MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Motivations à mettre en place!... Conseils!... Pilates!...

46 ans 283
Alors?...
Voilà!

Il y a encore peu: je faisais du Pilates via des séances de kiné!!!
Façon pour moi d'apprendre le b-a-ba de cette gym!!...

Je constate qu'il m'est difficile de:
- m'octroyer du temps  
pour de la gym...
- me faire plaisir!!! Par de la gym!!!

Aussi paradoxal que cela puisse paraître: "l'idée de me faire du bien" provoque en moi de la "culpabilité" suite à l'éducation reçue de ma familia comme quoi, en gros:
"il fallait penser aux autres plutôt qu'à soi"!!

Même si j'ai pris du recul et que j'essaie encore à mettre du recul...
<=> Cette "idéologie" a eu un impact (négatif) en moi!!

Actuellement: je suis inscrite à Pôle Emploi où il me faut leur être "disponible et consultable à tout moment"!!!
Sensation via le fonctionnement de Pôle Emploi d'être face à un "effet miroir" avec ce que a été ma familia!!!

Mon intention à vous faire part de cet état des lieux est de récolter auprès de vous votre point de vue, des conseils à mettre en place de façon à pouvoir me prendre en main sans me culpabiliser si je me fais plaisir via de la gym!!...

Je crois aussi, pour vous être honnête, qu'il y a aussi au fond de moi une peur/appréhension de ne pas pouvoir me mettre à la gym tout simplement!!...
Simplement car peut être: peur de ne pas savoir me prendre en main de façon autonome à dire peur d'effectuer une figure "non conforme" et donc "déplacée" par rapport à l'axe physiologique de mon corps!...

Aujourd'hui: je n'ai plus de séances de kiné.
=> Force sera de me prendre en main !!!

Bigs bisous à vous tous!!!

Caro
Voilà mon conseil: avance à petit pas,un après l’autre. Tu verras que ce que ce qu’il te reste à accomplir n’est pas si énorme et tu verras que les petits pas mis bout à bout font des pas de géants !
46 ans 283
Oui!!
Pas à pas!!
Étapes par étapes!!...

Je te remercie bien!!!...

Caro!
46 ans Out of nowhere 3541
Ça me paraît une très bonne idée de faire une activité, peut-être encore plus quand on a pas d’emploi professionnel. C’est structurant et constructif. Sinon, c’est bien de penser aux autres mais ne dois-tu pas penser à toi d’abord? Je ne connais pas ta vie et je ne juges pas mais trouves-tu franchement que ce serait normal que tu ne doives rien faire pour toi et tout sacrifier aux autres? Si tu trouves du bien et du réconfort dans ces activités personnelles, ne te mets surtout pas de barrières, vas-y!
46 ans Out of nowhere 3541
En fait, je ne sais si la comparaison est bonne mais ça me fait un peu penser à ce que je vis depuis 6 mois. Après 15/20 ans sans rien faire, j’ai repris la musique, la pratique d’un instrument dont je jouais depuis l’adolescence. Je peux te dire que je suis très heureux mais aussi que c’est difficile, très ingrat. Je ne me décourage pas mais ça ne revient pas aussi vite que je le pensais. Comme dit Laeticia, je suis certain que pas à pas, cela va payer! Et oui à la fin, je l’espère, ce seront des giant steps!
46 ans 283
Vous savez?...
Cela me fait du bien tous vos conseils!!!!!

J'ai reçu une éducation très stricte avec un devoir de soumission à une religion, à dire, aucun moyen d'y échapper jusqu'à mes 12 ans!
Résultat: j'avais été conditionnée et éduquée:
1) à: devoir penser aux autres plutôt qu'à ma propre personne!!!!
2) à: me culpabiliser si je prenais soin de ma personne car sinon!....
Pour la religion de l'époque lors des sermons, le prêtre de cette époque là, était très tenace pour ne pas dire "en colère": si l'un de ses "fidèles" pensait à sa propre personne d'abord, plutôt qu'à autrui!!!!...
Selon ce représentant de cette religion là, de cette époque là: il fallait alors fortement que, pour ce représentant de cette religion là, il culpabilise fortement son public soit: "ses fidèles", d'exister alors!!!!
Car prendre soin de sa propre personne d'abord selon lui = c'était stigmatisé alors: pour ce personnage/prêtre de cette époque là, comme étant de l'"égoïsme", et donc: d'après son terme de cette époque là: "un pêché"!!!
...

Le fait que j'avais réussi à échapper à la pratique religieuse à mes 12 ans: les mois et années plus tard: j'avais découvert alors que:
- je pouvais penser par moi même!!!!!
- je n'étais plus aussi soumise à une emprise psychologique quotidienne!!!!
= L-I-B-E-R-T-E!!!!

<=>
- J'ai découvert les prémices de: "La Liberté de Penser"!!!!!! à mes 12 ans!!!!!

Soit comme interprétation humoristique:
Connaître d'un seul coup, l'équivalent de milliards de molécules d'oxygène dans mon cerveau!!!!!
"Sécrétion dans l'urgence de molécules d'oxygènes à devoir me cicatriser d'urgence de tous ces concepts de cette pratique religieuse là, de cette époque là, dans mon cerveau!!"....
Respiration!!!
Bouffées d'oxygène à profusion!!!!!!
Joie de vivre alors lorsque j'avais compris que je ne connaîtrais plus alors: ces cérémonies religieuses!!!!

"La Liberté de Penser" est équivalent pour moi à: de l'oxygène!!!!!
Et de ce fait: à de la possibilité de m’exprimer, de penser, de créer et ceci: librement!!....
Et de là: sensation de me construire!!!!!
Sensation de me découvrir!!!!
Aussi surprenant que cela puisse être: je pouvais alors ressentir mes besoins, mes propres besoins, selon mes propres ambitions, mes propres volontés,...: pour me prendre en main, me construire, avoir cette volonté de vivre lorsque j'avais compris que je n'irais plus à ces "sermons"!!!

J'en ai des frissons à vous l'écrire mais je m'étais "battue" pour ne plus à devoir assister à ces cérémonies religieuses imposées à ma personne dès petite!!!

Ne plus être sous l'emprise d'une idéologie!!!!

Cela avait été alors, pour moi = l'équivalent d'une Victoire à mes 12 ans!!!!

Lorsque j'ai découvert "La Liberté de Penser"!!!
C'était comme si: je me reconnectais à mon propre corps!!!!
J'ai découvert à mes 12 ans: des "envies à me faire du bien par cette volonté de découvrir le monde, l'histoire via les musées"...

Aujourd'hui,
Je me pose une autre question / hypothèse depuis au moins le 03/08/2018, la date du RDV de Pôle Emploi:
1) je constate que je me laisse aller depuis trois semaines ..!!!
2) je me demande si, à la finale, comme je n'ai eu aucune référence en terme :
- d'amour
- d'affection
- de considération
- de respect
- de sécurité
- de protection
- de tendresse
Ceci de par ma famille pendant mon enfance et même après...

=> Je me demande si, le fait de me laisser aller, depuis trois semaines, c'est comme si je ne deviendrais pas comme l'image:

- "d'une petite fille qui "se rebellerait" de façon passive à ne plus vouloir prendre soin de sa personne?....
Façon peut être pour exprimer "une colère refoulée"???!!!!!...
Parce que sensation d'injustice vraiment importante!!
Comme pour exprimer: un "Ras - le - Bol!?..." de ne pas avoir connu d'émotions constructives depuis longtemps et si rarement!!!! "

3) je viens de prendre conscience il y a peu que je suis en manque d'affection!!!
B I U