MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un Regard sur nos rondeurs

M
45 ans Rhône Alpes 13
Impression d'un autre temps, parfois, ou le regard sur les rondeurs seraient devenus tabou. Pourtant quand on regarde l'histoire, ce n'a pas toujours été le cas. Au 19e siecle, les  
femmes rondes étaient adulées, que ce soit dans le milieu artistique avec par exemple jean-Auguste-Dominique Ingre avec son harem, ou dans le milieu chaud avec les filles de joies.

Les Hommes ronds aussi étaient un peu plus respecté, parfois c'etait un signe de richesse, dans d'autres lieux comme en asie, c'était un signe de bonne santé, voir d'éveil (quand je vois certains buddah par exemple).

Mais aujourd'hui, les choses ont changé. Que ce soit pour les femmes mais on le dit pas assez souvent, c'est pareil pour les hommes. Etant moi même rond, je n'ai que trop vu comment on pouvait me percevoir en tant que gros.

Le pire aujourd'hui, grace à la toile, c'est que pour rencontrer des gens il faut passer par des sites, ou tout est basé sur l'apparence physique. Pourtant en parcourant les profils, bien souvent c'est creux, sans réelle présentation, avec des photos déformées la bouche en coeur (oui c'est la mode en ce moment). Et quand on trouve un profil un tant soit peu interessant, et qu'on prend le temps d'écrire quelque chose d'original, construit, on a pas de réponses ou alors un truc du genre "désolée vous correspondez pas à ma recherche".

Pourtant les rondeurs, ca à du charme, que ce soit chez les hommes, pouvant offrir une sorte d'assurance, on est souvent très doux, respectueux. Quand aux femmes, elle font rêver beaucoup d'entre nous, parfois par leurs poitrines généreuses ou d'autres partie du corps, mais aussi par leurs sensualité ou sensibilité. Alors bien sur, ce ne sont que des exemples, je suis sur qu'elles ont d'autres atouts, mais ce qui nous manques parfois c'est de la confiance en soi.

Alors assumons ce que nous sommes, ne nous arretons pas aux échecs (même si des fois on en a ral bol) et je suis sur qu'ici ou ailleurs, on trouvera un ou une partenaire avec qui partager notre route. J'y crois encore... enfin j'essaye ;)

*en mode positif*

M.
32 ans 1064
Bonjour Mousquetaire.
Tu peux remonter bien plus loin avec les déesses de la préhistoire ou les statues grecques. Mais dèja à Rome, on mets en avant un corps musclés, fin et toujours sportif. Je pense que l'image de ce "beau" corps sain c'est diffusé et infiltré dans notre société actuelle. Même si on n'y adhère pas, on est habitué à cette image et on cherche forcément soit à la reproduire soit à la trouver dans l'autre.
Si ma mémoire est bonne, les représentations de femmes voluptueuses dans les peintures ou les photos viens en oppositions avec le style précédent. Et la richesse vue par l’embonpoint, en opposition avec les famines successives.
Ce n'est qu'un point de vue (et je ne le partage pas) mais j'ai l'impression que le fait de voir les hommes et femmes rondes comme attirant(e) est constamment en opposition avec quelque chose. Que malgré tout, notre culture latine nous à inculqué une vision plus "saine" du corps. Aujourd'hui on ne cherche plus les oppositions et cette vision reviens en force, soutenue par l'aspect "santé" et les nouveaux mode de diffusion de l'image.
Ce n'est pas pour lancé une polémique, mais juste une discussion !
M
45 ans Rhône Alpes 13
Bonsoir Orfees,

C'est une question de culture, de pays, et de conditionnement. Aux Etats Unis par exemple, il est plus facile de trouver de quoi s'habiller quant on est rond, car c'est l'un des pays ou il y'a le plus de personnes comme nous. Mais je vous rejoins sur un point, aujourd'hui, ce n'est plus que des mannequins retouchées sur Photoshop qui nous harcèlent, mais aussi l'aspect santé. Le coté sociétale est aussi en jeu. Faire du fitness, allez en salle de sport tous les jours, manger 5 fruits et légumes par jours.. et blablabla... Moi tout ça, je m'en fou, je préfère largement allez me balader en montagne, a ma vitesse, ou rentrer tranquille me reposer après une journée de boulot chargée. Du coup, oui je suis le gros qui fait pas de sport mais cela ne m’empêche pas d'être en bonne santé physique et faire d'autres activités. Ce que je veux dire par la, c'est ce coté "obligation de" qui m'ennuie. Cette opposition dont vous parlez, c'est justement ça, la société qui dicte nos choix.

Je dois être un extra-terreste ! :P

M.
40 ans Pas de calais 52
Bien d'accord avec toi Mousquetaire, n'ayons pas peur des mots je suis obèse et j'aime les hommes rond et ceux même a l'époque ou je rentrais dans du 36. Hors il semblerai selon notre société que je ne soit pas "normale" d'une part en raison du harcèlement médicale malgré que sur mes analyses ni sucre ni cholestérols mais nonnnn je suis malade lol moi j’appelle ça être vivante, et quand ce n'est pas les doc c'est l'entourage qui me dit mais tu aimes les gros pacque tu est grosse looooool les stéréotypes euhhhh non pacque je les trouvent super beaux rassurant et doux. Mais on y peu rien seul moyen d'action la dérision mon doc me confie que lui a du cholestérol ma réponse attendait je vais vous mettre au régime lol. il y a beaucoup de chose qui e changerons pas comme le regard des gens dans les resto ou au supermarché sur le caddy alors que eux aussi mange. comme pour le sport on te dit faut en faire j'en ai fait beaucoup et j'ai toujours du subir les même regard entre surprise et pitié. Mais moi personne ne m'empêchera d'être vivante de vivre d'aller a la piscine au ciné au resto la vie est trop courte pour se la laisser gâcher
M
45 ans Rhône Alpes 13
Bonjour Rinsoma,

Vos paroles me font plaisir. Comme vous, j'assume mes rondeurs, ce que je suis. Bon, je reconnais parfois avoir le moral un peu plombé, mais avec les années, je me sens plus armé contre cela, par l’indifférence.

Si j'aime les rondes, ce n'est pas "que" pour leurs formes généreuses, mais aussi parce qu'avec elles, je ne me sens pas jugé et me sens respecté, apprécié.

Oui ! Vivons ! :)

M.
32 ans 1064
Bonjour à vous deux.
Je ne pense pas que vous soyez un extra-terrestre ou alors,...j'en connais beaucoup d'autre.
J'ai l'impression que les Etats Unis nous rattrape, car même si effectivement il est plus "accepter" d'être rond, les autorités sanitaires tire le signal d'alarme. Alors même si effectivement ça peu avoir un impact sur la santé (comme bien d'autre choses), ça va toucher toujours les même.Ceux qui sont comme ça et qui s'assume. J'y pense en écrivant qu'il est d'ailleurs étonnant que le regards des américains ne soient pas formaté étant donné qu'ils vouent un cultes aux acteurs et actrices qui n'ont rien de ronds. Peut être plus d'ouverture d'esprit.
C'est vrai qu'en Europe, ont à toujours eu ce culte du corps musclé et sain. Donc forcément le discours et les obligations qui vont avec. Et les stéréotypes, un "gros" c'est forcément quelqu'un qui mangent mal et qui ne fais pas de sport. Je serais d'ailleurs curieuses de savoir d'où ils viens se préjugé. Il est difficile de faire entendre un tout autre discours, même aux médecins.
40 ans Pas de calais 52
bien d'accord avec toi Orfees les préjugés on la vie dur
L
35 ans 8
Salut Mousquetaire !

Avant tout, je voulais te dire qu'il est rare que des hommes parlent de leurs rondeurs, comme si cela ne les touchaient pas ou qu'il ne fallait pas en parler...

Je suis personnellement ronde et tout comme toi, ce n'est pas facile-facile tous les jours.
Certaines situations font que le malaise est présent, heureusement c'est rare pour moi, et d'autres non.

J'ai des amis minces et d'autres ronds, cela ne change pas qui je suis.

Je suis d'un tempérament extravertie, entrainant, souriant, indépendant, je parle volontiers et malgré mes formes, cela ne m'a pas posé problème, j'ose le contact et parfois je me dis que c'est les gens minces qui ont peur de moi (que je les mange peut-etre ?! ahahah ).

J'aime la vie, j'aime manger, j'aime sortir, j'aime danser alors si cela dérange les gens minces qu'ils passent leur chemin.

Ma meilleure amie est mince voire maigre et quand je suis avec elle, on fait les folles, on fait du shopping, certes pas les mêmes rayons, on sort au resto, etc comme si nous étions pareilles.

Elle me dit souvent qu'elle ne voit pas mon surpoids et je suis touchée par ces mots car elle voit au délà de ma taille et bien plus ma personnalité et mon coeur.

Evidemment c'est différent pour tout le monde mais si on est bien dans ses bottes pourquoi on devrait avoir honte de ce qu'on est ?

Courage à toi et t'envoie des ondes positives :))
40 ans Pas de calais 52
Lyllea on ne peu pas mieux dire en tout point d'accord avec toi, l'humour est le meilleur des remèdes a la connerie humaine ça permet aussi d’engager une conversation. mon conjoint et moi avons un alskan husky et un chien loup tchèq ça détourne bien le regard lol bref quand les gens me demandent si elles mordent je répond toujours bien moins que moi ce qui me vaut des rires et de longue discutions dans la rue avec des personnes de tout genre, je suis extravertie ça aide bcp faut afficher un sourire face a la connerie de certain ça désarme
51 ans Une femme grande, blonde et très ronde 1542
Petit rappel historique
Les rondes ont été peintes par certains grands artistes mais n'oubliez pas que les femmes rondes puissantes comme la reine Victoria ou Marie-Thérèse d'Autriche ne sont devenues rondes qu'après moultes grossesses. Avant elles se devaient d'être menues.
Les rondeurs étaient mal vues chez les riches et puissants (moins chez les petits bourgeois et paysans car ils s'inquiétaient plus de manger que de ne pas grossir) car les rondeurs sont la sensualité (d'où les filles de joies rondes), le plaisir, la gourmandise, le stupre, mais aussi la fainéantise (!) tout ou presque ce qui était considéré comme péchés capitaux à des époques où l'église prêchait la modération, le sacrifice, la retenue, etc.
Ces idées répétées, rabachées, pendant des siècles ont laissé des traces dans la conscience collective même si nous sommes un pays laïc de nos jours.

Regardez Sissi, limite anorexique mais toujours considérée comme l'une des plus belles femmes de son siècle et au-delà.
32 ans 1064
Merci Allegorie, tu résume bien mieux que moi l'impact de siècle de religion sur notre pays laïcs.
Il est vrai que dans d'autres religions les rondeurs ne posent pas de problème (retour au boudha de Mousquetaire).
33 ans 429
Selon les époques, les modes évoluent.

La mode sert selon moi à encourager les ventes dans le commerce.En passant d'un produit à un autre, le client renouvelle plus souvent ses achats.Le produit n'est pas forcément usé mais il n'est plus aux goûts du jour!

Notre société de consommation est basée sur ce concept.

Par contre, je ne suis pas sûr que notre planète résiste longtemps à ce rythme là.
51 ans Une femme grande, blonde et très ronde 1542
Orfees a écrit:
Merci Allegorie, tu résume bien mieux que moi l'impact de siècle de religion sur notre pays laïcs.
Il est vrai que dans d'autres religions les rondeurs ne posent pas de problème (retour au boudha de Mousquetaire).


Pour avoir eu de mauvaises expériences en Asie avec les autochtones (Vietnam horrible je me sentais comme une bête curieuse et aussi un peu en Inde et Sri Lanka) je peux vous dire que les rondeurs ne sont pas si acceptées que cela voire pas du tout. Les concubines et maîtresses adulées étaient menues et sauf pour les illustrations à caractère sexuel les femmes représentées sur les gravures, sculptures et peintures sont toujours minces.
Bouddha est une exception et encore seulement pour la version chinoise. Le bouddha indien n'est pas gros.
32 ans 1064
Olivier, le côté ventes ça marche pour les couleurs et motifs, mais je ne suis pas certaines que ça soit vraiment l'objectif quand on te répète que tu es "hors normes" à longueur de temps. C'est plutôt sociétale et...médical. Fin, après on apprends que les lobbing du sucre ont gagné face au gras, le gras face au sel...bref y à toujours une bête noire. Et ce sont forcément les gros qui trinques.
Je n'aurais pas imaginé ça Allegorie. Mais c'est vrai que l'apparence des divinités n'influence pas forcément sur la vision de la société.
33 ans 429
Mon grand-père disait toujours : "il vaut mieux faire envie que pitié!" quand il parlait de son embonpoint à son docteur.

Au final, il a quand même changé de médecin suite à des remarques répétitives sur son poids.
Alors que lui se sentait bien dans sa peau avec ses 130 kg et a vécu jusqu'à 89 ans.
B I U