MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ne pas savoir dire "NON" à son chef...

41 ans 04 5576
... y a rien de sequesuel, hein ;-)

Je me demandais quelle proportion d'entre vous, les gens, avaient comme moi beaucoup de mal à refuser de faire des heures en sup  
non payées, quitte à pas avoir de vie privée, de faire des taches qui ne sont pas de notre ressort, de déclaer ses vacances pour aider, même si a finit par vouloir dire ne pas les prendre ou les prendre en novembre ou en février quand il y a pas forcément de loisirs etc etc...

si vous êtes dans ce cas, faîtes vous un lien avec votre "j'assume / j'assume pas" ?? du style "si je boose plus, plus longtemps et si je sacrifie tout ptet bien qu'on ne reconnaitra que mon travail et qu'on ne dira pas que je suis ronde ?"
38 ans à l'Ouest 295
En ce qui me concerne, j'ai travaillé pendant un an et demi à plus de 50 bornes de chez moi à mi-temps (autant dire qu'une bonne partie de ma paie passait dans les frais de bagnole). J'ai accepté ce boulot car je venais juste d'avoir mon diplôme et c'était un CDI.

Au départ, c'était clair je devais avoir un temps complet au bout de 6 mois. Mon patron a réussi à me faire mariner 1 an et demi comme ça avant de me donner mon temps complet.

J'ai tout accepté en pensant que je serais récompensée un jour ou l'autre. Après avoir obtenu mon temps complet j'ai travaillé 1 an et demi et du jour au lendemain, il m'a annoncé que j'étais licenciée (pour cause économique, or il faut savoir que ce n'était pas dû à une baisse d'activité loin de là mais à un manque de personnel productif et il a préféré licencier au lieu d'embaucher). Il n'a pas licencié ma collègue, dernière embauchée dans l'entreprise, mais moi allez savoir pourquoi !

Le pire c'est qu'à mon entretien de licenciement il m'a reproposé un mi-temps et là je lui ai dit qu'il pouvait se le garder ! c'est bon je veux bien être gentille mais il y a des limites !

J'étais vraiment dégoûtée car je me suis donné à 100 % dans ce boulot, les engueulades des clients je les prenais en pleine face et j'encaissais alors que bien souvent je n'étais pas en cause et combien de fois j'ai dû baratiner pour sauver l'image de mon patron et de l'entreprise ! (pour ça je précise, aucun remerciement)

Enfin bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui je me rend compte que j'ai fais des concessions pour rien et maintenant c'est terminé je ne veux plus me faire exploitée par qui que se soit !
495
pour ma part, je suis pret à faire ca s'il y a la carotte au bout... rester jusqu'a des heures sans nom au bureau pour finir un projet important oui moi ca ne me rebutte pas.

sinon on y perd au change, pourquoi si priver de tout pour des gens ou des projets qui n'en valent pas la peine.
5030
Je dis non dès que j'estime que ce que l'on demande ne rentre pas dans mes compétences et dans mes taches.

En meme temps, je risque pas grand choses et j'ai rien à perdre étant donné qu'il n'y a pas possibilité d'avancement.

Puis quand je vois mes collegues qui se démenent et ne sont jamais remercié, font des heures sups et attendent toujours de les recuperer, ça donne pas envie.
Bref, chez moi ils nous prennent pour de belles M.. idiotes, alors je leur rend la pareille.
433
Je suis exploitée :lol: :lol: rien à voir avec mon poid juste avec mon boss qui est une bête de somme. Les 35h chez nous c'est entre le lundi et le mercredi s'il n'y a pas beaucoup de boulot :lol: :lol: :lol:
Je ne suis pas beaucoup payée par rapport aux heures que j'effectue c'est vrai. Maintenant il est vrai que j'ai un boulot interessant, que mon avis compte (et à l'âge que j'ai vu la taille de la boite c'est rare) et que je suis finalement très libre dans ma façon de m'organiser puisque je peux bosser de chez moi si j'ai pas envie de me lever le matin (j'ai du mal avec le matin :lol: :lol: ) Bref je pense que l'experience que j'ai vaut largement le coup de mon investissement (je ne le ferais pas si mon boulot n'était pas reconnu)
La question que tu dois te poser est de savoir si tu bosses pour obtenir quelque chose (une promotion, une experience...) ou juste parce que ton boss est un con mais ça il n'y a que toi qui peux le dire ;)
41 ans 2883
Idem que leonor.
Moi je bosse surtout pour l'experience, parce que je bosse beaucoup (les 35h, c'est quoi ça??? quand au mot RTT, connais pas. Mes dernières vacances de plus de deux jours de congés pris en même temps, ça remonte au jour de l'an... et encore j'ai du revenir d'urgence pour un problème avec un collégue!! :lol: ) et on me laisse toucher à des domaines dans lesquels je n'ai aucune expérience, donc c'est trés formateur.
Je prend aussi beaucoup de décisions et j'ai beaucoup de responsabilités.
d'un autre coté, je m'organise comme je veux: si je dois aller chez le dentiste, medecin, ou attendre le réparateur de machine à laver, pas de soucis, pas besoin de prendre de jour de congé, juste prévenir mes collègues.

ça n'a rien à voir avec mon poids. c'est que je suis trop honnète, exigeante avec moi-même et les autres, et que je suis presque "indispensable" à l'agence (je sais, ça fait vraiment pas modeste, mais j'ai crée l'agence quasi toute seule et je suis la seule parlant français dans le domaine commercial et administratif, et relations clients): donc si je bosse mal, l'agence capote, et je perd mon CDI :)
B I U


Discussions liées