donner la fin de l'histoire ils se sont séparer et rien ne pourra les remettre ensemble. Il la trompait bien il lui a avoué mais il l'a trompé avec un homme. Là c'est la descente aux enfers pour mon amie. Il lui a dit qu'il avait déjà eu des relations avec des hommes avant de la connaître et que même pendant qu'il était avec ses ex. Il s'est rendu compte apparemment que les hommes l'attirait plus mais là il est tombé amoureux de cet homme. Voilà pourquoi il l'a touchait moins et pourquoi il ne voulait pas lui en parler il avait honte. C'est un homme viril et je pense qu'il a jamais dût en parler à qui que ce soit. C'est un collègue de travail que ma copine connait en plus il a 10 ans de moins que lui. Moi je suis surprise parce que jamais je ne me serait douter de quoi que ce soit sur ce plan là. Que cela aurait été avec une femme ma foi j'aurais trouvé ça pas plus normal mais je me serait dit "ben oui il est allé"voir ailleurs. Alors je vous raconte pas dans l'état où elle déjà qu'elle a plus de boulot et un décès c'est simple elle fait une dépression et elle est sous anxio et antidepresseurs. En plus je me sens mal car quand elle est venue me voir et qu'elle m'a dit qu'il était tombé amoureux d'un autre homme j'ai éclaté de rire je lui ai dis "oh le 1 er avril c'est dans 4 jours très drôle comme blague. En plus Thomas s'il te plait lui aller avec un homme". C'est quand elle m'a dit que c'était pas une blague et qu'elle s'est mise à pleurer que j'ai compris que s'en était pas une et à part la prendre dans mes bras j'ai pas su quoi lui dire.
40 ans très au sud 7914
Je suis peut être un peu intransigeante là dessus mais avec un homme ou une femme peu importe: il a été infidèle. Et là ce qui me gène c'est qu'à priori c'est coutumier quand il est avec une femme de tromper celle ci avec une autre personne (homme de préférence). Ce n'est pas honnête et je trouve l'excuse des doutes sur son orientations sexuelle un peu facile. Il a le droit de douter, de vouloir expérimenter mais en étant au clair dans sa relation officielle sinon ce n'est pas moins pire qu'une autre infidélité.

La "virilité" n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle. Il n'y a pas d'homosexuel "type" et heureusement sinon ils s'ennuieraient du coté des homos! Ils ne sont pas tous des "folles" efféminées ou autres clichés, bien loin de là. J'arrive même parfois à penser qu'on a les deux sexualités (homo et hétérosexuel) en nous et qu'on laisse s'exprimer majoritairement l'une (hétérogénéité ou homo) ou parfois les deux (bi "actif/ assumé).

Pour ton amie il est certain qu'elle ne pouvait rien faire. Le seul à blâmer c'est lui de ne pas avoir rompu avant son infidélité, de ne pas avoir mis les choses au clair avant. Il l'a mise à mal dans sa féminité pour trouver sa sexualité à lui, c'est égoïste et elle ne le méritait pas.
P
54 ans 3726
C'est un choc pour ton amie mais au moins les choses sont parfaitement claires.

Je rejoins Reinette pour le reste. Si on suppose que le monsieur est bi-sexuel (il y a différents degrés de bi-sexualité), ça ne signifie pas qu'il a le droit de se taper un mec en extra et que sa compagne doit être tolérante. Est-ce qu'un hétéro honnête avec la personne aimée peut-il prendre cette liberté ? Pas plus de transigeance avec un bi : une tromperie reste une tromperie.
V
43 ans 113
Bonjour j'ai dût mal m'exprimer sans doute parce que moi aussi je suis encore sous l'effet de surprise. Une tromperie reste une tromperie et bien sûr je vois qu'il a essayé de se déculpabiliser en mettant en avant son côté bi. Oui c'est un choc pour elle, elle m'avait dit que finalement il ne pouvait qu'y avoir une autre personne mais à ce que cela soit un homme. Elle le vit très mal car elle se sent stupide elle a rien vu même dans leur intimité. J'ai eu beau lui dire que ce sont des choses qui arrivent qu'elle ne pouvait rien y faire qu'elle n'était pas responsable mais y a rien à faire. Elle a honte elle ose plus sortir de chez elle ni de voir nos amis.
P
54 ans 3726
On ne va pas minimiser mais ton amie n'a pas réagi différemment que n'importe quelle autre personne confrontée à une tromperie avec quelqu'un du même sexe. C'est beaucoup plus dur à avaler.
V
43 ans 113
On va se prendre la main lol entre moi larguée parce que mon ex n'avait ce qu'il fallait pour assumer notre relation vis à vis de son entourage et elle larguée par son mec parti avec un autre on fait une belle paire de copine
L
45 ans 87
Coucou, Voguelavie,

Je sais que ton avant-post était écrit sous le coup de l'émotion. J'ai tilté sur trois points
- En quoi le fait que ton ami Thomas ait trompé ton amie avec un homme est plus "grave" que s'il l'avait trompée avec une femme ?
- Les clichés
- La différence d'âge entre les deux hommes : le fait que l'amant ait dix ans de moins, le même âge, ou dix ans de plus que ton ami Thomas a-t-il vraiment un impact dans la tromperie ?

Ton amie n'est pas stupide. Elle n'a rien deviné dans leur intimité et cela ne fait pas d'elle quelqu'un de stupide. La définition d'un bisexuel est qu'il peut autant être attiré sexuellement avoir des relations sexuelles et s'y sentir épanoui avec les deux sexes. Aussi comment pouvait-elle savoir qu'il était attiré par les hommes quand il était aussi attiré par elle ? Elle ne pouvait pas le savoir.
Il s'est appliqué à ne pas lui parler de sa bisexualité, à lui cacher sa relation extra-conjugale avec un homme en usant de stratagèmes (et cela aurait pu être une femme). Elle ne pouvait pas le savoir.
Il refusait de parler de ce qu'il portait en lui qu'il n'assumait pas, de ses pensées qui le préoccupaient personnellement. Elle ne pouvait pas le savoir.
Elle était amoureuse, confiante, respectueuse, honnête et fidèle et c'est elle qui s'est préoccupé du couple qu'ils formaient et a initié les tentatives de discussion. Avec tout ça, elle a de quoi garder la tête haute. Je crois. Tu ne crois pas ? :) Peut-être peux-tu revaloriser un peu son ego avec tes mots et la raisonner doucement ? ;) Ne te décourage pas si elle n'entend pas pour l'instant. ;)

Dernière modif par le 1338j; modifié 4 fois
P
54 ans 3726
Pour moi l'amie aurait dû le savoir, dans le sens où c'était à lui d'être honnête avec elle en ne lui cachant pas sa bisexualité.

Statistiquement pour ceux et celles à qui c'est arrivé, le coup est plus dur à encaisser quand la tromperie ou la rupture s'est produite avec une personne du même sexe. Tout ce qui sort de l'ordinaire se vivra beaucoup plus mal pour pas mal de monde. Par exemple :

- la femme qui trompe son mari avec un homme de couleur.
- la femme qui trompe son mari avec un grand costaud super beau gosse.
- le mari qui trompe sa femme, bien ronde, avec une grande mince, communément admise comme bien gaulée.
- le mari qui trompe (ou quitte) sa femme pour un homme.

Et des situations du même genre il y en a bien d'autres. L'amie en question n'a certainement pas choisi de réagir ainsi et de souffrir plus que de raison : elle subit de plein fouet ce qu'elle ressent, chose contre laquelle elle ne peut absolument rien faire.
L
45 ans 87
Coucou, Prax,

Pour moi, c'est encore différent. Je suis plus focalisée sur le respect de l'engagement de base du couple à être fidèle ou pas que sur l'orientation sexuelle.

A l’aube d’une relation, dis-tu à ta compagne mot pour mot : "Je dois te dire un truc, je suis hétéro infidèle." ?

Des hétéros, bis et homos fidèles à la personne (une seule) avec qui ils sont existent. Tout comme des hétéros, bis et homos infidèles existent une fois (Penses-tu réellement que "tous" ceux qui deviendront infidèles une fois l’avaient envisagé ? Je n’en suis pas certaine) ou des fois occasionnellement ou régulièrement. Pour moi ce qui prime est l’honnêteté dans l’engagement du couple clair, exprimé verbalement à la base : tendent-ils vers une relation monogame ou vers un couple libre, avec possibilité de revoir le "contrat" entre les deux parties au fil du temps car rien n’est statique, les deux individus gardant leur propre liberté d’accepter ou de refuser. Ca c’est ma vision perso.

Prax, tu écris qu’il aurait dû être honnête en lui disant qu’il était bi. Là cela me paraît mission impossible ;) quand on comprend toutes et tous qu’il n’assumait pas totalement son orientation sexuelle et que cette dernière peut peut-être encore évoluer. Il assumait ouvertement sa part d'hétérosexualité avec les femmes sans doute plus facile à afficher socialement dans l’environnement où il évolue et n'assume pas sa part d'homosexualité que partiellement en ayant des amants cachés.
En faisant preuve d'empathie, je peux arriver à comprendre qu'il avait ce sentiment que toutes ses pensées lui étaient personnelles puisqu'elles concernent sa propre orientation sexuelle, sa propre sexualité, sa propre place et sa propre vie actuelle et future dans la société et pas seulement, ça, je peux arriver à le comprendre. Mais j’ai plus de mal avec le fait qu'il entraîne avec lui des gens dans des situations douloureuses en les trompant : l’amie, ses ex. Connaissant son propre passé, il courrait le risque de recommencer. Peut-être qu’il ne pensait pas le faire mais il y avait bien ce risque qu’il a préféré ignorer par x raisons. :/ Après, il est toujours facile de donner un avis sur quelque chose que l'on ne vit pas.

Pour rester dans le sujet et au regard uniquement de tes statistiques (je les adÔre ;) ), je pense que temps qu'il y aura de l'homophobie, temps que l’on pensera que la bisexualité et l’homosexualité ne sont pas ordinaires, ou que l’on pensera que les gens que l’on rencontre sont d’office hétéros, des situations comme celles-ci avec deux personnes qui se retrouvent en souffrance continueront d’exister.

"L'amie en question n'a certainement pas choisi de réagir ainsi et de souffrir plus que de raison : elle subit de plein fouet ce qu'elle ressent, chose contre laquelle elle ne peut absolument rien faire."
Je ne m'engagerais pas là-dedans.

;)

Dernière modif par le 1338j; modifié 1 fois
B I U


Discussions liées