MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

relation ambiguë : ai-je trop attendu ?

B
30 ans 6
Bonsoir à toutes,

Je vous écris car j’aurais besoin d’avis objectifs sur une situation assez délicate …

Depuis deux ans, je suis très amie avec mon collègue de travail, appelons-le B. (nous  
travaillons dans la même équipe mais nous n’avons pas à nous voir très souvent et je vais bientôt quitter mon poste actuel pour un nouveau job dans la même ville).

Au début, B. et moi n’avions qu’une relation strictement amicale – il faut dire que nous avons énormément de points communs, on a les mêmes intérêts, etc..

L’été dernier, B. et moi avons décidé de partir ensemble en vacances en Asie pendant un mois. Au cours de ces vacances, nous avons vécu une jolie romance mais dès le début, nous nous étions dit (sur sa proposition) que ce qui se passait en Asie resterait en Asie. Cet arrangement me convenait je dois dire, car je savais que l’année 2017/2018 serait très stressante pour moi car depuis septembre, j’ai repris mes études pour un an et mes cours sont très intensifs en plus de mon travail. Deux jours avant le retour en France, j’ai commencé à prendre mes distances physiques vis-à-vis de B., afin de progressivement ré-établir une relation strictement amicale, d’autant que j’avais peur de me sentir rejetée si c’était lui qui commençait en premier à appliquer la décision de ne pas continuer notre relation amoureuse après notre voyage.

De retour en France, B. et moi n’avons jamais directement discuté de ce qui s’est passé entre nous, c’est comme une sorte de « tabou », car je crois que l’un et l’autre nous avions peur de savoir ce que l’autre avait vraiment ressenti pendant l’été.

Depuis septembre, B. a multiplié les attentions envers moi. Une fois par semaine environ, il m’invite soit à prendre un verre, à dîner chez lui, pour un afterwork, etc. Chacune de ces soirées s’est finie de la même façon, sur une bise amicale, bien que le désir entre nous deux était parfois palpable. Je dois avouer que c’est moi qui suis en grande partie responsable de cette stagnation, car malgré les perches tendues par B., je restais très craintive à l’idée de commencer une relation, car j’avais peur qu’elle mette en péril mes nouveaux objectifs académiques.

Une des raisons qui me poussait aussi à ne pas vouloir m’engager avec B. est le fait que celui-ci projetait de partir pour le travail 6 mois à l’étranger à partir de juillet prochain. Finalement, le lundi 12, B. a finalement appris que le projet de s’expatrier 6 mois ne se ferait pas. Le jour-même, il m’a invitée à prendre un verre pour qu’on en discute. Je dois dire que cette nouvelle m’a fait reconsidérer l’idée de se mettre en couple avec lui, mais nous n’en avons pas parlé quand nous nous sommes vus. Il m’avait d’ailleurs évoqué à cette occasion son envie de partir à nouveau quelques semaines pendant l’été comme ce qu’on avait fait l’an dernier, mais je lui ai dit qu’avec mes examens à venir, ce ne serait pas possible.

Samedi 17 – c’est le choc. J’avais parlé à B. d’une séance de cinéma à laquelle je pensais peut-être aller. Finalement, j’y suis allée avec une amie sur une décision de dernière minute pour m’évader un peu de mes révisions. Et là, c’est la douche froide : j’aperçois B. en compagnie d’une fille au cinéma ! Je décide d’aller « innocemment » le saluer avant le début de la projection. C’est alors qu’il me dit, sans avoir l’air gêné, le plus naturellement du monde : « Je te présente, A, ma copine ». Le ciel me tombe sur la tête, mais je parviens à cacher mon étonnement. B. ne m’avait jamais mentionné qu’il voyait quelqu’un! A chaque fois que nous nous voyions pour notre verre/dîner hebdomadaire, on maintenait une sorte de flirt et il ne parlait jamais d’autres filles !

J’ai gardé la tête haute et ai profité du début du film pour m’en aller discrètement et rentrer chez moi, complètement confuse. A la fin du film, B. m’envoie un texto : « Tu vas à l’apéro organisé par le ciné juste après la séance ? ». Je ne réponds pas à son message, qui, je dois le dire, augmente ma colère : qu’est-ce qu’il voulait au juste ? que je lui tienne la chandelle???

Le lendemain, B. m’envoie un autre message en s’excusant de ne pas m’avoir dit à l’avance qu’il allait au ciné ce soir-là, et en me demandant mon avis sur le film – il ne mentionne pas sa copine. Là non plus, je décide de ne pas répondre. Depuis, silence radio, il ne m’a pas recontactée et je suis bien trop en colère pour lui écrire quoique ce soit. Je ne comprends pas pourquoi il a continué ce petit jeu avec moi tout ce temps s’il voyait cette fille en parallèle (je ne sais pas depuis combien de temps il a commencé cette relation, mais je ne pense pas qu’elle soit supérieure à un mois).

Heureusement, je ne vois pratiquement jamais B. au bureau, on ne travaille pas directement ensemble et il est facile de s’éviter.

Que me conseillez-vous ? A votre avis, qu’est-ce qui peut expliquer son comportement ? Certaines amies me disent que je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, car je l’ai fait attendre trop longtemps et qu’il a dû se lasser. De toute façon, il me semble qu’il est trop tard maintenant…

Merci beaucoup par avance pour vos conseils / ressentis, et désolée pour le pavé !
.
47 ans Out of nowhere 3815
La nature a horreur du vide. Le flirt, imaginé ou bien réel est extrêmement courant dans les relations avec des personnes que nous côtoyons tous les jours. On est pas dans la tête des gens et les « sur interprétations » sont courantes. On ne voit souvent pas la réalité comme elle est.
30 ans 927
Hello !

Alors je me trompe peut etre mais moi la chose a laquelle je pense direct c'est le fait que le mec t'aime beaucoup mais qu'il prend pas le risque d'etre seul. En gros il a une copine qu'il serait pret a quitter pour toi et seulement pour toi ?
Mais que se soit ça ou pas, je trouve ça pas très honnête de sa part, il se rend peut etre pas compte mais c'est blessant.
Tu as peur que ça bousille tes projets academique si tu vas le voir et lui demander direct entre 4 yeux ce qu'il attend ?
Moi ca me bousillerai de pas savoir/pas comprendre !
Mais toi, tu voudrais plus avec lui ? (ou aurait voulu)

aller courage !
30 ans La Ville Rose 2323
Salut,

J'ai du mal à comprendre pourquoi tu es en colère en fait.
Au début tu dis que vous étiez d'accord pour que ce qui se passe en Asie reste là-bas. C'est ce qui s'est fait.

Apparemment il n'a pas été question d'établir une relation amoureuse entre vous depuis votre retour ... De ce fait il est célibataire, du moins, étais.

Il ne t'a pas menti, trahit ... Il vit sa vie quoi.

Si tu avais des vues sur lui il fallait lui parler. Ce n'était pas comme si tu t'adressais à un inconnu sans même savoir si tu lui plais.

Vous avez passé du bon temps en Asie et maintenant, vous êtes potes.

Donc j'ai du mal à comprendre en quoi tu es en colère ...
47 ans Out of nowhere 3815
Ha ZouZou, allez j’avoue, je pensais EXACTEMENT comme toi mais je voulais pas faire l’éternel rabat-joie ? Alors tant pis, Gallugallette, je trouve que c’est un jugement hâtif de le qualifier de « pas honnête ». C’est très crispant de galvauder des termes aussi forts.
30 ans La Ville Rose 2323
Lol Wildtendercat ! Faut t'exprimer voyons.

J'espère qu'elle reviendra. Il nous manque peut-être des détails pour comprendre sa réaction ...
30 ans 927
j'ai peut etre mal compris mais moi quand je dis qu'il est malhonnete c'est que jai compris qu'en gros ca se dragouillait bien bien et qu'il sous entendait qu'il voulait etre avec elle et qu'une fois ou elle le croise au cine il a une copine. c ca que je trouve malhonnête: ce coté "jte drague jte fais des avances mais je te dis pas que jai une copine"

mais encore une fois jai peut etre pas bien saisi..
38 ans très au sud 7884
Je ne le trouve pas malhonnête, il n'a pas voulu cacher sa relation mais au contraire l'assumer puisqu'il est allé à une séance de ciné où Brunette, tu voulais aller. Le message me semble donc clair non...? Une fois là bas il a complètement assumé sa relation et n'a pas eu d'ambiguïté.
Les soirées hebdomadaires se finissent "par une bise" depuis 6 mois , tu dis toi même que tu mettais une barrière pour aller au delà.
Cet homme a respecté ton non, n'a pas été insistant et a même continué votre amitié. Il a réussi visiblement à passer du flirt à l'amitié, mais pas toi Brunette. Je le trouve honnête moi cet homme, il ne t'a pas effacé du paysage sous prétexte que tu ne répondais pas à ses avances (qui visiblement ont cessées) et a préféré garder ton amitié. Il a mis les choses bien au clair en te présentant sa copine officielle.

Honnêtement tu t'attendais à quoi? Tu laisses les choses stagner pendant 6 mois, tu refuses les avances qu'il te fait et tu es claire sur la non possibilité de votre relation. Tu refuses de repartir en vacances avec lui (quelque soit la raison). Tu avances dans ton projet pro, lui aussi et chacun dans sa direction puisque vous n'avez pas de relation de couple ni de sexfriend en fait pendant l'année.
Tu lui as dit non et tu voulais oui et maintenant tu voulais qu'il le devine? Sérieusement? Tu as dit non, il a entendu non, a respecté ce non, a avancé et te l'a montré. Il n'y a rien de malsain ou de malhonnête là dedans.
Et j'ai une question: qu'est ce qui te vexe dans le fond? C'est qu'il ai arrêté de t'attendre? Que tu sois seule et pas lui? De ne plus avoir cette possibilité de relation (dont au final tu ne voulais pas vraiment)? Qu'il t'en ai préféré une autre?

Désolée d'appuyer là où ça fait mal mais quand une personne agit à priori correctement et respecte un "non" c'est quand même pas réglo de la descendre en flèche.
T'es vexé et tu lui en veux OK, tu en as parfaitement le droit mais lui n'a fait que respecter tes choix, il faut aussi être honnête envers toi même et faire les reproches à la bonne personne. Ta vie n'est pas gâchée pour autant que cette possibilité de relation est finie, tu vas avoir d'autres occasions de profiter de la vie, de te mettre en couple, de rencontrer de belles personnes et le tout sur le bon timming. Tu as vécu une belle parenthèse d'été, de belles soirées amicales: tu n'es pas perdante.
B
30 ans 6
Un grand merci à tous pour vos réponses !

Bien sûr, je sais que je suis en grande partie responsable de la situation – je suis restée dans le silence et n’ai jamais montré de signe à B. que j’aurais voulu plus après notre retour de voyage. Mais, le fait qu’il a continué à m’inviter à des rendez-vous à deux, à susciter les occasions, à se montrer très galant tout au long des derniers mois (y compris jusqu'à 5 jours avant que je découvre sa nouvelle relation - le dernier rendez-vous qui est le même jour quand il a suggéré qu'on ré-organise un voyage ensemble) me faisait penser qu’il avait envie qu'on commence une relation.

J’avais espéré qu’il comprendrait que je voulais juste avoir quelques mois encore à me concentrer sur mon retour aux études mais bien sûr je ne peux pas lui demander de lire dans mes pensées, ni de m’attendre, il a le droit de faire sa vie –

Évidemment, il n’a pas à me rendre de comptes, mais lorsque nous étions « seulement amis » avant notre voyage en Asie, il me racontait sa vie amoureuse, même les débuts d’histoires naissantes, et là, le fait qu’il ne m’ait parlé d’aucune fille pendant tous les mois qui ont suivi notre retour de vacances, alors qu’il semblait continuer à s’intéresser à moi, me faisait croire qu’il était prêt à débuter quelque chose dans quelques mois, mais je n’ai rien vu venir…

Ce qui m’énerve en réalité, c’est surtout qu’il ne m’ait pas parlé du fait qu’il voyait quelqu’un – j’avais toujours pensé que s’il rencontrait une fille, il prendrait ses distances et qu’on cesserait d’être si proches. Si je dois être en colère contre quelqu’un, je pense que c’est surtout contre moi-même, pour mon inaction et ma passivité, j’en ai conscience – il faudra qu’on en parle, tôt ou tard, c’est sûr, mais je me dis que ça ne sert plus à rien de lui parler des sentiments que j’ai pu avoir, car il est avec quelqu’un maintenant, et je n’ai pas envie de me mettre face à sa nouvelle copine sur la balance, car ça me ferait du mal s’il préférait la choisir elle plutôt que moi, ce qu'il a au final déjà fait.

J’imagine qu'au bout du compte, c’est le manque de communication qui aura tout gâché...

à nouveau, mille mercis pour votre franchise et vos avis, j'apprécie beaucoup !
26 ans 1
Hello Brunette.
Je pense que le fait de le voir accompagné t'a montré ce que tu voulais réellement avec lui et ce serait surement horrible de tout lui avouer maintenant mais si tu ne veux pas le perdre je pense qu'il faut jouer franc jeu avec lui. Je sais que ce n'est pas facile de dire ses sentiments mais il me semble que les tiens sont assez clairs et que vous êtes assez libres en conversation. Je ne pense pas que ce soit ton refus de voyage qui ait fait pencher la balance puisque tu as une bonne raison, c'est plutôt les barrières que tu t'aies imposer de peur de le perdre? de souffrir? Ca vaut peut être le coup de lui dire tout ce que tu penses même s'il est trop tard et puis qu'il la choisisse ou que tu ne lui dises rien, ça reviendra au même tu n'auras pas ce que tu veux (si ce que tu veux c'est être avec lui bien-entendu).. Qui ne tente rien n'a rien.
Quelque soit ta décision bon courage ?
30 ans La Ville Rose 2323
Eh bien peut-être qu'il tient à garder cette relation pour lui et sa compagne pour le moment qu'il a eu la délicatesse de ne pas t'en parler, connaissant votre passif ...

Tu es son amie, pourquoi voudrais-tu qu'il s'éloigne de toi parce qu'il a une copine ?? Tu abandonnes tes amis toi quand tu es en couple ?

En tous cas votre relation n'est plus ambiguë maintenant, C'est le point positif.
42 ans seine et marne 17
Bonsoir, tu te sens trompée ? Vous êtes proches mais pas ensemble. Et s'il recherchait quelque chose de sérieux avec toi ? Et que cette fille que tu as croisé au cinéma n'était qu'une aventure ?
B
30 ans 6
Bonjour à tous !

Merci pour vos commentaires, ce forum est toujours très bienveillant et plein de bonnes remarques.

J’ai finalement pu avoir une discussion avec B. Les premières fois où je l’ai croisé depuis l’épisode du « cinéma », nous étions la plupart du temps avec un groupe d’amis, ce qui empêchait d’avoir une discussion franche à deux. Mais il faisait comme si tout allait bien, comme si rien ne s’était passé.

Il y a deux semaines, B. m’a invitée à prendre un verre, c’était donc l’occasion de parler franchement. Ce qui m’a agacée, c’est qu’au début, là encore, il a fait comme si rien n’avait changé. A la question, quoi de neuf, il m’a répondu : « rien de spécial, toujours la même routine, metro boulot dodo », J’étais sidérée qu’il n’évoque pas de par lui-même sa nouvelle copine, d’autant que maintenant, il sait que je suis au courant.

J’ai finalement levé l’omerta et lui ai demandé pourquoi il ne m’avait jamais parlé de sa nouvelle copine. Je lui ai expliqué qu’il n’avait bien sûr aucun compte à me rendre vu que nous n’étions pas en couple, mais que j’aurais préféré qu’il me dise qu’il avait commencé à fréquenter quelqu’un, car à mon sens, par honnêteté pour elle et pour moi, la relation ambiguë qu’on avait avant ne pouvait pas continuer comme ça alors qu’il était au couple avec quelqu’un.

Je crois que B. a été vraiment désarçonné. Il ne savait pas quoi me répondre, changeait de versions, tantôt c’était l’argument : « Je n’allais pas rendre publique une histoire sans savoir si c’est sérieux » puis c’était l’argument « Je ne voulais pas te faire de mal ». Ce qui m’a vraiment choquée, c’est quand j’ai appris qu’il a rencontré cette fille sur Tinder, qui est un réseau social qu’il avait déjà utilisé il y a longtemps pour « des plans d’un soir » comme il les appelait, alors que depuis qu’on était rentré d’Asie, il disait que « ces plans foireux Tinder » c’était passé. J’ai l’impression qu’il m’a menti en disant qu’il voulait devenir posé alors qu’en fait ce n’était que de belles paroles.

Bref, je lui ai donc dit que j’avais besoin de prendre de la distance par rapport à lui car j’avais perdu confiance en lui et que je ne pouvais pas faire semblant que tout allait bien et continuer comme avant. Quand je lui ai annoncé que je voulais donc faire une pause dans notre amitié et que je ne me voyais pas continuer nos sorties habituelles comme avant, il avait les larmes aux yeux et était sur le point de pleurer. Il baissait la tête pour ne pas que je voie son visage et continuait à répéter « Je suis désolé ».

Ca m’a fait quelque chose de le voir si affecté quand il appris ma décision mais en même temps, j’ai besoin de cette distance pour le moment. Ca fait donc deux semaines maintenant et je dois avouer qu’il me manque. Mais en même temps, j’ai l’impression que c’est la meilleure décision à prendre pour le moment, c’est ce qui est le plus honnête pour lui, pour moi et pour sa nouvelle copine.

Un grand merci à nouveau à tous et bon dimanche !
42 ans seine et marne 17
donc j'avais raison, c'était un plan c*$€ ?
B
30 ans 6
Au début, certainement oui, après peut-être qu'il a développé des sentiments pour elle depuis, ça il ne m'en a pas parlé. Au final, c'était peut-être moi aussi le plan c*l pendant l'été... il veut sûrement profiter de la vie...
B I U